Social

Les parents maintiennent la pression au collège de l'Oasis

Les parents d'élèves se sont encore déplacés ce matin, et ce pour la quatrième fois depuis lundi dernier au collège de l'Oasis au Port. Relayant les reproches de l'équipe enseignante vis-à-vis de l'autorité académique, ces derniers demandent toujours le déplacement sur site du Recteur Mostafa Fourar.


Les parents maintiennent la pression au collège de l'Oasis

Une dizaine de parents d'élèves donnent de la voix ce lundi matin dans l'enceinte du collège Oasis. Bloqué depuis lundi dernier et l'agression du principal adjoint et du conseiller principal d'éducation, le collège est entré dans une spirale de violence qui semble ne plus s'arrêter. L'agression de la semaine dernière était en effet la quatrième en l'espace d'un an.

Assez pour faire débrayer l'ensemble de l'équipe enseignante. En décembre dernier, des représentants du Rectorat avaient notamment mobilisé une équipe mobile de sécurité censée apaiser les tensions. Rien n'y a fait.

Depuis lundi dernier les événements se sont précipités jusqu'à amener les parents à se mobiliser à leur tour. Le message ce matin encore reste le même : "Nous voulons la venue du Recteur". Recteur qui a pourtant accepté vendredi dernier de recevoir une délégation à Saint-Denis, proposition qui a été refusée par les syndicats de professeurs relayés par les parents.

Devant ce blocage manifeste, les vacances qui approchent (mercredi prochain) seront peut-être l'ultime rempart pour faire baisser d'un cran les vives tensions qui ont lieu au collège de l'Oasis.
Lundi 7 Mars 2011 - 09:55
Ludovic Grondin
Lu 1655 fois




1.Posté par noe974 le 07/03/2011 12:17
M. le Recteur , un peit geste sera un grand geste pour l'Oasis !!! On a même préparer l'apéro !!!

Les conditions de travail sont difficiles dans cette académies ...peut-être que la visite du Recteur fera apaiser certaines tensions ... J'en doute ...
Les gens veulent voir "Dieu" et non ses "saints" !!!

Rencontre dans un terrain neutre , sans passion , sans insultes , sans cris ...entre professionnels ...c'est mieux et souhaitable pour toutes les parties !!!

2.Posté par Conclusion le 07/03/2011 15:06
Il faudrait cesser d'attendre le bon vouloir d'un recteur qui ne voit que les primes qu'il va toucher dorénavant pour dégraisser le mamouth EN.

Le ministère devrait être saisi du comportement désinvolte de ce triste personnage qui doit croire que La Réunion c'est le bled et qu'il fait la pluie et le beau temps.

Si vous persistez à supplier vous êtes entrain de perdre tout crédit.

Peut être devriez vous l'assigner en référé devant la Tribunal Administratif pour négligence, vu l'important écho de votre mouvement dans la presse. Il n'appréciera pas de se faire sermonner par le TA et ce sera peut être l'occasion de lui présenter vos revendications en présence des juges administratifs.

Ce ne sont que 2 suggestions.

3.Posté par SenTenZa_ le 07/03/2011 18:22
Il me semble qu'on connait les jeunes qui sont entré, et on agressé d'autre personne au sein du collège.

Pourquoi ces parents d'élève n'iraient pas manifester devant les parents, de ces jeunes délinquants ? c'est bien eux le problème non ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales