Politique

Les quartiers du chef-lieu au programme du conseil municipal

Projets structurants pour la commune à travers l'aménagement de plusieurs quartiers du chef-lieu, logement social ou encore subventions en direction de l'Université composaient les grandes lignes du Conseil municipal de Saint-Denis. Un conseil retransmis sur internet et au sein duquel les membres de l'opposition n'ont pas manqué de livrer leurs contestations. Explications.


Réunis ce matin à l'hôtel de ville de Saint-Denis pour le 5ème conseil municipal de l'année, les élus de la majorité et de l'opposition ont étudié une quarantaine d'affaires dans une ambiance souvent marquée par les contestations de l'opposition et les répliques de la majorité.

Les quatre premières affaires ont ainsi cristallisé à elles seules, les volontés pour chaque camp de se démarquer de l'adversaire mais aussi de présenter les travaux qui vont s'opérer dans plusieurs quartiers de Saint-Denis (Vauban, les Camélias et le Butor).

Comprenant à eux seuls près de 20.000 habitants, ces quartiers devraient connaître un nouveau virage d'ici 2011 et bénéficier d'un financement à hauteur de 127 millions d'euros par l'ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine). Dans ce cadre, 800 logements seront rénovés et plus de 400 logements réalisés, sur cinq ans. Viendront s'ajouter des équipements publics, des commerces, des espaces verts ainsi que des espaces dédiés aux piétons et aux enfants.

Quant au Parc de la Trinité, il verra la création d'un "Coeur Vert familial" sur près de 40 hectares. C'est d'ailleurs sur ce site que le futur Aquaparc devrait voir le jour sur 15.000 m2 de surface, au grand dam de l'opposition.

Aux côtés de René-Paul Victoria, Serge Hoareau a rappelé que "les Dionysiens ne sont dupes de rien" et que ces projets avaient déjà été mis sur les rails par l'ancienne majorité. Focalisant entre autres leur argumentation autour de la suppression de la neuvième tranche conditionnelle relative à la réalisation d'un parking, l'opposition de droite s'est en partie abstenue sur cette troisième affaire.

"Ne pas favoriser un coma circulatoire dans la ville de Saint-Denis"

Organisées autour d'Ericka Bareigt et de Monique Orphé, les différents projets de réhabilitation des quartiers de Saint-Denis n'ont pas écarté l'étude préalable d'aménagement urbain et routier sur le Barachois avec, en ligne de mire, la réalisation d'un boulevard Nord sous la forme d'une tranchée couverte en 2X2 voies.

Il s'agit de ne "pas favoriser un coma circulatoire dans la ville"et de "régler les problèmes de circulation observés à l'entrée Ouest" sur une zone comprise entre le Pont Pasteur et la rivière Saint-Denis, mais aussi de modifier en profondeur le secteur en libérant cet espace pour les piétons, selon Monique Orphé.
En filigrane, les travaux du Tram-train ont également été soulevés dans le sens où ils vont "décaler le flux de circulation du centre-ville vers cette partie du littoral". Des études préalables et techniques devront intervenir pour un coût global de deux millions d'euros.

Sur ce point, Iqbal Ingar et René-Paul Victoria ont interrogé la majorité sur les discussions en cours avec la Région. Les élus ont ensuite abordé la question des logements sociaux parmi lesquels l'aménagement d'une centaine de logements locatifs très sociaux (LLTS) à la Montagne, à Vauban, ou encore à Bellepierre.

On peut aussi citer le renouvellement d'un partenariat avec l'Université de la Réunion visant à créer, entre autres une école d'ingénieurs, la restructuration du CROUS et des logements étudiants ainsi que l'aménagement de la seconde tranche du Cyclotron.
Samedi 19 Septembre 2009 - 16:30
Ludovic Robert
Lu 2309 fois




1.Posté par Willy le 19/09/2009 18:26
Pour que les projets de St Denis puissent enfin sortir de terre, il faudrait peut être ne plus changer de municipalité... qu'elle soit de gauche ou de droite, je crois qu'à aujourd'hui les citoyens s'en moque, ce qu'ils veulent c'est que cela bouge...
y en a marre des dizaines et des dizaines d'études qui sortent à chaque nouvelle municipalité pour qu'ensuite tout soit foutu en l'air par l'autre Maire élu. Surtout que les études coutent cher aux contribuables, ceux la même qui sont toujours dans les embouteillages et en manquent infrastructures et autres animations sur St Denis.
Que vous soyez de gauche ou de droite, Messieurs les responsables de notre avenir, agissez dans la continuité dès lors que les projets soient bénéfique pour nous tous.....

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/09/2009 20:44
comment rendre moins attractif st denis..?

3.Posté par PIM le 19/09/2009 23:34
L'équipe d'annette, pour l'instant inexistant !
Le boulevard Nord doit etre fait avant le tram train. ca c'est une certitude.
le tram train doit passer par le Barachois. Il faut valoriser ce front de mer. Le pole Océan doit etre fait rapidement.
Quand à monsieur Victoria, il fait pitié. Le pole océan façon autoritaire sans négociation vec les commerçants fut un échec total. Le tracé du tram train un échec également; Il a voulu le faire passer devant sa mairie. C'est une erreur totale. 3 rues (maréchal leclerc, pasteur et félix guyon, interdit aux véhicules). c'est du n'importe quoi.
Monsieur Victoria a grande responsabilité. Il a choisi de faire passer le tram train sur une falise dangereuse. On l'entend jamais parler de ce sujet ? Pourquoi ? lui et monsieur Fournel.
Ils savent très bien qu'ils ont fait une connerie et maintenant il laisse la Région se débrouiller seul. Lamentable.

4.Posté par prc le 20/09/2009 00:25
Pas de station d'épuration à la hauteur et de loin....
Des embruns à la m... en permanence... sur la façade littorale de la Ville
Evidemment ça donne plutôt envie de passer dans un tunnel, que de rester coincé pour se les prendre sur le pare brise.
Ce n'est pourtant pas bien compliqué de construire une station dépuration.
A croire qu'on aime ça à St Denis, même si ça provoque des maladies, les embruns à la m...

5.Posté par tintas le 20/09/2009 07:10
j'habite à 2 minutes du barachois et j'ai tjrs pas compris où est-ce qu'ils peuvent faire passer un boulevard.

6.Posté par FRANCOISE le 20/09/2009 07:14
Je rejoins entièrement l'argumentation de Willy. Les gens veulent que ça bouge et que des choses concrètes soient réalisées. Point.

7.Posté par cris974 le 22/09/2009 10:37
pour 6

Pouvez-vous me donner les projets réels d'Annette (ne pas reprendre ceux de l'ancienne municipalité) pour les années à venir, car il faut savoir qu'un projet d'aménagement demande plusieurs années (voir station d'épuration lancée sous Annette et successeur pour cause d'indisponibilité !)

C'est le vide complet. Le pôle océan façon Annette ne verra pas le jour avant les futures municipales, pas plus que le boulevard nord ? si la région le veut.
Il en est de même pour le projet Champ-Fleury, du projet ANRU et la station d'épuration dans 5....10.....15 ans?
Pour la station d'épuration pour (prc n°4) tu te trompes cela est beaucoup plus compliqué que tu ne crois car la station OUI mais il faut refaire tous les raccordements à la nouvelle station plus des stations de pompage car la M.......ne va pas remonter toute seule au site du GRAND PRADO : cela représente des kms de canalisations qui sont plus que vétustes aujourd'hui. PATIENCE c'est le mot que l'on entend depuis Annette dans ses premières années de mandat . Pierrot le sait car il était dans l'opposition à cette époque.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales