Société

Les premiers marquages privés de requins ce vendredi

Armée jusqu'aux dents, la fine équipe des marqueurs privés de squales n'attende que la venue de l'ex-recordman d'apnée, Frédéric Buyle, pour se lancer à l'eau.


Le champion d'apnée arrive jeudi à la Réunion (crédit : Fred Buyle)
Le champion d'apnée arrive jeudi à la Réunion (crédit : Fred Buyle)
 
La campagne de marquage public des requins s'apprête à être complétée par des marquages privés. L'idée, qui avait aussi contraint les pouvoirs publics à agir très rapidement, débutera finalement un mois après. Mais il n'y a pas de concurrence, rassurent aujourd'hui les bénévoles, en charge de monter une opération rendue possible grâce aux dons des plongeurs, des professionnels de la mer et des commerçants de la zone balnéaire.

Placés sous la coupe du comité régional de la Fédération française d'études et de sports sous-marins (FFESSM), plongeurs et professionnels de la mer de cette nouvelle équipe comptent les jours. Ils sont prêts.

L'arrivée de l'ex-recordman d'apnée, Frédéric Buyle, est prévue pour ce jeudi 17 novembre. Le premier test grandeur nature doit avoir lieu le lendemain. "Il faut lui laisser le temps de préparer son matériel", précisent ses futurs patenaires de plongées. Histoire aussi de ne pas nager dans les mêmes eaux que l'opération de marquage pilotée par la Préfecture. Celle-ci continue en effet de s'opérer chaque lundi et jeudi.

La réglementation est d'ailleurs dissuasive. "Le mouillage, le stationnement, la circulation de tout navire immatriculé ainsi que les activités de pêche et de plongée sous-marine sont interdits dans un rayon de 0,5 mille autour des navires", stipule en effet l'arrêté préfectoral du 17 octobre dernier. Celui-là même qui autorise la campagne de marquage de la puissance publique.

Les plongeurs du privé ont dû se plier aux doutes de la Préfecture

Contrairement au procédé chirurgical d'implantation d'une balise sous la peau du squale choisi par les membres de l'Institut de recherche et de développement, les plongeurs du privé fixeront leurs balises sur l'aileron du requin. L'ancienne version du balisage apparent a en effet été recalée par les autorités publiques. "On ne nous donnait l'autorisation d'effectuer nos marquages que si la méthode changeait", affirme Guy Gazzo, ancien moniteur de plongée et maintenant formateur de moniteurs.

La Préfecture avait ainsi émis ses doutes sur la fixation du dispositif sur le squale. "En cas de perte de la balise, celle-ci tombe au fonds de l'océan pour continuer à émettre et parasiter les autres signaux", prévenait le sous-préfet de Saint-Paul, Thomas Campeaux, début octobre.

Les bénévoles de la FFESSM ont donc changé leur fusil d'épaule: "Nos émetteurs seront flottants. De telle sorte que si jamais ils en venaient à être arrachés de l'aileron du requin, ils finissent par remonter à la surface pour y être récupéré". La technique d'approche, elle, reste la même. "Nos plongeurs devront s'approcher du squale pour pouvoir viser au mieux l'aileron", explique-t-on La manoeuvre s'annonce spectaculaire.

A ce jour, le comité régional de la Fédération de sports sous-marins dispose de dix balises émettrices. D'autres sont en commandées. Le dispositif, qui doit être acheté par une maison spécialiste en la matière, se trouve au... Canada.  
Lundi 14 Novembre 2011 - 11:51
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2685 fois




1.Posté par Thierry le 14/11/2011 11:04
Et là, on dit que les requins sont des mangeurs d'HOMMES.... si c'est une VRAI TOF (photo)....tous ces requins là autour du bougre et na point inn' i mange a lu .... C'est de l'intox non ???? Mi sera obligé de croire le maire de Sainte-Rose .....

2.Posté par Gaston la gaffe le 14/11/2011 17:37
Thierry, je ne pense pas que ce soit de l'intox, tous les requins n'étant pas mangeurs d'hommes, peut-être que ceux au milieu desquels ils batifolent sont de gentils requins.
Menfin, malgré tout, ce jeu-là ne m'amuserait pas!

3.Posté par Thierry le 14/11/2011 19:00
Bonsoir Gaston ...alors comme ça, tu serais gend??? et à la retra???

J'ai juste voulu alléger le débat.... ça commence à peser ces histoires de requins partout et pas de solutions réelles au final ..... sinon que de rester dans son canapé .... ou de tous les massacrer....

Dis, si je me déclare aux Présidentielles, tu voterais pour moi et on met (pas de mets pour les requins) un solution en place ....,

4.Posté par Axel Ardan le 15/11/2011 06:11
Hier un enfant s'est fait bouffer le visage par un chien, et bizarrement, tout le monde s'en fout. Ce serait arrivé en mer par un requin, ça aurait fait les gros titres pendant 3 mois ..

5.Posté par Gaston la gaffe le 15/11/2011 06:31
Bonjour, Thierry; gendarme, non, mais il n'y a pas de sot métiers, il n'y a que de sottes gens, et les commentaires étaient gratinés....
Quant à la retraire, c'est pour incessamment sous peu, ouf!
Si tu te présentes, je vote pour toi, sans problème, sûr qu'il y des solutions, qui ont fait leurs preuves ailleurs, mais les valses-hésitation, les tergiversations diverses ne permettent pas de les mettre en place, c'est lamentable.
Bonne journée, Monsieur le Président.

6.Posté par Thierry le 15/11/2011 18:00
A Post 5 ...Y en a certainement beaucoup de ceux qui critiquent qui aimeraient être gendarmes ou policiers ....

Le contexte sous peu te laissera plus de temps à surfer sur zinfos..... ou à surfer à surfer sur les vagues .... si le requins décident eux aussi de battre en Retraite..........

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales