Social

Les salariés de la SRPP veulent une part des bénéfices engrangés


Les salariés de la SRPP veulent une part des bénéfices engrangés
Le personnel de la Société Réunionnaise de Produits Pétroliers marque son agacement vis-à-vis de sa direction et des repreneurs.

Un débrayage de la "totalité du personnel" selon le syndicat CFDT est en cours après avoir débuté à 10h30.

Le 5 février dernier, l'opérateur international indépendant spécialisé dans l’aval pétrolier et chimique, Rubis, a remis au groupe Shell et Total, chacun actionnaire à 50 % de la SRPP, une offre de rachat irrévocable pour la totalité du capital de la société implantée au Port.

Depuis cette annonce, les représentants du personnel ont sollicité, disent-ils, à la fois la direction de la SRPP ainsi que le groupe Rubis, pour obtenir des garanties sur les conditions de la reprise. "Nous n'avons obtenu que des réponse évasives", soutient Pascal Beckart, délégué du personnel.

Un personnel qui demande à ce que "les efforts" et "la plus-value" apportés par les salariés depuis une vingtaine d'années soient pris en considération dans la classification qui s'opèrera lors de la transition avec le repreneur. En somme, ils demandent à ce que les profits réalisés par les actionnaires Shell et Total, dans l'opération de rachat par Rubis, leur profitent également.

Le travail doit "reprendre incessamment sous peu". Il s'agissait juste d'une piqûre de rappel envers les dirigeants, soutiennent les salariés qui espèrent ne pas à en arriver à une grève. Les camions-citerne bloqués ce matin devant les grilles reprendront leur trafic cet après-midi.
Jeudi 26 Février 2015 - 14:07
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2606 fois




1.Posté par noe le 26/02/2015 16:30
Les bénefs doivent être mieux partagés entre potes de l'entreprise !

Souvent on constate que ce sont ceux qui restent cloitrés dans des bureaux climatisés qui prennent les plus gros morceaux et ne laissent que des miettes aux petits salariés !

2.Posté par KLD le 26/02/2015 20:48
Intéressement des salariés aux bénéfices de l'entreprise : JUSTE CAUSE !!!

3.Posté par Michel le 27/02/2015 13:41
Voilà comment la loi sur le Service Minimum se retourne contre les salariés en lutte pour leurs droits !

4.Posté par guigui le 01/03/2015 09:10 (depuis mobile)
Intéressement sur les benefices est tout a fait normal mais pas du tout fondé en cas de plus value sur une vente de parts sociales. Les employés n ont jamais réalisé les investissements et encore moins encourus les risques liés a cet investissement

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales