Société

Les pompiers volontaires obtiennent un rendez-vous avec leur direction


Les pompiers volontaires obtiennent un rendez-vous avec leur direction
 
Les pompiers volontaires du SDIS n’ont pas pu rencontrer aujourd’hui le colonel Vandebeuque et les élus (lire ici). Leurs représentants à la commission consultative voulaient profiter d’une réunion programmée entre la direction du SDIS et les élus pour leur transmettre quelques doléances. Ils n’ont finalement pas pu être reçus car la réunion a été annulée. Une délégation a néanmoins pu s’entretenir avec le capitaine Chamand, l’adjoint du commandant du groupement Sud.

Ils ont notamment pu obtenir l’assurance de rencontrer le colonel Vandebeulque le 31 août : "Nous sommes un peu déçus de ne pas avoir pu rencontrer le colonel aujourd'hui mais nous sommes satisfaits d’avoir fixé une date pour le rencontrer", précise un des porte-parole des pompiers. "Nous allons bien préparer cette réunion. D’ici le 31 août, nous aurons le temps de tout remettre à plat. Nous avons programmé trois réunions de travail d’ici là", souligne le pompier.

Parmi leurs revendications, les pompiers s’inquiètent des problèmes liés au dépassement des quotas. Une note de service est venue précisée récemment que les dépassements de quotas ne seraient plus tolérés. Du coup, certains pompiers, qui ont déjà atteint un certain nombre d’heures, pourraient ne plus être appelés pendant plusieurs mois : "On veut que des formations soient mises en place car si les pompiers ne sont pas opérationnels pendant plusieurs mois, ils vont perdre en technicité", conclut leur représentant.
Vendredi 19 Août 2011 - 18:16
Lilian Cornu
Lu 1041 fois




1.Posté par jacky le 19/08/2011 18:44
quel rdv le 31
je bossais donc j'y étais pas a la réunion de ce jour
quota ?????
tant que lu y gagne !!!! sa son zaffair
La fin de l"année quant tous les professionnels auront fait leur quota , la naura largent
toujours la fin de l"année
Le colonel , le grand , pareil que les autres et meme pire parceque ce probléme la , on lui en a parlé a son arrivée
donc , il découvre pas
vivement l'autre , notre formé a l"école de Vitrolles




2.Posté par marmotte le 19/08/2011 20:33
ils ont oublié qu'ils sont SPV, v comme volontaire, et non pas professionnel. il faut un concours pour ca. déja qu'on a réussi à supprimer les permanents encombrants, que ces spv veulent y revenir à des spv omnipotents, et surtout indispensables au fonctionnement du sdis. hélas, ce n'est plus le cas. avec le recrutement massif de spv, ils ne sont plus indispensables. avant, il fallait composer avec eux forcément par déficit de spv. aujourd'hui ou en tend à arriver à un nombre correct de spv, ceux ci comment à s'affoler et revendiquer davantage. niet niet et niet. à ce jeu, les spv perdront. ceci dit, attention à ceux qui sont en année probatoire.. ils peuvent etre radiés à l'issue de la première année. restez discret... par ailleurs, petit conseil. en métropole existe les PEV, pu.... d'en.... de volontaire... ca a jamais existé ici. ne faites pas en sorte que ca arrive.... la vie risque d'etre dificile à ce moment la.

3.Posté par olivier le 19/08/2011 21:18
bana la tromper c est pour le 31 aout au sdis na une réunion avec le colonel il faut se reunir la haut

4.Posté par olivier le 19/08/2011 21:21
marmote quoi ou connait ou ou rode destabilise lé ga arrete dit n importe quoi dont
si ou lé pas content allé fait spv en france ok
laisse kréol vive trankil ici*

5.Posté par EEFU le 20/08/2011 07:12
A ou marmotte première choses au lieu de dire de fausse information au SPV occupe ote qui sinon renseigne a ou mieux ,il est totalement faut de croire qu'il existe une année probatoire pour un SPV, aussitot son engagement signé il est partie pour 5 ans reconductible sauf faute grave et apres avis d'une commission apres divers courriers( et commission ou sièges des SPV ).
Maintenant je dis a tous ces manipulateurs cassé ce système qui nous permet d'avoir cette efficacité du secour que nous avons, demains et je ne souhaite pas pour vous que vous soyez confrontez a un drame et ces moyens ne soit plus suffisants pour vous venir en aide ou alors réduits , alors vous penserez a nous
Au fait personne n'a demander de nous professionaliser on ne demande pas du travail mais juste des conditions adéquate a notre engagement, maintenant si cela nous permet d 'obtenir du travail pourquoi pas c'est aussi un des avantage du métier nous permettant des possibilités d'avenir

6.Posté par noe974 le 20/08/2011 09:32
Tout doit être fait pour essayer de donner satisfaction aux travailleurs qui sont les moteurs de la société ...les revendications sont légitimes ....
On préfère parler à Dieu qu'à ses saints !

7.Posté par SPV le 20/08/2011 11:18
En effet, je partage les revendications de ces SPV. Trop souvent on se sert de nous pour combler l'effectif surtout en période de féte. Ce colonel qui ne connait rien de l'ile est entrain de mettre notre SDIS comme en France, sauf qu'il n'a pas compris que chaque departement a sa spéficité. Il est est incroyable comment ce colonel veut réduire à néant le travail de l'ensemble de nos hommes. Faites vous respecter, il décide tout en se foutant la tête des élus. Il a décidé de licencier un jeune pro, restons souder, pour défendre notre cause, elle est est légitime mais ne nous laissons pas berner par ce poete. Faites ecrire ces réponses lors de notre rencontre car il est capable de les renier dès que nous aurons le dos trourner, c'est un manipulateur, menteur et j'en passe. Ensemble, soyons nombreux le 31 aout devant le SDIS pourque nos voix sont entendus. Pourquoi les mécontents pompiers pro,agents du SDIS ne nous rejoignent pas et les syndicats ou sont -ils?
Ici c'est SDIS REUNION sous le soleil et non SDIS de l'essonne ou du Var.
Nombreux nous serons.

8.Posté par olivier le 20/08/2011 15:47
bien jouer spv dit a zote dont serieux les amis soyons solidaire avec nous les spv
si nous debate pour gagne travail c'est parce que nous aime travail pompiers et c'est grace a nous que les pro y peut partir en congé ou rtt ou autre le 31 aout soyons solidaire devant le sdis
a st denis

9.Posté par olivier le 20/08/2011 16:59
vive l'ancien colonel carolie

10.Posté par EEFU le 20/08/2011 17:15
Attention Olivier pompier volontaire c'est une passion voir vocation a servir les autres ,pas un emploi il est vrai que cela nous aide a traversée ces moments dure qui est l'absence d'emploi a la Reunion et aussi une possibilitée d'aboutissement d'un emploi un jour, mais cela reste un engagement volontaire et non pas statutaire, quand au fait que cela permet au pro de partir je ne pense pas que cela justifie notre presence , notre présence c''est celle d'un engagement auprés des professionnelles dans les memes missions avec les memes risques partagés et en toutes complémentarités , AVEC UN SEUL BUT SECOURIR LA POPULATIONS OU QUELS SOIT

11.Posté par olivier le 20/08/2011 21:54
c 'est vrais mais bon mais c est grace a nous qu il peuvent partir

12.Posté par Pro 974 le 22/08/2011 20:03
Zot na rézon lé gars ! Tou lé jours na 1 gro mank léfectif dan lé kazerne , mi wa pa poukoué i mète dé kotas pou lé spv si na poin acé pro pou mète su le zengins ! Pourtan en bossant cè tou bénèf pou la couverture dé risk et surtou kom nout mission i veu : protection o mieux des biens et des personnes . 1 métié parèy i doi pa rale dérièr pou assure la sécurité la population. I ralé dérièr pou lé kotas dé spv mè i dépense nimporte komen à coté èk lé vl fonction utilizé tou lé jour pou dé motif privé... pfff... Norè tro pou di su lé dépenses inutil ke le sdis i paye é lé couvert . Larg' pa lé gars, cè 1 pro ki di azot ça ! kouraj c nout valèr et en persévéran na arive o bout' !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales