Social

Les postiers de St-Louis craignent pour leur sécurité

Les guichetiers de l'agence postale de Saint-Louis ont fait valoir leur droit de retrait en début de matinée. En cause, la dégradation croissante des conditions de travail en raison d'un manque de sécurité. Dernier exemple en date, une nouvelle agression survenue ce mardi matin.


L'inquiétude et le mécontentement des guichetiers de la Poste de Saint-Louis était perceptible suite à une nouvelle agression survenue ce matin. D'autant que ce n'est pas la première fois que ce genre d'incident se produit.

Il y a plusieurs semaines déjà, un individu armé d'un bâton s'était introduit dans l'agence et avait délibérément brisé une vitrine. Nouvelle dérive le 4 mai dernier lors qu'un homme pénètre dans cette même agence, s'allonge sur le comptoir et dérobe des billets de cinq euros, lesquels sont normalement localisés en dehors des caisses sécurisées.

"Force ouvrière exige la présence d'un agent de sécurité..."

Ce matin encore, une semaine jour pour jour après la dernière agression, il est 8h15 lorsqu'un individu se comporte de manière violente et perturbe le travail des guichetiers avant d'être interpellé par la gendarmerie nationale. Résultat, le personnel fait valoir son droit de retrait et fait part de ses inquiétudes face "au manque de dispositif assurant leur sécurité durant l'exercice de leur fonction".

En réponse à ces inquiétudes, le syndicat "Force ouvrière exige la présence d'un agent de sécurité dans la salle du public en attendant la mise en place des mesures de sécurité permanente". En effet, dans un courrier adressé au directeur de la Poste, Thierry Crop, FO PTT dénonce "l'ampleur de la délinquance criminelle avec pour conséquence, la peur et les risques encourus en permanence par les agents de l'Enseigne de Saint-Louis, alors que le projet ESC est en cours de réalisation". Un courrier resté sans réponse selon les représentants syndicaux concernés.

Les explications du secrétaire départemental adjoint de FO PTT, Daniel Carron, en vidéo.
Mardi 11 Mai 2010 - 12:00
Ludovic Robert
Lu 1421 fois




1.Posté par Ded le 11/05/2010 18:48
La poste de St Louis, un poême!!
Autrefois , il y a au moins dix ans déjà, il y avait des queues interminables dans et devant le bureau de poste de St Louis: nombreux clients et personnel insuffisant...
C'est de pire en pire , le trottoir est envahi de clients qui essayent d'arriver jusqu'au gabier extérieur ou jusqu'aux guichets.
Des heures d'attente, de fatigue et d'énervement..;et bien sûr des mouvements de fonds ( la majorité vient retirer de l'argen...donc, rôdeurs et voyous plus ou moins discrets et "efficaces"

C'est ça la poste de demain , partout.
La poste n'est plus un service public depuis longtemps mais les dernieres magouilles gouvernementales n'ont fait qu'empirer les choses quoi qu'en disent les directeurs de l'institution, bien à l'abri dans leur bureau et non pas au contact des clients comme les postiers ( dont une grande partie n'est même plus titulaire mais contractuellle)

La poste est devenue "une banque postale" en gros , une banque comme les autres dont le seul but est de s'enrichir, comme les autres.
Le service public est mort à cause de la forfaiture du gouvernement et de l'inertie des "ex usagers" qui dans le fond ,étaient bien contents qu'on dise du mal, qu'on supprime tous ces fonctionnaires ( vous savez bien , tous trop payés et fainéants!), tout cela sans réagir.

Il est trop tard ,les postiers sont en danger et les clients aussi...mais ils l'ont bien cherché!

2.Posté par pimanzoizo le 11/05/2010 21:32
Et si on installait la poste dans la mairie ? Le maire pourrait gérer les fonds avec la sécurité de ses musclors .....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales