Blog de Pierrot

Les propositions scandaleusement anti-démocratiques de François de Rugy

Lundi 31 Juillet 2017 - 01:37

Les propositions scandaleusement anti-démocratiques de François de Rugy
François de Rugy fait l'objet de vives critiques depuis quelques jours pour sa façon de présider l'Assemblée nationale.

Les députés de l'opposition -ainsi que certains élus de la majorité sous couvert d'anonymat- ne tarissent pas de critiques sur l'amateurisme de certains députés -ce qui est un peu normal vu le nombre de nouveaux venus- mais aussi et surtout sur les choix qui ont été faits de placer certains députés totalement inexpérimentés à des postes clés, notamment de vice-présidents qui sont amenés à présider les débats en l'absence du président. Lequel se fait remarquer par ses absences répétées. Un soir, au plus fort d'une polémique, le bureau de l'Assemblée n'a par exemple pas pu se réunir car ni le président, ni les membres de son cabinet, n'étaient joignables...

Sans doute pour répondre à ces critiques, François de Rugy a accordé une longue interview au Journal du Dimanche, dans laquelle il fait un certain nombre de propositions pour réformer l'Assemblée nationale.

L'ensemble des journalistes qui ont repris ses propos ont surtout retenu celle proposant que les députés honoraires n'aient plus le droit de prendre le train gratuitement. Pourquoi pas, d'autant que ça permettrait de faire économiser 800.000 euros par an au budget de l'Etat.

Mais bizarrement, les journalistes nationaux ont très peu évoqué une autre mesure, qui constitue pourtant une véritable menace pour la démocratie.

Pour accélérer le vote des lois, François de Rugy propose en effet d'adopter certains projets de loi au terme d'un simple examen en commission et non plus en séance publique.

Ce projet, s'il venait à aboutir, constituerait un véritable déni de démocratie.

Il faut en effet savoir que seul 1/8e des députés siègent en commissions, et principalement des élus "spécialistes" des sujets qui y sont traités. Les mêmes qui sont, soit dit en passant, ceux qui sont le plus sollicités par les lobbys de tous bords qui foisonnent dans les couloirs du Palais Bourbon... Selon de Rugy, seuls ces députés auraient le droit de vote.

Prenons un exemple : je suis député de La Réunion aux affaires culturelles parce que je n'ai pas eu le poids suffisant au sein de mon groupe pour me faire imposer dans une autre commission. Si le projet de de Rugy aboutissait, cela signifierait que je ne pourrais potentiellement plus avoir le droit de voter sur un projet de loi réformant par exemple le statut et les compétences des collectivités d'outremer. Alors même que j'ai été élu et que je suis censé représenter tous les Réunionnais...

Scandaleux !

La souveraineté nationale ne se divise pas en morceaux. Il ne peut y avoir certains députés qui auraient le droit de voter les textes les plus importants parce qu'ils ont réussi à se faire désigner par leurs groupes dans les commissions les plus importantes, et des députés de seconde zone qui voteraient les lois de moindre importance.

Notons au passage, et c'est sans doute là l'objectif avoué de ce projet, que ce dispositif simplifierait outrageusement le travail du gouvernement pour bloquer des textes avec lesquels il n'est pas d'accord. Emmanuel Macron anticipe probablement ainsi des frondes à venir inévitables dans un groupe aussi important et aussi disparate que celui de la République En Marche...

Et pendant ce temps-là, les journaux préfèrent se focaliser sur les 800.000 euros annuels d'avantages aux anciens députés...
Pierrot Dupuy
Lu 4489 fois



1.Posté par La vérité si je mens ! le 31/07/2017 04:39

C'est pour cela que ça va péter dans la majorité de LREM , on est prêt au balcon et aux 1ères loges à suivre le spectacle de MACRON One !

Ainsi soit-il !

2.Posté par Vous avez dit liberté de la presse et démocratie ? le 31/07/2017 06:52

"Mais bizarrement, les journalistes nationaux ont très peu évoqué une autre mesure, qui constitue pourtant une véritable menace pour la démocratie."

La presse française (voire étrangère?) est soit incompétente, soit vendue (ou achetée) et muselée.

Je penche pour la seconde solution. On sait que la majorité des médias, notamment écrits, sont la propriété de grands groupes industriels connus.

Alors, la liberté de la presse.... est devenue un mythe. La réalité est tout autre.


"Pour accélérer le vote des lois, François de Rugy propose en effet d'adopter certains projets de loi au terme d'un simple examen en commission et non plus en séance publique.

Ce projet, s'il venait à aboutir, constituerait un véritable déni de démocratie.

Il faut en effet savoir que seul 1/8e des députés siègent en commissions, et principalement des élus "spécialistes" des sujets qui y sont traités. Les mêmes qui sont, soit dit en passant, ceux qui sont le plus sollicités par les lobbys de tous bords qui foisonnent dans les couloirs du Palais Bourbon... Selon de Rugy, seuls ces députés auraient le droit de vote. "

Les masques tombent. Le but du président et de son gouvernement actuel est de parvenir aux buts de leurs maîtres de la haute finance et de l'industrie. Réduire à peau de chagrin la démocratie, et l'utiliser pour faire passer des textes qui favorisent leurs intérêts.

Ce n'est qu'un début.

Mais comme la majorité des mougeons (moutons/pigeons) français gobe et a voté pour ou n'a pas réagi ...

3.Posté par Onyx le 31/07/2017 08:59 (depuis mobile)

Ce serait "scandaleux" et "anti-démocratique" si le vote en Commission n''était pas prévu par la loi. On peut tout au plus supposer qu''il y ait une intention politique dans cette proposition de F. de Ruby.
P.D. abuse de superlatifs... lourd...

4.Posté par La vérité vraie... le 31/07/2017 09:43

La République des dictateurs ! Voilà ce qu'est En Marche. Si ce De Rugy croit un seul instant que je, nous, vous sommes prêts à abandonner ne serait-ce qu'une parcelle de démocratie, il peut se brosser et s'attendre à de la vive agitation voir plus.
Ces gens sont vraiment détestable et nuisible à un haut degrés.
Quant aux journalistes...

5.Posté par Candide le 31/07/2017 11:01

Non Onyx, il s'agit bien d'éviter le débat public. C'est vous qui êtes lourd.
Adopter des lois en catimini va évidemment faire en sorte que les gens auront encore plus confiance dans la politique !

6.Posté par Choupette le 31/07/2017 11:48

C'est diviser pour mieux régner.

7.Posté par GIRONDIN le 31/07/2017 13:50

C'est vrai que des lois votées par 25 députés sont plus honorables....

Élus absents mais payés..... Cumulards..... Imbus et sûr d'eux.... Impunité totale.......

C'est vrai aussi qu'attribuer des subventions à des copains et diverses officines , sans rendre des comptes malgré les multiples demandes de l'oppositions c'est moins scandaleux..

8.Posté par zozimé le 31/07/2017 14:11

Avec ses 3,91 % obtenus au 1er tour de la primaire socialiste, ce vert bon teint qui a viré de bord plus vite que son ombre a bien été récompensé par le Macron aux promesses mensongères en devenant président de l'Assemblée Nationale! Il faut toujours un ou deux clowns dans un cirque...

9.Posté par Marc le 31/07/2017 15:09

3.Posté par Onyx le 31/07/2017 08:59 (depuis mobile)

Ce serait "scandaleux" et "anti-démocratique" si le vote en Commission n''était pas prévu par la loi. On peut tout au plus supposer qu''il y ait une intention politique dans cette proposition de F. de Ruby.
P.D. abuse de superlatifs... lourd...


Le vote en commission n'est pas prévu par la loi mais par la Constitution. Le problème n'est pas là, par ailleurs. Le problème est quand il n'y a QUE le vote en commission et pas de vote en séance publique. C'est là qu'est le danger démocratique.

7.Posté par GIRONDIN le 31/07/2017 13:50

C'est vrai que des lois votées par 25 députés sont plus honorables....

Élus absents mais payés..... Cumulards..... Imbus et sûr d'eux.... Impunité totale.......

C'est vrai aussi qu'attribuer des subventions à des copains et diverses officines , sans rendre des comptes malgré les multiples demandes de l'oppositions c'est moins scandaleux..


Parce que des lois votées par un huitième de 25 députés c'est mieux? Quant au cumul des mandats, pour rappel, il n'est plus possible d'avoir plus d'un mandat important (député ou président d'exécutif local) et un mandat "normal" (conseiller d'une majorité municipale, régionale, départementale) en même temps depuis une loi... Hollande. Quant à la réserve parlementaire, personne n'a dit que sa suppression n'était pas bien. Mais c'est un détail comparé à l'importance de la procédure parlementaire qui, là, parle directement de la nature même de notre démocratie.

10.Posté par klod le 31/07/2017 18:41

critique facile !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

moi suis content que les vieux caciques du ps et du lr rasent les murs ............. !

restons vigilants tout de meme !

11.Posté par Anissa Bouraly le 31/07/2017 20:08

Monsieur Dupuy, ce n'est pas vous qui avez fait un article pour nous mettre en garde contre Marine Le Pen, et qu'il allait voter Macron car il allait sauver la république, la démocratie et patati et patata ?

Depuis quand un banquier fait attention au peuple ?

Il lui fait les poches, et basta.

12.Posté par GIRONDIN le 31/07/2017 20:19

9.Posté par Marc
Parce qu'il y a une différence entre 1/8 ou 2/8 ou 3/8 etc...... de 10 ou de 20 ou de 77 alors qu'ils sont 577 et millionnaire en 5 ans ?????

Si cela vous convient, tant mieux, moi pas !

Pour les cumulards, je ne parlais pas de mandat spécifiquement. Les SPA SPL SPLASH, associations, conseil d'administration et truc muche.....

Si cela vous convient, tant mieux, moi pas !

... parle directement de la nature même de notre démocratie....
Ah bon !!!
Les députés et sénateurs sont des marionnettes, des godillots.

Si cela vous convient, tant mieux, moi pas !

Et je ne vais pas vous rappeler, le classement mondial de la presse française, sauf si vous insistez.

13.Posté par JORI le 31/07/2017 21:03

C'est pourtant une réalité depuis des décennies: il suffit de regarder le nombre de députés présents au moment des votes des lois!!. De rugy ne fait que mettre les choses en cohérence.
Bientôt la réduction évidente du nombre de députés et la disparition du sénat.

14.Posté par JORI le 31/07/2017 21:15

Mais de quelle proposition scandaleuse dupuy parle t il et avec laquelle il voudrait nous faire peur ?. Prétextant une je ne sais quelle anti démocratie !!. Car en réalité de rugy ne fait que mettre en cohérence une proposition et ce qui existe depuis des décennies : l’absence inouïe et injustifiable de plus de la moitié des députés à chacun des votes des lois !!. Alors où est le scandale ???.

15.Posté par Môvelang le 31/07/2017 22:43

Allez dans la pet du christ !Amen!!!!!!!!!!!!!!

16.Posté par Dazibao le 31/07/2017 23:33

Moi je suis pour que MACRON dispose du pouvoir de brandir un 49.3 présidentiel et ainsi imposer ses volontés et désirs au pêpe français. Plus besoin de parlementeurs transformés en "clameur publique". On les mettrait tous devant l'Elysée, et ce tous les jours et tous portant casaque siglée LREM et acclamant Macron dès qu'il pointe son nez à son balcon .Ce président là, devrait avoir le droit de marcher sur les français.

Je parie que dans 5 ans, faute de candidat valable en face, MACRON sera réélu.

17.Posté par VIEUX CREOLE le 31/07/2017 23:38

VOULEZ -VOUS TOUT SAVOIR SUR FRANÇOIS DE RUGY , PRÉSIDENT DE LA NOUVELLE ASSEMBLÉE NATIONALE ??
_ Intrigué par les nombreux revirements de cet ancien militant des Écologistes ,j'ai voulu mieux cerner sa Personnalité véritable à à travers plusieurs journaux de la presse nationale de différentes tendances...

Membre du "Groupe écologiste" dont il a été par deux fois , Co- Président entre 2012 et 2015 ,il quitte les Écolos en 216 , pour rejoindre le " groupe socialiste" ( c'était un admirateur de Jean- Marc Ayrault . il se disait partisan de"" la politique du compromis" et "socialo-compatible"... .Il n'a pas été Ministre de Manuel Valls à la différence de ses anciens compagnons Écologistes ( E. Coste, B. Compili ,et J .V. Placé ( tous pro- Hollande )... CANDIDAT à la Primaire du P.S. il avait promis de faire campagne pour pour le Candidat choisi par ce Parti MAIS n'a pas soutenu Benoît Hamon ! !

- Il avait certainement d'autres ambitions puisqu 'aprés une entrevue avec Emmanuel Macron ( qui venait de créer "la France en Marche " ) ... Il fait campagne pour le Candidat du nouveau Parti et , aprés la formation du Nouveau Gouvernement il "décroche" le poste le plus envié de la Chambre des Députés :" LE PERCHOIR "!!! I l est avec Laurent Fabius ,les deux plus jeunes Présidents de l'Assemblée Nationale de la 57 République !

- Voilà donc Monsieur François RUGY choisi par le Président Macron comme" une pièce", sinon maîtresse (?) du "moins importante" de sa "Nouvelle Majorité !!!

18.Posté par Vous avez dit liberté de la presse et démocratie ? le 01/08/2017 06:56

11.Posté par Anissa Bouraly le 31/07/2017 20:08

Depuis quand un banquier fait attention au peuple ?

Il lui fait les poches, et basta.


Excellent!

19.Posté par JORI le 01/08/2017 11:44

17.Posté par VIEUX CREOLE le 31/07/2017 23:38
Et........?.

20.Posté par Marc le 01/08/2017 13:47


12.Posté par GIRONDIN le 31/07/2017 20:19

9.Posté par Marc
Parce qu'il y a une différence entre 1/8 ou 2/8 ou 3/8 etc...... de 10 ou de 20 ou de 77 alors qu'ils sont 577 et millionnaire en 5 ans ?????


Oui, il y a une différence. La différence c'est que quand vous restreignez un texte à une commission où l'ensemble des députés n'a pas le droit de vote, ça veut dire que vous privez les élus d'intervenir sur des sujets qui leur paraissent importants alors qu'ils sont représentants de la Nation.

Un exemple typique de ce que cela signifie. En 2014, les frondeurs avaient profondément agacé le gouvernement socialiste et leur président de groupe, le désormais célèbre Bruno le Roux. Or, depuis 2012, ils s'étaient inscrits à la commission des affaires sociales de l'Assemblée où ils représentaient une minorité de blocage dans les rangs du PS sur tous les textes relatifs au droit du travail, à la sécurité sociale, au chômage, à la représentation syndicale, ... Excédé, Le Roux finit par profiter du renouvellement annuel des commissions pour tous les affecter d'office en commission de la défense, une commission sans pouvoir puisque la défense relève du domaine réservé de l'exécutif. Le Roux récupéra ainsi sa majorité dans cette commission stratégique.

Mais avec le système de Rugy, ce serait encore bien pire. Imaginons un instant que des députés, mécontents de la façon dont le quinquennat se déroule, s'organisent au sein d'une commission pour résister au gouvernement, comme l'avaient fait les frondeurs. Supposons que cette commission soit particulièrement stratégique, comme par exemple la commission des lois. Avec le système de Rugy, Ferrand pourrait se lever un matin et exiler tous les députés marcheurs de cette commission qui ne sont pas godillots vers une commission moins importante. Les députés n'auraient alors même plus l'opportunité d'essayer de porter leurs sujets et forcer la main du gouvernement en séance publique. Ils pourraient déposer des amendements mais n'auraient rigoureusement plus aucune chance de les faire adopter. Dans ces circonstances, autant purement et simplement supprimer l'Assemblée nationale.

C'est encore pire en ce qui concerne les Outre-mer. Par nature, les sujets d'Outre-mer sont tellement spécifiques que nos parlementaires ne peuvent pas se permettre de se limiter. Que se passera t'il si demain il n'y a pas de député réunionnais en commission des lois quand un projet de loi de toilettage du statut de la fonction publique supprimera la sur-rémunération? Ou s'il n'y en a pas en commission des affaires sociales quand on parlera de la représentativité de nos syndicats, qui se font bouffer par les centrales nationales? Ou s'il n'y en a pas en commission des finances quand on parlera de suppression de taxes et que l'octroi de mer ou les régimes de péréquations entre collectivités sauteront? Et bien nous nous ferons bouffer tous crus, impuissants devant le bourreau.

Par ailleurs, je ne vois pas bien ce que le salaire des députés vient faire là dedans.

Pour les cumulards, je ne parlais pas de mandat spécifiquement. Les SPA SPL SPLASH, associations, conseil d'administration et truc muche.....


Je ne vois toujours pas le rapport avec la nécessité que la procédure d'élaboration des normes permette à chaque élu de faire valoir son opinion contre la machine gouvernementale.

Par ailleurs, pour les établissements publics dont vous parlez, les règles ont changé et leurs indemnités assimilées à celles reçues pour un mandat, ce qui du coup les fait tomber sous le régime de l’écrêtage.

... parle directement de la nature même de notre démocratie....
Ah bon !!!
Les députés et sénateurs sont des marionnettes, des godillots.

Si cela vous convient, tant mieux, moi pas !


D'une part, je ne suis pas d'accord, la fronde socialiste est là pour le prouver. D'autre part, même en supposant que c'est vrai, ce sera encore infiniment pire dans le système proposé puisqu'ils n'auront même plus la possibilité de se rebeller.

Et je ne vais pas vous rappeler, le classement mondial de la presse française, sauf si vous insistez.


Encore une fois, je ne vois pas le rapport avec l'équilibre des pouvoirs en démocratie entre parlement et gouvernement.

21.Posté par GIRONDIN le 01/08/2017 14:47 (depuis mobile)

20. Marc
Je vous confirme qu'on ne parle pas de la même chose et que je ne peux rien pour vous.

22.Posté par VIEUX CREOLE le 01/08/2017 17:00

"JORI " (Post 19 ) je vois que vous êtes aussi naïf qu 'un certain "vieux créole" qui agace" disons passablement "QUELQUES" internautes (agacés pas seulement pour des "coquilles" ou omissions des courriels "du pauvre vieux Gramoune que je suis"! Mais les remarques, corrections ou même petites leçons d'une " langue française châtiée" de ses éminents "professeurs " le font rigoler souvent !!" Un Citoyen " issu du peuple" sait aussi "être bon prince" quand c'est nécessaire' et apporter des" correctifs" qui s'imposent ,de temps en temps...

- Vous m'interpellez gentiment ( je vous connais bien à travers vos écrits: je peux même avouer que si nous n'avons pas forcément les mêmes idées , vous êtes un "'Casseur les cuis '" qui me plaît )! je vous réponds donc volontiers ....

- ET ..... ( "APRÈS,?" ... je suppose ) ? J'observe comme vous attentivement la vie politique nationale et locale etj'attends la prochaine " révolution jupitérienne" ( vous savez bien que Jupiter gouverne notre Pays depuis peu ,n'est-ce pas? ) ..."Jupiter rend fou ceux qu'il veut perdre "dit-on! " Le Maitre des Dieux", celui de la Mythologie est devenu celui de ceux qu'on appelle déjà les" Macronards".. Bien, que n'appartenant pas à cette3 nouvelle Tribu" ,je me retrouve passionné de mythologie et "des révolutions jupitériennes"dont j'en attends les prochaines !....Pour vous dire davantage , je suis de trés prés les actions et déclarations de certains Ministres importants, plus ou moins" macron-compatibles" pour juge si notre "Jupiter élyséen" avait une stratégie bien précise( avant son élection) pour pouvoir mettre en place des propositions intéressantes annoncées dans son programme !!!Le comportement gouvernemental et présidentiel aussi m’intriguent beaucoup ...A LA "REVOYURE" !!!

23.Posté par Dazibao le 01/08/2017 19:03

20.Posté par Marc le 01/08/2017 13:47


12.Posté par GIRONDIN le 31/07/2017 20:19

9.Posté par Marc
Parce qu'il y a une différence entre 1/8 ou 2/8 ou 3/8 etc...... de 10 ou de 20 ou de 77 alors qu'ils sont 577 et millionnaire en 5 ans ?????


Oui, il y a une différence. La différence c'est que quand vous restreignez un texte à une commission où l'ensemble des députés n'a pas le droit de vote, ça veut dire que vous privez les élus d'intervenir sur des sujets qui leur paraissent importants alors qu'ils sont représentants de la Nation.
......................

Vu que l'hémicycle est souvent vide, notamment quand on examine une loi pour l'outre-mer, il n'y a pas une grande différence avec un vote en commission.

Et puis cela change quoi ? Un vote dans l'hémicycle donne seulement une apparence de démocratie car en réalité le vote est décidé en amont, à l'Elysée et imposé aux zélus par leur président de groupe qui prend ses ordres à Fbg St Honoré. Ensuite, les députés, qui ne se rebiffent jamais votent. Sous SARKOZY, les députés votaient au garde à vous. Sous MACRON, les députés votent dépités mais votent dans le sens voulu par MACRON.

Cette démocratie est une mascarade. Une commedia dell' arte joué par des professionnels du mensonge (les jeunes députés LREM ont fait leurs classes dans leurs domaines professionnels respectifs pour ensuite venir le décliner en politique).

MACRON a promis le changement, le renouveau mais c'est la continuité. On maquille un peu la forme mais le fond reste le même.

24.Posté par Marc le 01/08/2017 19:30

23. Sauf que l'hémicycle est souvent vide pour les textes sur lesquels il n'y a pas d'enjeu pour les parlementaires, par exemple la plupart des ratifications de textes internationaux, ou pour les propositions de loi de l'opposition ou quand les séances se font tardives (par exemple, quand vous faites 3 séances qui durent jusqu'à 3h du matin, il ne faut pas s'étonner si le 4ième jour il n'y a plus grand monde dans l'hémicycle ou qu'ils roupillent) ou quand ils sont sur des jours traditionnellement dévolus par les parlementaires à leur circonscription (lundi et vendredi). Par ailleurs, vous n'avez pas besoin d'être dans l'hémicycle en permanence, il suffit d'y passer quand arrivent les amendements qui vous intéressent.

Et les votes ne suivent pas toujours les décisions gouvernementales, ça se saurait. Pour voir que les relations gouvernement/majorité ne sont pas si douces que ça, il suffit de se rappeler sous le mandat Hollande des frondeurs ou encore des 49-3 sur la loi Travail et la loi Macron. Et ce ne sont que les épisodes les plus connus: en réalité, quand le gouvernement ne peut pas contrôler sa majorité, il cède et prétend partout qu'il était d'accord depuis le début. C'est comme quand il y a une rupture dans un couple: si vous écoutez celui qui s'est fait larguer, il est très content de la situation et c'est même lui qui a poussé son ex à demander à ce qu'ils se séparent. Le Gouvernement, officiellement, ne perd jamais. Officieusement, il peut être mécontent de certaines victoires officielles.

25.Posté par GIRONDIN le 01/08/2017 21:58

23.Posté par Dazibao
Effectivement on parle de la même chose et si je savais écrire j'aurai écrit la même chose.....

26.Posté par Marc le 02/08/2017 01:55

En fait, le problème fondamental de cette discussion, c'est que vous prenez la réforme de Rugy par un bout qui n'a aucun sens. Vous estimez en gros que si un texte peut passer avec 25 députés en séance publique, il peut bien passer avec 25 députés en commission seulement. Sauf que ce n'est pas DU TOUT la même chose. Ce que vous faites, en réalité, c'est donner le pouvoir au président du groupe majoritaire et au gouvernement de choisir qui seront les députés qui pourront (ou non) voter sur les textes. C'est fondamentalement anti-démocratique quand le gouvernement peut choisir qui a (ou non) le droit de vote sur ses textes. Dans ces conditions, il ne sert à rien d'avoir un parlement: supprimons l'Assemblée nationale et le Sénat, supprimons la fonction de Premier ministre et donnons au Président de la République les pouvoirs législatifs, constituants et exécutifs. Les ministres seront remplacés par des directeurs généraux d'administrations centrales. Le budget serait établi par Bercy et contrôlé par la Cour des comptes.

Le régime qui s'annonce, je ne sais pas ce que c'est mais une chose est sûre: ce n'est pas une démocratie.

27.Posté par PEC-PEC le 02/08/2017 09:46

Mieux que la 49-3 ! qu'attendiez vous de cette majorité ? Rien de bien bon ! Des amateurs sans connaissance, ayant déjà les mêmes casseroles que les précédents....Arrivé là on se demande bien pourquoi et comment !
Un ministère fait de bric et de broc qui va avaler toutes les couleuvres que leur servira le grand manitou Jupiter.....Lamentable, et ça continue.

28.Posté par VIEUX CREOLE le 02/08/2017 16:45

JE NE PUIS M’EMPÊCHER DE COMPLÉTER MON COURRIEL DU 1er /08/2018 , CI-DESSUS (POST 2) par la nouvelle publiée par " Le FIGARO " et reprise par " le Journal 20 MINUTES ":

- " EMMANUEL MACRON met la pression sur ses Ministres le 12 juillet dernier" :

- " C'EST DU" PIPI DE CHAT", CE QUI REMONTE DE CERTAINES DE VOS NOTES !! DANS SIX MOIS ,SI VOUS CONTINUEZ AINSI VOUS AUREZ DISPARU" !!!

- C'est ce qui s'appelle "un remontage de bretelles musclé , vigoureux" et... irrévocable semble -t-il !!
- QUI , LE CHEF DE L' 'ÉTAT VISAIT-IL PRÉCISÉMENT ?? On ne le saura jamais bien sûr , ,bien que chacun ait sa petite idée !!!

- Y aurait-il déjà des remaniements dans l'air ?? "UN REMANIEMENT ÉDOUARD PHILIPPE II " PAR EXEMPLE ??? " That is the Question " !!!

29.Posté par Veridik le 02/08/2017 18:28 (depuis mobile)

Parce qu'on est en démocratie???
Aurai-je manqué un épisode ?

30.Posté par GIRONDIN le 02/08/2017 19:35

29.Posté par Veridik
On est donc 2!!!!!?

31.Posté par Marc le 04/08/2017 17:00

D'ailleurs, j'y songe, mais une solution infiniment plus intelligente et respectueuse de la démocratie serait d'autoriser les textes qui sont en procédure d'examen simplifié de ne pas être examinés en commission. Cette procédure permet déjà de raccourcir les temps de débats (de sorte que plusieurs de ces textes puissent être examinés en une seule après-midi) et n'est possible qu'en cas de consensus entre les groupes politiques.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter