Economie

Les nouveaux prix des carburants et du gaz publiés pour le mois de février

La Préfecture communique sur les nouveaux prix des carburants et du gaz à la Réunion pour le mois de février. Des prix désormais fixés à partir du nouvel arrêté carburant pris le 27 décembre dernier et complété par les arrêtés de méthode paru au JO le 5 février dernier. Dans les faits, le sans-plomb augmente de 1 centime, le gazole baisse de 3 centimes et le gaz baisse de 1,81 euro. Voici le communiqué.


Les nouveaux prix des carburants et du gaz publiés pour le mois de février
Les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion pour février 2014 sont fixés pour la première fois en application des dispositions du décret n° 1315 du 27 décembre 2013 qui constitue le nouveau cadre de détermination des prix des hydrocarbures.

Il faut cependant souligner que la reforme introduite par ce nouveau décret, complétée par un arrêté ministériel de méthode du 5 février 2014, ne trouvera sa complète application que lorsque tous les éléments mentionnés dans les différents articles seront réunis (séparation, via la comptabilité analytique, des activités de stockage et de distribution de la SRPP).

Pour ce mois, les prix se caractérisent par une légère hausse de la cotation moyenne en ce qui concerne le supercarburant (+ 0,94 %) et une baisse plus marquée de celle du gazole (- 3,36 %). Le fret est composé d’un unique bateau spot ce mois-ci. Il est en forte baisse (- 34,72 %) par rapport au coût traditionnel du Tamarin et impacte le prix de vente final à hauteur d’un centime.

En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle s’établit à 1 020 $/T : - 205 $/T soit - 16,73 points et aurait dû entraîner pour ce seul critère une baisse du prix de la bouteille à hauteur de 1,87 €. Le taux de fret, valable pour la période de février 2013 à janvier 2014, de 245 $/tonne, est inchangé par rapport au mois précédent. Ce chiffre est le moins élevé des contrats reçus de la part des opérateurs concernés.

L’euro se déprécie légèrement et s’établit à un peu plus de 1,36 dollar pour 1 euro. La moyenne sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,3606 dollar pour un euro soit à –0,59 % en ce qui concerne les carburants et le gaz.

Les prix à La Réunion

La conjugaison de ces différents éléments détermine les prix suivants :

Le sans-plomb
- La cotation est en hausse légère (+ 1 point). Les montants évoluent entre 124 et 117 $/bbl sur la période, avec une légère tendance à la hausse en fin de période.
- L’euro se déprécie légèrement (- 0,6 point) et accentue la hausse des cotations.
- Le fret diminue fortement (- 35%) et influe sur le prix final (–0,83 ct).
- Le coût du CEE est une nouvelle fois en baisse.
- Les marges de gros et de détail, revalorisées au 1° janvier 2014, sont inchangées.

Le prix de structure s’établit à 1,57 € / litre soit une hausse de 1 centime

Le gazole

- La cotation est en baisse sensible (- 3,4 point). Sur la période les cours sont un peu volatiles passant de 127 à 122 € /bbl).
- L’euro se déprécie légèrement (- 0,6 %) et modère la baisse des cotations.
- Le fret diminue fortement (-35%) et influe sur le prix de structure (0,8 €).
- Le coût du CEE est une nouvelle fois en baisse.
- Les marges de gros et de détail, revalorisées au 1° janvier 2014, sont inchangées.

Le prix de structure s’établit à 1,21 € / litre soit une baisse de 3 centimes

Le gaz

- La cotation mensuelle enregistre une baisse très importante sur un mois, de 205 $ (- 16,73%).
- L’euro se déprécie légèrement de 0,6 point et contrarie la baisse du prix de structure à hauteur de 6 cts.
- Le contrat de fret est inchangé.
- Les marges de gros et de détail, revalorisées au 1° janvier 2014, sont inchangées.

Le prix de vente est en baisse de 7,43%

Aussi, au 15 février 2014, les prix des produits pétroliers et gaziers de La Réunion s’établissent de la façon suivante:

Les nouveaux prix des carburants et du gaz publiés pour le mois de février
Vendredi 14 Février 2014 - 17:40
Lu 3765 fois




1.Posté par jean-jacques le 14/02/2014 17:58
On sent tout de suite le changement , +1 cts sur l'essence et -3 cts sur le GO....c'est du jamais vu !
On se dit qu'avoir paralysé la Réunion pour en arriver là , ça valait vraiment le coup....
Ce Lurel aura REVOLUTIONNE le monde des hydrocarbures à lui tout seul , il faudra rapidement installer une statue de lui dans chaque station-service de la réunion !

2.Posté par noe le 14/02/2014 18:46
Je vais pouvoir faire les pleins de mon 4x4 sans problème !
Merci M. Lurel !

3.Posté par David Asmodee le 14/02/2014 19:05
Vous avez compris les gars ?

Il faudra bien voter en mars hein ?

Ne pas faire comme ce Asmodee qui ne va pas aller perdre son temps pour ces bêtises ou qui ira voter Marine en Mai pour les faire chier.

4.Posté par jemma le 14/02/2014 20:26
Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on a fait beaucoup de foin pour rien! Savez-vous clairement les détails des prix à la pompe ? Moi pas .... Quelques centimes à peine, est-ce là la baisse "significative" tant annoncée ??? L'autre fait étonnant c'est le mutisme quasi absolu des unions de consommateurs sur cette affaire ? Aucune vision ou analyse politique au sens noble du terme de la part de ces "ectoplasmes" !!!

5.Posté par Titi or not Titi le 14/02/2014 21:20
+1 cts sur l'Essence : ma tondeuse va râler !!
-3 cts sur le Gasoil : ....c'est Trop , Merci !!!
40 L sur mon plein soit 1,2€ d'économie !!!
Harrrg !!! va falloir que je réajuste ma facture
déplacement client !!!
😄😄

6.Posté par L’INDÉPENDANT le 14/02/2014 21:27
Comme d'habitude, on favorise un carburant hautement cancérigène, le diesel, le trou de la sécu n'est pas prêt de se résorber... Bravo LUREL, sacré résultat, ou est le changement, c'est déjà le prix qui était prévu AVANT tout ce bazar !
Le consommateur est une nouvelle fois le dindon de la farce !

7.Posté par roné le 14/02/2014 23:00
mais à quoi vous vous attendiez les gars ? Le monde des bisounours n'existe pas

8.Posté par CritiqueFacile le 15/02/2014 05:38
Ce que je lis :
"Il faut cependant souligner que la reforme introduite par ce nouveau décret, complétée par un arrêté ministériel de méthode du 5 février 2014, ne trouvera sa complète application que lorsque tous les éléments mentionnés dans les différents articles seront réunis (séparation, via la comptabilité analytique, des activités de stockage et de distribution de la SRPP)"
En claire la nouvelle tarification ne tient pas compte, ou du moins partiellement, du nouveau décret.
Ceci dit sa reste du commerce et non du sociale !

9.Posté par babi le 15/02/2014 08:33
J'avais entendu parler d'une baisse significative en cas d'application du décret... Wé... Je vois ça... Formidable tout ça.

10.Posté par Prefet adorable le 15/02/2014 10:22
Adorable Monsieur le Préfet, merci.
Merci d'avoir fait baisé le prix des carburants et du gaz.
Une maman reconnaissante ( qui sait faire une faute de frappe volontaire en ligne 2 , et qui saura faire valoir ses prochains votes ) .
Quel délice !

11.Posté par noe le 15/02/2014 10:41
Avec 2 pleins je pourrai avec les économies m'acheter une bonne bouteille de champagne ....

Merci Didier Robert pour ce cadeau !
Je voterai pour toi !

12.Posté par ti breton le 15/02/2014 16:02
Poste 11
Mr Didier ROBERT n'est pas responsable du prix des carburant , C'est bien notre ministre avec nos députés qui sont a l'origine du décret
Je croyais que Moi président avait la solution concernant le prix des carburant ,comme il avait promis pendant de sa campagne

13.Posté par veridik le 15/02/2014 17:49
on s'est juste fait arnaqué de 2 semaines... ^^

14.Posté par Bilinbi le 15/02/2014 22:49
Na pa problinm, lé 3 centimes dosi gazol, sé pou ginye alé voté pou mètt lo maire an plass, aprè sà li sar là pou koke anou, zust apré zélèksiyon ropéinn, zot va war, an zwiyé va rogmanté pou trape sate la pa ginye volé pendant la campagne électorale. Ils sont trop bons les sosionistes.

15.Posté par polo974 le 19/02/2014 16:11
A quand une taxe équitable entre l'essence et le gasoil ? ? ?

ps: le gasoil boucane mortellement, un journ on viendra peut-être chercher les responsabilités chez tous ceux qui ont favorisé ce polluant notable.

16.Posté par L’INDÉPENDANT le 19/02/2014 19:25
@post 15 polo974
Il y a déjà des cabinets d'avocats qui planchent sur le problème.
Ils attendent les premières plaintes de famille de victimes de ce carburant dont les rejets sont hautement cancérigènes, pour attaquer l'état.
Pour mémoire, il y aurait près de 42000 MORTS par ans, à cause de ce carburant.
Il est classé cancérogène au même titre que l'amiante !
Pourtant, pas grand monde ne réagit.
Il est vrai que la décontamination des locaux amiantés, fait marcher le commerce !
Interdire ou surtaxer le diesel, est très mauvais pour les élections et pour les caisses de l'état.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales