Société

Les letchis seront abondants mais plus petits et plus chers


Les letchis seront abondants mais plus petits et plus chers
C'est la saison. On aperçoit déjà sur les arbres les mangues, les letchis et un peu plus tard, les fruits de la passion. "Ils seront juste de plus petite taille, annonce David Robert, technicien fruits de la Chambre d'Agriculture dans l'Est. Le manque d'eau diminue le calibre des fruits, mais pour le moment il n'y a pas de chute importante dans la quantité".

Les parcelles sont malgré tout irriguées, surtout dans l'Ouest où les agriculteurs n'ont pas le choix. "C'est l'Est qui souffre le plus car il n'y a pas eu autant d'investissement dans des systèmes d'irrigation, par manque de besoin", explique-t-il.

Une floraison précoce en juillet a déclenché l'apparition de mangues et de letchis dès octobre, mais ils devraient réellement apparaître mi-novembre. "L'idéal aurait été d'avoir de l'eau en juillet, pour impacter sur la taille des fruits. On espère maintenant qu'il n'y aura pas trop de pluie dans les deux semaines à venir pour ne pas les faire éclater", précise le technicien.

10 à 15 euros le kilo

Les marchés ne seront donc pas vides mais les prix grimperont: "En début de saison on peut s'attendre à 10 ou 15 euros le kilo". David Robert avoue qu'en 14 ans de carrière, c'est la première fois qu'il observe un tel manque d'eau sur l'île entière. 

"On évite de planter, avoue Frédéric Vienne, président de la FDSEA (Fédération départementale des exploitants agricoles). Si les coupures d'eau sont trop fréquentes, il ne faut pas que les parcelles soient trop chargées".

Certains "petits" légumes trop fragiles qui nécessitent de l'eau au quotidien sont donc à éviter, comme les salades ou les brèdes. "On privilégie en revanche la pastèque parce qu'on peut la protéger avec la canne", assure Frédéric Vienne. La technique serait donc de planter la pastèque juste avant que la canne pousse et d'utiliser un apport en eau pour les deux. Cette "culture intercalaire" serait habituelle en période de sécheresse.

Les fruits de la passion, eux, sont attendus plutôt vers les mois de décembre et janvier.
Lundi 28 Octobre 2013 - 15:14
SH
Lu 1882 fois




1.Posté par mékisonkons! le 28/10/2013 21:09
Plus petits ET plus chers , est-ce qu'ils seront MAUVAIS au moins ? ha ha ha ha ha !

2.Posté par Ladi Lafé le 29/10/2013 07:47
bon, on va demander à l’état une indemnisation pour catastrophe naturelle, on a beaucoup plus de letchis, on vendra nos petits letchis plus cher, çà va nous faire une belle plus-value, tant que nos ânes de consommateurs paieront, on s'enrichira

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales