Société

Les routes du Littoral et de la Montagne ouvertes au mieux vendredi en milieu de journée


Les routes du Littoral et de la Montagne ouvertes au mieux vendredi en milieu de journée
C'est un préfet soulagé qui a rencontré la presse en fin de soirée. Même s'il est encore impossible de dresser un bilan définitif du passage du cyclone Dumile à proximité de la Réunion, force est de constater que notre ile s'en sort relativement bien. Les dégâts connus en cette fin de journée n'ont aucun caractère de gravité, ce qui a permis à Jean-Luc Marx de lever l'alerte rouge dès ce soir à 20h.

L'alimentation en eau potable de la moitié des maisons de l'ile est certes interrompue, mais la levée de l'alerte rouge va permettre aux équipes de Veolia, de la Cise et de la Créole de se rendre sur place et de commencer à réparer les canalisations touchées. Quoi qu'il en soit, même si l'eau revient dans les heures qui viennent au robinet, il est conseillé de ne pas la boire tout de suite car elle risque de ne pas être potable. Si elle peut servir à l'alimentation des WC ou à la vaisselle, il est conseillé de continuer à boire de l'eau en bouteille.

Du côté de l'alimentation électrique, ce sont 80.000 foyers qui ont été touchés. Là aussi, les équipes d'EDF vont se mettre à l'ouvrage dès qu'elles pourront se rendre sur le terrain.

Le gros point noir restera demain matin la circulation automobile. La principale difficulté résidera dans les relations entre le Nord et l'Ouest de l'ile puisque la route du Littoral et la route de la Montagne sont toutes les deux coupées. Toute circulation est donc impossible entre Saint-Denis et l'Ouest de l'ile.

Concernant la route du Littoral, le préfet a avoué sa grande perplexité. En l'absence de toute reconnaissance, il lui est impossible de savoir à l'heure qu'il est dans quel état se trouve la route. Mieux: même s'il y avait un énorme éboulis sur la route, personne ne le saurait en l'état actuel des choses. Pareil dans l'hypothèse où un morceau de la route aurait été arraché par la houle. La priorité va donc consister en une reconnaissance en voiture dès que le temps le permettra, peut-être même cette nuit. Sinon, il faudra attendre le lever du jour, demain matin, pour avoir une idée plus précise de la situation, grace à une reconnaissance en hélicoptère. Dans l'hypothèse où il n'y aurait pas de dégats majeurs, on pourrait envisager une réouverture de la route dès la mi-journée.

La problématique est un peu identique pour la route de la Montagne, la RD41, qui reste complètement interdite à la circulation malgré la levée de l'alerte rouge. Impossible donc aux Montagnards demain matin de rejoindre Saint-Denis pour se rendre à leur travail. Là aussi, des reconnaissances vont être rapidement effectuées et la route sera réouverte dès que possible, en fonction des dégâts constatés. Dans la meilleure des hypothèses, on peut envisager une réouverture vers la mi-journée, comme pour la route du Littoral.

Resteront ensuite à régler les problèmes du radier de la rivière Saint-Etienne. Les radiers étant submergés et une portion d'une cinquantaine de mètres ayant été emportée, la circulation continuera à s'effectuer par le pont, mais dans des conditions très difficiles. Il y a fort à craindre que cette portion de route connaisse à nouveau de gros embouteillages dans les jours à venir, quand la masse des Réunionnais vondront l'emprunter pour rejoindre leur travail. Heureusement que la Réunion est actuellement en période de vacances scolaires et en plus en fin de semaine. Peut être que certains décideront de faire le pont, ce qui permettra d'alléger d'autant la circulation. En attendant que l'eau baisse et que l'on puisse réparer les dégâts.

Enfin, en ce qui concerne la RN5, l'accès au cirque de Cilaos reste également suspendu malgré la levée de l'alerte rouge. Là aussi, la reconnaissance aérienne de demain matin, si elle est possible, devrait permettre d'y voir plus clair.
Jeudi 3 Janvier 2013 - 18:43
Pierrot Dupuy
Lu 2193 fois




1.Posté par WQS le 03/01/2013 20:03
j'ai écouté notre nouveau préfet ce soir aux infos. J'ai trouvé qu'il s'exprimait à la fois clairement et
simplement.Cet article confirme cette impression . Ses décisions sont une déduction logique à partir des éléments dont il dispose à l'instant " T ". Je trouve qu'il s'est vite adapté à une situation complexe et qu'il montre dans le même temps une humilité et une réactivité qui le différencient notablement du
" Mr je-sais-tout " qui l'a précédé à ce poste. C'est est un gage de professionnalisme plutôt rassurant.
Bon courage à lui , car il y a au moins 450 000 "préfets yakafokon " qui ici , l'attendent au tournant !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales