Politique

Les recommandations de Victorin Lurel pour l’égalité réelle


Victorin Lurel a planché pendant près d'un an sur ce rapport, remis quelques jours avant les 70 ans de la départementalisation
Victorin Lurel a planché pendant près d'un an sur ce rapport, remis quelques jours avant les 70 ans de la départementalisation
Le député de Guadeloupe et ancien ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, a remis à 11h (Paris – 14h Réunion. La présentation du rapport est toujours en cours), son rapport très attendu sur l’égalité réelle. Un rapport remis à George Pau Langevin, en présence de la secrétaire d’Etat Ericka Bareigts.
 
Un rapport qui est "le fruit d'un riche travail", a soutenu Victorin Lurel, et dans lequel il émet 75 propositions et 35 recommandations. Son plan d'action doit mobiliser 500 millions d'euros sur 25 ans, a rappelé la ministre des départements et collectivités d’outre-mer.
 
Parmi les recommandations avancées par le député guadeloupéen, notons celles pensées pour donner un nouveau souffle aux TPE /PME dans les territoires ultra-marins. Le rapport préconise de faciliter la mise en place d'une Garantie Universelle de Paiement pour ces petites entreprises. Dans la même logique, l’une des recommandations préconise l’élaboration d’un Small Business Act spécifique à l'Outre-mer.
 
Le gouvernement présentera un projet de loi au parlement avant les vacances d'été

En matière de lutte contre le chômage, Victorin Lurel souhaite favoriser le Contrat Unique d'Embauche dans les DOM-COM. La "régionalisation du SMIC" est également abordée comme une piste de réflexion. Une proposition que devra retenir ou invalider le gouvernement.
 
Le pouvoir d'achat des seniors n’est pas en reste puisque le rapport évoque l’idée de "créer un complément temporaire de retraite" pour ce public. Seraient concernées les pensions de retraite inférieures au seuil de pauvreté.
 
Sur le plan éducatif, le rapport met l’accent sur "l'accompagnement des jeunes" qui doit être mieux pensé. Objectif : "diminuer le nombre de décrocheurs du système scolaire".
 
Le rapport de Victorin Lurel doit servir de base à l’élaboration d’un projet de loi. On en sait un peu plus sur le calendrier de sa présentation aux parlementaires. Le texte doit être soumis au vote des députés en 1ère lecture devant l’Assemblée en juillet.
Mardi 15 Mars 2016 - 16:23
Lu 2227 fois




1.Posté par GIRONDIN le 15/03/2016 17:33 (depuis mobile)
Les conventions collectives?

2.Posté par Partout le 15/03/2016 17:53
Les problèmes soulevés restent valables pour la France entière.

3.Posté par kafir le 15/03/2016 17:58
Vivement les prochaines élections , mobilisons nous tous !!!!!!.

kafir

4.Posté par bakoko 2007 le 15/03/2016 19:24
mais quelle hypocrisie!!!!! ces politiciens véreux me font gerber!!!! pourquoi ce monsieur n' a t' il pas fait ces propositions quand il était ministre des Outre-mers il y a 2 ans???? Les poches bien pleines, il lui est, aujourd'hui, plus facile de cracher dans la soupe........ Berkkkkkkk!!

5.Posté par Pro No Stick le 15/03/2016 20:48 (depuis mobile)
Lurel s'y connait trop peu pour pouvoir être efficace..l amateurisme doit s arreter la. Qu on laisse les moins amateurs aux commandes!

6.Posté par Thierry le 15/03/2016 20:57
Ooooh ! il faut bien brandir quelque chose. 2016, c'est 2017 moins 1 ! Rien n'a changer sinon les gesticulations.

7.Posté par Libéral le 15/03/2016 20:59
Bref encore plus d'Etat et plus d'assistanat, socialiste-communiste quoi...

8.Posté par SEVERIN le 15/03/2016 22:26
Allons les Gochos,est-ce en consultant la boule de cristal je pourrai vous faire sortir les Hémorroïdes par la légalité réelle pour le nombre de DOM qui se font mettre par votre pouvoir exécutif.In yab des Yvelines

9.Posté par lui le 16/03/2016 06:31 (depuis mobile)
Qu'avez vous comme propositions, ceux qui vomissent leur venin politique? Droite ou gauche, on s'en fout. ..

10.Posté par Pierre Balcon le 16/03/2016 10:57
à KLD
Puisque nous sommes sur le point de devenir copain.
Je voulais vous soumettre une petite réflexion comme ça en passant ,et sans aucun insuffisance.
Le Guépard est l'unique romande l'écrivain et aristocrate italien Giusepe Tomasi di Lampedusa paru en 1958 à titre posthume .
Tomasi di Lampedusa y trace la vie de don Fabrizio Salina, un prince sicilien, au milieu des tourments révolutionnaires italiens du Risorgimento. Mais c'est surtout une histoire de la Sicile et de la transition entre un ordre ancien et un nouvel ordre.
Ce roman est devenu célèbre parce qu’il fut adapté au cinéma en 1963 par Visconti qui confia à Alain Delon le rôle de Tancrede , neveu du prince Salina
Une des phrases les plus célèbres reste attachée à ce Tancrede . Elle reflète l'aboutissement de toute révolution :
« Si nous voulons que tout reste tel que c'est, il faut que tout change. »
Je me suis souvent demandé comment interpréter cette phrase mythique .
Cette phrase est introduite par une autre qui éclaire davantage les motivations du personnage : « Crois-moi mon petit oncle, si nous ne nous en mêlons pas, ils vont nous fabriquer une république. »
Je ne l’ai vraiment comprise que depuis que je suis l’actualité politique de La Réunion .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales