Faits-divers

Les salariés de la Sermat sont entendus par la brigade financière


Les salariés de la Sermat sont entendus par la brigade financière
Le bras de fer entre les salariés de la Sermat et leur direction intéresse les policiers. Les dockers, à commencer par leur porte-parole emblématique Danio Ricquebourg, sont entendus en ce moment même dans les locaux de la brigade financière à Malartic.

Cette audition fait suite à la plainte déposée par Danio Ricquebourg auprès du Procureur de la République courant du mois d'octobre.

Les dockers soupçonnent leur direction de malversations au sein du groupement d'intérêt économique.

Au mois d'octobre 2013, Danio Ricquebourg, de la CGTR Ports et Docks, avait effectué une première démarche de plainte en se rendant dans les locaux de la gendarmerie de sa ville de rattachement, Saint-Paul. Le syndicaliste s'était vu signifier l'incompétence des militaires pour une affaire touchant le Port Est. La CGTR Ports et Docks avait donc embrayé sans tarder par une plainte auprès du procureur de la République.

Danio Ricquebourg expliquait fin décembre qu'il avait déposé sur le bureau du procureur des dossiers comportant des "pratiques financières complexes", disait-il pour rester poli. Derrière cette affirmation, le syndicaliste se disait en mesure de caractériser les abus de bien sociaux des dirigeants de la Sermat.

Toutefois, la ligne tenue par les dockers a pris un peu plus de consistance à la mi-janvier lors de la remise des deux rapports d'audit : financier et organisationnel. Le syndicat n'a eu de cesse de mettre en doute les "refacturations du personnel de la Sermat détaché à la SRMP (filiale de Kalmar)", mais a aussi alimenté son argumentaire autour du contrat liant la Sermat à la SRMP. Un contrat qui a eu pour conséquence, selon les salariés ,de vider la Sermat de sa substance au profit d'un concurrent direct.
Mardi 4 Février 2014 - 14:50
LG
Lu 1723 fois




1.Posté par David Asmodee le 04/02/2014 17:19
Qu'on foute en taule ceux qu'il faut foutre en taule. Et au plus vite s'il vous plait.

J'en ai marre, en qualité de gérant de TPE, d'être assimilé à un gérant voyou de station service, à un importateur ferreux de pétrole, à un PDG millionnaire qui gère le Port, à un patron du Medef qui refuse la prime Cospar quand les TPE font l'effort.

Fusillez moi ça.

Pourvu que le Port ne soit pas bloqué.

2.Posté par Tous coupables le 04/02/2014 19:26
"Qu'on foute en taule ceux qu'il faut foutre en taule".....
....................
Il n'y aurait plus grand monde en liberté tellement il y a de magouilleurs dans ce monde..... Tous coupables, par complicité, par omission, par profit indirect, par "votage" lors des scrutins, bref un bande macros qui votent et acceptent d'être plumés.....

3.Posté par noe le 05/02/2014 06:40
Cette affaire a trop durée ...
Ils sont tous coupables : les dirigeants et les employés-macros !

4.Posté par David Asmodee le 05/02/2014 07:38
@2

Désolé, mais il faudra bien commencer par quelqu'un.

Oui, si on commençait par les élites :
ceux qui bourrent les urnes pour devenir le chef d'un parti, ceux qui appellent au lynchage d'un humoriste car il a appelé à l'aide pour ses amendes mais qui en même temps ont demandé 11 millions d'euros aux Français pour sauver leur parti d'un naufrage, etc.. etc...

5.Posté par matou le 05/02/2014 10:50
comment voulez vous qu'on s'en sorte,quand les acconiers plante l'économie de la réunion en l'air,parce que c'est par eux que les prix sont fait à la reunion;en imaginant que le port leur loue les terre plein à 0.60€ le m²,les acconiers le fait payer à ceux qui viennent retirer leurs marchandises à 60€(oui vous voyer bien) de meme pour les conteneurs 400€/heures et eux c'est 400€ par conteneurs,imaginez comment ils se font les c........ en or!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales