Social

Les pilotes d'Air Madagascar tentés de prendre leur envol...

Deux semaines après le début des perturbations à Air Madagascar, l'exploitation semble être "de retour à la normale". Depuis hier, les vols sont assurés... Pourtant, le problème des pilotes est loin d'être résolu car les pilotes observent toujours des écarts phénoménaux de salaires au sein même de leur profession.


Les pilotes d'Air Madagascar tentés de prendre leur envol...
Selon quelqu'un très au fait de ce qui se passe à Air Madagascar, "depuis hier tout est rentré dans l'ordre pour les pilotes puisque ces derniers ont repris le travail". Après vérification, aucun vol de la compagnie au ravenal n'a connu de report ou d'annulation à l'aéroport Roland Garros depuis plus d'une semaine. Au niveau de Madagascar, les rotations ont aussi repris normalement. Ceci étant, la grogne guette encore dans les cockpits des Boeings malgaches.

D'après l'Express de Madagascar, "on fait du rafistolage pour exécuter tant bien que mal le programme d'exploitation. On négocie chaque jour avec les rares pilotes disponibles pour effectuer les vols programmés. Et dans ces conditions, il n'est pas étonnant que 4 ou 5 vols soient annulés quotidiennement..." Une rencontre était prévue avec le Ministre des transports, Pierrot Botozaza: elle a été reportée sine die... Même le ministre des transports qui avait promis des solutions aux pilotes semble hésiter...

Du 31 décembre 2008 au 8 janvier 2009, un Boeing 727-200 immatriculé 3D-AVC de la compagnie Aero Africa du Swaziland avait été loué afin de desservir la Réunion. Une requête avait été adressée dans ce sens à la DGAC. Problème : Aero Africa fait partie de la liste noire des compagnies interdites de vols sur les territoires de la communauté européenne, dont fait partie la Réunion.

Les tensions sont donc encore présentes. Un communiqué de presse adressé à la presse malgache le confirme puisqu'il annonce la possibilité d'un départ massif des pilotes en 2009 si rien n'est fait.

D'après un membre influent d'Air Madagascar, la compagnie est bloquée : " les pilotes ne pouvaient pas se mettre en grève car ils savaient à quoi ils s'exposaient en haut lieu... Cela aurait été un suicide collectif.
Mais il faut savoir que les différences de salaires à l'intérieur de la profession des pilotes sont hallucinantes et flagrantes. Les pilotes nationaux et expatriés sont traités radicalement différemment. La prise massive et simultanée de congés, sachant que cela allait entraîner des perturbations internes, représentait la seule possibilité régulière de pression: c'est une forme de manifestation dans la légalité mais avec beaucoup de mécontentement. Je crains pour la compagnie....
Si le contexte international se maintient avec une forte demande en pilotes des compagnies étrangères comme Emirates ou, plus généralement, du Moyen Orient, les pilotes s'en iront.
Vous savez, les pilotes malgaches font partie des meilleurs pilotes au monde : Ils ont toutes les qualifications requises pour exercer à l'étranger. Ceux qui sont partis gagnent jusqu'à 20 fois plus qu'à Air Madagascar... et sont appréciés. Cela risque d'avoir un effet boule de neige... Le bras de fer se poursuit entre les pilotes et la direction à propos de l'ajustement des salaires. Les pilotes sont en meilleure position à l'heure actuelle alors que la compagnie est coincée...
"

Si les perturbations visibles sont "terminées", les tensions sont donc toujours bien présentes à Air Madagascar... Qu'en sera t-il de l'année 2009 ?

Pendant ce temps, le président de Madagascar, Marc Ravalomanana s'est payé un Boeing 737-700 d'une valeur de 60 millions de dollars... après avoir donné son premier "Air Force One malgache" à la compagnie nationale...

Tout va pour le mieux dans la Grande île...
Jeudi 8 Janvier 2009 - 14:34
Ludovic Robert
Lu 1204 fois




1.Posté par darkalliance le 09/01/2009 07:16
Tel le shériff de Sherwood : il détrousse les pauvres pour gonfler son pécule et pétarade dans son nouveau joujou... mais le griot veille ...

2.Posté par Coo2gle le 09/01/2009 10:32
Avec toutes ces turbulences, Air Madagascar est-elle encore une compagnie fiable, je dirai même sûre ?

Nous avons eu plusieurs cas récents de compagnies en difficultés financières qui ont connu des catastrophes aériennes... (exemple : Spanair).

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales