Economie

Les salaires des fonctionnaires de nouveaux gelés pour 2012 ?

Une nouvelle qui ne risque pas de faire plaisir aux 5,2 millions de fonctionnaires dans notre pays. Demain se tient à Bercy, la réunion annuelle entre syndicat et le gouvernement concernant la revalorisation salariale, malgré l'inflation, avec la hausse du Smic dans les prochains mois, Bercy devrait continuer à geler le point d'indice pour l'année 2012, selon les Echos.


Source photo : Pratique.fr
Source photo : Pratique.fr
Va-t-on vers de nouvelles tensions entre syndicats de la fonction publique et le gouvernement ? Sans doute, puisque Bercy devrait annoncer demain lors du traditionnel "rendez-vous" salarial que le ministère du Budget, avec sa tête François Baroin, va geler le point d'indice (base de calcul pour les salaires de la fonction public) pour cette année 2012, rapporte les Echos.

Cette décision du gel du point d'indice avait déjà été évoquée lors des discussions "triennales de juillet", explique le quotidien économique, sauf en cas de revirement des comptes de l'Etat, ce qui n'est pas actuellement le cas …

En effet, les salariés du secteur privé devraient bénéficier d'une prime de 1.000 euros si leur entreprise est côtée en bourse, piste évoquée par le gouvernement. De plus, le Smic devrait bénéficier d'un coup de pouce de 2% en raison de l'inflation galopante, liée à l'augmentation des coûts des matières premières. Dans ce cas, l'Etat "serait contraint de revaloriser le bas des grilles repassés sous le salaire minimum".

Un point d'indice = 900 millions d'euros

Il faut savoir que la revalorisation d'un point d'indice équivaut à 900 millions d'euros pour les trois fonctions publiques (Hôpital, collectivités et Etat). Bercy pourrait "poser un point d'étape" pour la fin de l'année si et seulement si la croissance a bondi entre temps ou que l'élection présidentielle approchant, change la donne.

Du côté des syndicats, on s'inquiète des conséquences. "Cela accentuerait la perte déjà considérable de pouvoir d'achat, l'écrasement de la grille indiciaire et l'affaiblissement des déroulements de carrières", expliquaient-ils dans un communiqué début avril.

"progression depuis plusieurs années"

Mais pour Georges Tron, secrétaire d'Etat à la fonction publique, "le gel du point ne signifie pas gel des salaires". Entre l'avancement de carrière, les promotions accélérés, l'intéressement et l'extension des primes au mérite, "le pouvoir d'achat des agents n'a cessé de progresser depuis plusieurs années et continuera en 2011", conclut-il.

Réponse demain après le rendez-vous salarial entre syndicat et gouvernement à Bercy. Une réunion qui s'annonce d'ores et déjà houleuse…
Lundi 18 Avril 2011 - 18:01
Julien Delarue
Lu 2206 fois




1.Posté par minolta le 18/04/2011 18:33
il faut bien que les fonctionnaires paient le nouveau jet flambant neuf du Petit Roitelet à 180 millions avec les déplacements permanents de (...)

(Précision de Pierrot Dupuy : La fin de ce post a été censuré car s'en prenant au physique d'une personne.
J'espère qu'à force, vous comprendrez les règles en vigueur dans les commentaires de Zinfos et que nous n'aurons plus à censurer des posts pour de telles raisons.
Vous y gagnerez en temps et nous aussi)


2.Posté par noe le 18/04/2011 18:43
Finalement c'est une très bonne idée , ce gel des salaires des fonctionnaires ...Ils seront un peu moins arrogants envers les autres catégories ... eux qui ont la sécurité de l'emploi ....

Salaires au mérite ...à ceux et celles qui bossent vraiment sans prendre de congé de complaisance 2 fois par mois ....pour arrondir les vacances ...

3.Posté par David Asmodee le 18/04/2011 18:51
ça m'en touche une sans faire bouger l'autre.

4.Posté par remy le 18/04/2011 21:47
t'inquietes pas Noe on pourra toujours continuer à te dilater...

5.Posté par Jean Le Phaéton le 18/04/2011 22:44
En ce 18 avril,
je voudrais souhaiter une bonne fête

à tous ceux qui ont la science infuse,
à tous ceux qui ne sont jamais allés à l'école,
à tous ceux qui portent eux-mêmes leur courrier,
qui pédalent pour produire leur électricité,
qui n'ont jamais fait appel aux forces de l'ordre pour gérer un différend, ou porter plainte,
à tous ceux qui ont eu la chance d'avoir un appartement privé pour faire leurs études,
à tous ceux qui n'on jamais fait appel au 18, ou au 15 et je ne leur souhaite pas d'en avoir besoin.
A tous ceux qui ont une grenouille pour savoir le temps qu'il fera,
à tous ceux qui n'ont jamais été secouru par un gendarme ou un pompier ou même un simple employé municipal un soir de cyclone par alerte rouge...
A tous ceux qui prennent l'avion avec leur propre GPS,
à ceux qui confient leur(s) enfant(s) à une gouvernante ou à un précepteur,
à tous ceux qui se passent de déclarer leurs revenus,
à ceux qui n'ont pas besoin que de minables gratte-papier et agités du tampon encreur leur pourrissent la vie,
à ceux qui peuvent se passer d'un agent d'Etat civil, de la carte grise de leur véhicule, ou bien d'un simple extrait cadastral !
A ceux qui refont eux-même le bitume de leur route ou bien qui nettoient les abords de ces mêmes routes.
A ceux qui gèrent de chez eux les conflits internationaux nous permettant ainsi de prendre l'avion ou le métro sans craindre un attentat ou autre désagrément .
A tous ceux qui empêchent eux-mêmes les cachets d'artane ou autres saloperies de venir polluer les cours de nos collèges et lycées,
à tous ceux qui ont la chance de vivre en autarcie dans le meilleur des mondes,
à ceux qui payent eux-même leur frais de santé
à tous ceux qui n'auront jamais besoin de l'abnégation d'une infirmière pour leur permettre de se poser sur un bassin d'aisance,
à ceux qui enfin pourront se passer de l'embaumeur d'un hôpital public pour leur dernière toilette...

En ce 18 avril, jour de la St-PARFAIT, je vous souhaite à tous une bonne fête !

Et je prie tous les fonctionnaires et autres agents territoriaux dont je n'ai pas cité les institutions de tutelle de bien vouloir m'excuser.





6.Posté par ray974one le 19/04/2011 06:33 (depuis mobile)
wai une bonne nouvelle. Vivement la fin des primes de vie chere. on verra ensuite le vrai visage des fonctionnaires locaux...

7.Posté par zorro le 19/04/2011 10:12
Excellent post 5

8.Posté par Candide le 19/04/2011 11:12
Enfin, une réaction étrique par rapport à la surrémunération. Bravo à ray974one pour son commentaire depuis son mobile. Rappelons que les fonctionnaires de métropole (l'immense majorité des fonctionnaires) sont souvent peu payés pour leur travail, leur rôle dans la société et que les candidats à la sécurité de l'emploi sont de moins en moins nombreux. Pour nos vieux jours, il manquera sans doute des personnes compétentes (car on laisse l'éducation nationale peu à peu disparaitre) et volontaires (le privé sera beaucoup plus attrayant) pour s'occuper des vieux français malades dans les hopitaux publics.
Si vous n'avez pas de sous, vous pourrez mourir comme le faisaient nos ancêtres. Quel progrès !

9.Posté par saint-marien le 19/04/2011 12:43
On pense à offrir des primes si la société est cotée en bourse mais on n'indexe pas les salaires des fonctionnaires à l'inflation galopante .... Il est évident que ce raisonnement là est social : on offre la possibilité à des investisseurs y compris étrangers de mettre la main sur l'industrie française et pour cela, on gratifie les employés jusqu'au jour où l'entreprise délocalisera avec les conséquences qu'on devine.....

10.Posté par françois le 19/04/2011 17:29
post 6 : il suffit de regarder;;;;

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales