Société

Les opérateurs en téléphonie veillent à la bonne marche du réseau ce soir

"Noël et le jour de l'An sont des jours spéciaux dans l'année" commence Pierre Antoine Legagneur, directeur technique chez SFR. Cette évidence l'est d'autant plus pour toutes les équipes de permanence qui assureront cette nuit, la fête des autres. C'est le cas des pompiers, policiers, urgentistes... Mais on oublie bien vite celles des techniciens de la téléphonie.


Les techniciens travaillent dans le centre de supervision d'Orange au Chaudron cette nuit du 31 décembre
Les techniciens travaillent dans le centre de supervision d'Orange au Chaudron cette nuit du 31 décembre
Les chiffres donnent le tournis. Le soir de Noël, ce sont 2 millions de SMS qui ont été échangés entre 22h et 2h du matin chez SFR Réunion.

Au moment le plus critique de la nuit, donc vers le pic de minuit, les "Short Message Service" envoyés et réceptionnés pouvaient souffrir d'un retard pouvant aller "jusqu'à 45 minutes" calcule Pierre Antoine Legagneur.

Sur les deux jours du 24 et du 25 décembre, ce sont 12 millions de ces courts messages qui ont été émis, soit 3 à 4% de plus que l'année précédente.

Le phénomène n'est pas nouveau. Il a accompagné les politiques tarifaires qui ont globalisé les offres en illimité. La surprise est ailleurs. "Il y a une progression très rapide des usages ces dernières années" juge-t-il. "Mais les gens qui vont vers ces packs illimités ne sont pas ceux qui, au final, vont le plus consommer en SMS" explique-t-il. Passé cette période de nouveauté qui permet d'échanger sans compter, l'usage fait que la tendance finit par se tasser.

Cette logique n'empêche pas les équipes de SFR de se prémunir des couacs pour "les deux jours les plus importants de l'année. On multiplie nos capacités par deux ces jours-là (les 24 et 31 décembre). On supprime également les accusés de réception entre 22h et 2h du matin pour désengorger le trafic".

Un autre phénomène est passé inaperçu du grand public. "La Réunion, c'est trois fois plus d'appels qu'il y a trois ans" explique le directeur technique . "Les réseaux voix ont été mieux dimensionnés" pour accueillir sans cesse ce flux. Sur le réseau justement, appels traditionnels et SMS doivent se partager la capacité non extensible des lignes.

SMS : un taux de rejet maximum de l'ordre de 1%

"Il faut savoir que les SMS sont, à l'origine, pas destinés au grand public mais pour la signalisation du réseau. On ne peut pas multiplier à l'infini les envois de SMS. Voilà pourquoi nous gardons toujours au moins 50% du réseau pour les appels voix".

SFR investit pour ce faire entre 15 à 20 millions d'euros par an pour développer son réseau. "Notre système est réglé de telle sorte qu'il puisse supporter les pics d'appels et SMS dans ce qu'on appelle l'heure de pointe d'un jour de pointe. Disons par exemple le matin entre 7h30 et 8h30 en semaine ou le soir vers 19h. Des jours comme cela, nous avons un taux de rejet maximum (d'envoi de sms) de l'ordre de 1%. Mais le réseau n'est pas dimensionné sur les jours exceptionnels que sont les réveillons de Noël et du jour de l'An" avoue-t-il.

"Il ne viendra pas à l'esprit d'une entreprise de gestion des autoroutes en métropole de créer des voies supplémentaires pour accueillir l'affluence des automobiles un jour de départ en vacances. S'il fallait le faire, il faudrait 12 voies pour absorber les véhicules supplémentaires. C'est pareil pour la téléphonie".

"On pourrait investir 100 millions d'euros pour satisfaire des flux très importants comme celui de ce soir mais il faut comprendre que cela se répercutera sur la facture du client" explique-t-il.  

Ce soir, ce sont 5 techniciens d'astreinte au PC opérationnel et 10 autres répartis sur le territoire qui sont prêts à intervenir au moindre bug. Egalement sollicité, l'opérateur Orange dit se mobiliser dans la même teneur ce soir pour que ses clients aient leurs appels et SMS dans le meilleur timing. L'opérateur dévoilera quant à lui ses chiffres "consolidés" à partir du 2 janvier. Si le ciel réunionnais menace, c'est bien une pluie de textos qui est attendue vers minuit.

Le pic d'appels et de SMS c'est pour minuit et jusqu'à 2h du matin
Le pic d'appels et de SMS c'est pour minuit et jusqu'à 2h du matin
Lundi 31 Décembre 2012 - 16:46
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1494 fois




1.Posté par la moindre des choses le 31/12/2012 16:12
Vu les prix abusés qu'ils font, c'est normal qu'ils bossent pour que ça marche

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales