Politique

Les modérés du Conseil Général pour un "tarif social du gaz" à la Réunion

Le groupe des Modérés a présenté ce mercredi 27 février 2013 en Commission Permanente une motion relative à la mise en place d’un tarif social du gaz à La Réunion.


Les modérés du Conseil Général pour un "tarif social du gaz" à la Réunion
Dans le cadre des négociations actuelles qui portent sur la mise en place d’un bouclier qualité-prix composé de 108 produits de première nécessité à bas prix, le groupe des Modérés demande l'extension du tarif social du gaz en faveur des Réunionnais les plus défavorisés, à l’image de ce qui se pratique en France Métropolitaine.

"Le bouclier qualité-prix n’aura un réel impact sur le pouvoir d'achat des ménages les plus défavorisés à la seule condition que s’il intègre aussi des dépenses comme le gaz, poste de consommation non négligeable pour de nombreuses familles", souligne Nassimah Dindar, présidente du Conseil Général, cela d’autant plus que le logement, qui ne figure pas dans cette liste, reste le premier poste de dépense des Réunionnais.

"Dans un souci d’égalité, le Gouvernement doit répondre favorablement à cette demande légitime de la population réunionnaise», indique Nassimah Dindar. Par ailleurs, la Présidente du Conseil Général se félicite que 43% des produits inclus dans le bouclier qualité-prix soient issus de la production locale, répondant ainsi à la demande des
conseillers généraux d’intégrer les produits locaux dans cette liste.

Elle rappelle d’ailleurs que cette dynamique en faveur des produits locaux a été lancée par la Collectivité dans le
cadre des produits solidaires mis en place en mars 2012. "Si cette baisse va bénéficier en premier lieu aux consommateurs, elle doit aussi profiter aux producteurs réunionnais qui travaillent pour offrir à la population des produits de qualité et qui pourront aussi créer des emplois pour les Réunionnais", termine la Présidente du
Conseil Général.

Alors qu'ont débuté les discussions sur les prix de ces 108 produits, Nassimah Dindar indique qu’elle restera "vigilante" sur le montant des baisses qui seront accordées. "Dans un contexte de crise économique et sociale, les Réunionnais ont besoin d’un geste fort de la part du Gouvernement pour améliorer sensiblement leur pouvoir d’achat", souligne-t-elle.
Jeudi 28 Février 2013 - 07:11
Lu 1107 fois




1.Posté par Chapeau, Monsieur Didier Robert ! le 28/02/2013 06:51
Gaz : le piège de Didier Robert a parfaitement fonctionné :

- aide pour le prix du gaz sous la droite;

- suppression de cette aide sous la gauche !

Quelle intelligence politique machiavélique !

2.Posté par observateur attendri le 28/02/2013 07:51
Pôvre Nassimah, sur cette photo tristounette où on voit l'usure du pouvoir elle fait vraiment pitié, il est grand temps qu'elle aille se reposer loin de tous ces chacals qui veulent lui piquer la place !!!

3.Posté par Questions le 28/02/2013 07:56
A ce rythme là on va finir par être certain que le meilleur boulot ( pour la catégorie des smicards ou un peu plus ) c'est de ne rien faire.

Quelle pays d'assité franchement.
Les nouveaux esclaves moderne * bossent pour payer les factures de ceux qui grattent leur fesses.

* = Un esclave moderne c'est celui qui travaille sans jamais pouvoir rien se payer d'autre que régler ses factures et compter euros par euros pour arriver à boucler la boucle infernale qui reprend au début du mois suivant.


Pas d'emprunt possible pour se payer une petite maison
Pas d'argent pour voyager
rien à part raker...

ça finira par se savoir que gratter son cul est meilleur pour la santé.

4.Posté par Bidule le 28/02/2013 09:33
Les profits locaux seront subventionner bravo comme cela les producteurs pourront se payer un nouveau Pick-up haut de game pour effectuer la livraison de leurs produits qui sont tellement cher qu'il est préférable de prendre des produits importés, les arrivages d'Afrique du Sud ou d'Australie sont moins cher que les produits locaux pourquoi ? le transport en petite quantité dans ces Pick-up.

5.Posté par Marie le 28/02/2013 09:38
Mi l est salarié mi touche smic plus 20% , mon z enfant i mette linge discount, mi mange sardine et le grain, mi fait gâteau maison, mi achète pas a tort et à travers, ainsi de suite, juste à connait nous n'a moune i crève la faim et nous , nous crie la gueule pleine. Pauvre réunion

6.Posté par H.DEZAERT le 28/02/2013 12:05
Poussée par le "groupe des modérés", notre Nassimah s'apprête à nous pondre une énième ineptie !

Elle et ses pousseurs, n'ont toujours pas compris que trop de social TUE le social !!


7.Posté par falcucci pascal le 28/02/2013 14:24


MME DINDAR A RAISON BRAVO

PASCAL FALCUCCI

8.Posté par VIEUX CREOLE le 01/03/2013 13:14
MADAME DINDAR , pourquoi , n'avez-vous pas (avec DIDIER ROBERT ) mis en place une sortie progressive de votre participation aux "15 euros-la bouteille de gaz" , au lieu de cette décision brutale :cela aurait permis , peut-être, à l'Etat de trouver de nouveaux financements et à vous dede vous retirer sans qu'on puisse vous soupçonner ,, d'arrières -pensées partisanes ,bassement électoralistes pour mettre le gouvernement davantage en difficulté à l'approche des élections de 2014 ? Les caisses de l'état sont vides et cela ne date pas d'aujourd'hui : SARKOZY LUI MÊME L'AVAIT ANNONCe AU PAYS ,L'AN DERNIER !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales