Social

Les pétroliers sortent par la petite porte, aucune issue trouvée


Les discussions entre les pétroliers, les gérants de stations-service et le préfet auront duré plus d'1h30 pour au final n'aboutir sur rien de concret. Premier à quitter les lieux, le préfet Jean-Luc Marx, qui partira sans communiquer sur le sujet. Puis pendant un long moment, les discussions ont continué à la préfecture entre les gérants et les pétroliers. Sauf que ces derniers sortiront par la petite porte… sans donner d'éléments sur la teneur des débats qui se sont déroulés cet après-midi.

Seul Bertrand D'Abbadie, directeur général de Tamoil, ira de son commentaire à la sortie de la réunion, juste avant de partir au volant de sa voiture. "Je suis désolé, mais on a redit au préfet que nos sociétés sont dans des situations délicates. On a redit ce que l'on a déjà dit", explique-t-il. "J'ai dit que je ne pouvais pas faire d'effort sur le gasoil, mais j'ai aussi dit à la fin que j'étudierai cette possibilité de faire un geste sur le gasoil si le préfet est en mesure de prendre l'arrêté rapidement", souligne-t-il.

La Région et les communes appelées à se mettre autour de la table

L'enjeu est là, les pétroliers ont réitéré leur demande au préfet de prendre l'arrêté de fixation des prix à la pompe et d'arrêter le gel actuellement en cours. Un message qui n'a pas été entendu pour le moment par la Préfecture. Les acteurs autour de la table demandent dès maintenant la présence de la Région et des communes, principales collecteurs de taxes sur les carburants, pour faire avancer ce dossier épineux.

De nouvelles réunions devraient être programmées d'ici demain ou jeudi, mais cette fois-ci avec l'ensemble des acteurs carburants. Une solution doit être trouvée d'ici "lundi", a souligné Bertrand D'Abbadie, sinon la menace de répercuter le manque à gagner avec le gel des prix sur les gérants de stations pourrait être mise à exécution.

Mardi 4 Septembre 2012 - 18:05
Julien Delarue
Lu 1625 fois




1.Posté par noe le 04/09/2012 18:25
Que ceux et celles qui consomment payent !
C'est normal ! On ne va pas chialer sur les prix qui somme toute , est très bas ...

J'ai une voiture , je la nourris !
J'ai 2 bagnoles , je les nourris !
(à copier 100 fois)

2.Posté par la solution Roland Robert et Lebon le 04/09/2012 20:09
Roland Robert et son fidele Lebon ont la solution.

Ils on investi dans des milliers d'euros et à juste titre.

Leur solution qui a été approuvé par savigny c'est les billes dans le reservoir d'essence : cela a pour effet de diminuer par 25 la consommation de carburant de la comune de la possession.

Sylvianne Rviére va emander plus d'infos la dessus par le biais d'un communiqué.
allez sylvianne va zi.

3.Posté par ndldlp le 04/09/2012 21:16 (depuis mobile)
le prefet na qua prendre lexemple sur maccioni.. allez un peu de c..
que diable!

4.Posté par comique le 04/09/2012 23:36
peu importe quand ça montera un jour et ça continuera, c'est une énergie fossile dépassé on continue à l'utiliser alors qu'on part sur la fin, ben les prix grimpent en flèche et les gros sous sont bien contents, ils vont pas laisser l'électricité ou tout autre énergie remplacer le pétrole tant qu'ils peuvent 'tirer' au maximum dedans. Malheureusement les pompistes vont un jour devoir penser à se reconvertir vu comment ça se déroule, les gérants-pétroliers-préfecture penseront qu'à cette solution un jour où l'autre pour soit-disant baisser le prix à la pompe...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales