Social

Les lycéens déposent une motion en sous-préfecture

Les lycéens ont été reçus à en sous-préfecture de Saint-Pierre ce matin et ont déposé une motion pour protester contre "la casse du service public de l'éducation" et le "climat de répression policière" qui entoure leurs manifestations.


Les lycéens déposent une motion en sous-préfecture

Ce matin, ils étaient environ 400 à s'être donnés rendez-vous devant le lycée Roland Garros au Tampon. Parmi eux, les lycéens et leur porte-parole emblématique, Alexis Chaussalet. Le leader de l'UNL a notamment rappelé que "la jeunesse réunionnaise n'est pas prête à se laisser faire et elle refuse qu'on sacrifie son avenir." Il a également évoqué un "scandale" dans ce qu'il décrit comme une tentative de le museler lui et ses camarades. Différents syndicats d'enseignants et représentants politiques étaient également présents.

Soutenir la liberté d'expression et le droit à manifester

Les syndicats d'enseignants comme la CFTC, le SGEN CFDT ou le SNES étaient présents pour dénoncer la répression suite aux manifestations de la semaine dernière. Sud-éducation a déclaré "être solidaire de la jeunesse qui n'a fait que dénoncer les manquements de la politique actuelle en matière d'éducation". Même son de cloche du coté des autres syndicats qui ont accusé les responsables du gouvernement d'être les organisateurs d'un "état-policier". Tous, unanimement, souhaitaient la fin de la procédure contre les jeunes mis en garde à vue la semaine dernière.

Du coté des responsables politiques, on a entrevu Pierre Vergès (PCR), qui n'a pas participé au cortège. Jean-Jacques Vlody (PS) était ,quant à lui, présent avec les lycéens. Pour lui, "la présence de ce matin est importante pour dénoncer la suppression des postes dans l'éducation nationale (...) pour soutenir ces jeunes qui sont inquiets pour leur avenir"... Il a également évoqué les forces de l'ordre en trouvant "inadmissible" qu'elles entravent à leur liberté de manifester.

Les lycéens déposent une motion en sous-préfecture
Une demande d’audience au Procureur de la République de Saint-Pierre

Les lycéens ont fait savoir qu'ils étaient, selon eux, environ 2.000 à s'être mobilisés dans toute l'île, notamment au Tampon (lycée Ambroise Vollard, lycée Roland Garros, lycée Pierre Lagourgue et lycée de Bois Joly Potier), à Saint Louis (lycée Victor Shoelcher, mobilisation professeurs et lycéens), aux Avirons (lycée Saint Exupéry, mobilisation professeurs et lycéens), à Saint-Leu (lycée Stella), Saint-Paul (lycée Evariste de Parny, lycée hôtelier de la Renaissance), à la Saline (lycée de Vue Belle), au Port (lycée Léon de Lepervanche), à Saint-Denis (Butor) et Saint-Benoit (lycée Amiral Bouvet).

En fin de matinée une délégation a finalement été reçue par le secrétaire général de la sous-préfecture de Saint-Pierre. Une motion a été déposée pour dénoncer "la casse du service public de l'éducation" et "le climat de répression autour des manifestations des jeunes". Les manifestants ont, en outre, fait circuler une pétition qui exige l’arrêt des poursuites judiciaires à l’encontre de Christophe Hill, Sami Djemeli et Alexis Chaussalet. Cette pétition a déjà été signée, selon eux, par plus d’un millier de personnes, dont des élus (maires, conseillers généraux, conseillers régionaux, conseillers municipaux).

Dans un communiqué de presse commun de l'UNL/UNEF, transmis cet après midi, ils appellent à amplifier la mobilisation, notamment à travers une grande journée de manifestation prévue vendredi prochain.
Lundi 21 Février 2011 - 16:12
Lilian Cornu
Lu 1892 fois




1.Posté par David Asmodee le 21/02/2011 16:36
La motion a été écrite en langage SMS ?

2.Posté par le congo chez tintin le 21/02/2011 17:40
Joli numéro de victimisation et de propagande, bravo les gauchiottes vous avez bien révisé ce week end !!!

3.Posté par langage oute maman le 21/02/2011 18:45
Bravo aux jeunes et félicitations vous êtes les futurs élites de la nation et non pas comme les seconds couteaux comme les post 1 et 2 qui n'ont sans doute jamais eu le Bac.

Pour avoir le Bac faut quand même être un petit peu intelligent. Et ben voyons, mais c'est bien sûr !

4.Posté par king africa le 21/02/2011 19:00
le rêve de ces jeunes ?..devenir prof ! ils ont raison , on devrait tous devenir...enseignants , y'aurait moins de sur-effectifs dans les classes , y'aurait même plus besoin de passer un diplôme trop fatigant , puisque ce serait automatique !...avec la retraite à....allez soyons fous !...DIX HUIT ANS ! qui dit mieux ? hein hein ?
même le facteur est dépassé par mon programme ,cet esclavagiste stalinien à la solde du kapital maoïste!
votez pour moi !

5.Posté par vrpv974 le 21/02/2011 19:00
non mais on marche sur la tête! Tout ce que je lis dans cet article me donne la nausée!!! Beurkkkkk!

6.Posté par Professeur Maboule le 21/02/2011 19:56
Vue Belle! vue belle! vue belle! Oh, je ne vous ai pas vu à la télé! Vue Belle! vue belle! vue belle! Profs de vue belle vos élèves vous ont pris en otage ou quoi! Vue Belle, vue belle, vue belle!

7.Posté par mamode le 21/02/2011 20:03
MME BELLO et MME HOARAU il se sont par déplace au Tampon devant la gendarmerie avec leur copain de lycéens pour aller faire leur outrage et bloquée la rue Hubert delisle il faut que le procureur de saint pierre doit ouvrir une information pour entrave de la circulation contre les lyceens

8.Posté par pseudo jetable le 21/02/2011 20:12
Les noms des responsables de la casse sociale du siècle à la réunion.
LA MAJORITÉ Groupe “Alliance” (9) : Robert Nativel (Président), Daniel Alamelou, Yvon Bello, Eric Fruteau, Jean-Yves Langenier, Roland Ramakistin, Roland Robert, Yvon Virapin-Kichenin et Alain Zaneguy. Groupe “Parti socialiste” (7) : Gilbert Annette (Président), Philippe Le Constant, Jean-Claude Fidji, Emmanuel Hoarau, Daniel Huet et Gérald Maillot. Groupe socialiste “Espoir à gauche” (5) : Jean Jacques Vlody (Président), Guito Ramoune, Alain Télégone, Axel Vienne et Didier Dalleau. Groupe “La droite sociale” (6) : Ibrahim Dindar (Président), Nassimah Dindar, Patrick Erudel, Rico Floriant, Bruno Mamindy-Pajany et Gino Ponin-Ballom. Groupe “Mouvement démocrate de la Réunion” (3) : Thierry Robert (Président), Michel Dennemont et Bachil Valy.
Mon choix se fait sur 100 kilos pour mars, à lui tout seul il peut remplacer ses 29 conseillers alimentaires.

9.Posté par Nina le 21/02/2011 20:58
oh prof maboule tu nous soules! Ton seul souci c'est donc de passer à la télé!!!!!!

10.Posté par aldo le 21/02/2011 22:01
Encore une scène folklorique devant le lycée de ma ville ce matin à 8 heures. Une cinquantaine à peine d'élèves, excités par la voix de l'un des leurs qui les haranguait à faire grève, se rassemblent devant le barreau de ce lycée. Deux gendarmes arrivent à pieds et fixent du regard le rassemblement, se tenant à au moins 50 mètres du groupe de jeunes. soudain viennent une dizaine de professeurs depuis l'intérieur du lycée, à leur tête une dame qui semble peu commode, très rigide, on dirait un capitaine emmenant ses soldats à la guerre, le monde à l'envers. Il se dirigent vers nos deux gendarmes craintifs, je m'approche et je ne perçois qu'une partie du discours, la dame rigide crie alors "" vous les gendarmes ici en uniforme, c'est de la provocation, si vous restez nous les enseignants on on fera grève aussi". Et là un petit gendarme lui;répondit très calmement : "s'il n'y a que cela pour vous remettre au travail alors nous partons !, bonne journée !"" aussi tôt dit aussitôt fait, devant les regards surpris des "grévistes" les gendarmes disparaissent.
De là nos professeurs ont repris le chemin des cours, malgré tout perturbés un peu par l'absence de plusieurs des leurs.

11.Posté par Dark Vador le 22/02/2011 06:54
C'est une attitude Responsable et très engagée de défendre ce qui nous reste dans notre système éducatif. Rendez vous compte: comment voulez vous que les chefs d'établissement (Principal, Proviseur etc...) procéderont ils pour pallier le manque de postes dans leur établissement?
Évidemment qu'il y a chaque année une demande accrue de jeunes qui souhaitent se scolariser au lycée et particulièrement dans la voie professionnelle. Mais voilà la réforme était là, maintenant c'est le Bac pro en 3 ans, et comme si qu'on n'avait pas compris les manœuvres du ministère de l'Éducation Nationale, les suppression de postes d'enseignant.
Comment remplacer ce manque d'effectifs dans certaines filières? Eh bien il ne reste plus qu'à partager ces heures supplémentaires (puisque le besoin de personnel est bien là) entre les fonctionnaires déjà en poste.
Résultat? Surcharge de travail, dégradation de la qualité de l'enseignent (rappelons qu'un enseignant doit effectuer un minimum de 18 heures) , gaspillage de main d'œuvre puisqu'il y a moins d'embauche.

Non, j'anticipe quelques réflexions inutiles... les titulaires ne sont pas tous que des "chasseurs de prime". Effectivement cela représente un plus sur leur salaire en effectuant ces heures sup. Et non, si le titulaire refuse ces heures sup. cela ne veut pas dire qu'il gagne "trop" . Soyons plus réaliste, réfléchissons à la préservation d'un système scolaire égalitaire et qui repose sur la réussite et le mérite. Et nous professeurs, nous avons d'autres activités comme vous; nous aussi nous avons nos familles et l'éducation de nos propres enfants.

Je conclue sur la situation des professeurs contractuels: pourquoi ne pas proposer à ces personnes une cédéisation comme dans le privé après quelques mois d'essai, afin qu'ils s'engagent sur le long termes avec leur équipe éducative?
Ce serait une solution pour pallier le manque de poste. Bien sûr, comme tout le monde, ils continueraient à passer les concours pour avoir le même statut qu'un titulaire.

Merci de m'avoir permis de m'exprimer.

12.Posté par Professeur Maboule le 22/02/2011 16:22
Pour le post 9: oh oui Nina je veux passer à la télé avec toi vendredi devant le lycée Roland Garros, surtout si t'es jeune et jolie. Ce serait un beau titre pour les JT : une histoire d'amour née des manifestations! Mais si t'as plus de quarante ans, si t'es grosse et cellulitée alors reste chez toi, je passerai à la télé tout seul!

13.Posté par Nina le 22/02/2011 21:24
Pour le post 12 : Pamela Anderson en personne jalouse mes formes! Mais mefie-toi j'ai aussi des charmes bien cachés!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales