Société

Les meilleurs barmen de l'île s'affrontent

Un concours entre dix candidats a été organisé pour la deuxième année consécutive, vendredi 9 décembre. Le challenge : plaire aux papilles des examinateurs. Et le gagnant est...


 
Le Club de l’Hôtellerie Réunionnaise, l’Association des Barmen de France Réunion (ABF), l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie de la Réunion (l’UMIH) a donné rendez-vous à dix courageux barmen vendredi après-midi au Grand hôtel du Lagon (devenu Lux depuis quelques jours).

A quelques pas de la plage et au milieu des clients de l'hôtel, les professionnels du bar ont tenté de prouver leur talent "d'associeurs" de goûts. En quinze minutes chrono, ils ont dû composer leur préparation puis expliquer leur démarche créative.

"Il y a un cocktail imposé avec de la vodka, de la liqueur de letchis, du sirop de mangue, du jus de citron, du champagne  de nos partenaires" lance Tony Niceto, président de l'Association des Barmen de France Réunion.

Un second volet a été laissé à la libre appréciation du candidat. "Personnellement j'ai choisi du champagne, de la vodka, de la liqueur de pomme, du sirop de framboise pour ma composition libre" explique Manuel Payet, responsable de salle à l'hôtel Le Récif. Un milieu qu'il connaît bien et dans lequel il exerce depuis six ans, après une formation en BEP/CAP "restauration de salle" à Nice.

Composer mais aussi expliquer sa préparation !

"Je ne suis pas vraiment barman mais plus responsable de salle, même si j'ai refait la carte de bar du Récif et que j'ai passé deux ans au bar". Sur le concours en lui même, Manuel Payet livre ses impressions. "S'il y avait des jus, ça aurait été pas mal" avoue celui qui a eu la difficulté supplémentaire de passer en premier à "l'expertise gustative"  des examinateurs.

"Nos critères de sélection sont évidemment le goût des cocktails, l'aspect visuel, la technique de préparation mais aussi le petit argumentaire délivré par le candidat" poursuit Stéphane Baras, directeur général de l'hôtel Lux de l'Ermitage.

Pour la petite histoire, le meilleur barman de l'île est...une femme. Celle qui a remporté le concours travaille au Coco Beach et s'appelle Isabelle M'Calavandira. A la clé, un voyage tous frais payés vers la métropole pour une visite dans les murs de la maison Feuillatte à Epernay, une référence en matière de champagne. Et puis, évidemment, le titre honorifique de "meilleur barman de l'île".

Les meilleurs barmen de l'île s'affrontent
Lundi 12 Décembre 2011 - 15:52
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1579 fois




1.Posté par noe le 12/12/2011 15:59
On aurait dü m'inviter !!!!
surtout s'il y avait du champagne !

2.Posté par Thierry le 12/12/2011 22:35
Pourquoi ce m'sieur s'appuyait-il à l'arbre ????

Boire la pas bon, la langue i PEUZZZZZeeee !!!!!

Pour le champagne si c'est du BRUT, il y en a une qui va certainement aussi se manifester en attendant le futur, la lune et les étoiles.

NOA

3.Posté par L''''''''''''''''Ardechoise le 13/12/2011 08:36
Champagne : mon cocktail préféré, à boire dans un bistro parisien fréquenté par les Surréalistes et autres gens de bonne compagnie : un demi-sucre (normalement, c'est un, mais c'est trop pour moi, juste un demi, un trait d'angustura -un grand trait- complété avec un brut de chez brut -je ne dis pas brutE-) alors là, des étoiles dans la tête que même le ciel en est jaloux, le tout accompagné du morceau que tu demandes à l'excellent pianiste (jazz surtout, classique avec Litzt, ou gitan, malgré le manque de guitares...)
Elle est pas belle, la vie?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales