Social

Les salariés de la BNPP se mettent en grève


Les salariés de la BNPP se mettent en grève
N'ayant pas obtenu une augmentation de 100 euros net sur les salaires, les employés de la BNPP viennent de décider de se mettre en grève à partir de demain matin.
Selon le secrétaire général de la CFTC, Paul Junot, "avec 21 millions d'euros de bénéfice effectué localement en 2008, la direction de la BNPP refuse d'accorder à ses salariés 500 000 euros de budget c'est-à-dire une augmentation de 100 euros mensuels net. Ce n'est pas normal".
Demain, mardi matin, les salariés seront certainement devant les locaux de la BNP Paribas munis de leurs banderoles.
Lundi 23 Mars 2009 - 15:43
Melanie Roddier
Lu 618 fois




1.Posté par looping974 le 23/03/2009 16:02
21 millions de bénéf en 2008 ...certes!!! combien de pertes prévues en 2009 ??

2.Posté par boyer le 23/03/2009 16:27
Tiens? Pierrot à suspendu mon commentaire sur la prime de vie chere dans le secteur bancaire , qui avait pourtant été validé?

(Réponse de Pierrot Dupuy : Non, je n'ai rien supprimé du tout... lol)

3.Posté par boyer le 23/03/2009 16:47
Au temps pour moi!
j'avais pas vu qu'il y avait 2 articles sur le même thème avec des logos ressemblants.

4.Posté par ASSENJEE.M le 23/03/2009 17:17
Ouf!!! heureusement que je n'y suis plus.

5.Posté par Denny CRANE le 23/03/2009 17:58
21 millions localement......
Une autre banque, qui au niveau national a vu ses résultats divisés par 4 en 2008 voit ces derniers progresser localement.
Elle devrait prochainement annoncer près de 40 millions de bénéfice sur le dos des Réunionnais (après impôts et provisions naturellement).
Avis au COSPAR.

6.Posté par boyer le 23/03/2009 19:06
1. Posté par looping974
21 millions de bénéf en 2008 ...certes!!! combien de pertes prévues en 2009 ??


-la bnp a fait 3 milliards de benef en 2008
- elle a recu 4,9 milliards de dollars du contribuables US grace aux renflouement d'AIG

- fin janvier la BNP a demandé a l'etat une rallonge de 5,1 milliards d'euros

- en decembre BNPParibas, Société générale, Crédit agricole, Crédit mutuel, Banques populaires et Caisses d'épargne, ont reçu 10,5 milliards d'euros d'aides ...de l'Etat

etc, etc....

7.Posté par Kafrine le 23/03/2009 20:45
Ah le fameux statut de banquier...

Qui sait qu'hormis une fameuse prime de vie chère, certains de nos chers banquiers disposent également d'un C.E conséquent (place de ciné à 3 euros, voyage à prix très attractifs...), d'un taux de crédit à 1,5 % pour l'immobilier, et de 11 semaines de vacances...

Notons par ailleurs que dans la banque, on ne licencie pas... Sérieusement, vous connaissez des gens qui se sont fait VIRES de leur banque ? :D

Qui a dit au fait que les fonctionnaires étaient des privilégiés ?

Chaque métier a ses avantages, chaque métier a ses inconvénients...

8.Posté par Pedro le 23/03/2009 20:47
Les salariés ont totalement raison. Cette banque est l'une des plus profiteuse de la Réunion. Il faut lui apprendre ce qu'est la Responsabilité Sociale des Entreprises : les Directeurs devraient penser que ce n'est pas eux seuls qui dégagent ce résultat, mais l'ensemble du personnel.

Donc, en tant que client je soutiendrai cette grève.

9.Posté par David le 23/03/2009 22:50
-la bnp a fait 3 milliards de benef en 2008
- elle a recu 4,9 milliards de dollars du contribuables US grace aux renflouement d'AIG

- fin janvier la BNP a demandé a l'etat une rallonge de 5,1 milliards d'euros

- en decembre BNPParibas, Société générale, Crédit agricole, Crédit mutuel, Banques populaires et Caisses d'épargne, ont reçu 10,5 milliards d'euros d'aides ...de l'Etat


Et malgré cela, ces banques se permettent de supprimer sans préavis les découverts des entreprises, accordent des prêts très difficilement aux particuliers comme aux sociétés. Or comment rembourser si elles ne vendent plus ? Et pourquoi ne vendent-elles plus ? Parce que les banques ne prêtent plus. Cercle vicieux.
Tout cela au nom d'une crise dont elles sont responsables.
Le grand scandale est que l'Etat les renfloue sans contrepartie et sans contrôle.

Pendant ce temps, des rigolos appellent au lynchage du "patronat" qui est devenu le bouc émissaire parfait et ce, sans distinction entre le boulanger de quartier et le spéculateur du CAC40.

10.Posté par boyer le 24/03/2009 07:24
9. Posté par David
Pendant ce temps, des rigolos appellent au lynchage du 'patronat' qui est devenu le bouc émissaire parfait et ce, sans distinction entre le boulanger de quartier et le spéculateur du CAC40.


j'appelle au lynchage des petits patrons (Précision de Pierrot Dupuy: Il s'agit d'une image, à ne pas prendre au pied de la lettre... lol) car de tout temps je les ai entendu ressasser le poujadisme et le populisme de sarkozy:
- 'il faut baisser l'ISF'
- Il faut supprimer les loi Galland pour la 'liberté d'entreprendre'
-' Leclerc c'est un bon boug'
- sarko nous a mis dans la merde mais c'est parce qu'on est au milieu du gué
- Avec la baisse de la TVA on va pas embaucher mais on va remercier notre personnel
- Avec la baisse de l'octroi de mer on va pas embaucher mais on va remercier notre personnel
- 'la caisse de secu de xavier bertrand nous ruine mais c'est un bon boug'

11.Posté par Pierre Dupuy Junior le 24/03/2009 07:26
La question, ce sera le benef 2009. C'est là qu'on verra ce qu'elles ont fait des aides de l'Etat et si elles avaient de quoi prêter. En attendant, on parle dans le vide.

12.Posté par David le 24/03/2009 13:48
Boyer n'imagine même pas, dans son aveuglement, que cdes petits patrons lyncheraient (Il s'agit d'une image, à ne pas prendre au pied de la lettre... lol BIS) aussi sarko et sa bande de pieds nickelés. Donc cause toujours Boyer.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales