Faits-divers

Les nervis de Saint-Louis devant le tribunal de Saint-Pierre

Alors qu'ils étaient auditionnés au Commissariat Malartic depuis ce mercredi, les trois personnes soupçonnées d'avoir participé à l'agression d'un chauffeur de bus et de policiers sur fond de campagne électorale saint-louisienne seront traduits devant la justice ce matin. C'est aux côtés de deux autres individus qu'ils devraient être jugés en comparution immédiate devant le Tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Explications.


Les nervis de Saint-Louis devant le tribunal de Saint-Pierre
Le 30 septembre dernier, la campagne des municipales partielles avait tourné à l'affrontement entre les militants de Cyrille Hamilcaro et de Claude Hoarau. Alors qu'un meeting se préparait dans le quartier des Palissades à Saint-Louis pour un des camps en lice au 1er tour, une distribution de tracts allait semer le trouble et nécessiter l'intervention des forces de l'ordre et des pompiers.

Résultat, plusieurs journées d'Interruption temporaire de travail pour un agent de la force publique et une agression sur le chauffeur d'un bus composé de partisans.

Rebondissement dans cette affaire ce mercredi avec l'interpellation de cinq hommes par le Groupe d'intervention de la Police nationale (GIPN) à Saint-Louis. Les gardes à vue et les auditions allaient commencer avec l'attention avisée du Procureur de la République de Saint-Pierre, Patrice Cambérou. Deux des nervis interpellés allaient finalement être relâchés avant que deux nouveaux suspects soient entendus hier après-midi par les hommes de la sûreté départementale.

Selon une source interne au commissariat de police du chef-lieu, une comparution immédiate devant le Tribunal correctionnel de Saint-Pierre a été programmée ce matin pour les trois individus auditionnés. Il n'est pas exclu que les deux suspects auditionnés hier, soient aussi jugés ce vendredi.
Vendredi 9 Octobre 2009 - 07:45
Ludovic Robert
Lu 1131 fois




1.Posté par tikaf saint-louis le 09/10/2009 08:34
cela fait maintenant plus de 19 mois que vous entendez sur freedom, lisez sur zinfos ou les journaux, voyez à la télé, des saint-louisiens qui n'arrêtent pas de dénoncer les violences et menaces dont ils sont victimes quasi tous les jours. Combien de fois avez-vous lu des commentaires dénoncant la main mise, le règne de la terreur de la famille COUPAYE (nom cité dans le JIR) sur la mairie de saint-louis. Aujourd'hui c'est à cause à l'agression de 3 policiers que la justice a décidé que saint-louis n'est plus pour quelques jours une zone de non-droit. Il n'est pas dit que ce matin ces personnes iront en prison cependant si ils sont relâches mais non blanchis retrouveront-ils grâce à claude hoarau leur poste respectif à la tête des services communaux?
En tout cas sachez lecteurs de zinfos974 que depuis dimanche soir les agressions menaces et injures se multiplient sur les employés communaux de droite, il faut arrêter de faire comme si ce sont les gens de droite qui aiment se plaindre et enfin ouvrir les yeux sur les pratiques du parti communiste réunionnais à saint-louis, qu'en pense mme nassimah dindar membre de l'UMP présidente d'une majorité communiste et de gauche au Conseil Général?

2.Posté par Une st louisienne le 09/10/2009 08:45
J'espère que en recevant sa nouvelle écharpe demain, le nouveau Maire de St louis fera un petit hommage en l'honneur de ses nervis qui auront peut-être la veille dormi en prison pour avoir fait campagne dans la violence pour lui .
Peut-être que le maire sera devant la grille du Tribunal de St pierre pour les soutenir, qui sait, si c'était l'inverse ils auraient été là ces gros bras qui seront jugés ce matin.
Pathétique mais ca reflète malheureusement la réalité de cette nouvelle équipe.

3.Posté par Under Ground le 09/10/2009 10:05
Gros bras ???
C'est bien loin d'être physiquement le cas pour la majorité d'entre eux... On a plutôt là affaire à des "alimentaires" qui, voyant la victoire se dessiner on fait montre d'une hardiesse inaccoutumée ; qui plus fut exposée en compagnie d'une bonne vingtaine de partisans... Bravo le courage...
En face, les "nervis" étaient aussi nombreux mais peut-être moins résolus...

4.Posté par mélanie le 09/10/2009 10:07
pendant la campagne des municipales nombreux étaient les partisans de claude hoarau sur zinfos974 pour descendre cyrille hamilcaro et tous ses soutiens. Concernant cette affaire de nervis de claude hoarau qui agressent les policiers et un chauffeur de bus jusqu'à maintenant (10h05) personne du PCR pour donner un avis, aucun militant pour soutenir ou condamner ces gros bras. Que se passe-t-il? Sont-ils tous au tribunal? ou interviendront-ils lorsque les nervis seront relachés pour clamer leur fierté d'être communiste?

5.Posté par ANONYME le 09/10/2009 11:06
post 2 : regardez le J.T. de ce midi et vous verrez où se trouve claude hoarau - certainement pas au tribunal entrain de soutenir ses nervis! je crois qu'il se trouve plutôt à st paul pour l'investiture de sa camarade "Bello". comme vous dites: pathétique! et oui! les pauvres! ils sont entrain d'être juger sévèrement et pendant de temps "cloclo" sirote le champagne de l'autre côté! quel horreur!!!! honte à vous le pcr - la ville de st louis est déserte en ce moment - normal le "tas de cocos secs" la parti st paul ce matin - ne dit-on pas que st paul est la ville du coco?

6.Posté par gillou974 le 09/10/2009 12:02
dit "Ti Claude" appelle Mtre BONIFACE pour zot

7.Posté par gouti le 11/10/2009 12:54
5 personnes interpellées, 2 relâchées , 2 nouvelles entendues.... ça fait 7 personnes en tout.
que s'est-il passé lors de cette comparution immédiate finalement?

le GIPN ouvre les portes en tirant au fusil à pompe et les journalistes nous en parlent pas?
http://www.humanite.fr/Violences-policieres-a-La-Reunion

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales