Faits-divers

Les obsèques de Jacques Vergès à Paris


Les obsèques de Jacques Vergès à Paris
Les obsèques de l’avocat Jacques Vergès, mort jeudi à l'âge de 88 ans, ont été célébrées à l'église Saint-Thomas d'Aquin à Paris (7e arrondissement). Une quarantaine d'avocats en robe étaient présents dans l'assistance.

L'avocat et ancien ministre Roland Dumas était assis au premier rang, avec la famille, au complet : à commencer bien entendu par Paul Vergès, son frère, venu de la Réunion avec ses enfants Pierre et Françoise ; la fille de Jacques, Meriem, très élégante, tout de blanc vêtue, un pashmina noir jeté sur les épaules ; son fils, Liess, qui ressemble de manière troublante à son père ; son "amour" la marquise Marie-Christine de Solages, toute menue dans sa robe claire et coiffée d'un immense chapeau.

La messe a été célébrée par le père Alain Maillard de La Morandais, un ami de longue date de Jacques Vergès. Plus inattendu, la présence de l'humoriste controversé Dieudonné, qui s'était installé au fond de l'église.


Plusieurs personnes se sont exprimées durant la cérémonie pour rappeler qui était Me Vergès. Son histoire est celle "d'un avocat acteur engagé dans l'Histoire du XXème siècle en marche" a déclaré Christiane Féral-Schuhl, bâtonnier de Paris, durant la cérémonie. Un des confrères de "l'avocat du diable", Me Thierry Lévy, s'est également exprimé rappellant qu'il "pratiquait l'art de déplaire, derrière ses lunettes rondes, ses cigares et son sourire".

Jacques Vergès, avocat brillant et controversé, a été le défenseur de militants du FLN, de Klaus Barbie, de Slobodan Milosevic, de Saddam Hussein ou encore de l'ancien dirigeant khmer rouge Kieu Samphan.

Il a été inhumé au cimetière du Montparnasse, dans le 14e arrondissement de Paris.

Jacques Vergès est décédé jeudi dernier à Paris, dans l'appartement de la marquise de Solages et dans l'immeuble où est mort Voltaire en 1778.
Mercredi 21 Août 2013 - 10:06
S.I
Lu 2469 fois




1.Posté par PFF le 21/08/2013 14:42
ON S'EN FOUT

2.Posté par posez vous la question le 21/08/2013 16:25
Dumas et Dieudonné quelle belle brochettes , qui se rassemble s'assemble

3.Posté par Citoyen lambda le 21/08/2013 17:58
Un curé qui fait l'éloge de l'avocat du DIABLE. Et en plus de manière affective ! Wouaouh ... On aura tout vu sur cette terre. Heureusement que Dieu est grand, et nous pardonne nos pêchers.

4.Posté par Bayoune le 21/08/2013 21:19
"son "amour" la marquise Marie-Christine de Solages" Roland Dumas, celui, qui ministre offrait des chaussures à 12 000€ à sa maîtresse - la grande bourgeoisie parisienne rend un dernier hommage à l'un des leurs en la personne de J. Vergès, le frère de l'autre. Toute leur vie, ils se sont camouflés, maquillés en révolutionnaire. Leur existence est battit sur le mensonge, depuis la naissance des faux-jumeaux, les faux marronages, les défenseurs des pauvres, de la veuve et de l'orphelin, défenseur des sans défenses pou fé rire la gèl... Là nou wa vréman la pri bann travayèr réniyoné pou dé grinn, é dire na ankor i konsidère so vergès konm bondiyé la tèr....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 08:15 Saint-Paul: Un scootériste décède

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales