Social

Les manifestants sans emploi du Port perturbent la circulation


Rond-point de la Rivière des Galets (côté montagne)
Rond-point de la Rivière des Galets (côté montagne)
Comme annoncé hier, les Portois sans emploi passent à l'action ce vendredi. Insatisfaits des réponses obtenues auprès de la municipalité portoise, ils ont décidé de bloquer la circulation et de manifester dans les rues de la ville.
C'est sur la Zac 2 au niveau du centre Coeur Saignant que les manifestants sévissent depuis 8 heures ce matin, avant de se diriger vers le rond-point des Danseuses. D'autres jeunes du quartier de la Rivière des Galets, une vingtaine, perturbent la circulation dans leur quartier. La police nationale est sur les lieux. 

Comme il y a quelques jours dans d'autres communes de l'île, les manifestants réclament toujours des emplois.
"Ce mouvement de grande exaspération au sein de la jeunesse réunionnaise, suscité par une aggravation de la misère matérielle et sociale, s’exprime donc dans un climat difficile, de tension et de revendications dont personne ne peut cependant nier la légitimité", indiquait-on hier du côté de la municipalité.

Une réunion de concertation avait été organisée à la mi-journée avec les manifestants, le maire et ses principaux collaborateurs. "Cependant, une collectivité locale, telle qu’une mairie, n’a pas, à elle seule, la possibilité d’apporter des solutions satisfaisantes à chacun. C’est donc dans une démarche partenariale des différentes autorités que des pistes collectives doivent être dégagées", s'est défendue la commune.

La ville du Port demande que "non seulement le nombre de contrats aidés co-financés par l’Etat soit augmenté ou, pour le moins, maintenu au niveau de 2012 mais qu’en plus, considérant la situation sociale de notre île et les difficultés des communes, il est indispensable que l’Etat ne se désengage pas et qu’il prenne les mesures pour que la part de financement supportée par les communes ne soit pas accrue. Par ailleurs, il convient bien évidemment de se pencher sur la question de la formation, un des aspects susceptibles de favoriser la pérennisation des emplois, mais dont le cadre reste relativement flou".

La circulation est rendue difficile cette matinée au Port. Il est conseillé d'éviter le secteur.

Les manifestants sans emploi du Port perturbent la circulation
Vendredi 15 Février 2013 - 10:32
Lu 2272 fois




1.Posté par Amiral La Po le 15/02/2013 10:26
Mais que fait la cgtr?que font les communistes?Té band graines réveil a zote!!allé aide les jeunes!!Zote lé au pouvoir non?La pa zote même té moucate la droite su le chômage et le social?Kosa zote i fé de plus mise à part foutre le bordel comme d'habitude....

2.Posté par Anonyme le 15/02/2013 10:34
Encore une fois, je me demande pourquoi les jeunes demande du boulot à leur mairie !!
Il devrais plutôt faire le tour des boites avec leur CV.... Triste Réaliter.....

3.Posté par Travis le 15/02/2013 10:45
Ils n'ont rien branlé à l'école, maintenant ils réclament du boulot en foutant la merde sur la route !

4.Posté par comique le 15/02/2013 10:52
certain peut-être mais c'est comme dire tous les musulmans sont terroristes ou zarab des racailles...j'ai fait plus de 10ans d'études, envoyé x cvs et pas de boulot. le pire au port venez voir après les heures de boulot c'est une ville morte...tout ce qui est autour viennent ici bossez (st-paul etc) et les portois mèm kedal.

5.Posté par anonymousx le 15/02/2013 10:59
@ commique 10 ans d'étude ta fais koi? car sa fais bcp quand même

6.Posté par audrey le 15/02/2013 11:49
travis qui voust dis que la plupart n'est pas diplomé;. il y en a des bac +5 au chomage!!
pourquoi bloquer les automobilistes qui pour la plupart vont bosser? ils n'y sont pour rien.

7.Posté par Collectif Jeunes de Saint André... le 15/02/2013 12:26
La jeunesse est une des étapes déterminantes du développement de l'être humain. Notre société de gouvernance (Etat, Conseil Général, Conseil Régional, Mairie…) via les missions spécifiques et les dispositifs de l’emploi, doit permettre à la majorité des jeunes de grandir dans un contexte favorable, de s'intégrer normalement et de trouver une réponse à leurs besoins (travail, logement…).

La majorité de ceux-ci trouvent auprès de leurs parents, de leur famille et de leurs milieux de vie les ressources nécessaires pour assurer leur santé, leur sécurité, leur bien-être ou leur développement. Malheureusement, une très grande majorité de jeunes éprouvent une grande détresse. Leurs difficultés sont parfois si grandes qu'elles nuisent à leur capacité de prendre leur place dans la société.

Il est loin l’époque où nos jeunes n’étaient point diplômés, qu’il est loin l’époque où le jeune diplômé était adulé, courtisé et pouvait même se choisir un point de chute une fois le diplôme obtenu.
Dans notre île, il n’existe pas de véritable politique de la jeunesse, qui reste insuffisant face aux problématiques d’insertion rencontrés par ces jeunes.

Les dispositifs et les aides de l’Etat sont, d’assurer une prise en charge ponctuelle des jeunes en difficultés sociales, avec l’objectif affiché, d’assurer une insertion sociale et professionnelle.

Mais les jeunes ne sont pas responsables des dynamiques sociétales dont ils peuvent être les victimes comme l’absence d’emplois pérennes dans le monde industriel et marchand, l’absence de logements sociaux, ou encore l’absence de perspectives d’avenir. Les dispositifs et les aides peuvent aider les jeunes mais pour autant le travail est une denrée qui se raréfie.

Alors Messieurs et Mesdames les politiciens, cessez d’accabler et de stigmatiser cette jeunesse qui a choisi le moyen de manifester pour s’exprimer, pour faire passer un message de détresse sociétale.

Cessez vos querelles politiques de Droites ou de Gauches, vous en êtes les responsables de cette situation… mettez-vous à l’œuvre unissez vos moyens intellectuels et surtout financières qui viennent de l’Europe, et de nos impôt…Arrêtez de vous jeter la balle, pendant que certaines personnes s’immolent devant le Pôle Emploi.

La jeunesse Réunionnaise action…

8.Posté par chicplanete974 le 15/02/2013 12:38
@ poste 4 : Tout ne se résume pas à la Réunion, le marché du travail est grand, prends tes clic et des clac direction l'Australie, le Canada, les USA etc... Tu dois être encore jeune je suppose, le monde s'ouvre à toi. Prends exemple sur les expat réunionnais qui on percés dans d'autres contrées. Si la Réunion et la famille te manque tu pourras toujours revenir en vacances et surtout riche d'expérience. Que crois tu, les filles et fils de certaines familles réunionaises modestes ou pas l'on déjà compris. Je ne commprends pas comment tu peux insister (qui plus est étant surqualifié) autant pour trouver un job à la Réunion où le marché de l'emploi n'est pas extensible. Au passage, les gens surqualifiés comme toi on tous le même problème que ce soit en Enspagne, Italie, France, Grèce, Portugal etc...

9.Posté par pied nickley le 15/02/2013 13:32
Tu parles charles, des excités poussés par les cocos qui foutent la pagaille ! le boulot ? fait trop chaud !!

10.Posté par anonyme le 15/02/2013 14:01
Ils sont fainéant, ils veulent un boulot 09h00 12h00 de belle voiture des jolie fringues une belle copine de l'argent bref..ils veulent tout sans rien faire !!! ils fairent mieux de vendre leur voiture à credit et de commencer aussi par enlever les casquette quand il rentre dans le pole emploi pour demander du travaille... bref toute une éducation à revoir !!!!!!!!!!!!!!!!!

11.Posté par A. Ahmadou le 15/02/2013 21:07
@poste 4 comique

Tu veux vraiment trouver du travail... Ok :
règle n°1 : redresse ta casquette, c'est un bon début et la présentation est déjà bien meilleure;

règle n°2 : tu l'enlèves et la balances par la fenêtre de la salle d'attente, la secrétaire de service t'en sera plus que reconnaissante... tu progresses et la présentation s'améliore... les personnes qui sont autour de toi esquissent un petit sourire;

règle n°3 : ta coiffure doit être normale, non excentrique ou extravagante, comme on en voit régulièrement sur les terrains de foot professionnel. Tu t'affirmes mon bonhomme... mais il y a encore du chemin à parcourir;

règle n°4 : les tee-shirts bariolés recouverts d'inscriptions en tout genre sont à proscrire et tu dois absolument t'en séparer, y compris d'ailleurs les chaussures dites de sport, car en plus de n'être pas élégant, ça pue !

règle n°5 : tu peux t'habiller décontracté mais n'oublie jamais que ta tenue devra être toujours soignée car c'est elle qui communique ton statut et ton pouvoir de séduction. Ça y est, c'est presque dans la poche !

Dis-toi aussi que dans bien des situations, les employeurs jugent le moine par son habit et, dans d'autres cas, l'habit fait le moine... il ne te reste plus qu'à porter l'estocade et ça sera bientôt dans la poche !

Trois années passées à chercher en vain du travail, m'aura permis de comprendre pourquoi à chaque entrevue je n'étais jamais retenue ! Mon apparence était alors celle qu'arborent les voyous qui en ce moment, sous prétexte de chercher un emploi, s'en prennent aux mairies qui n'ont pas vocation à fournir des emplois; c'est pas son rôle !...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales