Economie

Les prix de l'immobilier en baisse

Après des années de hausse ininterrompue, on assiste à un renversement de tendance en 2008 avec une baisse des prix de l’immobilier.
Au dernier recensement, 232 agences immobilières existent à La Réunion. Ces dernières n’ont qu’à bien se tenir car la poule aux œufs d’or est bel et bien morte…


Les agences estiment à près de 30% la baisse des transactions au niveau local, depuis le mois d’août 2008. Les ventes se raréfient, la concurrence entre agents est rude.
Pour Stéphanie Toquet, la directrice de GETIM Immobilier, il est important de conseiller encore plus la clientèle dans une telle période.  "Nos clients ont perdu tout repère. Je suis contre le mot d’ordre qui serait d’inciter à baisser les prix de façon automatique. Je pense que chaque cas est particulier", insiste Stéphanie Toquet.
Le marché connaît un état de grippage total: Alors que les vendeurs refusaient de revoir leurs prix à la baisse, les acquéreurs ne voulaient plus acheter au prix demandé. En conséquence, certains vendeurs préfèrent retirer leur bien plutôt que de le "brader" ou préfèrent le mettre en location…
C’est ce que préconise la gérante de Getim: faute d'acheteurs en nombre suffisant, les vendeurs sont effectivement obligés de revoir leurs prétentions à la baisse, mais quand cela est possible, l’option mise en location est préférable: "Si le propriétaire a la possibilité de ne pas vendre dans l’urgence, je lui conseille de mettre son bien en location. Une façon de voir comment se comporte le marché, et d’attendre pour prendre la meilleure décision qui soit. On est dans une phase où l’on essaie de retravailler tous les mandats de vente avec nos clients", explique la gérante de Getim.
A quand des banques moins frileuses, une baisse des taux de crédit et une durée de l’emprunt en deçà de 25 ans? Chacun est sur ses gardes, agences autant que clients scrutent le comportement des banques... le marché se caractérise par un attentisme...
Dans le domaine du locatif, la demande est constante, assure toutefois Stéphanie Toquet. "Au niveau des loyers, j’ai constaté de 200 à 300 euros de baisse depuis le mois d’août", assure-t-elle. Le marché a été abreuvé de logements neufs par des propriétaires défiscalisables. "Aujourd’hui un T2 coûte en moyenne 600 euros. On s’attache à convaincre les propriétaires des logements anciens d’effectuer des travaux pour continuer à être concurrentiels, mais ce n’est parfois pas chose aisée", précise-t-elle.
Au dernier recensement, il existe plus de 230 agences immobilières à La Réunion. Un chiffre important alors même que le marché se paralyse. Toutes les agences vont-elle maintenir le cap? Les spécialistes affirment que les dernières arrivées seront les plus touchées car elles n’ont pas eu le temps de se développer et de se faire connaître.
Jeudi 15 Janvier 2009 - 07:03
Melanie Roddier
Lu 2959 fois




1.Posté par raphael le 15/01/2009 07:57
C'est donc une guerre de pression : qui des deux principaux protagonistes lâchera la morceau :
- le vendeur, en baissant ces prix? Impliquant une dégringolade de prix?
- ou l'acheteur, payant au prix fort? Justifiant ainsi cette perpétuelle hausse des tarifs de l'immobilier?

Futur acheteur, j'ai choisi d'être attentiste...


2.Posté par FLOC'H PATRICK le 15/01/2009 09:55
1. Posté par raphael le 15/01/2009 07:57
C'est donc une guerre de pression : qui des deux principaux protagonistes lâchera la morceau :
- le vendeur, en baissant ces prix? Impliquant une dégringolade de prix?
- ou l'acheteur, payant au prix fort? Justifiant ainsi cette perpétuelle hausse des tarifs de l'immobilier?

Futur acheteur, j'ai choisi d'être attentiste...

¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

Et pour vous ou situerez vous donc l’échantillon des données avec un seuil de l'acceptable et du respectable sur les prix, comparons donc ce qui est comparable ...

Dans l'immobilier Einstein avait raison: Tout est Relatif, bien évidement il n'y a qu'en visitant des appartements et des maisons magnifiques et des taudis que l'on acquiert des compétences nécessaire dans l'estimation sur le facteur de la qualité et entendu estimer le prix d'un bien. Ne vous inquiétez pas, des biens immobiliers il y en a beaucoup à la Réunion il y a aussi beaucoup de bunker et des trucs que certains osent appeler maison créole .
Sauf que beaucoup oublient les fondamentaux sur des points à passer en revue avant d'acheter voici donc la liste des points suivants à vérifier....
montant de la taxe foncière annuelle. montant des charges mensuelles tenir compte de l'état général de l'immeuble approfondir l'état du bien et sa date de construction pour travaux sont-ils à prévoir ? Un rafraichissement ? attention l'étage ou RDC . Vous apprendrez qu'un rez de chaussé se vendra toujours plus difficilement. d'autant que si vous partez pour un investissement locatif il ne faut surtout pas acheter au coup de cœur mais plutôt rester très rationnel et prévoir la rentabilité à long terme.
Un conseil méfiez vous des pseudos cabinets de conseil trop nombreux ici à la Réunion ces professionnels sont pour beaucoup des incompétents notoires. Ils vont vous présenter un plan d'investissement calculé au centime près et à première vue alléchant mais bien souvent il s'agit de biens neufs que vous ne pourrez de toute façon pas évaluer car sur évaluer avec la défiscalisation bidon et qui sont souvent situés dans des régions de l'ile ou le potentiel est faible sur la revente il suffit de faire un tour au Tampon pour voir les dégâts de la défiscalisation.
Maintenant pour les ignorants Il faut dans un premier temps en finir avec les idées reçues sur la hausse et la baisse de l'immobilier
Sachant qu'ici à la Réunion le cours de l'immobilier évolue comme n'importe quel autre cours (action, matière première, etc.) mais certains oublient le facteur terrain qui est rare . D'autant que cela fonctionne par cycle avec l'impulsion de la défiscalisation . Le prix de l'immobilier passe par des hausses et des baisses au fur et à mesure des années le cycle de l'immobilier de la Réunion souvent surévalué avec des produits souvent médiocres faisant que ce type d'acquisition obéit à des cycles environs tout les 5 ans, 10 ans. Comme sur hexagone dans le début des années 90 ou l'on a vue s'effondrer les prix de l'immobilier les biens auront mis 10 ans à retrouver leur niveau normal.

3.Posté par ASSENJEE.M le 15/01/2009 09:57
Un ami me disait il y a 3 ans de cela que le secteur de l'immobilier allait se casser la figure,autrement dit qu'il allait y avoir une baisse et que si je voulais acheter un bien, il fallait attendre un peu.
Il a eu raison! On y est dans cette fameuse crise du secteur immobilier.Mais en même temps ce n'est qu'un juste retour de manivelle car il y a eu trop d'abus de la part des propriétaires d'une part mais également des agences elles-même qui ont profité d'une demande en forte progression du marché de l'immobilier pour tirer les prix vers le haut que ce soit sur les prix de vente comme sur les tarifs locatifs.
Les deux camps se sont bien remplis les poches, les propriétaires et les agences.
Aujourd'hui on ne va pas pleurer sur leur sort.
Il est temps aujourd'hui que les citoyens puissent à leur tour profiter de cette baisse et trouver un logement dans des tarifs plus raisonnables.
A quand la crise dans le secteur du voyage?Peut être pour bientôt!
Patience.

4.Posté par Révolté le 16/01/2009 21:47
La baisse commence et elle n'est pas finie!
Cette agence propose aux vendeurs de mettre en location mais plus il y a de biens en locations plus l'offre augmente et les loyers baissent! Sans compter qu'avec la crise qui se profile les locataires solvables vont se raréfier et le risque augmente pour les propriétéaires.
Moi je conseille aux vendeurs de baisser leur prix de 20% car la chute sera d'au moins 40%. Mieux vaut se couper un bras que les 2 d'autant que ceux qui ont acheté avant 2004 vont toujours faire une plus value conséquente.
Vive la crise de l'immobilier...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales