Société

Les largesses du CHU avec son personnel

Le Centre Hospitalier Universitaire de la Réunion est trop généreux avec son personnel. Congés bonifiés majorés, primes attribuées sans base légale, la Chambre régionale des Comptes encourage la direction du CHU à stopper les frais.


Les largesses du CHU avec son personnel
La Chambre régionale des comptes de La Réunion a rendu public ce 25 septembre son rapport d'observations définitives sur la gestion du CHU de La Réunion depuis l'exercice budgétaire 2008.

Le contrôle du Centre hospitalier Félix Guyon et du Groupe hospitalier Sud Réunion, devenu CHU en 2012, porte largement sur la gestion des ressources humaines et de ses travers.

Un extrait : Des prestations ou primes sont indexées sans base légale. Pourtant, le respect plus strict de la réglementation relative au versement des primes devrait permettre à l'établissement de dégager des possibilités d'alléger les charges de personnel.

David Gruson, directeur du CHU, annonce "prendre bonne note des observations relatives à la mise en conformité de certains régimes indemnitaires". Il promet, "dans le respect du dialogue social, de solliciter l'attache préalable des autorités régionales et nationales concernées, notamment sur la question de l'indexation", forcément délicate.

Ainsi, entre 2009 et 2012, l'évolution moyenne des charges de personnel a été de 4% (soit 366 millions d'euros en 2012). Les rémunérations du personnel médical (+7,1%) ont augmenté plus vite que celles du personnel non médical (+3,8%) alors que les recettes liées à l'activité de l'établissement ne progressaient globalement que de 3,5% (soit 427 millions d'euros en 2012).

Par ailleurs, le recrutement de médecins spécialisés semble pénalisé par "les contraintes liées à l'insularité".  Cet état de fait entraîne la mise en place de politiques attractives comme la surrémunération des internes. Autre exemple qui vient alourdir le poste "traitement" des fonctionnaires hospitaliers : les médecins en congés bonifiés ont continué à bénéficier de la majoration de 40% de leur rémunération.

La CRC met en lumière la gestion du temps de travail qui "n'est pas harmonisée entre les deux sites, nordiste et sudiste". La faute au logiciel Clepsydre qui assure la comptabilisation des heures supplémentaires mais n'est pas paramétré pour prévenir les dépassements d'heures en fonction des catégories d'agent. Le processus d'harmonisation des RH entre le nord et le sud poursuit son cours, assure la direction.

Absentéisme en hausse sur la période examinée

Les absences du personnel non médical passent de 97.385 jours en 2009 à 101.577 jours en 2011. L'évolution constatée sur les deux sites est différente puisque le nombre de jours d'absentéisme progresse de 6.603 jours sur le site nord alors qu'il diminue de 2.411 jours sur le site sud.
 
Les trois quarts de ces absences maladie résultent des personnels soignants et éducatifs qui représentent 70% du personnel. En 2011, l'établissement chiffrait le coût des absences maladie à 4,3 millions d'euros, de longue maladie à 2,4 millions d'euros et d'accidents du travail à 1,5 million d'euros, soit un total de 8,3 millions.

Les absences du personnel médical quant à lui passe de 7.001 jours en 2009 à 9.034 jours en 2011, soit plus 2.033 jours. Cette évolution résulte essentiellement des congés maternité et plus accessoirement des absences liées à la formation continue, tempère le rapport. "Le CHU aura également à amplifier les actions d'ores et déjà engagées pour encourager le présentéisme", s'engage la direction du centre hospitalier universitaire.

rapport_d__observations_defintives_crc___chu.pdf Rapport d'observations défintives CRC - CHU.pdf  (4.75 Mo)
reponse_direction_chu.pdf Réponse direction CHU.pdf  (221.4 Ko)

Jeudi 25 Septembre 2014 - 18:03
Lu 4935 fois




1.Posté par môvélang le 26/09/2014 00:34
Les absences du personnel non médical passent de 97.385 jours en 2009 à 101.577 jours en 2011. L'évolution constatée sur les deux sites est différente puisque le nombre de jours d'absentéisme progresse de 6.603 jours sur le site nord alors qu'il diminue de 2.411 jours sur le site sud. et en 2012 2013 et 2014 .........


101.577 jours d’absences payés,'hors divers congés payés ) mais non travaillés ????????? çà fait l'embauche d'au moins 600 personnes çà non ? et après , il râlent parce qu'il manque du personnel!

2.Posté par Titi or not Titi le 26/09/2014 05:42
Et on nous parle de Service Public ??
Avec Nos Sous !!

Sarko arrive pou zot, les Ponctionnaires !!
Profiter !!

3.Posté par vital le 26/09/2014 07:07
c'est la sécu qui banque pourquoi se priver ,cet 'hôpital soigne bien le compte en banque du personnel peut être un peu moins les malades il faudrait qu'un véritable nettoyage soit effectué . ce n'est pas seulement dans le secteur médical que l'argent coule à flot , dans le social aussi on est pas regardant ainsi à st Denis un directeur d'un centre d'hébergement émarge à plus de 7 500 euros net , la gestion de la misère est quelque chose de rentable ..

4.Posté par mi marche ec Melenchon le 26/09/2014 08:12
ah bon ? et pas un mot sur ces dizaines ou centaines de personnes qui travaillent avec des CDD renouvelés ...chaque mois?

5.Posté par lolo le 26/09/2014 08:51
je dois pas bien comprendre là: 101577 jours d'absence en 2011, divisé par 365 jours, ça fait près de 280 personnes absentes chaque jour en moyenne! Sur combien de personnes? Les congés sont comptés là-dedans?
Quelqu'un peut expliquer?

6.Posté par alékons le 26/09/2014 09:16
Ah qu'il est bon sur le dos du SOCIAL, sous l'aile protectrice de MARIANNE et grâce à nos impôts, d'oublier la crise et de jouir de ses revenus somptuaires. La HONT oté ! AAAAAHLESKONS !

7.Posté par datinix le 26/09/2014 09:53
Je connais des personnes qui travaillent dans les établissements.
A un tôt de 21 jours de rtt par an, plus des congés haut de la normal, vous en doutez bien que ils travaillent a mi temps .. Moi, ça me désolé .. Mais les caisses de la secu sont vides. A se demander pourquoi ..scandaleux

8.Posté par noe le 26/09/2014 10:41
Quand on joue avec des microbes , il faut qu'on soit graissé quelque part !

9.Posté par dimitri le 26/09/2014 21:34 (depuis mobile)
A quand l enbauche sans pistion

10.Posté par Loolilol le 27/09/2014 01:39 (depuis mobile)
Je connais des BEAUCOUP de personnes dans cet hôpital et c''est bien les cadres qui sont souvent abscent. Ce sont pas les petites infirmières ou encore moins les 100ene de CDD du CHU qui trimes pour avoir un emploi stable !

11.Posté par P. le 27/09/2014 10:02
Je ne peux lire ces messages sans réagir...
Je suis du milieu, et donc sais bien de quoi je parle...
déjà, sachez qu'a raison de 21rtt et 25 Ca cela fait pas de nous des travailleurs à mi temps.
En plus de faire un travail prenant (infimière en l'occurence), un travail qu'on essaie de faire avec le minimum de conscience, on se heurte bien souvent à differents obstacle : manque de personnel, famille très demandeuse, patient insatisfait constamment, hiérarchie humiliante... Or il arrive que bien souvent tout cela conduise au BURN OUT (non non le mot n'est pas trop .) à savoir que ces personnes qui sont en arrt sont bien evidemment remplacées par des gens rappelés sur leur repos hebdomadaires. (et oui, on pense être en week end, et finalement on revient travailler.)

De plus, je rappele aux personnes qui parle du déficit de la sécu, que la plupart du temps nous proposons aux familles de venir chercher leur proches et eux de nous répondre "j'ai le droit à l'ambulance".... à méditer pour les prochaines fois ;)

Alors un peu d'humilité et un peu de bon sens svp, non nous ne sommes pas des profiteurs du système de santé mais à defaut de la rendre à nos patients, nous aimerions garder la notre.

12.Posté par V. le 28/09/2014 22:31 (depuis mobile)
Bonjour,
En lisant ces messages et étant du milieu, je ne peux pas rester bouche bée. Je suis infirmière. Cessez de dire que les fonctionnaires sont des glandeurs ! Vous ne connaissez pas notre travail ! Vous n'avez qu'un regard extérieur.

13.Posté par V. le 28/09/2014 22:36 (depuis mobile)
Nous passons nos journées et parfois nos nuits à soigner des personnes,adultes, enfants et aussi des Bébés avec leur maladie,nous ne côtoyons pas seulement les microbes, mais aussi la détresse des malades, de leur famille et aussi la mort.

14.Posté par manoutte le 03/10/2014 16:44
ça se voit que vous ne savez pas de quoi vous parlez!!!
Ok on est bien payé, certes, on a fait des études pour!! (Aide soignante, auxiliaire puer, Infirmiére, médecin etc) on se fait C... à se lever à 4H du matin pour commencer à 6H parfois sans se pauser, on finit parfois plus tard qu'on ne le devrait!!
A chaque fois qu'on nous rappel on est presque obligé de revenir car on a pas le choix!! Pas de personnel remplaçant! Parfois obligé de déplacer nos congés, ou de revenir sur ceux ci!!
Comment pouvez vous nous salir ainsi, alors que nous sommes là pour vous pour vos familles.
NOUS METTONS NOTRE VIE ENTRE PARENTHESE, mariés à l'hopital!! Faisant des nuits, des week end, des jours fériés! Il faut laisser ses problèmes de cotés, laisser sa famille de coté pour vous!!
Quand nous nous sommes malade (parce que nous aussi , nous sommes humains) ça à l'air de choquer les gens???
Avez vous déja été dans les administrations?? même dans le privé, les gens n'ont aucune obligation de sourire, aucune passion pour leur métier!!
Nous nous sommes dévoués pour la plupart, je pense mériter mon salaire et mes heures supplémentaires!
Pendant ma grossesse, je n'ai pas eu d'autre choix que de me mettre en arrét!! Hé oui, oui et encore oui je le revendique! Car se lever à 5H du matin pour se charger de 13 patients, qu'on doit soulever, piquer, laver, changer, écouter et j'en passe, alors que sois même on a des nausées, on est fatigué, on a mal dormit....
Avant de nous critiquer mettez nous à notre place!!
Savez vous que les agents qui ramasse le linge souléve quelque tonnes de sac par jour?
Savez vous que ceux qui travaillent à la blanchisserie se prennent des produits nocifs pour leur santé? (personnel soignant aussi d'ailleurs)
Savez vous que si il y a un accident/epidémie/cyclone/guerre etc c'est nous qui somme requisitionnés?
Quand il y a eu le cyclone en début d'année vous étiez où? moi j'étais à l'hosto, abandonner mes enfants en bas ages, mon mari, mes animaux, ma case pour veillez sur vous et vos famille!!
Donc moi je dis non, non et encore non!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales