Blog de Pierrot

Les preuves des magouilles de Stéphane Maillot, le représentant de l'UNEF à l'université

Dimanche 25 Septembre 2016 - 22:23

Vous êtes près de 30.000 à avoir lu mon article du 18 septembre dernier sur Stéphane Maillot intitulé "Quelques révélations sur Stéphane Maillot, le 3ème co-président de l’ombre à l’université ". C'est plus du double des inscrits à l'université de la Réunion. Cela prouve votre intérêt pour ce qui se joue en coulisse dans les locaux du Moufia et du Tampon. Rien de plus encourageant et de légitime. Encourageant car l'université est un "bien commun" précieux. Légitime parce que ce qui s'y joue, c'est la formation des cadres de demain.

Malheureusement il semble que dans celle de La Réunion se joue un drôle de théâtre très éloigné des missions d’une université classique. C'est sur ce théâtre que j’ai braqué un premier projecteur il y a très exactement une semaine et à propos duquel je vous ai promis d'autres révélations pour mieux tenter de cerner ce président de l'ombre qu'est Stéphane Maillot.
 
Le premier document qui va nous permettre de le faire, c'est le relevé de notes du Master 1 de Droit public de Stéphane Maillot aux examens de juin dernier.

Un brillant étudiant qui obtient 0 dans chaque matière...

Comme vous pouvez le constater, Stéphane Maillot est un étudiant fantôme qui ne s'est même pas présenté à l'examen et qui a donc obtenu 0 dans chaque matière.

Au terme de l'année universitaire, il n'a donc pas obtenu sa première année de Master, son M1, et à fortiori il ne peut donc être titulaire du Master qui supposerait qu’il ait obtenu à la fois le "M1" et le "M2".
 
Si je me permets d'insister sur ce qui est l'évidence même, c'est en raison du commentaire, pour le moins surprenant, de Bernard Idelson, professeur d'université de son état et responsable du département d'Information-Communication dans lequel Stéphane Maillot a été accepté.

Mais je vais y revenir.
 

Pour l'instant, intéressons-nous à cet étudiant de Master 1 fantôme et regardons les possibilités qui sont les siennes pour l'année universitaire qui démarre.
 
Stéphane Maillot peut-il prétendre redoubler son Master 1? En théorie sans doute mais rien n'est moins sûr car c'est un diplôme exigeant et l'équipe pédagogique n'a pas intérêt, pour de multiples raisons, à garder des étudiants fantômes. D’autant que ce faisant, il prend la place d’un autre étudiant qui aurait eu lui, des chances d’obtenir son diplôme en fin d’année.
 
Mais Stéphane Maillot lui même le souhaite-il ? Rien n’est moins sûr. Pourquoi serait-il plus assidu en Info-Com qu’il ne l’a été en Droit ? N’oublions que nous sommes face à un étudiant qui a mis 6 ans pour obtenir sa licence qui se fait normalement en 3 ans…

On a plutôt le sentiment qu’en agissant de la sorte, Stéphane Maillot cherche avant tout une combine pour… rester étudiant. S’il veut continuer à tirer en coulisses les ficelles de l’UNEF, et par ricochet agir en misouk pour influer sur le conseil d’administration, il lui faut le précieux sésame que constitue la carte d’étudiant. Et il a probablement fait le calcul que le M1 d'Info-Com  lui sera plus accessible que celui de Droit.
 
Seulement le problème c'est que le Master qu'il vise est un Master professionnel, qui nécessite donc qu'il présente pour l'étude de sa candidature un dossier "de validation des acquis".
 
Ce dossier doit comprendre ses diplômes universitaires (on a vu qu’ils étaient succincts…),  retracer son cursus et contenir tous autres éléments susceptibles de convaincre le jury.
 
Ce dossier contient donc obligatoirement son relevé de Note de M1.

Où Bernard Idelson, le "patron d'Info-Com, aurait mieux fait de se taire...

Et c'est là que le commentaire de Bernard Idelson (voir copie d'écran du commentaire sous l'article du 18 septembre dernier ci-contre) est pour le moins surprenant. Un commentaire sur lequel il a été interrogé et auquel il n’a pas cru nécessaire de répondre.

 
Selon Bernard Idelson, la candidature de Stéphane Maillot a été retenue car il est, je cite, "titulaire d' un" Master".
 
De trois choses l'une.
 
Soit Bernard Idelson a décidé de mentir à Zinfos et à ses lecteurs sur la situation réelle de Stéphane Maillot. Ce que je n’ose croire car Bernard Idelson n'est pas qu'un professeur, il est aussi et surtout directeur du département  d'Information-Communication. Quel crédit ses étudiants, qui rappelons-le ont vocation à devenir de futurs journalistes, parents et institution pourraient désormais accorder à un tel responsable universitaire qui mentirait aussi effrontément? Par certains côtés, ce n’est pas sans me rappeler la triste affaire Cahuzac, toutes proportions gardées…

 
Soit Bernard Idelson n'a pas lu le dossier de Stéphane Maillot et a cru de bonne foi qu'il était réellement titulaire d'un Master après que quelqu'un, mais qui ?, le lui aurait affirmé. Mais là aussi cette conduite n'est pas sans soulever son lot de questions. Sur le fonctionnement de cette commission. Sur le fonctionnement de ce département. Sur ce diplôme professionnel destiné à former des journalistes. Quel crédit nous autres, patrons de médias, pouvons-nous accorder à un département qui violerait aussi allègrement les règles les plus simples de fonctionnement ? Pourrons-nous continuer à embaucher des journalistes qui y sont formés ? Comme Bernard Idelson le fait si bien remarquer, à Zinfos nous avons toujours joué le jeu de l’embauche locale. Plus des 2/3 de notre rédaction vient de la filière d’Info-Com. Pourrons-nous continuer à le faire, sachant que nous sommes l’un des rares médias de l’ile à continuer à embaucher ?
 
Soit, dernière hypothèse, Bernard Idelson a bien lu le dossier et y a effectivement trouvé un diplôme de Master dont serait titulaire Stéphane Maillot. A priori, il ne peut s’agir d’un diplôme de l’université de la Réunion. Mais alors, si ce n’est pas le cas, d’où proviendrait-il ? Où et auprès de qui Stéphane Maillot aurait-il fait, avec succès, un double cursus de Master ?

 
Bernard Idelson en a trop dit ou pas assez. Il se doit maintenant de répondre officiellement aux nouvelles preuves que nous produisons. Tout comme nous attendons une réponse officielle de l’université en tant qu’institution.
 
Et au fait, qu’en pense Frédéric Miranville, le nouveau président ? 

Une lettre de recommandant du directeur du CROUS proprement hallucinante !

Reste un dernier point, tout aussi surprenant que tout ce que nous avons déjà lu.

Dans le dossier de Stéphane Maillot présenté à la commission figure une lettre de recommandation. Pas de n'importe qui. Du directeur du CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires), un fonctionnaire payé par l’Etat donc, au profit de son ancien vice-président, un étudiant élu à ce poste.

Cette lettre est tout bonnement stupéfiante ! On y apprend qu'au sein du CROUS, Stéphane Maillot aurait acquis "de solides compétences en matière de communication et d'information"... Comme par hasard ! Tant qu’a faire, il aurait été plus simple pour ce directeur de faire une lettre de recommandation afin que Stéphane Maillot obtienne directement son Master, quelle qu’en soit la matière…  pour services rendus à la cause syndicale et à Mohamed Rochdi !
 
Comment une telle lettre a-t-elle pu être rédigée?
 
A la demande du seul intéressé?
 
Quel poids a eu cette lettre dans la décision d’acceptation de la candidature de Stéphane Maillot par la commission de validation, sachant que c’était le seul point positif en sa faveur… ?
 
On ne nous fera pas croire que ces éléments ne sont pas liés : Etudiant fantôme, mais représentant de l’UNEF au conseil d’administration, UNEF dont les étudiants élus au conseil d'administration ont permis à Mohamed Rochdi de se maintenir pendant toutes ces années à la présidence de l’université, vice-président du CROUS en tant que représentant de l'UNEF, lettre de recommandation du directeur du CROUS, soutien du directeur du département d'Info-Com, acceptation en Master professionnel… Ca fait un peu beaucoup non, pour un seul étudiant, qui a par ailleurs obtenu 0 à chacune des matières de son examen…
 
Que peuvent penser de toutes ces magouilles les autres étudiants, et notamment ceux qui n'ont pu entrer en Info-Com car on leur a dit qu'il n'y avait plus de place?

Nous attendons les réponses à nos questions… Il en va de la crédibilité de l'université. Ou plutôt du peu qu'il lui reste !

M. Miranville, il est plus que temps de mettre de l'ordre dans tout ça. A condition que vous en ayez vraiment la possibilité et que vos mains ne soient pas liées par votre accord avec M. Lajoie... A vous de nous le prouver.

Pierrot Dupuy
Lu 28834 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

89.Posté par @ tibob le 01/10/2016 21:42

étudiant diplômé peut-être pas ....voir ses relevés de notes
mais forcé de reconnaître qu il a toute les compétences requises pour être un grand politicien
il finira maire , président région député voir même ministre
C est un surdoué ce jeune homme
... c'est vrai à 20 ans il est déjà vicelard,

si pour être ministre, il faut être incompétent (pas de diplômes ou des diplômes de M..) et auteurs de magouilles, alors oui c'est le bon candidat. c'est sur sa poche va se remplir, son CV va s'allonger de nullités, et a coté rien ne changera sauf la montée du ras le bol !

88.Posté par prof a ESPE le 01/10/2016 19:54

il ne faut pas oublier l'ESPE, le dernier rempart colonial avec l'inefable Tupin
une école au bord de la crise de nerf, des personnels sous pression, des copains qui glandouillent, des petites affaires qui prospèrent ...

87.Posté par ESIROI encore une affaire scnadaleuse le 01/10/2016 19:51

@Pierrot, faites une enquête sur l'ESIROI ... c'est une affaire ESIROI ... gabegie dimensionnée pour 100 étudiants par année avec que 20 étudiants en première année en 2016 ! UNE HONTE supplémentaire pour l'université

86.Posté par tibob le 01/10/2016 15:33 (depuis mobile)

étudiant diplômé peut-être pas
mais forcé de reconnaître qu il a toute les compétences requises pour être un grand politicien
il finira maire , président région député voir même ministre
C est un surdoué ce jeune homme

85.Posté par Dazibao le 30/09/2016 18:24

Bon travail d'investigation. Pierrot, en grande forme, a mouillé le maillot........

84.Posté par Cpafini le 30/09/2016 01:55 (depuis mobile)

Intéressez vous M.Dupuy à la fermeture de la filière informatique de l''Esiroi due à une gestion à l''à-peu-près .... les victimes directs: des étudiants qui eux ont étudié RÉELLEMENT

83.Posté par Piqùre d''abeille le 29/09/2016 20:52 (depuis mobile)

Quel étudiant sera dans le collimateur de M. Dupuy? Etudiants milités pour vos droits au respect de vos informations privés. Vos notes ne sont pas sécurisés.

82.Posté par Piqûre d''abeille le 29/09/2016 20:38 (depuis mobile)

Si les camarades de sa promo ou les jurys des examens de droit avaient jouer la carte de la transparence sur sa véritable intelligence l'infos ne serait pas tomber aux mains de zinfos 974. Et son relevé de note n'aurait pas été publié.

81.Posté par 59 nuances de vrai le 29/09/2016 07:58 (depuis mobile)

C'était déjà pareil pour les autres président de L'Unef avant M Maillot !!!! Et c'est encore plus saisissant.

80.Posté par COURAGE le 29/09/2016 06:48

Il n'est pas content , pas content du tout du tout .
Et pourtant la célébrité il l' a.
Mais ces jeunes ne sont jamais contents c'est comme ça aujour' hui la jeunesse.
Il craint pour la promesse qui lui a été faite , lui qui pensait avoir roulé plus d'un et réussi son exploit.
Il craint pour son avenir politique .
,Et oui , il est pas comme ses petits camarades de Fac,, lui il a d' autres grands modèles , devenir ministre avec une licence à l' usure , en géographie, en histoire et voilà que tout est dévoilé .

Promesse faite d' un poste en Fac , on verra .
Avenir politique , il est jeune , il faut le rassurer
Il a tout le profil et les bases pour .
,Maintenant suppléant sénateur , (et oui il faut voir grand , le moin lé pas plus moin lé pas moin, son credo) c'est sans doute rapé pour les élections qui viennent .
Mais en politique d'autres lui ont montré, que tant qu'ils ne sont pas morts, ils restent vivants et peuvent revenir .
Assistant parlementaire l' année prochaine , malgré ses 7 ans de droit, faudra peut-être pas compter dessus non plus . Ca c'est un peu triste

79.Posté par Zozossi le 28/09/2016 20:51

-Enfin du journalisme d'investigation: bravo !
Les faits: il n'y a que cela de vrai.
C'est cela seul qui fonde une opinion juste.

-Cela nous apprend (confirme?) que la magouille fonctionne à plein en faveur de l'UNEF à la Réunion aussi.

-Inutile de répéter que l'UNEF est un "syndicat" d'extrême gauche servant de pouponnière aux futurs cadres du PS: d'autres l'ont dit, noms à l'appui.

-La bénédiction donnée au trio Lajoie-Miranville-Maillot par l'UMP Didier Robert confirme la collusion UMPS à l'échelon départemental réunionnais.

-Question connexe (mais pas secondaire): la formation des journalistes, ici comme dans l'ensemble de la France.
En 2012, 39% des journalistes ont voté Hollande au premier; 19% Mélenchon; 18% Sarkozy, et… 3% Le Pen.
Ce qui n'empêche que 90% d'entre eux se disent "indépendants".

Il suffit de lire le média chaque jour pour savoir que le journaliste moyen est trop souvent un formaté-formateur auquel font cruellement défaut culture, ouverture d'esprit et bonne foi…

78.Posté par Annick RASSABY le 28/09/2016 08:28

Félicitation et merci à Monsieur Dupuy, notre Edwy Plenel , Médiapart local!

77.Posté par Pascal Maillot du RBM le 27/09/2016 19:27

Bravo Pierrot, beau travail!
Ce Maillot là n'est pas le bon! Zéro partout, pas top ça, de gauche en plus, il a tout faux!
Qu'il s'en aille dans les bras de Mr Verges, son père spirituel!

76.Posté par Tupi........k le 27/09/2016 15:31

Cela sent l mauvais mais ....
Miranville , tenu par Lajoie Tupin que peut-il?
Idelson tenu par son ralliement à Miranville que peut-il?
Lajoie -Tupin - Rochdi qui ont crée Maillot ne peuvent le lâcher il en sait certainement beaucoup
Parents et étudiant la clé vous appartient et la presse à l' instar de Zinfos doit vous aider .
Zinfos continuez quelque chose me dit que le cœur de la pourriture est encore à découvrir .

75.Posté par Ca sent l''''''''''''''''Ahmed le 27/09/2016 11:15

Précisions essentielles à la compréhension de ce tripatouillage .
L’UNEF est théoriquement un syndicat, mais réellement, comme la MNEF, une machine de propagande politique au service exclusif du PS, UNEF-Renouveau l’étant au service du PCF et UNEF-ID à celui des trotskistes.
Les dérives de gestion sont innombrables : « elles concernent les salaires (jusqu’à 15 000 € par mois) et émoluments des dirigeants » (source Wikipédia), l’embauche prioritaire des militants de l’UNEF-ID, qui sont ensuite intégrés au PS comme le fut autrefois son secrétaire général actuel, J.C. Cambadélis qui fut condamné pour s’être servi dans la caisse de la MNEF.
Le binôme MNEF-UNEF-ID : un vivier de jeunes loups socialistes . Cela avec l’argent des cotisations des étudiants et surtout des grosses subventions de l’État.

74.Posté par Choupette le 27/09/2016 10:29

65.Posté par Mimichelle

Me voici rassurée.

C'est la construction de votre phrase qui fait penser le contraire ... .

73.Posté par A REVEL le 27/09/2016 10:19 (depuis mobile)

Saisissez le tribunal administratif...

72.Posté par Conflit d'intérêts le 27/09/2016 10:01

Au fil des années, des professeurs de classe exceptionnelle se laissent aller à faire de basses manoeuvres pour conserver une partie de leurs intérêts.Beaucoup de professeurs suivent l'exemple d'en haut. Le nouveau président est-t-il si propre ou assez volontariste pour stopper cette dérive désastreuse ? Je crains que non malgré ses beaux discours de circonstances sur les "valeurs" de son collectif. N'a-t-il pas lui-même manoeuvré pour accéder à la plus haute fonction ? Ne veut-il pas la classe exceptionnelle et surtout ses avantages pour soi-disant asseoir son autorité sur ceux qui ont voté pour lui ?

71.Posté par polo974 le 27/09/2016 09:59

ça c'est du pierrot comme je l'aime . . .

70.Posté par ocp le 27/09/2016 07:54 (depuis mobile)

C''est donc à info-com que l''on apprend à ne pas savoir parler français. A ce compte-là mieux vaut delocaliser les embauches !

69.Posté par CaréCaré le 27/09/2016 07:48

L' affaire Maillot ? l' affaire Rochdi ? l' affaire Idelson?
En attendant l' affaire de l' Université et de ses deux co-présidents Miranville- Lajoie ( qui ont signé l' accord de Bellepierre avec Tupin comme parrain)
Ils doivent répondre

68.Posté par REVEL le 27/09/2016 06:11 (depuis mobile)

Mon fils qui a travaillé très dur comme un esclave toute l''année a eu son année de master1 à été refusé en master 2
motif incompréhensible...niveau insuffisant.
Le con avec un zéro pointer dans toute les matières est pris. Je crie à l''Injustice

67.Posté par ola le 27/09/2016 05:21

La question que je me pose , comment avez fait pour avoir son relevé de notes? Il me semble que c'est confidentiel ce genre de document.
Est ce que c'est Mr Maillot qui vous a fournit?
Heureusement qu'il y a encore des gens qui n'ont pas peur de dénoncer certaines pratiques.

66.Posté par doudou63 le 27/09/2016 00:40

Là c'est fort de café, mais celui qui a obtenu son diplôme en cravachant dur...il va pleurer.
Et cette crevure de tricheur passe au travers de la sélection...

65.Posté par Mimichelle le 26/09/2016 23:33

51.Posté par Choupette le 26/09/2016 17:46

"Éclairez-moi. Vous faites des efforts pour ... redoubler ???!!!

Je savais que l'Education nationale fonctionnait mal. Mais pas à l'envers tout d'même !"

Je ne fais pas d'efforts pour redoubler, mais moi, je fais l'effort d'assister à autant de cours que possible, je ne rate aucun examen malgré le fait que je travaille (pour me payer ces études). De plus, je vis à l'autre bout de l'île et je fais la route tous les jours (et je subis les embouteillages matins et soirs). Je suis rarement rentrée chez moi avant 18 heures et je dois encore m'occuper de la maison, de ma petite sœur et de mes cours... Cela fait à peine un mois que j'ai repris les cours et je suis déjà épuisée, et de voir que des gens ne forcent même pas pour arriver à ce niveau, comprenez que ça me les casse.

D'autant plus que je ne suis pas la seule étudiante à avoir une vie compliquée en dehors de l'université, beaucoup de personnes autour de moi doivent avoir un travail pour pouvoir étudier. Je ne dis pas que j'ai la vie la plus compliquée qui soit, mais je fais mon possible pour gravir les échelons et quitter au plus vite les bancs de la fac, car je n'ai pas envie de finir ma vie ici.

Alors je trouve aberrant que l'on permette à un individu de la sorte d'arriver là où j'en suis sans se tirer les doigts du c**, je trouve aberrant qu'on lui permette d'accéder à un filière soit disant "sélective" avec des notes inexistantes, et une validation des acquis "bidon". L'Université de la Réunion permets à un parasite comme celui-ci de s'incruster là où il y aurait de la place pour des personnes plus méritantes que lui, et cela depuis des années.

L'année dernière on apprenait aux étudiants qu'ils n'auraient plus droit au redoublement en Master, or même si on a bossé pour avoir notre année, on n'est jamais à l'écart d'un faux pas (notamment pour le mémoire, qui, s'il n'est pas validé, malgré de bonne notes obtenues au cours de l'année ne nous fera pas accéder au diplôme du Master 2). Donc oui! l'Education nationale, non je dirais plutôt l'Université de la Réunion fonctionne mal, car elle donne une "sixième" chance à quelqu'un qui usurpe le statut d'étudiant pour rester à la tête de l'UNEF, et pas de deuxième chance aux vrais étudiants! Constat navrant....

64.Posté par Ti yab dé o le 26/09/2016 22:23

Quelle honte pour sa famille de La Rivière, son conseiller spirituel et ses grands parents très travailleurs, serviables et gentils.
Fais toi oublier Stéphane. Va à l'étranger. Bosses pour réussir comme tant d'autres riviérois l'ont fait.
çà ne peut t'être que très utile. Fuis cette mascarade dans laquelle tu t'enfonces chaque jour.
Voilà le best des conseils.

63.Posté par Révolution le 26/09/2016 22:11 (depuis mobile)

Hou lala... Ça pue....heureusement qu''il y a des etudiants qui bossent. La prison pour ses magouilleurs. Pistonnage à fond. C''est comme que des incapables se retrouvent à des postes à responsabilités.etudiants, passez votre licence et fuyez ce campus

62.Posté par Jeanmettrezune le 26/09/2016 22:10

Ras le bol de ces gauchistes, autre exemple du résultat du dogme gaucho socialo bobo:
le nivellement par le bas:
*******L'ancien patron du renseignement intérieur Bernard Squarcini a été placé aujourd'hui en garde à vue par les enquêteurs de l'Inspection générale de la police nationale dans le cadre d'une instruction parisienne, a appris l'AFP de sources proches de l'enquête.

Les motifs de sa garde à vue n'ont pas été précisés par ces sources. L'ancien directeur central du renseignement intérieur (DCRI, actuelle DGSI), surnommé "le Squale", est un proche de Nicolas Sarkozy. Un autre grand flic et ancien patron de la police judiciaire parisienne, Christian Flaesch, a également été interpellé et placé en garde à vue aujourd'hui dans ce dossier.

L'enquête avait été ouverte à la suite d'une perquisition menée au domicile parisien de M. Squarcini et au siège de sa société en avril dans le cadre de trois autres enquêtes, dont celle sur les accusations de financement libyen de la campagne électorale de M. Sarkozy en 2007, ont expliqué des sources proches de l'enquête.****
Le figaro


Ras le bol de ces gauchistes

61.Posté par NAGRE le 26/09/2016 20:55

pourquoi autant d'acharnement sur ce monsieur MAILLOT,?

60.Posté par etudiantscience le 26/09/2016 20:50

Bonjour, si Monsieur MAILLOT a effectivement fait 6 ans de licence, alors il est techniquement impossible d'avoir eu une maitrise.
De plus dans sa lettre de recommandation il est stipulé qu'il aurait des compétences en communication et information (donc pas pour valider son master de droit) alors qu'elle est la mention de cette maitrise qu'on lui a attribué?
Il est navrant de voir que des étudiants méritant sont mise à l'écart par ce système.

59.Posté par parlamer le 26/09/2016 20:28

Ce que vous voyez la , c'est le résultat du dogme gaucho socialo bobo:
le nivellement par le bas:
Tous égaux avec le zéro pointé des magouilleurs profiteurs sur le dos de ceux qui bossent pour de vrai.
carnet de notes à l'appui.
On découvre le vrai visage des donneurs de leçons de morales ( toujours les mêmes pour défendre la veuve et l'orphelin ) sensés élever les esprits et l'intellect de la jeunesse réunionnaise et on se retrouve dans la mélasse pour parler proprement.

58.Posté par li le 26/09/2016 20:19

Le profil du parfait politicien pays. La relève est assurée.

Ce que je ne comprends : pas de droit de réponse ? pas de plainte pour avoir vu les éléments de son identité et dossier étudiant dévoilés à tous? Mais où est il? Que fait il?
Ce silence est assourdissant.

Vous êtes en plein "débusquage "de magouilles in university Land et cela a du mérite.
Mais boudieu ça risque fort de tourner au vinaigre cette affaire

Au prochain épisode donc. ..

57.Posté par meuh le 26/09/2016 19:51

Je pense que le detournement de fond aussi peut ce faire sentir

Frais tout au seins du roi lion UNEF Maillot Que dire une grande est longue histoires ^^"

Ce sont des choses connues

56.Posté par pipo le 26/09/2016 19:47

ça sent la banane la magouille et le purin...

55.Posté par zéropointé le 26/09/2016 19:12

Là j 'avoue qu'on m'explique
Car comment quelqu'un qui a fréquenté lycéen C Hoareau, qui a été repéré par P. Duret et G Dalleau au Tampon ( les piliers de Rochdi) , sélectionné par Leperlier, couvé par Rochdi , négocié avec Lajoie et Miranville, tutoyé par Fréderic Tupin ( le cerveau de l' opération ) , en est là.
C'est le zèle de ce Idelson qui est passé de Rochdi à Miranville ?
Heureusement qu'il a ce directeur du CROUS , un bon lui au moins
Une communication s'impose .

54.Posté par Polis le 26/09/2016 18:54 (depuis mobile)

@30 info-com
lors des examens dadmission dans un mastér il y a un dossier à transmettre. La copie du diplôme mais aussi les relevés de note qui permettent au mieux de juger du niveau de l''''étudiant. le prof ne peut donc son parcours

53.Posté par De Passage le 26/09/2016 18:26

Oté la Reunion a trouvé son Bruno Julliard !

52.Posté par golf51 le 26/09/2016 18:13

Exact post 48 ! Un article dans la presse nationale (genre le canard ou Médiapart) et hop je ne vous dis pas l'effet rendu.
Un vrai bonheur pour l'info qui tue mais qui informe vraiment.

51.Posté par Choupette le 26/09/2016 17:46

38.Posté par Mimichelle

" ... étudiants, il nous est désormais impossible de redoubler notre année de M2 malgré nos efforts!!!"

Éclairez-moi. Vous faites des efforts pour ... redoubler ???!!!

Je savais que l'Education nationale fonctionnait mal. Mais pas à l'envers tout d'même !

50.Posté par cimendef le 26/09/2016 17:29 (depuis mobile)

Il ira loin ce petit. Avec un tel pedigree il sera bientôt au moins Maire, sénateur ou député ou les deux. L''UNEF a couvé quelques excellences comme Cambadelis, Delphine batho...Pourquoi mouiller son maillot et bosser dur.....

49.Posté par Richeman Singamy le 26/09/2016 17:28

Je voudrais féliciter M. Dupuy pour sa vigilance et sa persévérance. Ce qui se passe à l'Université de La Réunion est purement SCANDALEUX. Son président actuel, trop enchaîné par son accord avec son vice-pdt, ne pourra rien améliorer. Lajoie est aussi visqueux qu'une anguille stressée et son supérieur trop dégonflé. Quant au recteur, qui est cul-et-chemise avec les deux premiers, il ne faudra pas y compter. M. Dupuy, avez-vous ma possibilité de faire connaître cette affaire au niveau national ? Un reportage sur une chaine de télé de grande écoute serait du plus bel effet. Miranville, Lajoie, Démissionnez ! Vous qui êtes sensés la représenter, vous faites honte à votre université !

48.Posté par Pierre Balcon le 26/09/2016 16:37

Derrière ce scandale c'est la déliquescence de notre société qui est en cause .
La bonne question à se poser n'est donc pas de connaître le degré de bêtise et de corruption de ces pieds nickelés mais d'identifier ce qui a rendu possible cette affaire .
La Réunion était mal partie ; elle est devenue une construction collective " monstrueuse".
Notre société est malade et son pronostic vital est engagé , comme on dit .
A tous les niveaux . Nous ne sommes à la hauteur ni du destin de la France ni même de celui La Réunion :
- nous sommes ignorants , paresseux , menteurs et égoistes et nous n'avons plus d'autre ambition que de sauver nos meubles ;
- nos institutions sont défaillantes ;
- nos instances de contrôle tournent la tête et sont inefficaces;
- notre presse est pour une large part incompétente et souvent complice ;
Quel remède à tous nos maux ? La est la question .
Ne comptons pas pour nous rétablir sur nos politiciens .
Ils ont leur part dans le désastre mais ne sont que le reflet de notre incurie.
N'imaginons pas non plus que le divan de Zinfos remettra sur pieds notre âme collective.
Nous savons que si nous n'agissons pas nous périrons ! Ca c'est une certitude

47.Posté par Alio le 26/09/2016 16:29

Quand on sait que l'UNEF oeuvre jour et nuit pour faire baisser le niveau à l'Université (anéantir la sélection, faire disparaitre les notes minimales pour accéder à la seconde session, permettre aux redoublants de conserver leurs matières au dessus de la moyenne etc. etc.) on comprend mieux pourquoi.

46.Posté par Ca sent l'Ahmed le 26/09/2016 15:48

Outre cette "auto-promotion" notoire du sieur Maillot , il faut être conscient de l'enjeu politique qui se cache derrière cette nomination .
Il ne vous aura pas echappé que l'UNEF est la pépinière , la couveuse , des futures zélites de gôôche ; le mentor de Maillot c'est Cambadélis avec ses prétendus" diplômes usurpés .
Cherchez le pedigree de tous les poids lourds du PS .... tous passés par l'UNEF ( même la racaille Ramzy Hamadi ) ; les Dray , Vallse , Rantanplan (sos-racisme , j'ai oublié le nom de cet insignifiant planqué aujourd'hui à Bruxelles avec un mandat de député ) .....
L'UNEF c'est la voie royale pour les nuls et les ambitieux , phagocyter la politique à gauche pour de futurs fromages républicains : présidents d'associations - qui roulent pour la gauche - ( des permanents , pas des bénévoles , faut pas déconner hein ) sans beaucoup d'adhérents , assistants parlementaires , futurs conseillers régionaux , députés ....
Pas besoin de compétences pointues ( Vallse n'a qu'une "petite" licence d'histoire , le droit c'était trop dur ! ) : militantisme et fidélité au parti sont récompensés tôt ou tard .

45.Posté par Ancien étudiant le 26/09/2016 15:47

L'assemblée Générale du forum Réunionnais de la Jeunesse va être bien mouvementé. Ce "genre" de personne en tant que représentant de la jeunesse réunionnaise !

44.Posté par Kaffé 974 le 26/09/2016 15:39 (depuis mobile)

Faut vraiment être couillon pour usurper un moune qui na zéro de moyenne!!!
Hey merci pierrot pour nous montrer les dessous pourro du décor!! Au moins, tu hésites pas à dire la vérité!! Merci ;)

43.Posté par ZembroKaf le 26/09/2016 15:35

@31 Gromale
Ah bon....financement de UNEF-Réunion (2016) par la député H.Bello (PLR)...10.000 Euros
et Patrick Lebreton (PS)...10.000 euros !!!
http://www.zinfos974.com/Reserve-parlementaire-Qui-nos-deputes-reunionnais-ont-ils-aide_a98251.html

Effectivement l'UNEF n'est pas un "parti de gauche" mais un SYNDICAT...qui prétend de défendre les droits des étudiants !!!...mais là ce "zistoir" de gauche défend un boug' pou' place un autre boug...soutenu par la Région...de droite !!!

42.Posté par Brebis le 26/09/2016 15:34 (depuis mobile)

Alors ce qui est marrant c''est que l''université permet ce genre de choses, mais si lui il ce permet ce genre de magouilles, qu''en est il des autres de l''UNEF ? Ou sont les anciens de lunef qui étaient h24 a l''Eve ? Ont ils magouiller aussi??

41.Posté par gustave payet le 26/09/2016 15:22

TRES BONNE INVESTIGATION !!!!

Jusqu'à quand va t'on prendre des incapables de pistonés pour tel poste tel displome.

C'est une sorte de JEAN SARKOZY au niveau local , ce maillot veut faire son chemin pour ensuite j'imagine étendre son réseau et trouver un poste de conseiller régional etc

Alors qu'il a zéro compétence et pas plus de diplome

La réunion lé couillon et va durer longtemps. C'est la honte virer moi ces imposteurs qui mangent à l'oeil.

40.Posté par Une diplômée en Info-com le 26/09/2016 15:17

Voilà une très triste image qui se colle à la filière info-com. Une filière que j'ai connu comme étant "prestigieuse" au vue de l'importante sélection. Mr IDELSON, me voilà déçue de savoir que vous ne reconnaissiez même pas les actions douteuses de votre département aujourd'hui. Vous qui prônez toujours l'assiduité, vous acceptez aujourd'hui qu'un élève "fantôme" soit intégré en info-com. Au détriment de la réputation de ce parcours universitaire à la base très apprécié, mais surtout en dépit des répercussions que cela va avoir sur les vrais étudiants ceux qui veulent réellement réussir et qui ont mérités leur place. Quel avenir pour eux désormais?

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter