Social

Les salariés de la Sicalait de nouveau en grève


Les salariés de la Sicalait de nouveau en grève
Les salariés de la Sicalait entrent de nouveau en grève ce vendredi 26 décembre. Ce mouvement social intervient après l'annonce de la démission de la présidence de Julien Huet hier.

Ce dernier avait pris l'engagement de diligenter un audit de la coopérative pour tenter de faire la lumière sur les comptes de la Sicalait et de ses filiales. Le président démissionnaire remet donc son poste en jeu devant le conseil d'administration ce matin.

Les salariés en grève réclament de nouvelles garanties pour que le directeur - annoncé partant puis finalement reconduit - ne puisse pas revenir dans l'entreprise alors que le conseil d'administration est de nouveau affaibli.
Vendredi 26 Décembre 2014 - 08:40
Lu 1189 fois




1.Posté par Reunion island le 26/12/2014 10:40
Tien bon les gars , i fo zot i reste solidaire, nous lé la mem

2.Posté par yabos le 26/12/2014 11:23
Ces messieurs devraient laisser le temps au nouveau président de prendre les choses en mains. De diligenter les enquêtes et audits afin d'y voir un peu plus clair. Ensuite, s'ils sont toujours mécontents ,ils pourront protester, mais pas avant. En fait, ils seront les fossoyeurs de leur propre entreprise, manipulés par des syndicats et autres hommes de l'ombre qui ont intérêt à ce que l'on regarde pas les anciennes pratiques !!!

3.Posté par EXCLAVE le 26/12/2014 11:41
BÈF Y KOMAND PAS LA KORD .JULIEN NOULA DI À OU, BOUR PAS OUT NEZ LAD DAN , LA MACHINE À SOUS LÉ EN DANGER , NA DE L'EXPERIENCE DÉRIÉR LÀ . BIENTÔ PÉ TÉT VA GINY FAIT IN BON NAFÈR AVEK OU . ET OUBLI PAS , C LO BÈF QUI RAL LO CHARÈT.

4.Posté par nimportenawak le 26/12/2014 12:46
ils sont beaux les salariés qui ont peur pour leurs petites combines

5.Posté par Français le 27/12/2014 10:42
Toujours les mêmes rageurs aux commentaires.. A croire que vous êtes payés pour ça ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales