Economie

Les professionnels du photovoltaïque préparent la riposte

L'annonce du projet de loi de finances de l'exercice 2010 n'a pas laissé indifférents les professionnels du photovoltaïque à La Réunion.


Les professionnels du photovoltaïque préparent la riposte
Faisant cause commune depuis mercredi, les professionnels du photovoltaïque ne décolèrent pas. Le coup de rabot sur la défiscalisation ainsi que la diminution du crédit d'impôts de 50 à 25% compromettent les investissements dans l'énergie solaire dans les DOM. Réunis dans les locaux de l'Adir (Association pour le développement industriel de La Réunion) ce vendredi après-midi, les professionnels préparent leur riposte.

"La perspective est totalement assombrie", assure Michel Dijoux, dans le secteur depuis près de 20 ans. Pour lui, le photovoltaïque est "une filière qui a montré son excellence". Denis Legallais, de la société Sowatt acquiesce : "l'Université de La Réunion a investi énormément dans la mise en place de formations pour former des techniciens locaux, aujourd'hui, tous ces efforts sont remis en cause".

A l'île de La Réunion, le secteur représente environ 600 emplois directs. Il y a fort à parier que le marché se resserrera dans les mois à venir où ne subsisteront que les spécialistes du solaire. Il faut dire que le secteur avait eu tendance à bénéficier d'un effet d'aubaine grâce à la forte défiscalisation.

De trois installateurs il y a moins de dix ans, ils ne sont pas moins de 14 à se partager le marché aujourd'hui. Michel Dijoux, de la société éponyme, se veut plus catégorique : "je vais être franc, la disparition sur le marché des non-spécialistes du photovoltaïque, je le souhaite vivement. Il y a eu trop d'abus".

Un manque de visibilité dans les décisions politiques

Le rabot du crédit d'impôt pour le particulier, passant de 50% à 25%, confirmé mercredi en Conseil des ministres, ramène donc La Réunion au taux pratiqué en métropole. Les particuliers hésiteront d'autant plus à s'engager.

Selon Patrice Galbois, de la Corex, l'écart de rentabilité entre un particulier habitant à Nice par rapport à un particulier de la Réunion était déjà paradoxal. A la Réunion, les risques cycloniques font que les installations ne doivent pas dépasser une certaine taille, si bien que même si le taux d'ensoleillement est plus élevé à la Réunion, un particulier réunionnais faisant le choix d'une installation gagne environ 1.000 euros de moins qu'un niçois.

Les professionnels regrettent que des mesures incitant à l'accession de l'île à l'autonomie énergétique soient remises en cause aussi tôt, alors que le photovoltaïque commence à faire ses preuves. Yan Rivière, de la société Gaïa, demande de la visibilité : "l'investisseur a besoin d'un horizon de quatre à cinq ans pour entreprendre. Les mesures ne peuvent être incitatives en 2009 pour devenir contraignantes un an plus tard".

"Nous allons solliciter les parlementaires"

Les professionnels du secteur commencent tout juste leur conciliabule. Ces derniers pensent solliciter l'ensemble des parlementaires locaux, voire même se trouver des points communs avec l'inter-parlementaire domien, un groupe constitué d'une quarantaine de parlementaires des DOM-TOM.

"Nous demandons un soutien du gouvernement, il s'agit de soutenir la filière pour que dans quelques années le photovoltaïque ne coûte pas plus cher que le fioul ou le charbon à la Réunion", conclut Denis Legallais.
Vendredi 1 Octobre 2010 - 17:06
Ludovic Grondin
Lu 3215 fois




1.Posté par boyer le 01/10/2010 17:51
En passant si quelqu'un pouvait causer à Claude Allegre du dossier de l'energie thermique des mers car visiblement cet armontreur qui debarque et expliquer aux reunionnais ignares ce qu'il faut faire, n'a aucune connaissance de ce dossier là , aussi.

C'est vrai, que deja dans les année 70 Haroun Tazieff disait qu'il etait une grosse buse.

2.Posté par Va s'y le soleil le 01/10/2010 19:58
Au regard d'un secteur hypersubventionné qui ne créerait que 600 emplois ca fait léger. L'argent du contribuable est détourné au profit d'une petite minorité qui défiscalise et après on crie aux salops dermistes!!

3.Posté par Cambronne le 02/10/2010 07:06
Les professionnels du photovoltaïque préparent la riposte
???
ils vont faire quoi ? du nucléaire ? Ces soiffards opportunistes de défiscalisation bidon déjà qu'ils baissent leur tarification de 30% à l'achat du matériel surévalué ...sont trop comique ces gens si humanistes bienfaiteurs puissent ils être écototalitaire durablement "No Pressure"
Définition du Fluffy Bunny : traduction française, fluffy bunny signifierait lapin duveteux ou lapin en peluche...faut croire que l'enfer que nous réservent les Fluffys serait peut être l'un des pires
il s’agirait tout simplement d’un espèce de pandemonium jonché des restes de millions d’êtres humains sacrifiés sur l’autel d’une cause complètement idiote et non vérifiable .

c’est comique mais ce que je dis depuis longtemps mais on ne m’écoute pas. ils préfèrent tous écouter un crétin comme le pseudo directeur scribe mauvais plagiste de l'agora Thierry Jean-Pierre expert en économie sub tropical préparant un génocide du à une idéologie stupide, à des perceptions simplistes, souvent chosistes pour bidouiller le SAR et complétement déconnecté des réalités complexes du vivant, suffit de voir hier sans attendre son mentor Paul Verges auto proclamé Giec intervenir sur le sujet …

vous conviendrez avec du recul grâce à Immobingbangbababoum des danseuses de la républiques la déflagration sismique sur la baisse de l’immobilier, faisant que les gros spéculateurs à offfrir des clapiers pour Fluffys éco durable

Ca fait plaisir à voir et de constater qu’il y a encore des individus qui pensent dans ce pays et qui surtout savent écrire de belles choses instructives .

4.Posté par FRANCO le 02/10/2010 07:38
Tout ce qui est "juteux" attire les profiteurs. A la Réunion, comme en métropole,"l'économie" n'est pas au service de l'intérêt général des consommateurs et des citoyens et de leur prospérité. Ce sont les consommateurs et les citoyens qui sont au service de la prospérité de "l'économie" !!! Est-il utile de rappeler que "l'économie" n'est pas une virtualité; ce sont des hommes qui placent leur argent dans les secteurs juteux pour en retirer toujours plus d'argent et pouvoir devenir toujours plus riches.

Aujourd'hui les sociétés occidentales vont mal car en subordonnant l'intérêt général de la grande majorité des peuples aux intérêts des petites minorités des très très riches, elles sacrifient l'avenir au présent, en ruinant au jour le jour par leurs spéculations le patrimoine des générations futures et en détruisant les ressources de la planète.

Le jour où " l'économie" sera au service de l'intérêt général de tous les hommes, de la nature et des générations futures, réconcilié avec, y compris, l'intérêt de ceux qui constituent "l'économie" est malheureusement encore lointain.

5.Posté par Alex le 02/10/2010 10:05
Je vois que les professionnels du photovoltaïque ne peuvent pas compter sur les zinfonautes, moi y compris. Je ne m'apesantirai donc pas sur le sujet, mais je n'ai jamais cédé à tentation du photovoltaïque. J'ai découvert un jour les méandres du photovoltaïque entre la Réunion , les Antilles et la Réunion qui n'ont fait que conforter ma position.
Pourquoi c'est si cher? pourquoi c'est trop cher?
Devinez!!!!

6.Posté par Cambronne le 02/10/2010 12:06
5.Posté par Alex le 02/10/2010 10:05 devinez corruption affairiste de quelques profiteurs

7.Posté par benedicteP. le 02/10/2010 12:28
Au moment où la réunion affronte la plus grave crise depuis la guerre, nos dirigeants au lieu d'anticiper et de tenter d'en amoindir les effets ...choississent en toute connaissance de causes de l'aggraver!
Arrêt de tous les grands travaux: tramtrain, mcur, rocade du tampon, route du littoral. Détournements des fonds colossaux pourtant obtenus dans le protocole de matignon pour l'investissement: zérokalbas ou quasiment: le gouvernement reprends tout avec l'aval du plus haut representant de la réunion!
Route à 6 voies: niet! et pas meme à 4! Et pour les 2000 bus....il y en a qui y ont cru?
En plus de ces coups fatal à l'investissement....on rabote et on supprime les incitations ..on coule l'économie!
Didier robert nous l'a promis: "je sanctuariserai !"
Je comprend maintenant qu'il parlait de sa place à l'ump paris....
Pour nous...c'est place à la crise sans filet, sans protection, sans relance, sans investissement, sans boussole....merci messieurs!

8.Posté par LALLEMAND le 03/10/2010 00:19
@ FRANCO, post 4 : à qui le dites-vous ! Car si je vois que vous avez repris la plume, vous n'avez toujours pas répondu aux questions - sans doute est-ce plus difficile que d'accuser et vilipender - qui vous étaient posées, notamment dans le post cité, mais aussi lors de vos diatribes outrancières contre Air Austral...
http://www.zinfos974.com/La-baisse-des-prix-en-2014-15-et-pourquoi-pas-aux-calendes-grecques_a21429.html
http://www.zinfos974.com/Gerard-Etheve-la-grenouille-qui-se-veut-plus-grosse-que-le-boeuf_a21488.html
http://www.zinfos974.com/Air-Austral-le-fromage-de-quelques-uns-quel-bel-aveu-des-politiques_a21558.html

9.Posté par Cambronne le 03/10/2010 10:04
8.Posté par LALLEMAND le 03/10/2010 00:19

Merci Lallemand pour votre prestation libérale ça fait plaisir just do it comme dirait un belge devant manipulant une distributrice de boissons gazeuses bien connu , esclaffant au crétinisme de frenchi "tant que je gagne, je joue ! " ça fait plaisir ça , mais rassurez vous ça ne fera pas plus réfléchir, notre seigneurie Franco trop empêtré avec ses certitudes , d'autant qu'il est hors de question pour lui de vouloir changer son point de vu étant donné qu'il estime avoir raison d'ailleurs les ombres que vous verrez bouger sur le mur de ses certitudes ne seront pas ce que vous croyez , chassez le naturel il reviendra au galop ...

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/10/2010 21:31
Le photovoltaïque doit être une démarche "citoyenne", non motivée par la fiscalité.


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales