Social

Les salariés de l'AGCME plus que satisfaits

Il n'aura pas fallu longtemps aux salariés de l'AGCME (Association de gestion du centre multi-services du Tampon) pour faire entendre leurs doléances. Et pour cause, les négociations qui se sont déroulées à la mi-journée ont permis de répondre favorablement aux attentes de la quarantaine de salariés, en grève depuis ce mercredi.


Les salariés de l'AGCME plus que satisfaits
Le moins que l'on puisse dire est que le salariés de l'AGCME n'auront pas attendu bien longtemps pour obtenir gain de cause auprès de leur direction. Il faut dire que la prise en charge des bambins de la crèche de Nid-Joli 2 et de la crèche collective commençait à peser dans la balance des parents, pourtant solidaires du mouvement de grogne des salariés. Lesquels salariés étaient entrés en grève illimitée ce mercredi matin, dénonçant ainsi les problèmes internes relatifs aux salaires et à ce qui s'apparenterait à des cas de pression.

"Nous sommes très très satisfaits..."

Membres du conseil d'administration, syndicats et délégués du personnel de l'AGCME s'étaient donc donnés rendez-vous ce jeudi à midi. Objectif, trouver des solutions rapides et calmer au plus vite un mouvement dont la durée n'aurait d'égal que la patience des parents concernés par la non-prise en charge de leurs marmailles. Pour ce faire, deux heures et quarante minutes de discussions et de tractations auront été nécessaires pour une sortie de conflit, par la grande porte.

Concernant les salaires, une revalorisation de 8% a pu être consentie par la direction avec effet immédiat. Autant dire que les salariés restés à l'extérieur ne s'attendaient pas à une telle avancée après qu'ils aient vivement condamné le gel de leurs salaires depuis de nombreuses années sans pour autant préciser l'indice de revalorisation souhaité. Seconde revendication satisfaite, la mise en place, en janvier 2011, d'une Convention collective attendue de longue date. Sur ce point, peu de commentaires ont pu filtrer. Enfin, et cela avait été l'objet d'une pétition, le souhait des salariés de voir leur directeur rendre son tablier n'a pas été officiellement discuté. Seule une nouvelle réunion interne devrait permettre d'y voir plus clair d'ici quelques mois et d'apporter des solutions à cette requête quelque peu problématique pour le CA de l'AGCME.

"C'est bien ce qui a été fait. Nous, nous sommes très très satisfaits de l'issue des négociations. C'est pourquoi, nous reprendrons, sans nuls doutes, le travail dès demain" confiait une des personnes présentes autour de la table des négociations."Nous avons eu des coups de fil des parents qui nous ont soutenu dans notre démarche mais ils ne fallait pas que cela dure trop. Au final, tout le monde est satisfait parce que ça a pris beaucoup moins de temps que ce que l'on craignait au départ" poursuivait, cet après-midi, notre interlocutrice.
Reste désormais à savoir quelles seront les mesures prises pour redresser la barre financière de l'association. Laquelle avait du demander une subvention exceptionnelle à la municipalité du Tampon il y a plusieurs semaines.
Jeudi 4 Novembre 2010 - 18:30
Ludovic Robert
Lu 1927 fois




1.Posté par boyer le 04/11/2010 19:16
bravo!

ya qu'avec la greve qu'on gagne des droits.

2.Posté par Elia le 04/11/2010 19:51
Super les taties !

3.Posté par @ 1 le 04/11/2010 20:32
des droits aux assedics !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales