Société

Les policiers réunionnais de métropole se mobilisent pour revenir dans leur île


Les policiers réunionnais de métropole se mobilisent pour revenir dans leur île
S'ils sont des centaines de policiers réunionnais en métropole, un noyau dur d'une vingtaine d'entre-eux s'est mobilisé au sein d'un collectif dénommé GPX 974 (Gardien de la Paix 974). Dimanche, ils se réuniront pour un pique-nique, au parc de Vincennes à Paris, afin de dénoncer les difficultés rencontrées par les policiers réunionnais qui souhaitent un retour dans leur île. Car à l'issu du concours de police, les nouvelles recrues sont mutées en métropole.

"Il n’y a pas de poste pour l’île de la Réunion en sortie d’école. Ce que l’on ne sait pas, c’est qu’on est parti pour 10 à 12 ans minimum, loin de son île. Après avoir fait toute sa vie à la Réunion, entouré de sa famille, dans son cocon, on se retrouve seul et pas accompagné"; explique l'un d'eux.

"Quitter son île, et faire 10.000 km pour trouver du travail n’est pas chose aisée lorsqu’on n’y est pas préparé psychologiquement et financièrement. On arrive dans une nouvelle atmosphère, une nouvelle ambiance, de nouvelles températures, de nouvelles mentalités. L’environnement n’est pas adapté à une personne qui a vécu toute sa jeunesse sur une île et surtout pour celui qui n’a pas de famille ou d’entourage proche sur place", enchérit-il. Du point de vue de ces policiers exilés, il est plus compliqué et plus onéreux de rentrer chez soi pendant les vacances alors qu'un métropolitain peut facilement retourner dans sa région d'origine grâce au train, même pour quelques jours.

Un système de mutation injuste ?

"Beaucoup de compatriotes vivent très mal cette distance avec leur famille", souligne de son côté Idriss. Selon lui, le système de mutation n'est pas juste et doit être revu. "Pour être muté à l’île de la Réunion, il faut compter 10 à 12 ans en métropole, avant d’espérer que son dossier arrive au-dessus de la pile. Aujourd’hui, un ancien sera muté avant celui qui demande à rentrer depuis des années. Il suffit qu'un métropolitain ait regardé une émission sur la Réunion et qu’il soit tombé sous le charme de notre île pour qu'un Réunionnais qui demande sa mutation depuis des années se fasse griller", s'insurge-t-il. Il faut dire que les arguments sont nombreux pour les policiers métropolitains qui se laisseraient facilement séduire à l'idée de finir leur carrière à la Réunion avec une meilleure rémunération que dans l'Hexagone.

Après Vincennes ce week-end, quelques policiers réunionnais, de passage dans l'île, se mobiliseront le dimanche 12 août devant les jardins de la préfecture. Ils espèrent obtenir des avancées quant à leurs revendications, d'autant qu'ils ont beaucoup entendu parlé de préférence régionale ces derniers temps à la Réunion...
Vendredi 3 Août 2012 - 17:15
Lilian Cornu
Lu 2835 fois




1.Posté par n o e le 03/08/2012 18:35
Pourquoi ces policiers veulent-ils retourner à la Réunion ?
Ils vont s'ennuyer toute la journée ...il n'y a pas de délinquants hautement armés chez nous ...Ils vont se la couler douce dans leurs rondes ...

Leurs expériences devraient leur permettre de mieux vivre en France ... et puis la vie est beaucoup moins chère ...

« Si on cesse de se prendre la tête et se laisse porter par son influx positif, façon zen, des solutions apparaissent. » [Helen Fielding]

2.Posté par VERITE le 03/08/2012 17:14
Excellente initiative ! Avec le système actuel nous héritons de policiers en fin de carrière , très peu sportifs et uniquement motivés par l appât du gain . Les délinquants rient en voyant le style de policiers bidochon qui débarquent .

3.Posté par Troll le 03/08/2012 20:05
Ba oui! Et puis ya la sur rem !!

4.Posté par Bertel le 03/08/2012 20:15
Ils sont pas fous les bougres. Ils préfèrent se la couler douce sous les filaos , à ramasser les dalons morts en scooters ou les épouses battues par un ivrogne plutôt que de se frotter à la vraie délinquance.

5.Posté par longani le 03/08/2012 20:16
Il faut bien plus que 10 ans et surtout un piston...
Je suis en métropole depuis 13 ans et j'attends toujours ma mutation !!! La majorité des réunionnais de ma promotion (1999) sont rentrés depuis plusieurs années voire en sortie d'école pour certains dont un des parents était syndicalement bien placé (Ces derniers se reconnaîtront probablement s'ils lisent cet article).Toutefois, il est certain que le système actuel manque de transparence et ne favorise pas le retour des réunionnais quand ces derniers passent par la voie normale, bien sûr.
Quant à moi, j'espère encore et encore comme chaque année faire partie des prochains mutés... Sinon, je continuerai à pester sur les matricules bien plus jeunes que moi et figurant sur les listes officieuses des diverses commissions et à prendre mon mal en patience.
Bon courage zot tout , ban découragés, tien bô larg' pa !

6.Posté par toto le 04/08/2012 00:21
Suppression de la surrémunération et on verra s'ils (les métropolitains) viennent vraiment par amour de l'ile ou pas appât du gain. un fonctionnaire réunionnais de métropole

7.Posté par le créolezoreil le 04/08/2012 00:53 (depuis mobile)
Toto c'est quoi la surrémunération ?
C 'est un grand mot !!! Je vais en vacances tous les 8 ans en moyenne, j 'ai une vieille voiture, une maison à payer sur 20 ans, au 5 du mois il me reste environ 1500 € et les impôts n ont pas encore été prélevés.

8.Posté par Alain Térieur le 04/08/2012 08:34
7.Posté par toto le 04/08/2012 00:21 | Alerter
Suppression de la surrémunération et on verra s'ils (les métropolitains) viennent vraiment par amour de l'ile ou pas appât du gain. un fonctionnaire réunionnais de métropole .
On verra surtout si les réunionnais demandent leur mutation à la réunion pour la surrémunération ou pas .
Si un fonk réunionnais était différent d'un fonk métro cela se saurait . Tous les fonks font parti du même panier. Je me comprends

9.Posté par vanille le 04/08/2012 09:03
Ce que l’on ne sait pas, c’est qu’on est parti pour 10 à 12 ans minimum, loin de son île. Après avoir fait toute sa vie à la Réunion, entouré de sa famille, dans son cocon, on se retrouve seul et pas accompagné"; explique l'un d'eux.

Et vous Monsieur CORNU vous ne le saviez pas ???
Arrêtez de dire n'importe quoi.
Depuis le temps que nous lisons ce genre de pleurnicheries sur le forum de zinfos, tout le monde le sait .
Le passage obligatoire par la métropole est normal, c'est là-bas que vous allez vraiment apprendre votre métier pendant 5 ou 8 ans.

OK vous rentrez dans votre département d'origine sitôt votre demande de mutation faite mais plus de sur rémunération.
De la même façon, supprimons la sur rémunération aux fonctionnaires métros qui travaillent sur l'île au bout de 2 ou 4 ans. Ils ne resteront pas au soleil très longtemps, la métropole va très vite leur manquer.

Post 7
même chose pour vous, plus de sur rem si vous travaillez dans votre département d'origine.

Quel gouvernement aura assez de courage pour supprimer cette ineptie qu'est la sur rémunération, modèle parfait d'inégalité entre salariés/retraités fonctionnaires et ceux du privé et surtout responsable en grande partie de la vie chère dans tous les DOM TOM;

10.Posté par Tristereunion le 04/08/2012 10:27 (depuis mobile)
@ post 6 : sans doute n etes vous pas en region parisienne. Les points pour la mutation sont gagnés beaucoup plus lentement en province qu a paris ou dans les departements d ile de france...

11.Posté par Fab le 04/08/2012 10:43
Quand on a la chance d'être né et d'avoir vécu sur une belle île comme la Réunion, il est assez légitime de vouloir y rester ou y retourner. Je ne leur en veux pas de se manifester ! Mais après pourquoi choisir la fonction publique alors qu'on sait bien qu'il est difficile d'obtenir un poste ici ?

12.Posté par meynadier le 04/08/2012 10:53
L e problème n'est pas nouveau.Comparé a un ouvrier agricole un fonctionnaire est un pacha avec la prime de vie chère.Certains une fois muté ne feront plus pitié et ne causeront plus avec leur famille.Ce seront des nantis vis a vis de la population locale.Marié a une créole de l’Étang SALÉ je n'ai pas choisi le chemin de la mutation ni de la retraite sur l’île(ex postier)le pays est magnifique et comme partout il y a ds gens sympathiques le climat agréable avec une saison chaude un peu forte.Il faut dire que je n'ai pas eu une expérience positive de la famille rencontrée et la vie a bien changée dans l’île qui est surpeuplée de gens d'origine diverses.Sur 800 000 habitants combien ont un emploi fixe combien de fonctionnaires combien de rmistes métropolitains qui profitent du soleil.Ce contexte est économiquement non viable et ne convient pas a l'idée que je me fait d'une société

13.Posté par Véronique Dautais le 04/08/2012 11:39
A POST 2 ET A ZINFOS 974 : je n'ai jamais écrit ce post. Arrêtez : je déposerai plainte dès lundi : c'est la troisième usurpation d'identité ( au moins). Je vous connais!

14.Posté par DBV974 le 04/08/2012 12:31 (depuis mobile)
On parle beaucoup de ces policiers qui veulent rentrer mais les gendarmes qui eux ne peuvent que faire 3ans pas plus dans leur ile on en parle pas car eux ne sont pas syndiqués ( militaire). Qu'ils ne se plaignent pas

15.Posté par un pompier le 04/08/2012 13:03
C'est complètement anormal !!!

Perso, je rajouterai une dizaine d'année à ces policiers nés à la Réunion comme sanction disciplinaire de ne pas vouloir respecter le système de mutation au sein de la police nationale.

Ils le savaient avant de passer le concours et le réussir. C'est direction la métropole pour acquérir une bonne expérience opérationnelle. Maintenant, parce qu'ils sont nés dans le département de la Réunion, ils veulent travailler exclusivement dans ce département Français de la Réunion.

Qui pensera ce qu'il pensera mais je me répète : c'est anormal

16.Posté par Combat corporatiste d'arrère garde le 04/08/2012 13:08
Revenir rapidement à la Réunion, mais pour y faire quoi ? chasser les voleurs de cabris ? Je crois que votre combat est à contre courant (cf. les 15 zones de sécurité prioritaires). Si vous voulez rentrer chez papa-maman et avez la nostalgie du cari à toute heure, rejoignez les garde-champêtres (pardon, les policier municipaux). Vous vous êtes trompés de métier !


17.Posté par papanke le 04/08/2012 13:18
C'est malsain de toujours commenter des sujets dont les paramètres sont innombrables et de vouloir induire les gens à leurs causes politiques ou syndicales :
Rétrospectivement : le sujet concernant les difficultés des fonctionnaires d'état ultra-marins est connus de notre administration mais surtout de nos élus depuis maintenant 10 ans quasiment, jours pour jours.
Depuis 2002 le principe de mutation est revenus à l'ancienneté administrative !!!
Les mutations pour rentrée à la Réunion sont passés réellement de 10/12 ans à 25 ans pour cette année !!!
Le dernier à être muté sur notre terre d'origine avait au tableau de mutation ordinaire (normale) 25 ans de boîte soit entre 2000 et 2300 points !!!
Je ne veux faire peur à aucun collègues, mais juste leurs faire prendre conscience de la réalité des faits...
Depuis 2 ans, je milite pour que l'injustice soit réparer, que l'équilibre se fasse pour notre corps et non pas que pour les anciens ou que telles ou telles régions soit privilégier...
De ce fait, ensemble collègues, bougent avec nous !!!

2 points essentiels à demander afin de solliciter la modification du décret :

- Retour à l'ancienneté de la demande de mutation avec rétroactivité depuis 2002, afin que le fonctionnaire originaire de n'importe quels régions ne soit pas lésés dans les 5 premiers années.

- Bonification de points sur la demande de mutation quand le fonctionnaire demande sa région d'origine.

18.Posté par MIRITOUSEL le 04/08/2012 19:07
Marmaille arrête batay!!!!Hollande la di i faut supprime le mot race du dictionnaire, ben di a li supprime le mot délinquant comme ça n'aura pi policier ni gendarme vu que n'aura pi délinquance donc n'aura pi problème policier i plère moin lé en France,mon île i manke amoin,papa monmon cari rougail etc etc etc i manque a moin....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales