Economie

Les pétroliers pointés du doigt par un rapport officiel accablant...

Les Réunionnais ont été les premiers à critiquer les prix trop élevés des prix des carburants. Dans la foulée, la Guyane puis la Martinique et la Guadeloupe ont manifesté.
Un pré-rapport réalisé par la mission d'inspection du ministère des Finances confirme de multiples anomalies chez les pétroliers de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane... Pour la Réunion, il est trop tôt pour le savoir: ils n'ont débarqué que ce matin dans l'île...


Les pétroliers pointés du doigt par un rapport officiel accablant...

Un rapport d'étape réalisé par la mission d'inspection à la demande d'Yves Jégo qui vient de paraître, fustige les pétroliers de trois DOM sur quatre.

Selon ce rapport, dont une copie est parvenue au quotidien Le Monde, le coût des approvisionnements est structuré autour d'une "formule intangible".

En ce qui concerne la SARA (Société anonyme de raffinement des Antilles), déjà au coeur des revendications en Guadeloupe, la valeur ajoutée sur les produits bruts oscille "entre deux documents successifs, sans justification".

D'après ce pré-rapport, aucune révision du coût du transport n'a été effectuée depuis 20 ans. Pendant ce temps, les coûts du fret ont largement diminué. Toujours selon ces experts, le montant des frais liés au passage en dépôt montre un caractère très "fantaisiste".

La mission d'inspection devrait aussi vérifier que les pétroliers des quatre départements d'outre-mer ne récupèrent pas une part de la marge de détail "lorsqu'ils vendent directement du carburant aux gros clients". Enfin, "cette longue liste d'anomalies, de chiffres non justifiés, de formules peu calées sur la réalité (...)" a mené l'auteur de ce pré-rapport à remettre en considération la crédibilité du dispositif qui provoque actuellement colère et paralysie dans les Antilles...

Lors de son séjour à la Réunion, Yves Jégo l'avait souligné : "La structure des prix à la Réunion et dans les autres Dom est totalement inadmissible... L'Etat examinera en profondeur un système de fixation de prix tronqués..."

Une action judiciaire de l'Etat contre les sociétés en cause, n'est pas à exclure... La mission d'inspection à l'origine de ce pré-rapport est arrivée ce matin dans le département et y restera jusqu'au 13 février prochain...

Les pétroliers pointés du doigt par un rapport officiel accablant...
Lundi 9 Février 2009 - 17:03
Ludovic Robert
Lu 1479 fois




1.Posté par bertel le 09/02/2009 18:27
"Une action judiciaire de l'Etat contre les sociétés en cause, n'est pas à exclure..."

Wouarf ! Wouarf !

Après avoir détruit les services publics... m'étonnerait fort que l' état... au-delà des effets d'annonces et de la navigation à vue trouble... aille plus loin et investisse de façon durable un secteur économique dont il dit lui-même, ne pas savoir comment il fonctionne !!!

2.Posté par darkalliance le 09/02/2009 18:28
Tiens donc .... il a suffit que des grèves monstres paralysent les Antilles pour que la vérité puisse pointer son nez ?

Moralité

La négociation ne mène vraiment à rien.

3.Posté par Logique le 09/02/2009 20:58
Allons bon! Tout arrive

Pour bien les connaître, je peux confirmer.
Si vous aviez idée de leur inventivité en matière de tonte de brebis innocentes et de tir au pigeon...

Reste à les faire cracher maintenant ce qu'ils ont volé.
Certains malins sont partis loin avant de se faire prendre.
N'est-ce pas, Monsieur ExxonMobil?

Mais des hommes les représentent, ces beaux voleurs.
Ne sont-ils pas responsables pénalement, à titre individuel?

4.Posté par Pierre Dupuy le 10/02/2009 07:23
2. La mission de l'inspection des finances a été décidée bien avant le conflit aux Antilles, il me semble. Jego l'avait annoncé , si je me souviens bien, dès le conflit des transporteurs à la Réunion.

5.Posté par Logique le 10/02/2009 08:29
Le plus intéressant dans tout ça, c'est que les inspecteurs semblent (enfin) avoir trouvé des choses!

Il y a quelques années, la DGCCRF avait enquêté déjà, sans résultat semble-t-il.
La DRIRE de la Réunion aussi s'était penchée sur le sujet il y a longtemps, mais son directeur d'alors avait fini par se faire embaucher par SHELL en métropole!
Sûrement un simple hasard et pas qu'il avait trouvé des choses gênantes justifiant de s'en débarrasser "par le haut"
Si jamais c'était le cas, ne serait-ce pas également punissable pénalement?

Disons que les temps ont changé et que le diable au poches profondes n'est plus très fréquentable en ces temps de crise. Ceux qui ont fermé les yeux pendant tant d'années les ouvrent enfin à la lumière de leurs intérêts propres.

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 10/02/2009 11:04
que leur rapport et leur pièce justificative soient rendues publiques...

7.Posté par genevrier le 10/02/2009 11:28
Allons bon! Les pétroliers gagneraient beaucoup d'argent sur le dos des pov' gugnols que nous sommes?
Ben c'est quoi ça! Y a-t-il une loi qui l'interdise.....
Non! Ben faut en faire une.
Peut être que du fait de notre insularité, cette activité devrait-être un service public
Encore que compte tenu du niveau d'honneté de nos représentants....Je ne suis pas sur que se soit une bonne idée.
Comme disait Coluche: donner le sahara à la fonction publique et six mois après il faut acheter du sable ailleurs!

8.Posté par cambronne le 10/02/2009 12:58

1. Posté par bertel le 09/02/2009 18:27
"Une action judiciaire de l'Etat contre les sociétés en cause, n'est pas à exclure..."

Wouarf ! Wouarf !

Après avoir détruit les services publics... m'étonnerait fort que l' état... au-delà des effets d'annonces et de la navigation à vue trouble... aille plus loin et investisse de façon durable un secteur économique dont il dit lui-même, ne pas savoir comment il fonctionne !!!

@@@@@@@@@@@@@@@@

Dites donc Baron Bertel vous m'excuserez mais je ne vous reconnais plus , vous vous libéralisez , vous êtes pire qu'un type que je connais au pseudo de Cambronne lol lol lol

Disons que vous êtes comme Dustin Offman dans RAIN MAN autiste sur intelligent, incarnant Raymond Babbit, cet autiste capable de décliner tous les noms des joueurs d'une équipe de base-ball ou de compter tous les cure-dents tombés à terre,
Non là mon brave Baron Bertel vous ne faites pas dans la dentelle de Calais , vous devenez même par tentation un véritable minarchiste lol lol lol

Faut dire que chassez le naturel il revient au galop avec le système Jacobin vu que cette situation perdure est qu'elle imputable à l'Etat "l'hôpital qui se moque de la charité" en montrnat du doigt les pétroliers ils versent leur dîme à l'Etat. Invisibles, peut-être, mais pas indolores ! , l'état ne va pas tuer la poule au oeufs d'or alors que lui prélève jusqu'à une représentation d'au moins de 50% du total du prix à la pompe de taxes sur les produits pétroliers vu que la TIPP rapporte environ plus de 30 milliards d'euros par an aux finances publiques

9.Posté par Grangaga le 11/02/2009 01:21
Il paraît qu'un gazoduc reliant Trinité-et-Tobago via les îles françaises des Caraibes est en projet. Bien évidement, refusé par le gouvernement France...mais très encouragé par les autorités américaines. Et si la Guyanne française profitait de l'occasion pour relancer sa demande de produire à grande échelle le pétrole de demain...bio, mèm' si va détruy (la Rényon)in pé la foré, domounn (laba) nora travay', lo péy va avansé. Dann' in ot' rubrik' zot' y parlè de lav'nir' la Rényon, anfin de kont', la vi lé sèr', oui, ni suiv' déyer', mê domin y fo nou ocy nou lé abou trouv' in motif valab', ni arètt' vèy la kok'.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:12 Le RSI assigné en référé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales