Culture

Les musiques réunionnaises et mahoraises à l’honneur à la Cité de la Musique

Dimanche 25 Avril 2010 - 15:51

Les musiques réunionnaises et mahoraises à l’honneur à la Cité de la Musique

Hier soir tambours, roulèrs et autres ukulélés ont fait vibrer les murs de la Cité de la Musique, à Paris. "Mission atteinte, nous avons su capter le public pour passer un moment de fête", s’est félicité Philippe Mroimana, manager du groupe Tambours Sacrés qui a ouvert les festivités.



Il est vrai que, malgré l’acoustique de qualité moyenne offerte par le hall du bâtiment, qu’ils soient venus découvrir ou simplement danser sur nos séga et maloya trop rarement mis à l’honneur, les Réunionnais, comme les Métropolitains, ont été enchantés par ce moment d’évasion musicale.



Moment "magique" pour les uns, "trop bel" pour les autres. "C’est dommage que les artistes se soient exprimés en créole", a toutefois regretté Vincent, qui aurait aimé comprendre les messages d’Urbain Philéas et de Gramoun Sello dont il a beaucoup apprécié le talent.





Ce cycle de concerts ayant pour thème "Une île, un monde", sa vocation est également de montrer la multiculturalité des peuples de l’Océan Indien. Cet après-midi, ce sont les Traditions de Mayotte qui occuperont la scène avec, notamment, le Deba, pratique exclusive des femmes. "Sans doute une première que la musique mahoraise soit mise en avant dans une telle Institution", selon Alain Weber, conseiller en musique du monde à la Cité de la Musique.

Bérengère Lefèvre
Lu 2200 fois



1.Posté par Ded le 25/04/2010 17:06

Heureux d'aprendre que les "Hukulélés" faisaient partie des instruments de la musique traditionnelle d'ici et de Mayotte!!
on en apprend tous les jours!

2.Posté par maeva le 25/04/2010 20:25

Effectivement je viens d'apprendre que nous faisons partie de Tahiti il manque que les Vahinés
LAORANA MAEVE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Octobre 2017 - 16:37 Le "Ségamaloya" reconnu par la SACEM

Samedi 14 Octobre 2017 - 14:09 Christophe Jonas, peintre ultra-réaliste