Social

Les non-grévistes de la Cilam se rendent en sous-préfecture


Photo du premier rassemblement des non grévistes mardi dernier
Photo du premier rassemblement des non grévistes mardi dernier
Cette journée de vendredi s'annonce tendue. Après l'effet de surprise des éleveurs en pleine nuit devant les grilles de la Cilam, ce sont les salariés non-grévistes qui se rendent du site de production situé dans la ZI N°2 vers la sous-préfecture de Saint-Pierre.

"Nous voulons travailler et le faire savoir", affirme une employée de la Cilam qui prend part au cortège.

A 10h, celui-ci est sorti de l'enceinte de la Cilam sans heurt. Daniel Hoarau, représentant du personnel CGTR et faisant partie des grévistes, ajoute même qu'ils ont tout fait pour encadrer dans le calme le départ de leurs collègues non-grévistes. 

Rappelons que 110 d'entre eux ont signé une pétition en concertation avec leur direction. Une pétition qui se désolidarise du mouvement de grève et qui dénonce la prise en otage de leur outil de travail.

Cette pétition est néanmoins contestée par les grévistes qui affirment que "certains signataires pensaient avoir signé un document actant leur présence sur site". La guerre des déclarations se poursuit.
Vendredi 4 Juillet 2014 - 10:18
Lu 649 fois




1.Posté par RR le 04/07/2014 12:37
pour info:
L'article 431-1 du Code pénal dispose que « Le fait d'entraver, d'une manière concertée et à l'aide de menaces, l'exercice de la liberté d'expression, du travail, d'association, de réunion ou de manifestation est puni d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende. » Ainsi, selon l'analyse du syndicat CFE-CGC, « le comportement des membres d’un piquet de grève, dès lors que la violence des propos tenus est de nature à provoquer une modification du comportement initial des non-grévistes », est illégale. Par ailleurs, la chambre sociale de la Cour de cassation française, interprétant le code pénal, a considéré dans un arrêt du 16 mai 19894 que les piquets de grève étaient légaux tant qu'ils ne nuisaient pas à la liberté du travail et ne s'accompagnaient pas de voies de fait à l'égard des non-grévistes.

2.Posté par babar run le 04/07/2014 21:17
l’équipe ti macro patron.......
pauvre France... pauvre Réunion.....pauvres macros

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales