Faits-divers

Les policiers envoient un premier message aux manifestants du Port


Les policiers envoient un premier message aux manifestants du Port
Au Port, le blocage de la voie rapide en face de la Rivière des Galets perdure mais le message de la directrice départementale de la sécurité publique, Pierrette Gunther-Saës, marque une première sommation en douceur vis-à-vis des manifestants.

Arrivée à hauteur du barrage, Pierrette Gunther-Saës a signifié aux manifestants que le blocage de cet axe routier ne pouvait durer éternellement. La commissaire divisionnaire de Police a ainsi évoqué l'entrave à la circulation qu'occasionnent les barrages, notamment celui crucial de la quatre-voies depuis 13h.

Alors que cette première amorce de médiation se tenait en fin d'après-midi au Port, d'autres lieux de blocage se formaient ailleurs dans le département.

Les autorités craignent toujours des débordements s'ils engagent la manière forte pour déloger les intrus sur les axes routiers. Le maire du Port Jean-Yves Langenier est toujours en pourparlers avec des représentants des manifestants. Ces derniers doivent s'entendre sur le déblocage de contrats aidés pour une dizaine de chômeurs.
Lundi 18 Février 2013 - 18:31
LG
Lu 3925 fois




1.Posté par William le 18/02/2013 17:43
Ces blocages sont inacceptables !!!
La manière forte est la seule possible.

2.Posté par Reunionnais le 18/02/2013 17:50
Ces derniers doivent s'entendre sur le déblocage de contrats aidés pour une dizaine de chômeurs.

10 contrats.. ils vont bientôt se battre entre eux pour les obtenir..

3.Posté par noe le 18/02/2013 17:58
Attention !
On va gazer nos enfants ... des jeunes sans défense qui ne demandent qu'un petit contrat pour pouvoir faire la fête et fonder une famille !

Attention ! attention !
La force engendre les cassages de biens !

4.Posté par padutoudutoudakor le 18/02/2013 17:58
Scandalisé par une bande de jeunes encadrés par quelque poivrots charretisés qui empêchent d'honnêtes travailleurs, des mères de famille avec leurs marmailles de circuler ! Qu'attends le préfet pour balancer les CRS pour virer ces gratteurs de kus professionnels ? Quelques grenades lacrymogènes dans la tronche , et direction le panier à salade pour 72 heures !

5.Posté par JEANTITOT le 18/02/2013 18:24
QU ON ARRETE D EMBETER CES GENS.
QUE LA MAIRIE LEUR DONNE DU TRAVAIL POUR QU ILS MANGENT DU RIZ ET DES GRAINS SI BON POUR EUX.
ICI A LA REUNION CEST LES MAIRIES QUI DONNENT DU TRAVAIL AUX REUNIONNAIS QUI NE SONT PAS EMBAUCHES AILLEURS PARCE QU ILS SONT FAIGNANTS.

6.Posté par Myriam le 18/02/2013 19:08
Des jeunes qui demandent du boulot ?

Ils ont carrement demander 1€ a ma mere tout a l'heure pour laisser passer sa voiture. C'est du racket pour et simple. Donner des contrats a ces gens la c'est comme accepter de se faire braquer sans rien dire ! Vous avez deja eu un travail en sequestrant votre futur patron ?

C'est affligeant que la police ne les renvoient pas manu militari...

7.Posté par lecreol33 le 18/02/2013 19:23
feignant

8.Posté par franck le 18/02/2013 21:08
post 3 = cloche qui raconte toujours n'importe quoi

9.Posté par Gars la kour le 19/02/2013 03:52
Pour certains d'entre vous au lieu de dire n'importe quoi,essayez de reprendre des cours d'orthographe histoire de... "Faignant"et sa critique les autres!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales