Social

Les petits commercants dans la rue

La Fedaction appelle tous les petits commerçants à manifester le 27 octobre prochain devant le parvis de l’Hôtel de Ville, rue de Paris à Saint-Denis, afin de dénoncer les ventes aux déballages programmées par les magasins Jumbo Score.


Les petits commercants dans la rue
Les petits commerçants étouffés par la concurrence? C’est ce que les membres de la Fedaction ont affirmé ce matin à l’occasion d’une conférence de presse sur les ventes aux déballages.
Le dossier avait quelque peu défrayé la chronique au moment où le projet de loi était passé à l’Assemblée. Beaucoup avaient critiqué ces projets d’extension, appelant à la sauvegarde des commerces de proximité.
Développement durable, relations humaines, suppressions d'emplois… voici quelques arguments avancés par la Fedaction qui l'amène à dénoncer ceux qui "font tout pour gagner plus qu’il n’en faut", affirme le président de la Fedaction, Ibrahim Patel.
Parce que les Français ne consomment pas suffisamment, la tendance du gouvernement est d’inciter à baisser les prix pratiqués par les grandes surfaces et à rallonger les horaires d’ouverture.
Un coup de massue pour les artisans et commerçants locaux qui s’apprêtent notamment à voir s’ériger les enseignes Leclerc.
Le représentant de la Syrcap (Syndicat Réunionnais des commerces alimentaires de proximité) a souligné que, contrairement à ce que le groupe Vindémia vient d’annoncer, les ventes aux déballages n’accueillent pas seulement des ventes de matériel de loisirs. "Après la piscine, ils vendront des fruits et légumes et puis cela s’étendra à d’autres domaines".
94% des emplois sont créés par les petites entreprises et "manifester, c’est éviter de perdre 15 à 20% du chiffre d’affaire", a lancé Ibrahim Patel.

Jeudi 16 Octobre 2008 - 09:29
Melanie Roddier
Lu 965 fois




1.Posté par terive le 16/10/2008 15:46
Est ce que ce n'est pas un moyen pour Monsieur Ibrahim PATEL de préparer sa campagne pour la future élection à la CCIR.
Cela sent l'embrouille.

2.Posté par La vérité le 16/10/2008 20:40
LA FEDACTION CONTRE LES COMMERCANTS

Adhérent à la Fédaction depuis sa création, Fédération qui défend les petits artisans et commerçants dont le président est Monsieur Ibrahim Patel, je tiens à vous apporter mon analyse et vous révéler la vraie personnalité de cet homme qui n’a pour but que de devenir un grand homme publique et politique. Lui défendre les petits commerçants ? Oui je l’ai cru au début comme mes autres collègues. Mais au fil des années nous avons vu son vrai visage. Au sein de notre fédération d’abord, on il s’est accordé le privilège d’être le président à vie et de prendre toutes les décisions en solo. Le pire reste à venir c’est sans aucune concertation avec les membres de notre fédération comme à son habitude, qu’il a décidé de soutenir la baisse des prix des billets d’avions entre la Réunion et Maurice par amitié pour ses amis FRANCO et BASSAN. Comment une fédération de commerçants peut elle soutenir cette cause qui concerne surtout des consommateurs? Cela va à l’encontre de la défense des commerçants réunionnais et des statuts de notre fédération. Dans un contexte de baisse du pouvoir d’achat, il se permet juste par amitié pour ces amis de porter un coup de couteau dans le dos des commerçants. Pourquoi ? Ainsi en soutenant cette cause, qui si serait acceptée, nous commerçants réunionnais verront le pouvoir d’achat des réunionnais qui s’effondre de jour en jour s’envoler vers Maurice. C’est ce que veux notre Président à vie. Après il se vante de nous défendre. Vous avez la preuve que non, seul sa soif de pouvoir avec toutes les indemnités des délégations qu’il a dans tous les institutions le motive(mairie, rsi, ccir, conseil économique et social). Il s’est même allié au MEDEF lors des élections au RSI et a signé des deux mains sa collaboration tjs avec le MEDEF pour les prochaines élections prudommales, il est prêt à tous pour être au pouvoir. C’est un homme dangereux pour nous commerçants.

Un groupe d’anciens adhérents à la FEDACTION.

3.Posté par F.LENDERS le 16/10/2008 23:41
Avnt tout merci à zinfos de nous donner un moyen trés convivial de nous exprimer.
Avant de donner mon avis sur les sujets qui préoccupent les petits commerçants je dois quand même parler du SYRCAP (syndicat Réunionnais du commerce alimentaire de proximité). Fondé en novembre 2007, le SYRCAP représente plus de 120 adhérents aujourd'hui. Durant toute une année, nous avons travailler sur les problématiques du petit commerce alimentaire à la Réunion et du rôle qu'il devra jouer dans le monde économique dans les prochaine années. La commission d'approvisionnement à réalisé un travail considérable par différentes rencontres avec des centrales d'achat à la fois sur le plan local et nationnal. Aujourd'hui nous n'avons d'autres alternative que de s'approvisionner chez nos concurrent et donc, rester dépendant de la volonté des grands groupes qui posséde ses magasins de gros doit t-on dire. Le petit commerce gardera ses chances de rester présent dans le monde économique local si et seulement s'il arrive à gagner son indépendance face aux entreprises de la grande distribution. Comment ? en créant son propre réseau d'approvisionnement afin de donner une identité propre aux petits commerce par l'intermédiaire d'une marque et d'une enseigne totalement indépendant aux grandes marques local. Le syrcap à des solutions...
Sur le problème posé aujourd'hui par le leader de la distribution à savoir la vente au déballage, le SYRCAP alerte l'ensemble de profession sur le danger que cela représente aujourd'hui pour les petits commerces alimentaires et mêmes non alimentaires de notre Ile. En créant ces surfaces de vente sur le parking de ses magasins la société Vindémia récupère plus de 9000 m2 de plus. En sachant qu'aujourd'hui elle possède déjà 30% des surfaces totales elle passe à plus de 34%. Non seulement de se contenter de la plus grosse part du gâteau, elle veut encore plus même s'in fallait écraser l'ensemble des petits commerces. Les dirigeants de cette société n'ont que faire de l'avenir de ces personnes qui lutte aujoud'hui pour leur survie et celle de leur famille. Au SYRCAP nous disons stop à ses méthodes colonialiste et à cette concurrence déloyale de la part de vindémia. Une précision importante à rappeler, Vindémia avait bien spécifié que ses surfaces étaient destinées à des produits pleins air, mais les constats fait hier révèle un véritable mensonge car nous avons vu des produits de grandes nécéssité comme le riz, l'huile, le coca, la bière le papier toilette et même des palettes entières de léssive.
Suite à la conférence de presse du SYRCAP ce mardi, nous avons eu beaucoup de méssage de soutient notament celui de la FEDACTION et le plus surprenant des méssages vennant même de grands groupes de distributions, councurrents de vindémia.
C'est tout naturellement que le SYRCAP à participer à la conférence de presse de fédaction en appelant l'ensemble des gérants de petits commerce à participer à la manifestation du 27 octobre à ST DENIS. D'autres actions plus ciblé sera également réalisées afin de faire plier vindémia sur ses actions destinées à anéantir la vie du petit commerce à la Réunion.

4.Posté par FRANCO le 16/10/2008 23:51
Si les écrits du soi-disant groupe d'anciens adhérents de la Fédaction étaient réels et pleinement justifiés pourquoi auraient-ils peur d'écrire sous leurs identités ? Malgré tous les pouvoirs qu'ils attribuent à Ibrahim PATEL qu'ont-ils à tant redouter de lui qu'ils ne puissent affirmer leurs propos ? Si vous étiez si soucieux, comme vous voulez le dire, de la défense des petits commerçants vous le feriez, comme "les amis de M. PATEL, FRANCO et BASSAN", le font, au grand jour et en toute transparence. Si vous voulez être pris au sérieux, signez vos écrits !
Faire baisser les prix des billets d'avion abusivement trop chers c'est aussi un combat qui concerne les petits commerçants car l'argent que les compagnies soutirent injustement aux Réunionnais ne vont pas alimenter les tiroirs caisses des petits commerçants réunionnais, tout comme ces prix épouvantables nous privent de touristes métropolitains qui préfèrent St Domingue, Cuba, les pays du Maghreb ou même Maurice plutôt que notre île et ses petits commerçants !!! Vous les "anciens adhérents de la fédaction ne seriez vous pas plutôt des "partisans sans courage de leurs opinions " du président Magamootoo, le dévoué serviteur inconditionnel de son ami François Caillé, un petit commerçant parmi tant d'autres ... et du MEDEF ?
Enfin et pour conclure est-ce si absurde d'avoir des ambitions et de vouloir servir l'intérêt des adhérents de l'association que l'on préside ? C'est sans doute bien mieux de "baver" lâchement n'est-ce pas ! Je suis certain que le seul fait de décliner vos identités rendraient aussitôt nulles vos cirtiques aux yeux des lecteurs de ce blog mais aussi de tous les petits commerçants de la Réunion.

5.Posté par danton974 le 17/10/2008 11:28
Hé !
La FEDACTION c'est bien une assoc loi 1901 non ? Un président sa se déboulone aussi.

Si il y a irrégularités, aux adhérents de la mettre en évidence. Il n'y a pas de président à vie dans une assoc.

Maintenant si une majorité de ceux qui votent souffre de panurgisme c'est :
- soit le sieur PATEL a beaucoup de carisme
- soit que ça leur convient.

Rien n'empêche un rassemblement en nombre suffisant d'adhérents pour réclamer des comptes, de demander la démission etc... mais en toute régularité sinon ce ne sont que des ladi lafé d'une minorité (qui a peut être raison, mais aussi peut être tord ? sans débat objectif la parole n'existe pas)

6.Posté par nicolas de launay de la perrière le 17/10/2008 15:30
si les petits commerçants se regroupaient autour d'un GIE pour leurs achats...? il doit bien y avoir des fournisseurs communs pour plusieurs commerçants..non..?
rappelons qu'un GIE n'a pas vocation à générer du résultat mais à servir les intérêts de ses membres..

7.Posté par FRANCO le 17/10/2008 17:43
Nicolas la suggestion est bonne et les petits commerçants y réfléchissent très sérieusement avec comme ambition et objectifs de pérenniser lerus petites entreprises parce qu'elles réussissent à répondre à l'attente de s consommateurs dans les centres villes, dans les bourgs, dans les Hauts. Si la grande distribution offre des avantages, elle offre aussi des inconvénients très préjudiciables aux consommateurs tentés par la surconsommation qu'elle génére systématiquement. On entre pour acheter pour 30 € et très souvent on ressort avec bien plus cher dépensé : c'est là l'une des raisons d'être de la GRANDE DISTRIBUTION , pardon , GRANDE CONSOMMATION. Avec elle vive l'obésité , vive la malbouffe !! mais aussi avec la baisse des pouvoirs d'achat vive le surendettement des ménages,

8.Posté par FRANCO le 17/10/2008 17:48
COMMERCANTS PETITES ENTREPRISES
Avec la vente au déballage des grandes surfaces de l’île du 1er au 23 décembre, 15% à 20% de votre chiffre d’affaire vont partir en fumée et vos emplois sont menacés !!
LUNDI 27 OCTOBRE 2008 à 10 H NOMBREUX et SOLIDAIRES MANIFESTONS pacifiquement du parvis de la Mairie rue de Paris à la Préfecture pour obtenir comme par le passé le refus des VENTES au DEBALLAGE de la GRANDE DISTRIBUTION

DANGER DANGER DANGER DANGER

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales