Economie

Les pétroliers lâchent 3 centimes sur le sans-plomb


La réunion en préfecture entre les pétroliers et les distributeurs vient de s'achever. Après un peu plus de deux heures de discussions, les pétroliers se sont mis d'accord pour "lâcher" 3 centimes sur le sans-plomb. Sur le gasoil, l'effort pourrait être de 1 centime, mais les pétroliers ne se sont pas encore entendus sur cette contribution. Concernant les gérants de stations-service, ils ne seront finalement pas mis à contribution. Le préfet de la Réunion va maintenant soumettre le compte-rendu de cette rencontre au ministère de l'Outre-mer.

"La réunion a été fructueuse, il y a eu de nouvelles avancées de la part des importateurs", explique Eric Le Blevec, directeur général de Total à la Réunion. C'est que le temps presse pour les pétroliers, depuis le gel des carburants le 1er septembre dernier: ils expliquent perdre de l'argent sur chaque litre de carburant vendu (ndlr : la hausse au 1er septembre devait être de 12 centimes sur le sans-plomb et de 5 centimes sur le gasoil).

Résultat, les pétroliers mettent sur la table 3 centimes pour compenser la hausse du sans-plomb. "L'avancée est une participation à la limitation de la hausse de 3 centimes sur le sans-plomb, sur le gasoil, une participation qui pourrait être de 1 centime", explique-t-il. Tout n'est pas encore fait pour le gasoil, les pétroliers doivent se mettre d'accord sur quelques "détails". "J'aime bien le répéter, mais à la Réunion, le gasoil est le moins cher de France et d'Europe", souligne-t-il. La facture pour Total pourrait s'élever à près de 700.000 euros pour le sans-plomb sur un mois. "Pas de miracle, on vendra le sans-plomb à perte", précise-t-il.

Les gérants pas mis à contribution

L'accord qui semble se dessiner, servira à l'Etat à enclencher la deuxième phase des négociations, espèrent les pétroliers. La Région Réunion pourrait bien être convoquée dès demain à la préfecture pour participer, elle aussi, à l'effort demandé par le ministre de l'Outre-mer. Reste maintenant au ministre Victorin Lurel à "valider" la proposition faite à la Réunion. Pas sûr qu'elle soit satisfaisante aux yeux du ministre qui espérait encore hier soir 3 centimes d'effort par les pétroliers sur les deux carburants.

Les gagnants de cette rencontre sont les gérants de stations-service. Leurs revendications ont été entendues par le préfet et ils n'ont pas été sollicités pour contribuer à l'effort. "L'argumentaire que nous avons mis en avant, sur l'économie de nos entreprises et notre capacité à employer des personnes dans nos stations, nous a permis de ne pas être sollicité par les services de l'Etat" explique Gérard Lebon à la sortie de la réunion. La menace d'une possible action des gérants la semaine prochaine a été entendue du côté de la préfecture. "Je suis satisfait car on continue à travailler avec un modèle que nous défendons depuis des années mais je ne suis pas satisfait car le prix des carburants va augmenter", ajoute-t-il.

Les pétroliers sont allés plus loin dans leur effort. Le préfet devrait convoquer la Région dès vendredi. Désormais, les pétroliers souhaitent que le calendrier s'accélère et qu'un arrêté sur le prix des carburants soit pris par la préfecture pour mettre fin au gel des prix.
Jeudi 6 Septembre 2012 - 21:46
Lu 1614 fois




1.Posté par alpha le 06/09/2012 23:18
Total a réalisé un bénéfice net de plus de 12 milliards d'euros l'an dernier, grâce aux cours élevés du pétrole qui ont compensé un léger recul de sa production et des difficultés persistantes dans le raffinage, lui permettant de signer son meilleur exercice depuis 2008. Le bénéfice net part du groupe a augmenté de 16 % à 12,276 milliards d'euros en 2011, et le bénéfice ajusté (hors effets de stocks et éléments exceptionnels) a progressé de 11 % à 11,424 milliards d'euros, a détaillé le groupe pétrolier français dans un communiqué publié vendredi.

Le chiffre d'affaires a progressé de 16 % à 184,7 milliards d'euros. Cette envolée des résultats est liée aux cours très élevés du pétrole brut l'an dernier, le prix moyen du baril de Brent ayant grimpé de 40 % à 111,3 milliards de dollars. Cela a compensé un recul de 1 % de la production d'hydrocarbures à 2,346 millions de barils équivalent pétrole par jour (Mbep/j), liée notamment au conflit en Libye. Sur le seul quatrième trimestre 2011, le bénéfice net a augmenté de 13 % à 2,290 milliards, et le bénéfice ajusté de 7 % à 2,725 milliards pour une production stable à 2,384 Mbep/j.

2.Posté par Automobiliste le 06/09/2012 23:45
Cher alpha,

Je crois que vous confondez TOTAL, et ses bénéfices consolidés des différentes branches dans le monde, et TOTAL RÉUNION, société certes liée à ce groupe, mais indépendante du point de vue du fonctionnement. TOTAL Réunion achète son carburant en "produit finis" et l'achemine vers la Réunion depuis Singapour grâce à un partenariat avec ENGEN, TAMOIL et SRPP (SHELL et ELF) et ce afin de réduire les coûts (prix CAF : 0,65 euros/litre). Votre commentaire n'est donc pas en rapport avec cet article.

3.Posté par noe le 07/09/2012 05:02
Toujours ça de gagner !
Espérons qu'il n'y ait pas de pénurie ...On a besoin de se déplacer pour diverses actions (boulot , farniente, bat caré , ....)

4.Posté par le réunionnais le 07/09/2012 06:32
je pensais qu'il ne pouvait pas mieux faire!!!la preuve qu'ils se foutent plein les poches c'est une mafia pétrolier et politiques réunion....

5.Posté par David Asmodee le 07/09/2012 07:05
Le principal voleur, l'Etat, ne lâche rien.

Manipulée par des médias gauchisants qui détiennent forcément la vérité, l'opinion ne parle que de Total. Pourtant, il faut être fier qu'il y ait en France de tels fleurons ; ça nous évite de dépendre totalement de compagnies américaines.


6.Posté par kupidon le 07/09/2012 08:17
à la Réunion, le gasoil est le moins cher de France et d'Europe"c'est vraie mais il faux dire aussi que les pétroliers l’achète beaucoup moin chers que leur confrère et qu'il fasse 10 fois plus de marge que.avez vous une idée de leur bénéfice il ne le vend pas a perte et il se permettrais pas de perdre 700 000€ et ses transporteur comme caroupaye il ont reçu une ristourne sur le gasoil (gasoil professionnel) ont 'il répercuter leurs tarif sur les livraisons il ont reçu une ristourne aussi sur la caisse des congés payer

7.Posté par @2 le 07/09/2012 08:59
Peu importe les montages juridiques dans l'unique but d'échapper à l'impôt...

8.Posté par polo974 le 07/09/2012 10:14
Mais bien sûûûûr "Automobiliste",
Total et ses comparses ne s'en foutent pas plein les poches dans des états à la fiscalité douce en plombant les comptes des succursales locales...

Les marges sont faites dans les paradis fiscaux, les pertes sont accumulées dans les pays "subversifs" pour les punir en fermant une usine ou deux...


9.Posté par bobar le 07/09/2012 10:55
Coluche, reviens tu vas te marrer !!!!

Prenons un peu de recul :
à la Réunion :
On a le gasoil le moins cher d’europe
On n’a pas de problème d’approvisionnement
Ce sont 2 conditions importantes pour la santé de notre économie

Les pétroliers ont une rentabilité normale sur leur activité à la réunion, et non abusive
Cela a été vérifié par les nombreuses enquêtes menées par l’Etat lui même depuis 4 ans !

Aves cette annonce :

Les gérants les plus gros et turbulents sont contents
Les transporteurs les plus gros et les plus bavards sont contents
Et leurs affaires prospèrent merci pour eux
(Caroupaye, du coup tu baisses de combien ton transport ?)

Le ministre est content : il assoit sont autorité et c’est bon pour sa carrière
En plus le gouvernement socialiste va faire des misères à la région de droite

Les élus locaux sont contents : tant qu’on parle du carburant on ne parle pas des vrais sujets à la Réunion, et des produits qui sont plus chers !!!!
Et on ne parle pas non plus de « toutes leurs affaires » !

Tout ce que l’on va réussir à faire c’est désintéreser les plus petits pétroliers de ce marché et quand ils seront partis, on en aura donc … moins de concurrence !!!
Et qui les remplacerait à la réunion dans ces conditions

Je vous dis, les vrais couillons dans l’affaire, c’est les réunionnais

10.Posté par Je me marre le 07/09/2012 12:37
Il va donc falloir que les français sauve TOTAL, comme ils on déjà sauvé plusieurs fois les banques !!!

11.Posté par Automobiliste le 07/09/2012 15:01
Polo 974 :
Heureusement que Total gagne de l'argent. Mais ne croit pas qu'il réalise 10 milliards à La Réunion!!! Si la société était déficitaire, ils aurait fermé depuis longtemps. Et ce n'est pas une collectivité, elle peut (et doit faire des bénéficies). Mais à La Réunion, le fonctionnement est différent de la métropole. Le produit est acheté finis ( c'est ça la grande nuance!!!) à Singapour. Il faut également savoir que les 4 pétroliers réunions (ENGEN, TOTAL, TAMOIL et SRPP) ne représente que 0,5% du marché de Singapour. Donc pour négocier les prix, ils mettent en place un appel d'offre afin de sélectionner le moins cher. Et n'oublions pas les normes européennes en terme que qualité, qui nous imposent de ne pas acheter le premier carburant qui se présente.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales