Les mesures anti-terroristes post-Merah adoptées en Conseil des ministres



Les mesures anti-terroristes post-Merah adoptées en Conseil des ministres
L'affaire Merah a entraîné une mobilisation de l'ensemble de la classe politique et après la mort du meurtrier, Nicolas Sarkozy a fait l'annonce de plusieurs mesures anti-terroristes, adoptées ce mercredi en Conseil des ministres.

Comme précédemment édicté par le président, le projet de loi prévoit que "toute personne qui consultera de manière habituelle, et sans motif légitime, des sites internet qui provoquent au terrorisme ou en font l’apologie et qui comportent à cette fin des images d’actes de terrorisme portant atteinte à la vie, sera désormais punie", selon les déclarations faites par Valérie Pécresse.

Le texte rend également certaines activités suspectes menées à l'étranger, et plus sur le seul sol français, passibles de poursuites. Ainsi, "toute personne française ou résidant habituellement sur le territoire français, qui se rend à l’étranger pour y suivre des travaux d’endoctrinement à des idéologies conduisant au terrorisme, en participant notamment à des camps d’entraînement,pourra être condamnée pénalement dès son retour en France".

Partant du principe que le chantage peut constituer un acte de terrorisme s'il est en lien avec une entreprise terroriste, un individu qui tenterait "par des promesses ou des pressions" de recruter dans un réseau terroriste pourra également être condamné. La provocation ainsi que l'apologie des actes de terrorisme seront considérées comme un délit désormais inscrit dans le code pénal.

D'après la porte-parole du gouvernement, Valérie Pécresse, le nouveau projet de loi devrait être déposé prochainement devant le parlement et Nicolas Sarkozy s'apprêterait s'il est réélu président à ce que les mesures anti-terroristes soient les premières adoptées, alors que la gauche boude un texte qu'elle estime présenté à la va-vite.

Mercredi 11 Avril 2012 - 17:14
.
Notez

Lu 1033 fois, cliquez sur une des icônes ci-dessous pour partager cet article avec votre communauté



1.Posté par Sansblague le 11/04/2012 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Si nous intervenons après le drame, cela veut dire que nous avons échoué dans la détection de la menace», affirmait le patron de la DCRI en juillet 2010. C'est ce qui s'est malheureusement passé à Toulouse. QUESTION : quelle efficacité pour ce système antiterroriste disposant de moyens extraordinaires et à la tête desquels ont été nommés des potes?


S'agissant de la mesure "toute personne qui consultera de manière habituelle, et sans motif légitime, des sites internet qui provoquent au terrorisme ou en font l’apologie et qui comportent à cette fin des images d’actes de terrorisme portant atteinte à la vie, sera désormais punie", celle-ci est liberticide. La curiosité intellectuelle sur ce phénomène serait donc criminelle? Tout citoyen a quand même le droit de consulter un site, comme consulter un livre sur le terrorisme pour s'en faire une idée, voire pour dénoncer un site faisant l'apologie du terrorisme.

2.Posté par oula le 11/04/2012 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Conseil des ministres. les escrocs les corronpus , ce son eux les vraix terroriste oui qui terrorise les citoyens ou est la loi !

3.Posté par buzz le 12/04/2012 06:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a la loi et l'interprétation de ces dernières .

Quels sont ces "sites internet qui provoquent au terrorisme ou en font l’apologie et qui comportent à cette fin des images d’actes de terrorisme portant atteinte à la vie, " et dont la consultation sera désormais punie ??

Ne va t-on pas joindre à la liste les sites politiques gênants ?

4.Posté par Popol le 12/04/2012 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce n'est pas l'affaire Mérah, c'est l'affaire Squarcini-Sarkozy, j'espère la dernière affaire mafieuse du règne catastrophique du meilleur prestidigitateur que le capitalisme financier de France et de Navarre n'ait jamais eu depuis longtemps, capable de tous les coups tordus -même monter une affaire Mérah- pour tenter de gagner quelques points de sondages, afin d'être réélu et pouvoir continuer à faire sortir l'argent à flots de nos poches et le transférer dans celles des banquiers et de ses copains du CAC40.

5.Posté par Le Réfractaire le 12/04/2012 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mystère, énigme ou incompréhension

Quand on dit que Dieu ( censé être bon ) a créé l'homme à son image, c'est probablement une théorie.
Quand on voit ce qui se passe dans ce monde impitoyable, il semble que celà n'est pas sa préoccupation première.
Quand on dit que l'homme a été créé avant la femme, ce n'est qu'une vue de l'esprit qui ne tient pas compte de la réalité, c'est la femme qui donne naissance à l'homme.
Quand dit que la terre tourne autour du soleil, alors que c'est soleil qui se déplace de l'est à l'ouest.
Le soleil est-il mobile ou immobile ??
La Vérité, c'est que l'on ne sait pas, on croit savoir mais on ne sait rien.
Il n'y a que les fous qui affirment.

6.Posté par Popol le 12/04/2012 20:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel clown définitivement triste ce Sarkozy !

Alors qu'il prétend, par la bouche de son Garde des Sots augmenter le nombre d'aumôniers musulmans dans les prisons pour éviter l'endoctrinement salafiste, il refuse de mettre un seul centime de plus dans l'indemnisation des aumôniers.

Les Cathos et les Parpaillots ont des millions.
Savez vous combien d'aumôniers musulmans ce jour ? 151. Et combien sont indemnisés de leur temps de travail ? 38 aumôniers titulaires seulement ! à 790 Euro par mois.

Faites le calcul et vous verrez : l'Etat investit 30 000 Euro annuels pour aider ces aumôniers à survivre. Ils rendent un service à la Nation, Républicaine en occupant le terrain qui serait, sans eux, conquis par toutes les sectes et par les détenus eux-mêmes. Il ne s'agit donc pas d'action religieuse banale pour laquelle Noé and Co vont aussitôt monter au créneau pour dire que les musulmans n'ont qu'à se financer eux-mêmes leurs aumôniers militaires, d'hôpitaux ou de prisons.

On est dans le cadre d'un service au public et non un simple service religieux de gens libres qui peuvent se rendre à l'Eglise, au Temple, à la Synagogue, au cimetière ou à la Mosquée, Noé974, compris ? Bénir les canons et aussi bien les assassins sur commande que les défenseurs de nos libertés, aussi, c'est un service public !

En ce qui concerne les musulmans, Sarkozy donne 30 000 Euro par an pour toute la France et les DOM réunis !

Alors il peut se faire mousser avec ses annonces hypocrites sur les mesures anti-Mérah ... Comme d'hab tout çà c'est du pipeau.

A quand l'enquête sur Squarcini et les liens entre l'affaire DCRI-Mérah ? JAMAIS, Hollande aussi bien entendu sait mais on est en campagne, cette enquête ne sortira jamais. Les salafistes et autres sectes musulmanes ont de beaux jours devant elles et les prisons leur apporteront encore longtemps leur quota d'indics, de provocateurs et d'agents doubles.

Nouveau commentaire :
Twitter

Recevoir le journal de Zinfos

Zinfos locales

Actu Ile de La Réunion

Test de l'Archos 40B Titanium : Le smartphone à moins de 100 euros

1 Commentaire - 23/04/2014

Génocide arménien : La Turquie présente officiellement ses excuses

3 Commentaires - 23/04/2014

Médiathèque Cimendef: "La bonne décision sera prise"

9 Commentaires - 23/04/2014

Pointée du doigt en raison d'un recrutement tendancieux, la Réserve marine s'explique

16 Commentaires - 23/04/2014

Les annonces clés du programme de stabilité: Le point d'indice des fonctionnaires gelé jusqu'en 2017

4 Commentaires - 23/04/2014

Les jeunes du CS Saint-André en route pour le mondial amateur

0 Commentaire - 23/04/2014

Une "trempette" pour des dessins-animés fondus à Saint-Denis

1 Commentaire - 23/04/2014

Pique-nique humanitaire au profit d'Aïna Enfance et Avenir à l'Ermitage

1 Commentaire - 23/04/2014

Un an après le vote sur le mariage pour tous, 45 mariages de personnes de même sexe à la Réunion

10 Commentaires - 23/04/2014

CFDT: Un recours sème le trouble et risque d'invalider l'élection de Jean-Pierre Rivière

11 Commentaires - 23/04/2014