Blog de Pierrot

Les loups sortent du bois...

Mercredi 27 Janvier 2010 - 22:21

A un mois et demi des Régionales, ceux qui tiraient jusqu'ici les ficelles de Nassimah Dindar dans l'ombre sont contraints à sortir du bois...

Jusqu'ici, comme j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire, Gilbert Annette et Paul Vergès étaient étrangement silencieux, laissant Nassimah Dindar seule s'enfoncer dans la vase de l'ARAST.

Impossible cependant de laisser le dossier continuer à pourrir tranquillement, proximité des élections oblige. Il devenait urgentissime, à défaut d'offrir une solution aux pauvres ex-salariés, de donner l'impression qu'on s'intéressait à leur sort et qu'on compatissait. Histoire de se démarquer sans le dire de Nassimah, tout en redorant son propre blason.

Le premier à tirer a été Gilbert Annette, qui a "offert" un local aux ex-salariés. Les mauvaises langues disent qu'il l'a fait avec l'arrière pensée d'amener Martine Aubry les visiter, le 10 février prochain, lorsqu'elle débarquera dans l'ile, histoire de montrer que les socialistes se sont investis dans le dossier. On verra bien...

Ce faisant, Paul Vergès voyant son adversaire de toujours dégainer le premier, ne pouvait rester sans réagir. Dans l'urgence, et de façon tout à fait impromptue, il a "invité" les responsables de l'ARAST à venir lui rendre visite tard hier soir dans sa tour d'ivoire. Le deal proposé était simple : "Vous quittez les locaux du Conseil général, et en échange, nous mettons en place une cellule de reclassement, en liaison avec les maires, de façon à vous faire embaucher par les mairies". Ce qui soit-dit en passant, confirme ce que nous avons toujours écrit : ce sont bien les maires qui ont commandé la mort de l'ARAST à Nassimah, de façon à récupérer les compétences sur les vieux et les personnes fragiles, histoire de s'en faire un vivier de voix en vue des élections...

Chacun maintenant joue sa carte. Nul doute que nous aurons droit à d'autres "surprises" dans les semaines qui viennent, les élections se faisant de plus en plus proches...
Pierrot Dupuy
Lu 1717 fois



1.Posté par Basile le 28/01/2010 17:58

"Offrir" un local aux ex-Arast, c'est la meilleure façon de tuer le mouvement !

2.Posté par Liberté le 28/01/2010 19:34

La guerre se gagne sur le terrain. Ne vous laissez pas récupérer par vos bourreaux.

3.Posté par JOULIA Nicole le 28/01/2010 19:40

N'est-il pas normal que l'un des dirigeants-fossoyeurs de l'ARAST qui a participer, par le biais des nombreux emplois clientélistes électoraux dans cette structure, à la victoire de Gilbert Annette aux municipales de 2008 en soit remercié en devenant directeur de cabinet du même Annette ? Il n'y a pas que les Dindar épouse et ex-mari qui excellent dans les embauches électorales avec Glaive et autres babioles? Nassimah Dindar ne devait elle pas recaser dans son cabinet le "pauvre repris de justice" ex-maire et ex-conseiller général "communiste"de Ste Suzanne ? Il semblerait que ce fait assez scandaleux ayant été dénoncé part zinfo le pauvre condamné serait recyclé à la SR 21 la machine à payer un très bon salaire à Pierre Vergès en plus de ses indemnités plafonnées !!!

Quel beau monde de gaspilleurs d'argent public pendant que les salariées de l'ARAST reçoivent des aumônes !!! Quelle belle Réunion : l'île à grand scandale !!!

4.Posté par attention, danger ! le 28/01/2010 21:00

Au post 3 :

Tout a fait d'accord avec vos propos ! Les ex-arast deviennent une cible à l'approche des élections. Annette et Vergès pensaient l'affaire terminée avant les fêtes mais les "victimes" ont tenu bon et il leur reste encore des réserves en énergie, tant mieux.
Chaque jour qui passe est un jour de trop. Comment a t-on pu en arriver là ?
Le fait de proposer une maison rue Jules Aubert est un leurre, une manip d'Annette. Faut s'en méfier comme de la peste. Ne vous faites pas avoir ex-arast car tout est calculé d'ailleurs faudrait manifester pancartes à l'appui pour l'arrivée de Martine Aubry afin qu'elle sache, primo qu'elle sera accueillie par un ex-taulard, un roi de la casse sociale, un tricheur.

5.Posté par sans soucis le 28/01/2010 21:03

ce que vous dites est véridique mr dupuy,c'est suite à la demande de martine aubry qu'annette est sorti de sa tanière.en fait,il n'en a rien à faire des ex-arast ,seule leurs voix comptes;"je suis désolé mais je dois mettre en garde toute ces pauvres gens: n'accepter pas le local qu'annette vous propose, c'est la seule façon de protégé son directeur de cabiner, faite très attention, je ne dirais pas plus;mr annette est très malin !

6.Posté par Garre à vous ex-salariés de l'arast le 28/01/2010 21:19

Dupés, manipulés, remerciés, leurrés.... voilà ce qui vous attend ex-salariés de l'arast avec le renard Annette. N'acceptez pas la villa proposée.

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/01/2010 01:41

une bonne seringue hypodermique et n'importe quel loup se couche aux pieds du tireur.. qui veut dégainer le premier?

8.Posté par mwa la pa di le 30/01/2010 07:15

Les maires veulent affirmer leur position de "Commandeur" et de roitelet. Peu importe le citoyen qu'ils considèrent comme un pion, et non comme un être humain. Tout est bon pour faire son beurre et d'asservir le peuple. Cela vaut pour la droite et la gauche. La dernière tactique de Paul, agir sur la CGTR pour éviter que les anciens de l'ARAST ne fassent une liste au Régionales. Et cela marche car ces derniers ne sont plus en capacité de mesurer leur force. Dommage !

9.Posté par Jiss le 30/01/2010 21:11

Est-il possible que certains maires de communes siégeaient également au conseil d'administration de l' arast ? D'ailleurs qui était au conseil d'administration de l'arast? Je suis certain que cela permettrait d'éclairer pas mal de zones d'ombres de ce sinistre dossier.

10.Posté par zanzibar le 31/01/2010 15:31

Je suis du même avis de Jiss (n° 9) : Si Mr DUPUY pouvait nous renseigner sur les noms des membres du Conseil d'Administration de l'Arast, cela nous permettrais de voir plus clair dans ce dossier

11.Posté par Ariane le 01/02/2010 18:05

N'importe quoi, les Mairies ont déjà des gros soucis avec les CCAS, penser qu'ils souhaitent prendre en charge l'aide à la personne est complètement idiot. La population reunionnaise vieillit et se serait une charge supplémentaire pour la collectivité. C'est un secteur d'activité, qui pour devenir rentable demande une certaine productivité.
D'autant plus que le secteur associatif et privé se structurent autour de l'aide à domicile. Faites un tour sur le site de Pôle Emploi, il y a des associations qui se structurent et d'autres qui se développent rapidement. Les personnes qui bénéficiaient de l'APA peuvent s'adresser à d'autres structures qui se développent.
Le risque est que si les anciens salariés de l'Arast ne réagissent pas rapidement, il se feront piquer leurs places.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter