Faits-divers

Les parents d'élèves ne veulent plus de l'enfant accusé "d'agressions sexuelles"

Un enfant de cinq ans est accusé d'agressions et d'attouchements sexuels sur d'autres enfants de son école maternelle, au 17ème kilomètres du tampon. Pour l'heure, il est pris en charge par un hôpital mais devrait réintégrer sa classe à la prochaine rentrée. Une vingtaine de parents s'y opposent et dénoncent l'inaction du directeur et de l'éducation nationale.


Les parents d'élèves ne veulent plus de l'enfant accusé "d'agressions sexuelles"
 
Un vingtaine de parents d'élèves s'est mobilisée aujourd'hui devant les grilles de l'école maternelle du 17ème, au Tampon. Ils accusent un enfant de cinq ans d'agressions et d'attouchements sexuels sur d'autres enfants de l'école et dénoncent l'inaction du directeur et de l'éducation nationale.

Selon le témoignage d'une des mères concernée par ces agressions, les faits se seraient passés dans les toilettes de l'école. L'enfant aurait obligé ses camarades à se "dévêtir et à montrer leurs parties intimes". Trois enfants auraient été concernés par des attouchements et quelques autres d'agressions physiques.

Depuis qu'ils ont eu connaissance des faits, à la fin du mois de novembre, les parents sont intervenus pour que l'enfant soit pris en charge. Ils ont notamment dénoncé ces faits auprès de la maîtresse, du directeur d'école, de l'inspecteur de circonscription, du recteur et du procureur de la République. Ils ont également porté l'affaire à la CRIPEN ( Cellule de recueillement d’informations préoccupantes de l'Éducation Nationale).

Cinq parents ont déposé plainte à la gendarmerie de Trois Mares. Ils ont notamment mis en cause la direction pour "non assistance à personnes en danger et mise en danger de personne". Apparemment, cette plainte ne devrait pas être retenue par le parquet, ce qui semble logique au regard de l'âge du mis en cause.

De retour dans sa classe à la prochaine rentrée

Depuis, "l'enfant agresseur", comme il est qualifié par les parents inquiets, a été hospitalisé. En fin de semaine dernière, les parents ont appris par la maîtresse qu'il réintégrerait normalement sa classe à la prochaine rentrée. C'est cette décision qu'ils disent ne pas accepter car selon eux, ce marmaille aurait besoin d'une prise en charge spécifique.

Ils refusent que les enfants soient à nouveau confrontés à leur "agresseur" et réclament la mise en place d'une cellule d'écoute. "J'espère que le directeur de l'école va se remette en question car son inaction a mis en danger plusieurs enfants", s'insurge Aurélie Guenet, l'une des mères les plus engagées dans ce mouvement.

Apparemment, selon les affirmations des parents "victimes", cet enfant avait déjà eu des problèmes similaires dans son école précédente, au 14ème. Les parents sont convaincus qu'il avait changé d'établissement pour cette raison. Pour l'heure, l'inspecteur de circonscription a rencontré les parents et a pris en compte leurs doléances.

Mardi 13 Décembre 2011 - 14:43
Lilian Cornu
Lu 3520 fois




1.Posté par fiuman le 13/12/2011 13:58
D’abord au 14ème, puis au 17ème, la prochaine étape ne peut être que le 20ème!

2.Posté par Choupette le 13/12/2011 14:05
"Une enfant de cinq ans ..." plus loin "... il est pris en charge ..."

Faudrait se décider. Soit c'est une fille, soit c'est un garçon (beaucoup plus vraisemblable).

3.Posté par Thierry le 13/12/2011 14:16
Un dilemme de plus....; Un enfant de CINQ ans ... comment interpréter la chose ???

Ca doit être difficile !!!! Peut-on dire qu'il a conscience de ce qu'il fait ??? Peut-on l''ACCUSER ???

Et du coté des enfants ayant été victime de cela, aussi des enfants de CINQ ans, comment ???? comment ????

Je prends de l'âge mais le monde tourne de moins en moins ROND...

La télé, les actus, les faits divers influencent GRAVE notre société...

4.Posté par RASED et CLIS le 13/12/2011 14:26
ben ouaip, en 2008 Darcos a mis en place la suppression des structures spécialisées. le benets ont applaudi les heures de soutien censées cacher le désengagement. Aujourd'hui la réalité est que les classes doivent accueillir les cas lourds avec les eleves normaux dans des classes surchargées.

Bien sur les notables aisés peuvent se rabattre sur l'ecole marthe Robin.

5.Posté par laracroft le 13/12/2011 15:09
ce que je ne trouve pas normal dans cette ghistoires c qe l on n evoque meme pa les parents car pr moi si cet enfant de 5 ans a fait ttes c choses la c q il a du les subir lui meme ou avoir vu certaines choses!!!!!

6.Posté par chikun le 13/12/2011 15:20
Ce fait est connu depuis longtemps des autorités et du personnel éducatif...
Bizarrement , il n'y a aucune réaction de la CGTR éduc' action ni des autres syndicats du public.
Dénoncer le recteur fourar semble plus urgent que de mettre de l'ordre dans les maternelles du 14ème et du 17ème.
Quand on conseille à une mère d'enfant victime de changer d'école c'est le monde à l'envers. L'éducation nationale marche sur la tête.

7.Posté par laluno le 13/12/2011 15:25
Franchement un gamin de cinq ans pédophile ..? le jeu n' en vaut pas la chandelle...mais une bonne fessée..
Je crois que beaucoup d'adultes aujourdhui sont atteints d 'un syndrome dont (je tairais le vrai nom)

8.Posté par louloutte le 13/12/2011 15:33
a 5ans les enfants découvrent leur sexualité ,et franchement ......qui n'a pas joué au docteur ou au papa et à la maman à cet âge là ???????

9.Posté par MIMIRUN le 13/12/2011 15:41
Bonjour, je prends connaissance de cette affaire. Je ne me positionne ni pour l'un ni pour l'autre. En qualité de personnelle dela petite enfance depuis plus de 34ans, je m'étonne qu'un tel comportement puisse exister: comment interdire un enfant de venir à l'école, comment le traiter d'agresseur sexuel à cet âge alors que les enfants sont en pleine connaissance de leur corps et dans le besoin de connaître celui de l'autre.
Ou sont les parents dans cette discussion? N'est-ce pas par eux qu'on devrait commencer pour arriver à comprendre les actes de cet enfant?
Parents, ne le condamnez pas, il a besoin d'aide, là vous l'enfoncez dans ses difficultés que de l'en sortir. 5ans, vous vous rendez compte, imaginez le vôtre au même âge!!!!, Il n'a pas commencé sa vie qu'il la termine déjà!!!!
Vous l'excluez, n'est-il pas déjà un exclus?? Quelles diifficultés vit-il, c'est ça qu'il faut chercher à savoir. Que cheche t-il à vous dire à travers ce comportement? Le sexe, une partie interdite, pourquoi fait-il de cela un terrain de jeu pour lui et de terreur pour les autres??? Je vous laisse réfléchir, je ne suis ni psychologue ni psychothérapeute, juste une éducatrice/directrice de structure d'accueil de jeunes enfants.

10.Posté par noe!!!!!!!!!!!!!!! le 13/12/2011 16:03
On est méchant de s'en prendre ainsi à un enfant de 5 ans ....

Cette psychose doit cesser immédiatement ...
Certains ont le cerveau chauffé à blanc à cause des chaleurs du climat ...Qu'ils prennent une bonne douche sucrée salée !!! ça calme les esprits mauvais , type "bébète" !!!

"Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux du malheur de voler au-dessus de vos têtes, mais vous pouvez les empêcher de faire leurs nids dans vos cheveux." (Sagesse chinoise)

De plus : "Le mal qu'on dit d'autrui ne produit que du mal." (Nicolas Boileau)

11.Posté par marie le 13/12/2011 16:41
traiter un enfant de 5 ans d'agresseur mais ou va t'on?
Je n'ose même pas imaginer tellement c'est impensable. Cet enfant doit etre pris en charge c'est clair mais de la à en faire un monstre c'est grave! les parents ont l'air plus traumatisé que leur enfant!

12.Posté par bertel le 13/12/2011 16:52
bertel
"Ils accusent un enfant de cinq ans d'agressions et d'attouchements sexuels" ... Un enfant de cinq ans, agresseur sexuel ??? NON ! NON !

La société qui a sacrifié l' Ecole Publique est de loin plus coupable que ce marmaille à qui personne, les postes ayant été supprimés en masse par ce gouvernement sarkozyste élu par des aveugles et des sourds en mai 2007 , ne peut plus venir en aide .

Voilà, pris de face, le retour du sacrifice de l'école Publique : des gamins de CINQ ANS qui en prennent "plein la gueule".... et des parents ahuris qui se défoulent sur un Directeur, un Inspecteur... et qui ont peut-être voté, en élisant ceux qui soutiennent... ceux qui soutiennent... celui qui est à l'origine de leur problème !!!

Ce qui est surréaliste, à chaque fois que des parents manifestant à juste titre pour défendre le droit de leur enfant dans son école, c'est de constater le peu d'engagement politique de ces mêmes parents et des autres pas encore concernés dans la chair de leur chair, lorsque les plans de suppression en masse des postes dans l' Education Nationale ont été annoncés.

Rares ont été ceux qui sont descendus dans la rue avec les manifestants qui, eux, n'ont jamais cessé de dénoncer le massacre annoncé, déclaré et mis en oeuvre, du Service Public d' Education.

Il est vrai que ces manifestations, selon les grands penseurs de ce site, ont toutes été orchestrées par des syndicats maudits et de minables fonctionnaires juste intéressés par les vacances scolaires et leur salaire.. - sic -

En matière d' éducation, le pire est peut-être à venir !

Ne seront surpris que ceux qui n'ont pas suivi !

Bertel de Vacoa

13.Posté par ZAG le 13/12/2011 17:01
On dit que les enfants sont méchants. C'est que leurs parents le sont au vu de l'interview

14.Posté par le psy le 13/12/2011 17:47
C'est pire que le délire érotomaniaque qui semble très courant chez les femmes qui croient dur comme fer qu'elles sont aimées en secret ...C'est une sorte de théorie du complot qui peut se déclencher à la suite d’une situation d’échec ou d’une situation qui a été interprétée comme humiliante!
On peut même parler de phobies au sens freudien du terme !

15.Posté par David ASMODEE le 13/12/2011 18:06
@Post 12. Vivement que DSK soit nommé ministre de l'Education.

16.Posté par Gilbsg le 13/12/2011 18:43
Le monde est fou ! Il faudrait couper la télé aux parents et aux enfants, le temps que la raison leur revienne. Les uns et les autres en sont à de la ...masturbation intellectuelle, si tant est que on puisse parler d'intellectuels dans ce cas.
Précision pour "louloute" : à 5 ans un enfant ne découvre pas la sexualité, mais la différence ! La sexualité, c'est bien plus tard. Comme il est curieux, il explore plus ou moins délicatement les autres enfants et lui-même et surtout il répète les bêtises qu'il entend. Il suffit d'un peu de bon sens pour le "socialiser" si ses jeux deviennent trop agressifs pour les autres. Pas besoin d'être psy pour savoir cela, c'est comme ça depuis le début de l'humanité.
Ce qui m'inquiète, ce n'est pas l'attitude de l'enfant mais la réaction des parents. C'est vraiment n'importe quoi.

17.Posté par bertel le 13/12/2011 19:19
bertel
"15.Posté par David ASMODEE le 13/12/2011 18:06
@Post 12. Vivement que DSK soit nommé ministre de l'Education.


Pôvre kouillon aux multiples pseudos.

Bertel de Vacoa

18.Posté par bertel le 13/12/2011 19:36
bertel
"6.Posté par chikun le 13/12/2011 15:20 "

J'ai oublié de préciser que je ne salue pas le retour de alabastille ... mais les "merdes numériques"... selon le principe de réalité... sont têtues... LOL

Faudra toujours faire "avec"...

Bertel de Vacoa

19.Posté par L''''Ardechoise le 13/12/2011 20:43
Visiblement, il y a plus ras que les pâquerettes, arrêtez, les mecs, vous grattez la terre, vous avez les ongles aussi sales que la bouche, d'où ces posts merdiques!
Et la souffrance de l'enfant, qu'en est-il? parce qu'il est en souffrance, c'est sa façon de l'exprimer...
Je ne veux pas m'avancer sur la responsabilité des parents ou autres adultes qui ont la charge de cet enfant, mais il faudrait peut-être qu'ils se posent les bonnes questions!
Quant à l'Education Nationale que ce gouvernement affaiblit, détruit, elle n'a hélas plus les moyens de répondre efficacement à de telles situations.
Le psy, t'as pas fini de recopier ton bouquin, il fait combien de pages?
En ce qui concerne le terme freudien qui te conviendrait, je préfère m'arrêter là...bouffon (ça, c'est pas de Freud, mais ça me soulage!)

20.Posté par G'elanna, une reunionnaise le 13/12/2011 22:47
ici en metropole, je ne me souviens plus de l'endroit.Mais il y a des parents d'eleves qui ont accusé un monsieur de 65 ans de pedophile sans reflechir,, et cela a mal finit, c'est a dire mort du monsieur.Ce dimanche, sur TF1, vers 18h30, son histoire a été relaté sous tous les angles.Et je trouve cela bien triste en periodes de fetes de fin d'années.Il y a l'art et la manière de gerer ce genre de problèmes.Qu'est ce qu'ils diraient si c'etaient leurs propres enfants qui etaient dans ce cas de gamin de 5 ans?
La pratique du linchage d'un enfant 5 ans sur la place publique ainsi, c'est à vomir, car on se croirait revenir quelques siécles en arriére.C'est terrible pour cet enfant.
Elles ont meme dit que s'il etait en costume cravate,le monsieur, cela ne serait pas passer, dans l'emission.Cela m'a choqué, l'apparence est important pour ces personnes

21.Posté par lequebecois1962 le 13/12/2011 23:26
Je trouve cette histoire abracadabrante. Tout d'abord, il s'agit d'un enfant âgé de cinq ans. Comment un enfant de cet âge peut-il agir de cette façon? Est-il réellement conscient de ses actes? Il est probable que ce ne soit pas le cas, du moins pas en pleine connaissance de leur gravité. Attention! Je n'excuse pas les gestes commis par cet enfant. Ensuite, il y a une carence fondamentale dans cette histoire. Il s'agit de la présence des parents de ce gamin. Où sont-ils? Qui sont-ils? Comment vivent-ils leurs intimités en lien avec cet enfant? Ont-ils abusé de leur gamin? Voilà bien des questions qui restent en suspense. Tertio, quelle est l'approche jugée la plus adéquate dans ce cas? Le retirer de cet école. Oui, mais pour le placer où? Personnellement, je crois qu'il faut absolument régler les problèmes qui ont incité ce gamin à commettre de tels gestes tout en ayant une connaissance du pattern psychosociale qui l'entoure. Ce n'est qu'un gamin et en tant que gamin il a certainement vu ou assisté à des scènes inappropriées pour son âge.

22.Posté par Jean S le 14/12/2011 03:10
Ceci est la suite logique de ce que notre Président veut instituer : le fichage des Enfants dès la maternelle (et la délation comme mode de vie).
Le touche-pipi fait partie de socialisation des enfants et vaut mieux que tout ces films et photos qui font partie de l'éducation actuelle avec l'accord tacite des parents!
Pauvre gamin victime de a bétise humaine!

23.Posté par noe le 14/12/2011 05:20
Pour la 10e fois , je suis d'accord avec bertel .

Qu'on laisse cet enfant aller en classe comme les autres !
Que les ladi , lafé , chers de chez nous , les rumeurs de toute sorte cessent !
Que la paix revienne dans cette belle école !
Que les parents se calment ! ils ont été aussi "enfants" ...

Les vacances approchent , on est fatigué : enseignants(es) , parents , élèves , personnel communal ...
Les élèves s'amusent entre eux ...Leurs curiosités se réveillent !
Ne mettez pas tout sur les enseignants !ils font beaucoup , avec professionnalisme , dans l'intérêt des enfants qui leur sont confiés ...
Les parents s'impliquent bien dans cette école mais pas comme ça ...Les enfants racontent souvent "des choses" , il faut savoir faire le tri ...ils ont besoin qu'on s'intéresse à eux , avec amour !!!

24.Posté par David Asmodee le 14/12/2011 08:40
@POST 17

Désolé, vieux maniaque, je n'ai qu'un pseudo.
Pourtant, les jeux seraient marrants : " Chope la cantinière", ou encore "Mange avec les doigts et n'abîme pas ma fourchette"
Tu devrais en parler à la prochaine réunion du PS.

25.Posté par Maman le 14/12/2011 10:46
Au moins là on est sûre que les services adéquates vont se pencher sur la vie du gamin et on espère que les autres petits seront tout de même entendu et écouté. Et le directeur ? pourquoi il n'a pas aidé les parents du gamin ? ils ont bien demandé de l'aide non ????

26.Posté par papa le 14/12/2011 12:28
oh la la !!!! dire que tout ceci aurait pu être évité avec un simple fax à la CRIPEN à temps de la part du directeur !!!!
Quel gachi , tout ca pour une malheureuse note !!!!
Aucun des enfants et aucun des parents de cette école n'aurait dû être oublié !!!!!
Courage à tous

27.Posté par La bonne le 14/12/2011 13:32
Qui surveille les toilettes dans les maternelles ? Personne ? Ah bon !

28.Posté par Et moi le 14/12/2011 13:36
L'enfant de 5 ans n'a-t-il pas fait d'autres actions plus graves que de jouer à touche-pipi ?
Un jour ou l'autre on saura toute la vérité malgré toutes les tentatives corporatistes déployées pour intimider les parents.

29.Posté par bertel le 14/12/2011 17:20
bertel
"24.Posté par David Asmodee le 14/12/2011 08:40
@POST 17 Désolé, vieux maniaque, je n'ai qu'un pseudo. "


MDR !

Pourquoi alors me qualifier de "vieux maniaque"... et me mettre une étiquette ... ?

Ne me dites pas que vous avez tout lu ... lol.. Ce serait marrant...

Pour mémoire, le sujet est : "Les parents d'élèves ne veulent plus de l'enfant accusé d''agressions sexuelles" ...

Bertel de Vacoa

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 08:15 Saint-Paul: Un scootériste décède

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales