Economie

Les professionnels du tourisme attendent des mesures d'urgence


Professionnels de la glisse, restaurateurs de plage, hôteliers,... tous déclinent un énième message de secours
Professionnels de la glisse, restaurateurs de plage, hôteliers,... tous déclinent un énième message de secours
Les 10 syndicats et groupements de professionnels du tourisme* signataires d'un courrier commun attendent une plus grande activation des pouvoirs publics face aux conséquences de la crise requin sur leur activité.

Selon les professionnels, l’ouverture du guichet unique ne répond que partiellement aux difficultés rencontrées par les entreprises impactées. Ils réclament la mise en place  de fonds d’indemnisation pour les entreprises directement touchées par cette crise avec en première ligne les entreprises de surf puis celles de plongée.

"La moitié des emplois sont déjà perdus", font-ils ressortir, et d'autres fermetures pourraient intervenir d’ici 4 à 5 mois "si des solutions permettant un retour à la confiance ne sont pas trouvées."

Un fonds de reconversion pour les professionnels du surf et chefs d’entreprise fait également partie des attentes fortement exprimées depuis plusieurs mois et sans réponse à ce jour.

Le rétablissement de la confiance autour des activités de baignade demeure le préalable selon le communiqué de ces 10 organisations. "Des dispositifs de sécurisation des activités nautiques sont en cours d’étude mais ne sont toujours pas opérationnels et aucune mesure n’a été prise pour la sécurisation urgente des spots de surf qui continuent à être fréquentés", insiste le collectif.

Face à ce constat, un comité de pilotage technique s’est constitué afin de faire une proposition de dispositif de sécurisation des activités de surf, body board, paddle, en faisant appel aux structures professionnelles de plongée dans l’attente de voir aboutir les projets déjà en cours mais soumis à une évaluation scientifique comme celui de "vigie requin immergée" et "cap requin".

Le collectif compte renouveler son message d'alerte en direction des pouvoirs publics ce mardi à Boucan Canot.

* Le Club du Tourisme, le SYPRAL, l’UHR, l’UMIH, le SNAV, le MEDEF, la CGPME, DEFIT, le SICR et le GPP
Lundi 30 Juin 2014 - 17:05
Lu 1431 fois




1.Posté par Euhhh le 30/06/2014 18:09
Franchement vous rêvez !!!!!! La métropole n'a rien a foutre de la run
On va crever la bouche ouverte

Taxes, RSI, charges sociales, nous tuent et les Réunionnais sont assistés et n'ont pas besoin de travailler.

Et vive l'économie marronne, pour tuer les entreprises du tourisme honnête. Trop de chambres d'hôtes, de villas marronnes , marre de ce pays

Cassons nous

2.Posté par viiii le 30/06/2014 19:23
Cassons nous, chiche !

3.Posté par le taz le 30/06/2014 19:32
vous avez voulu la gauche au pouvoir.
maintenant, vous allez comprendre ce que ce régime archaïque et obsolète va vous réserver.
la mort de votre activité.
en espérant simplement qu' un jour prochain, quand vous irez voter, vous vous souveniez des IMMENSES dégâts dont cette idéologie est capable.

pour les aides, vous pouvez vous brosser, comme déjà écrit.

c'est un régime socialiste, donc l'argent ira d'abord à l'immigration, aux 300000 nouveaux arrivants qu'ils faut loger, nourrir, soigner, gratos pour la très grande majorité.

puis le reste servira à soutenir les assocs gaucho qui aident léonarda à venir s'installer en famille en france à nos frais par exemple.

si vous comptez que ce pays vous aide à faire de la croissance, stop, arrêtez de rêver.

triste réalité dans laquelle nous vivons....

ps : au fait, depuis l'agression du jeune rom, il y a eu au moins 10 fait-divers avec mort de français et pas un mot de nos dirigeants, c'est dire pour quoi ils nous prennent !

mes amitiés à SAPIN, qui est en train de se foutre de nous, en préconisant d'écrire plus petit...
mes amitiés au PS, qui vote de l'augmentation d’impôt continuel... (même fabius commence à retrouver un peu de raison, face à la taxe de séjour, multipliée par 5... rien que ça...)

4.Posté par Le vieux sage a dit : le temps des palabres est terminé . il faut AGIR le 30/06/2014 19:33
Ou en est le superbe projet soutenu, parait-il par la Région, le Conseil général, la Mairie de Saint-Paul, le TCO, la CCIR, la CMA, l'UMIH, les Clubs de plongée,etc, etc... que tout le monde trouve génial parce qu'il va incontestablement développer les activités liées au tourisme,

Que le président de la Région monsieur Didier Robert lors des rencontres au MOCA avec le monde sportif Réunionnais ainsi que rapporté en page 19 dans l'édition de REUNION MAG' de Juin tiré à 310000 exemplaires, alors interpellé par le président du Comité d'Etudes et de Sports Sous-Marin de La Réunion :

Question posée :

La Réunion souffre d'une mauvaise connaissance au niveau mondial, ne pensez-vous pas que l'immersion de la Jeanne d'arc en baie de Saint-Paul pourrait être un projet économique, touristique et sportif qui permettrait de mieux faire connaitre l'île ?

Réponse de Didier Robert:

Comme j'ai déjà eu l'occasion de vous le dire, je me positionne favorablement sur ce dossier. Nous pourrions en rediscuter avec les élus régionaux et également avec le nouveau Maire de Saint-Paul. Je suis prêt à avancer avec vous sur ce dossier.

Trois semaines après ces paroles pleine d'espoir qui n'ont pas encore vu de réunions se tenir avec l'ensemble des élus, et la venue la semaine dernière de Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République qui selon la presse, a été rendu destinataire par le président de Nautilus d'une clé USB sur laquelle figure ce projet , en présence de monsieur le Préfet, madame la sous préfète de Saint-Paul , madame la vice présidente de la Région Réunion, monsieur le président du comité régional de la FFESSM et bien d'autres personnalités...

Qu'en est-il sorti réellement de concret avant la visite à la fin de ce mois de monsieur le Président de la République ???

5.Posté par Euhhh le 30/06/2014 20:44
Casse-toi alors !

6.Posté par JORI le 30/06/2014 20:53
Mais où vont les dizaines de millions que la Région et son super cumulard de président donne à ce secteur??. pas plus tard qu'à la dernière réunion plénière encore quelques millions ont été distribués à ce secteur. D'autre part, que fait Sinimalé, lui qui est la marionnette de super cumulard D.Robert pour résoudre le problème requin?. Si je comprends bien, ni lui, ni D.Robert n' ont plus de solution que Bello!!.

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 30/06/2014 23:12
Ils attendent surtout des clients...

8.Posté par BLUESHARK le 01/07/2014 11:36
Dites merci à Thierry ROBERT qui a réussi à détruire le tourisme à la Réunion en lançant une campagne où on parle constamment du requin alors que la Région a fait tout son possible pour attirer des touristes!!!

OUI Thierry ROBERT est bien le responsable, le saboteur du tourisme sur notre île!!!

Madame BELLO vous a laissé tomber!!!

Et vous JORI, la marionnette de Verges, vous le super Nullard qui radotez, je suis votre imitateur!!! Vous le super nullard qui ne savez que critiquer, qu'avez-vous comme solution???

9.Posté par jean-jacques le 01/07/2014 18:52
Crise requin ou pas crise requin la Réunion a un potentiel touristique limité à cause d'un rapport qualité
prix défavorable. En raison de son éloignement la Réunion est une destination chère mais face à Maurice
ou aux Seychelles elle n'offre pas de prestation haut de gamme compétitive car les coûts de personnel y
sont beaucoup plus élevés conséquence du statut départemental , avec ce que coûte un salarié ici on en finance 5 à Maurice comme aux Seychelles , et en "prime" nos personnels ne parlent que rarement bien Anglais quand les employés Mauriciens et Seychellois sont parfaitement bilingues !
Pour ceux qui n'ont pas beaucoup de moyens St Domingue , la Tunisie , le Maroc ou les Canaries offrent du soleil avec du "all inclusive" à des prix aussi bas que 250 Euros vols plus séjours tout compris...
Le problème est d'avoir claironné qu'on allait voir ce qu'on allait voir avec la nouvelle équipe régionale qui
a doublé le budget de l'irt en annonçant 600 000 touristes à l'horizon de 2014. Malheureusement la réalité est toute autre , le tourisme est en baisse et la crise requins n'explique pas la totalité de ce fiasco.
Il serait temps de cesser de faire croire aux Réunionnais que le tourisme est l'alpha et l'oméga du développement économique de l'île et de dépenser pour cela des tas de millions à se faire plaisir dans
des balades un peu partout dans le monde car le seul tourisme que l'on a vu se développer a été celui
de nos responsables régionaux et de leurs marionnettes de l'irt !

10.Posté par bla bla le 02/07/2014 17:33
les professionnels demandent…. mais vous êtes cons ou quoi ? ça fait des années que vous demandez !!
bloquez les routes, allez en préfecture et bloquez la Région, ensuite vous recevrez !!!

sauf que vous êtes maqués politiquement et quand septembre la moitié qui se trouvaient dans cette réunion de crise, vont manger les petits fours avec….les politiques et l'IRT au TOP RESA

voilà pourquoi le tourisme va mal, vous n'avez aucune indépendances mesdames et messieurs les acteurs du tourisme, alors ne vous plaignez pas

11.Posté par Dimitri ALAIN le 06/07/2014 11:58
les touristes sont partis vers d'autres horizons moins chères ,meilleurs accueilles ,plus propres ,faut juste voir la réalité en face tant que le touriste sera pris pour un con il restera a fermer boutique ..........

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales