Social

Les petits transporteurs dénoncent aussi une concurrence déloyale

La centaine de camionneurs qui bloquait le Barachois ce matin attend désormais l'issue de la deuxième table ronde de la journée, toujours dans les locaux de la Diren à Saint-Denis. En plus de la hausse du coût des carburants, ils dénoncent aussi la concurrence déloyale de certains transporteurs qui cassent les prix.


 
+4 centimes sur le prix du gasoil, +10% sur le prix des pneus, +10% sur le prix de l'huile de vidange. L'envolée des prix sur les produits pétroliers pénalisent fortement les petits transporteurs qui ne bénéficient pas de tarifs préférentiels. "Certains petits transporteurs vendent leurs maisons pour pouvoir payer leurs traites. Ils ont fait des prêts pour acheter des engins et aujourd'hui ils ne peuvent même plus payer leurs cotisations", s'insurge Augustin Sandance, transporteur sur un semi-remorque.

En plus de la hausse des produits pétroliers, s'ajouterait la concurrence déloyale sur le marché. "Il y a des transporteurs malhonnêtes qui ne sont pas en règle et qui cassent les prix. Et les donneurs d'ordre ne jouent pas le jeu en acceptant de travailler avec des entreprises qui ne déclarent pas le chauffeur où dont le véhicule n'est pas en règle", ajoute-t-il.

Plus de contrôle sur les routes et les chantiers

Pour que la concurrence sur le marché des transports des biens et marchandises soit loyale, les petits transporteurs demandent à ce qu'il y ait plus de contrôles des remorques et semi-remorques sur les routes mais aussi sur les chantiers. "Ban na lé malin, zot i circule avan ke na d' gendarmes sur la route, bien avant cinq heures du matin. Nana aussi le terrassier ki propose au donneur d'ordre de transporter toutes ses marchandises. C'est de la concurrence déloyale", affirme Augustin Sandance.

Une réunion se tient actuellement dans les locaux de la Diren à Sainte-Marie en présence du préfet de Région Michel Lalande, de Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, de Didier Robert, président de la Région et d'une délégation qui représente des petits transporteurs et des consommateurs.
Lundi 6 Février 2012 - 16:27
Lu 1253 fois




1.Posté par David Asmodee le 06/02/2012 15:30
lé pareil poules blancs...i mange le ki un et l'autre.

2.Posté par jyves974 le 06/02/2012 20:23
Tres simple.. Il suffit de faire payer tres fort les entreprises qui ne jouent pas le jeu a coup de millions d'euros l'amende.

3.Posté par David Asmodee le 07/02/2012 06:39
Il faut les prendre au mot et intensifier les contrôles. Ne serait-ce que vérifier ces camions bridés à 90 et qui nous dépassent à 120 sur les 4 voies.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales