Société

Les précipitations dans le Sud n'enthousiasment que modérément les agriculteurs


La Rivière Saint-Etienne est en crue
La Rivière Saint-Etienne est en crue
Dans le Sud, on avait perdu l'habitude de voir la pluie tomber. Pour les agriculteurs, les problèmes de sécheresse se sont cumulés ces dernières semaines à l'impossibilité d'irriguer en raison de l'arrêt du captage du Bras de la Plaine. Depuis hier, la CGPER bloque la Saphir à Saint-Pierre, les agriculteurs veulent être indemnisés pour les pertes directement liées aux problèmes d'irrigation (Lire ici : Les agriculteurs de la CGPER bloquent la Saphir et réclament des mesures d'indemnisation)

D'après Jean-Bernard Maratchia, le vice-président de la CGPER, le bureau de Nassimah Dindar aurait pris contact avec eux pour les rencontrer mais les agriculteurs souhaitent que la présidente du Conseil général fasse le déplacement: "Nous voulons qu'elle vienne à Saint-Pierre", souligne Jean-Bernard Maratchia.

Les précipitations risquent d'augmenter la turbidité de l'eau au niveau du captage du Bras de la Plaine

En attendant, les précipitations que connaît le Sud de l'île depuis hier font du bien mais ne régleront pas le problème. Pour Frédéric Vienne, le président de la FDSEA, il n'a pas suffisamment plu: "J'espère que l'épisode pluvieux n'est pas pas fini parce qu'il n'a pas suffisamment plu, il ne faut pas que cela cesse. Nous avons constaté que la terre est mouillée sur 5 cm à peine, ça ne résoudra pas nos problèmes", regrette-t-il en précisant que la FDSEA va continuer à mettre la pression sur le Saphir. Selon lui, "il est inadmissible d'avoir un réseau d'irrigation aussi déplorable".

D'ailleurs, les récentes précipitations risquent d'augmenter encore la turbidité de l'eau au niveau du Bras de la Plaine et en conséquence de retarder la remise en service du captage et donc de l'irrigation. L'enthousiasme est donc modéré chez les agriculteurs : "Les élus n'ont pas conscience de la gravité de la situation. Il nous faut une solution d'urgence et pas attendre 2015, comme on nous le propose, pour avoir un système d'irrigation fiable car maintenant, à chaque fois qu'il pleuvra dans les hauts, nous serons privés d'eau dans les bas", conclut Frédéric Vienne.
Mercredi 29 Février 2012 - 14:21
Lilian Cornu
Lu 1466 fois




1.Posté par noe2012 le 29/02/2012 15:35
Le Sud n'est jamais content !
Pas d'eau , les sudistes accusent leur maire ... De l'eau , ils accusent le ciel ...

Qu'ils aillent habiter dans le Sahara !

« Ce que j’étais hier, je le serai demain. » [Victor Hugo] , en plus vieux , en plus con .... pour les sudistes !

2.Posté par Kurt Mébonne le 29/02/2012 16:10
Il n'ont qu'à cultiver autre chose que de la canne ! de la culture maraichère, par exemple au lieu de polluer le peu de nappe phréatique avec leurs saloperies de pesticides. On fait la même connerie qu'en Bretagne avec le maïs. Mais il est vrai que la culture mécanisée de la canne, c'est devenue cool et ça laisse du temps pour manifester.

3.Posté par Montfort le 29/02/2012 18:19
Il pleut les agriculteurs sont indemnisés, il ne pleut pas, les agriculteurs sont aussi et encore indemnisés, j'ai un business qui dépend aussi de la pluie pour un bon CA, s'il ne pleut pas j'ai un manque à gagner terrible dans le nord et l'est déjà un manque à gagner de € 10 k, personne ne va m'indemniser.... Je n'ai pas assez de véhicule pour bloquer les routes alors je n'inquiète personne et je ne vais pas me balader à poils à la région ou au département dés fois que Nassima craque à la vue du spectacle. Je fais la danse de la pluie nous verrons bien.... Les agriculteurs n'ont aucune imagination au niveau de la culture, pourquoi ne faire QUE la canne ? Les subventions sont meilleures? N'y aurait il pas une façon de rendre l'île plus autonome au niveau alimentaire si une autre chose que la canne était produite ? Idem pour la viande , porcs, veaux, vaches, volailles sont importés à plus de 60% !!! Est ce normal ? N'y a t'il pas là une source d'emplois divers ? Ne pourrait il pas y avoir une école formant des éleveurs, des agriculteurs chez nous ? La région ne pourrait elle pas donner des emphytéoses à de jeunes et nouveaux éleveurs, agriculteurs ? Ne pourrait elle pas allouer le matériel nécessaire payable en 5,10 ou 15 ans ? Seulement voilà, pour cela il faudrait une réelle volonté de la part de nos "politiques" et lorsque l'on voit comment le tourisme, qui est une manne touristique énorme, est géré ici on a tout compris......

4.Posté par M. Anvy de Vaumirre. le 29/02/2012 23:08
Juste pour répondre sur un détail à 3.Posté par Montfort le 29/02/2012 18:19

"On" a voulu donner un coup d’accélérateur à la filière bovine. "On" a incité les éleveurs à acheter des bêtes. Les bêtes ont été importées. Des incompétents ont importé une maladie (absence de contrôle et de quarantaine je présume). La production a chuté car le cheptel local a été contaminé. Beaucoup d'éleveurs sont sur la paille (la paille laissée libre par l'absence de bêtes). C'est de la faute à personne. Il n'y a pas de responsable. Ces agriculteurs ne barrent pas les routes, ils ne cassent pas. Pourtant, ils reçoivent la visite des huissiers, et bientôt ils perdront leur patrimoine personnel car il se confond avec leur entreprise.
Je ne sais pas si l'affaire a été traitée ici. Il faudrait faire remonter le sujet.
Allo ? Pierrot Dupuy ?

5.Posté par Montfort le 01/03/2012 18:15
Post 4 : Effectivement il y a eu un scandale vite étouffé d'ailleurs concernant ces bêtes malades importées ici à moitié folle ou je ne sais trop, ces bêtes sont arrivées ( si ma mémoire est fidèle) par la sicalait ou quelque chose du genre . Je dis que ces gens auraient du être mis en examen et jugés et les éleveurs indemnisés afin que cette arnaque ne plombe pas leur budget. Je ne sais quelle suite a été donnée à cette affaire mais pendant au moins deux ans je n'ai personnellement pas acheté de viande Réunion. Je reste persuadé néanmoins que le développement des ces filières seraient une porte grande ouverte à la création d'emplois et un grand pas vers l'autonomie alimentaire de la réunion. Mais pour ce faire il faut renouveler entièrement la classe politique, quelle que soit la couleur.

6.Posté par P425 le 28/03/2012 23:52
Venez habitez dans le Sud ceux qui parlent, quittez un coup votre quartier la pluie pour venir s'installer dans le quartier soleil de plomb, quand vous vous ferez griller j'irais prendre la tension. Ce n'est pas que dans l'est que néna champ canne!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales