Social

Les principaux points de l'accord guadeloupéen


Les principaux points de l'accord guadeloupéen
L'accord, signé la nuit dernière en Guadeloupe, comporte 165 articles couvrant tous les domaines : pouvoir d'achat, logement, transports, éducation, emploi, services publics, droits syndicaux, aménagement du territoire, culture. L'accord dit "Jacques Bino" sur l'augmentation des salaires est annexé.
Voici les principaux points de l'accord:

Prestations sociales :
A compter du 1er mars, un revenu supplémentaire temporaire d'activité (RSTA) sera versé à tous les salariés touchant jusqu'à 1,4 SMIC, pendant 36 mois. Des primes exceptionnelles sont prévues : prime de solidarité active de 200 euros versée par l'Etat aux 51 000 foyers guadeloupéens les plus défavorisées ; versement par les collectivités locales à compter du 1er mars de 25 euros pendant douze mois aux salariés jusqu'à 1,4 SMIC ; versement par la région, au plus tard le 30 juin, de 100 euros aux 80 000 foyers les plus modestes.

Un fonds de soutien exceptionnel de 3 millions d'euros est créé pour les 17 000 allocataires du minimum vieillesse et les 7 000 bénéficiaires de l'allocation adulte handicapés.

Revalorisation de 20 % de la prestation de restauration scolaire, en contrepartie d'un engagement des cantines à offrir 50 % de produits issus de l'agriculture locale, et d'une réduction des tarifs pour les familles. Réduction du prix des repas des lycéens. Augmentation de 200 euros des bourses régionales d'études supérieures en Guadeloupe.

Baisses de prix :
Produits de première nécessité, services bancaires, carburants, eau, électricité.

Logement :
Gel des loyers en 2009 par les bailleurs sociaux. Diminution de la taxe d'habitation de 9 % et de la taxe sur le foncier bâti de 7 % dès 2009.

Transports :
Baisse de 20 % du prix des transports terrestres interurbains avant la fin du 1er semestre 2009. Mise à disposition par l'Etat de 40 000 billets aller/retour Pointe-à-Pitre-Paris à 340 euros, pour les familles modestes.

Emploi :
Plan d'urgence pour l'insertion de 8 000 jeunes de 16 à 26 ans. Elaboration d'une "Charte de l'embauche locale de Guadeloupéens". Création d'un observatoire sur "l'égal accès de l'embauche".

Agriculture :
Création d'un label France saveur d'outre-mer. Négociations sur la pêche en zone Caraïbe. Réserve de 50 000 hectares de surface agricole incompressible.

Culture :
Engagement de l'Etat à étudier le projet de double fléchage en français et en créole des bâtiments publics.
Jeudi 5 Mars 2009 - 17:48
Pierrot Dupuy
Lu 1428 fois




1.Posté par JEAN le 05/03/2009 17:57
mieux vaut attendre les prochains mois pour faire le bilan de tout ça ...

Qui les perdants ?

2.Posté par ROBERT Franck le 05/03/2009 18:34
Quelle honte pour les élus politiques de la Guadeloupe !!!
Vive le robin des bois !

3.Posté par boyer le 05/03/2009 18:46
le moins que l'on puisse dire c'est que c'est pas clair:

quel est le montant du "revenu supplémentaire temporaire d'activité (RSTA) sera versé à tous les salariés touchant jusqu'à 1,4 SMIC, pendant 36 mois".

"prime de solidarité active de 200 euros versée par l'Etat aux 51 000 foyers guadeloupéens les plus défavorisées": c'est 1 coup et apres?

OUI OU NON LES SMIC ONT ILS GAGNE 200 EUROS MENSUELS?

4.Posté par GROS LARD le 05/03/2009 23:35
Alors comme ça, ce sont les guadeloupéens qui ont encore cette année, gagnés la coupe du championnat de l'outre-mer de la manifestation !

Alalala, je suis déçu, les réunionnais n'auront jamais la tête d'un podium, on était si pret du but !
Et pendant ce temps Ronny Turiaf marque des paniers en NBA, vive les antilles moi j'dis.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales