Blog de Pierrot

Les petits arrangements entre copains...

Mercredi 3 Décembre 2008 - 16:42

Un titre barre la page 17 du JIR d'aujourd'hui: "152.000 euros pour un film sur Samuel Eto'o"...
Bérangère Nauleau nous explique ensuite, dans son article, que la Région "a décidé d'accorder une aide de 152.000 euros" au réalisateur franco-camerounais Jean-Pierre Bekolo, qui réalise un long-métrage sur la vie de Samuel Eto'o, joueur camerounais du Barça.
Que diable vient donc faire la Région dans cette affaire? 152.000 euros, environ 1 million de francs, ce n'est quand même pas rien!
Le lien entre la Région et Bekolo n'est pas difficile à trouver: c'est la SEM Pipangaï, une pompe à fric dirigée par Alain Séraphine, un apparatchik du PCR, qui a été arrosée de subventions depuis sa naissance.
152.000 euros aujourd'hui de subventions de la Région pour le film sur Eto'o. Le 3 septembre dernier, Zinfos avait déjà révélé dans un article "Subventions à l'audiovisuel: L'argent i manque à nous? " que la collectivité avait versé le 24 juin dernier 150.000 euros (décidément, ce doit être la "norme") à Pipangaï pour la production d'une série d'animations intitulée "Cajou".
Dans cet article, nous avions détaillé toutes les subventions accordées par la Région au secteur audiovisuel. Par exemple, 45 000€ pour la fameuse émission de 110' de France 3: "Des Racines et des Ailes", mais aussi 250.000€ à la société Centrale Electrique pour un long métrage de fiction "La Montagne" ou encore 304.000€ à Exilène Films pour le téléfilm "Les Mariées de l'Isle Bourbon"... Sans parler des 800.000€ (oui, vous avez bien lu 800.000€) à Barjac Production pour une série de 4 épisodes de "Cases créoles" pour France2.... (Cliquer ici pour lire la totalité des subventions).
Nul ne conteste l'intérêt pour la Réunion d'avoir un pôle de production audiovisuelle, avec des formations et des emplois créés à la clé. Mais comment supporter que des sommes aussi importantes d'argent public puissent être ainsi dépensées, sans réel contrôle?
Est-il normal que des centaines de milliers d'euros soient versés par la Région dans une SEM dont elle est actionnaire, sans que les contribuables puissent ensuite en vérifier l'utilisation? Quels sont les salaires versés dans cette SEM? Combien d'employés, combien de voyages, par exemple? Combien les actionnaires privés touchent-ils en dividendes? Pour quelle mise au départ?
Autre exemple: est-il normal que le groupe France Télévision fasse subventionner dans de telles proportions des émissions sur la Réunion, alors qu'il ne s'agit là, après tout, que de son métier? Le producteur de "Racines et des Ailes" n'avait-il pas révélé, lors de la polémique sur l'aide de la Région, qu'il produisait habituellement sur fonds propres la totalité de ses émissions? Rappellez-vous son explication, en substance: "La Région nous a proposé, pourquoi voulez-vous que nous refusions?" Pourquoi les autres émissions seraient-elles auto-financées, et qu'il faille 800.000 euros pour tourner 4 émissions sur les cases créoles?
On a vraiment l'impression que l'argent n'a plus de valeur. Qui a encore conscience que 800.000 euros représentent 5.250.000 francs?
Pierrot Dupuy
Lu 1741 fois



1.Posté par jhoareau le 03/12/2008 22:00

Je n'ai pas bien compris le lien qui existe entre la Région Réunion et le réalisateur du film sur Samuel Eto'o, avant centre talentueux du FC Barcelone.
De toute façon, il n'y a rien à comprendre. fermez le ban.
Mais la question est : quel est le retour sur investissement ?
Dans ces conditions, pourquoi ne pas subventionner également avec l'argent public, un soap opéra brésilien, un documentaire letton, une émission de variétés bulgare, un groupe folklorique laotien. Ah la kiltir !!!!
Et à l'inverse faire un tralala pendant 4 jours sur le carburant.

2.Posté par killbill2 le 03/12/2008 22:49

Effectivement,petits arrangements entre copains,entre La Region et la SEM Pipangai de SERAPHINE ci-devant directeur de l'ecole des beaux-arts du Port qu'il s'est fait construire pour flatter son ego quand il etait 1er adjoint du Port;depuis,il est cantonné à la presidence de la halle des manifestations,etant amené à laisser son syndicaliste de frere lui succeder à la mairie!!!
Par contre,ce qui serait vachement bien,c'est qu'une association citoyenne démonte en catimini lers horreurs de alain seraphine au rond-point des danseuses:sinon,la TCO et son service environnement ou cyclea vont s'en charger et grâce à Dieu ,on y verra que du feu!!!
Ces bouts de sculptures en decomposition et en lambeaux sont des injures quotidiennes à l'Art!!!

3.Posté par denis le 03/12/2008 22:50

"Mais comment supporter que des sommes aussi importantes d'argent public puissent être ainsi dépensées, sans réel contrôle? " Voila la bonne question, ta bonne question, Pierrot !
Tout cet argent "audiovisuel" fait plus d'un million d'euros, c'est à dire l'équivalent de plus de trois maisons !

4.Posté par Jean Paul deux j'en retiens1 le 03/12/2008 23:00

Lu 121 fois et personne ne l'ouvre......


Je suis passé par L'ILOI......et Mr Séraphine, je me rappel bien de sa grande nervosité le jours des élections................!.!!..
C'était vraiment super sympa de voir tout ce beau matériel dernier cri mis à disposition des élèves....
A l'époque, et je crois que c'est toujours d'actualité, les subventions coulaient à flot et entre autre, pour favoriser les formations de personnes issuent de l'ANPE.....
On nous à foutu dans une salle au fond du jardin, et il a fallut se battre pour faire respecter les clauses de la formation qu'on nous avait promis......j'ai bien ressenti la grosse pompe à fric.........ils doivent encore se souvenir de cette promotion......on leur à pas laché la grappe et on à eu ce que l'on voulait.....une formation....avec rétentions d'informations et tout et tout...
mais bon, quand on à rien, on est contant de lécher la vitrine...
L'amertume fut grande pour beaucoup d'entre nous....
heureusement que quelques profs sortaient du lot....
Mr Séraphine? ah oui, les bozarts.....kabardok......oui, c'est culturel, c'est chouette....mais quand on fait pas partie de la famille.....on regarde et on ferme sa gueule....

C'est bien dommage et c'est bien ça Pierrot.....Des petits arrangements entre amis....

5.Posté par Elie le 03/12/2008 23:18

Bravo, 152 000 euros de moins pour les associations cuturelles de la Réunion.
Eto est un personnage, certes admirable, mais je ne pense qu'en ce qui concerne l'exploitation de son image ( commerciale ou pdédagogique), il doit avoir à sa disposition bien des financeurs potentiels et plus légitimes que notre Région.
En tout cas, le réseau "Roger Milla" semble fonctionner à la Réunion ?

6.Posté par MoA le 03/12/2008 23:24

Pierrot peux-tu nous donner plus de détails sur le lien entre Séraphine, Bekolo et la fameuse SEM ?

7.Posté par MoA le 03/12/2008 23:34

Dans le genre "vite filez moi du fric pour que je forme l'avenir", la futur université des sans diplômes du port nous promet surement de belles surprises !

Pierrot, le lien que tu avais données lors de ton dernier article sur le sujet (https://www.conseil-regional-reunion.com/protect/rapportscperma.html) ne fonctionne plus, enfin il serait plus exacte de dire qu'on n'y a plus accès. Ce genre de rapport ne sont-ils pas sensés être public ? Si oui il y a t-il un autre moyen d'y accéder facilement ?

8.Posté par Pierrot Dupuy le 04/12/2008 07:05

MoA,
Je n'en vois pas d'autre que de le demander par courrier aux services de la Région...
En tous les cas, pour commencer. Avant de saisir la commission garantissant l'accès aux documents administratifs, etc...
Si vous avez d'autres idées, n'hésitez pas à en faire profiter tout le monde...

9.Posté par El bourracho le 04/12/2008 09:21


Bououuuuuuuu, si j'ai bien compris, M. Séraphine fait parti de l'aréopage Région, donc des apparatchiks, ah ben oui alors, c'est simple comme bonjour pour récupérer des subventions ? il suffit d'être dans le bon camp, tiens, tiens, j'avais vu ça comme ça, moi.
Et puis donner 152000 euros pour tourner un film sur un footballeur, j'y connais rien en foot, sait pas qui c'est le môssieu, on va quand même pas pleurer, c'est rien du tout 152000 euros, on trouve ça tous les jours, il suffit de regarder les cocos (rouges), ça tombent comme à gravelotte. Regarder un peu la MCU virtuelle, elle nous coûte, déjà, un certain prix ou un prix certain, va savoir Paul? Pierre? Françoise? Gélita? Huguette? (...') Elie? Fabrice? Claude? et les autres, les sans grades et peigne-culs. Peut-être qu'ils sont en train de nous faire une équipe de foot ?
Alors tu parles, Ernest, pour le cadeau de la Région aux transporteurs c'est de la roupie de sansonnet, en plus, valable une fois.
Bon, ben bonne journée.
Je suis en verve aujourd'hui.

10.Posté par Fabros le 04/12/2008 10:00

Sous couvert de transparence, les SEM holding, boîtes de Pandore aux sombres entournures jouent allègrement dans la cour des grands et en toute impunité se délectent de providentiels émoluments tombés expressément dans leur escarcelle. Les SEM surtout à vocation immobilière sont ainsi de redoutables machines à engranger l’oseille sans coup férir en deux temps trois mouvements, ni vu ni connu. Un dossier à coup sulfureux sur les SEM serait forcément le bienvenu, pour jeter sur la place publique les méandres complexes d’un système huilé à la perfection...

11.Posté par FRANCO le 04/12/2008 13:19


Fabros il n'y a pas besoin d'aller bien loin pour étudier les 'petits arrengements que permet une SEM, il suffit de se pencher sur un exemple on ne peut caractéristique et révélateur : la SEM ATRA et son rejeton opaque Air Austral, la machine privée 'à engranger l'oseille sans coup férir'.
Je te suggère Pierrot, en journaliste soucieux de donner entière satisfaction à ses lecteurs bien que 'gratuits' , de te pencher sérieusement sur le cas de cette SEM qui est présidée par Nassimah, présidente du Conseil Général, une de tes bonnes clientes, et dans laquelle siège Paul Vergès ( plutôt Idriss Omarjee son petit Dircab aux affaires) et Yasmina Panchbaya du groupe Freedom de l'homme en blanc, grand silencieux devant l'éternel sur la question 'avions'. Je te suggère de solliciter sur ce dossier ta lectrice Mme Couapel Sauret qui sera une véritable et efficace investigatrice genre pitbull si elle en accepte la mission. Il y a aussi bien sûr trois autres sociétés sur lesquelles se pencher amplement, en premier par évidence et en priorité, Air Austral, 'la grande opaque et secrète' avec ses millions € de bénéfices thésaurisés et ses prix 'spéciaux clients captifs' qui font pâlir de jalousie toutes les compagnies aériennes du monde (et qui devraient figurer au Guiness Book records), la seconde, Réunion Air Assistance, la prestataire de service elle aussi largement financée par l'argent public ou semi-public, dont l'actionnaire est Air Austral et le PDG d'Air Austral a longtemps été le PDG, en particulier lors de la mise à mort annoncée et programmée d'Air Bourbon ( Mme Couapel Sauret aurait là aussi, sur cette double casquette de PDG du prestataire de service et de PDG du client compagnie aérienne un joli petit dossier à éclaircir !) et la troisième Austral Voyages, faux nez d'Air Austral dont le PDG n'était autre ( l'est-il encore) que le PDG d'Air Austral ! Là encore comment légalement se passent ces 'maillages' ? ( Un autre chantier éventuel d'investigation pour Mme Couapel Sauret dont je connais la parfaite compétence à soulever un certain nombre de lièvres pour la meilleure santé de la salubrité publique à la Réunion). Quoi qu'il en soit, ne doit-on pas rester admiratif devant cette remarquable aptitude si diversifiée du PDG d'Air Austral à gérer SES affaires personnelles sur le compte des fonds publics et sur plusieurs sociétés importantes pour la Réunion.

Ah, j'oubliais, il y a aussi une petite société qui mériterait qu'on se penche sur son fonctionnement, c'est la société par laquelle notre PDG omnipotent a distribué 12% des actions d'Air Austral à ses salariés (quel homme social digne des dames patronnesses du XIXè siècle) et qu'il représente en tout bien tout honneur. Pas mal ce concept de co-gestion originale, les syndicats devraient s'en inspirer, le PDG représente les actions de ses salariés. Quelle belle unité patron = salariés grâce auquel il n'y a plus le risque de conflits d'intérêts au sein de l'entreprise qui me fait penser au film de Jean Yann: 'Moi y en a vouloir des sous' !

12.Posté par hosto le 04/12/2008 17:46

Donc Samuel Eto'O est réunionnais maintenant ? Jean-Pierre Bekolo a demandé une place à la Région ? Ce sont peut-être les seules explications.
Pour une SEM comme tout le monde le sait c'est utilisé comme fumigène. Comment finencer les cadres de partie autrement ?

13.Posté par Roger le 06/12/2008 09:21

Que la région dépense 1.066 millions d’euros dans un stade de foot à Bras-Panon, cela n'étonne personne.
Normal, le foot c'est vachement important, çà fait vendre des bières et çà divertit un max!
On peut bien lacher 1 million d'euros pour un cent cinquantième stade de foot supplémentaire à la Réunion! Il y en a si peu!

150 000 euros pour faire vivre le temps d'un an plusieurs intermitants du spectacle, mais à quoi çà peu bien servir? Bon sang !

Pierrot Dupuy semble l'avoir en tous cas bien compris !
Taper sur les vraies pompes à fric? trop risqué!

Mieux vaut taper sur des petits jeunes qui touchent 2000 euros de l'adcam en ayant fait un court-métrage avec leur petite caméra. Mieux vaut taper sur les bénévoles passionnés qui essaient de longue date de promouvoir l'art à la Réunion.
Oh oui monsieur Dupuy que c'est abusif tout çà!

A quand un retour au bon vieux temps où on envoyait les artistes en long voyage parce qu'un artiste nous l'avons bien compris M. Dupuy cela ne sert... à rien

14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/12/2008 17:01

En parlant des SEM, il serait intéressant que des journalistes aillent visiter des cases à loyer modéré, avec éventuellement un expert en électricité ou en bâtiment, voir si l'état général de ces cases construites il y a plus de 25 ans, sont encore aux normes.. et savoir à qui il appartient de faire des travaux de remise aux normes...voilà un bon gros sujet qui va faire mal aux finances des SEM, s'il est bien mené..

15.Posté par Pix le 07/12/2008 15:04

Visiblement, 400,000 Euros, finalement: http://www.clicanoo.com/index.php?id_article=197354&page=article

Petits arrangements entre l'ILOI et l'Université de la Réunion pour obtenir les indispensable fonds de la Région nécessaires à la réalisation de projets TIC bidons développés par de soi disantes sociétés compétentes, amies de M. Séraphine, entre autres. La Région Réunion réalise bien entendu la bonne promotion de cette arnaque au contribuable au moyens des divers média à sa disposition. La boucle est bouclée.

16.Posté par Kaspix le 20/12/2008 14:00

Seraphine, il demanderait du pognon pour faire un film sur Bécassine qu'il l'aurait. Le jour où un journaliste se penchera vraiment sur ce cas, il aura de quoi écrire pour l'année...

Patron de Pipangai, qui fabrique des dessins animés, de l'ILOI, qui forme les dessinateurs, des Beaux Arts, qui donnent une caution culturelle, de l'adcam, qui donne des sous, membre de la commission qui attribue les subventions pour les films et enfin, grand pote du président de la région, il aurait tort de se gêner. Il pourrait faire plus. Tiens, Bécassine en Afrique du Sud !

Non mais on se fout du monde là, faut arrêter les conneries. Et il est où le cinéma de la Réunion dans tout ça ?

17.Posté par roche le 15/04/2009 12:52

j'aimerais être informé sur la suite de l'affaire sogecore moussajee

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter