Social

Les policiers municipaux demandent des moyens de protection supplémentaires

Dans son communiqué, l'Union syndicale professionnelle des policiers municipaux (USPPM) interpelle le gouvernement sur la mise en place tant réclamée de "moyens de protection et de défense en adéquation avec les missions" de sécurité publique dévolues aux policiers municipaux.


Les policiers municipaux demandent des moyens de protection supplémentaires
"Depuis le début de l'année, 19 policiers municipaux ont été blessés en service (nombre non exhaustif), la violence dont ils sont les victimes entraînera tôt ou tard une tragédie telle qu'elle s'est produite à Villiers sur Marne et ailleurs, par le passé.

Nous avons tous pu constater la mobilisation sans précédent des membres de la police municipale, lors des obsèques de notre collègue Aurélie Fouquet, la tension est telle aujourd'hui que la profession n'acceptera plus la fatalité.

Il ne fait aucun doute que la colère sera au rendez-vous ! Il appartient donc au gouvernement et ce malgré es échéances présidentielles ou législatives, de se saisir du dossier le plus rapidement possible, les clivages politiques ne devant pas interférer dans le soucis de préserver l'intégrité physique de ces femmes et de ces hommes qui composent, comme l'a souligné Monsieur Sarkozy, "le premier rempart de notre sécurité et de nos libertés".

Tous les policiers municipaux doivent être dotés de moyens de protection et de défense en adéquation avec les missions inscrites dans le Code général des collectivités territoriales et lois spéciales dont ils dépendent…!"


Jean-Louis Del Pistoia, directeur national de la communication de l'USPPM
Dimanche 8 Avril 2012 - 11:38
.
Lu 1848 fois




1.Posté par polo974 le 08/04/2012 13:11
Et tant qu'à faire, pourquoi municipaliser la police, ce qui l'empêche de passer d'une commune à l'autre pour chopper un voyou.

Finalement super-sarko a aussi sa responsabilité dans la délinquance, vu qu'il a réduit sauvagement les effectifs de la police et gendarmerie nationale...

2.Posté par USPPM le 08/04/2012 16:30
Contrairement à une idée encore trop répandue, bien que les agents de Police Municipale soient soumis aux limites territoriales de leur commune d'exercice en ce qui concerne les infractions relevants d'une simple contravention.
L'article 73 du code de Procédure Pénale ainsi que les articles 11 et 12 du Code de Déontologie des agents de police Municipale les autorisent à appréhender les auteurs de crimes ou délits (infraction punie d'une peine de prison) même en dehors des limites territoriales..


3.Posté par Ny le 08/04/2012 18:24
Article 73 valable pour toute personne...faut juste que chacun reste à sa place, citoyen, policier municipal et policier nationale, à chacun ses prérogatives et à chacun ses moyens .

4.Posté par Choupette le 08/04/2012 18:50
Il faudra embaucher des vigiles pour protéger les flics...

5.Posté par noe2012 le 08/04/2012 19:38
Ils veulent être équipés de pistolets mitrailleurs ? de gilets parre-balles ? de lances-roquettes ?

Il est vrai que le petit pistolet "357 magnum" est ridicule face au AK47 ....
Mais il leur faudra plein d'entraînement pour avoir le sang froid pour ne pas jouer aux cow-boys ...

6.Posté par jérémy le 08/04/2012 19:56
il y a une différence entre police municipale et nationale, déjà à saint Denis ils se prennent pour des cowboys, s'ils vont avoir des flingues c'est le comble! , ah! tant que j'y suis, je voudrais une autorisation pour rouler sans ceinture comme madame la responsable de cette fameuse police municipale que je croise en ville régulièrement, cette demande je la fais à la préfecture? à la police municipale ou nationale ? J'attends la réponse avec impatience!

7.Posté par silou le 08/04/2012 20:00
nous somme obliger de devenir agent citoyens volontaire pour la protection de toute fraude , vol,securité, etc quont nous autorise les armes chaque quartier son contrôle sous protection de la préfecture !

8.Posté par USPPM le 08/04/2012 22:34
Chers(e) internautes
il semblerait que quelques précisions s'imposent :
Selon le code général des collectivités territoriales la police municipale est chargée d'assurer le bon ordre, la SECURITE, la salubrité et la tranquillité publique (articles 2212-2 et suivants).
Un certain nombre de conventions de coordinations sont signées entres les diverses forces de l'ordre, il n'y a donc pas concurrence mais complémentarité.
Article 8 du code de déontologie de la police municipale : Lorsqu'il est autorisé, dans les conditions prévues par la loi, à utiliser la force et, le cas échéant, à se servir de ses armes réglementaires, l'agent de police municipale ne peut en faire usage qu'en état de légitime défense et sous réserve que les moyens de défense employés soient proportionnés à la gravité de l'atteinte aux personnes ou aux biens. (soumis à l’appréciation du maire, ils peuvent être dotés d'armes de 4e catégorie (38 SP et non 357 magnum qui est une arme de 1e catégorie...)
De par leur qualité d'agent de police judiciaire adjoint, ils se doivent d intervenir en cas de crimes et délits et de seconder, dans l'exercice de leurs fonctions, les officiers de police judiciaire (article 21-2 du code de procédure pénale)
S'ils doivent assurer la SECURITE, ils ne disposent pas toujours des moyens d'exercer au mieux leurs MISSIONS.
Et enfin l'image de "cow boys" est quelque peu obsolète, les titulaires du concours (à valeur nationale) sont la preuve du contraire...
A l'heure où j'écris ces quelques lignes une nouvelle victime de la violence est à déplorer, lors d'une mission relevant de sa compétence, ( et je ne pense pas qu'il s'agisse d'un "cow boy"...)
Cordialement.

9.Posté par mu''adib le 08/04/2012 22:43
Euh ces policiers ont ils passé le concours ou sont ils devenus policier parce que leur pote est maire.
sinon oui il faudrait les doter de plus de moyen, car c 'est vrai que la délinquance a pris des proportions assez grave.

10.Posté par Thierry le 09/04/2012 10:33
La loi devient OBSOLETE. Pourquoi ????
Parce qu'aujourd'hui, les voleurs, les malfaiteurs se contrefichant des lois POSSEDENT eux des armes et qui tuent plus fort... (du p'ti couteau à la mitraillettte)... Alors, pourquoi les policiers n'en seraient pas équipés ? et pourquoi le citoyen n'en serait pas équipé ? pourquoi la loi l'interdirait ???

Tous ces vols, ces derniers jours dans les p'ti commerces... hein avec USAGE D'ARMES et d'atteinte à la vie du TRAVAILLEUR. Certes, ce serait rétrograde et retour "case cow boys ... mais on y est déjà, sauf que les BRIGANDS ont 10 ans d'avance avec les armes...

Les tribunaux condamneront un voyou ayant fait usage d'arme à une peine légère. Le professionnel de la sécurité ou le citoyen lambda seront eux punis plus LOURDEMENT et aux yeux de la société....

Les uns se souciant de l'humainement correct (et des lois) et les autres s'en contrefichant ROYALEMENT .... A cow boy, cow boy et demi .... et un 150 chevaux ...vroumm Vroumm mécanique...

11.Posté par polo974 le 11/04/2012 13:24
La libre circulation des armes n'est pas une solution, c'est même le début des emmerdes à grande échelle.

En fait, la libre circulation des marchandises est un problème, car tout et n'importe quoi passe trop facilement.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales