Social

Les jeunes chômeurs du Port à la rencontre d'Ibrahim Patel


Les démarches constructives de recherche d'emploi se multiplient ces derniers jours. Après la création de l'Union de la jeunesse résistante réunionnaise qui mise sur le démarchage constructif avec les acteurs économiques, les initiatives similaires se poursuivent.

Deux semaines après un coup de chaud dans le quartier de la Rivière des Galets et au centre-ville du Port, des chômeurs ont décidé de ne pas rester les bras croisés.

Jean-François Fromens, le président de l'Association Départementale contre l’Exclusion et la Précarité (ADEP), vient faire bénéficier de son expérience de combattant du chômage pour que la démarche de ces jeunes portois soit concluante.

"Je suis président d'association mais aussi représentant des chômeurs au Conseil économique et social, il est donc de mon devoir de les soutenir", explique Jean-François Fromens.

"Nous avons un rendez-vous cet après-midi avec le président de la Chambre de commerce, M. Patel, car c'est vers le monde économique que ces jeunes veulent se tourner, précise-t-il. Des contrats aidés, nous n'en voulons plus. On veut des emplois où on peut avoir un projet de vie. C'est donc sur cette base que je vais à la rencontre des acteurs socio-économiques pour offrir une entrée dans le monde de l'emploi à ces jeunes".

Après ce rendez-vous manqué à l'antenne du Port de la CCIR cet après-midi, c'est finalement sur Saint-Denis qu'Ibrahim Patel recevra la délégation. Les chômeurs feront la même démarche auprès du Medef dans quelques jours.
Jeudi 7 Mars 2013 - 16:20
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1298 fois




1.Posté par noe le 07/03/2013 15:32
C''est bien !
On voit que de nombreux jeunes veulent s'en sortir !
Bonne démarche au lieu de tj brûler les poubelles et boucher la circulation !

2.Posté par Pffff le 07/03/2013 16:28
La CCIR en a rien à cirer du social ! les employés ne pensent qu'à se gaver de RTT pour résultats = à zéro! Les formations sont en majorité conduites par des fonctionnaires qui s'arrondissent grassement leurs fins de mois alors qu'ils sont en grande partie responsables des échecs scolaires ! A quand un coup de pied dans la fourmilière ?

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/03/2013 19:12
mais que font les cabinets de recrutement péi pour ce qui est de permettre aux locaux de trouver des emplois....... on n'entend pas le responsable d'ariane rh, ou celle de réunion compétences...mais que font les journalistes..?! voilà des entreprises spécialisées qui pourraient donner des conseils aux jeunes en manque de débouchés non ..?

4.Posté par banzai le 07/03/2013 20:11
la volonté lé la, ces marmailles qui rodent du boulot ne sont pas plus c... que les autres, ils ne demandent qu a "rentrer dans le moule" de la vie, mais la vie a changé, elle est devenue encore plus dure, encore plus compliquée, nous avons des reperes nouveaux, des besoins et/ou des envies differents, la sté de consomation est souvent un miroir aux aloutettes ou le plus grand nombre se fait plumer a peine y a t il mit les pieds.
moi aussi souvent je me dis que chacun doit prendre ses responsabilités, mais des fois je me dis aussi les dés sont pipés, les choses sont faites pour que rien en bouge dans l ordre des choses, que ce sont des choix essentiellement politiques qui font notre quotidien, et que malheureusement notre epoque n est pas aux philosophes ni aux humanistes, elle est aux traders, aux actionnaires, aux resaux d influences, aux lobying, aux multinationales... le pouvoir lié a la richesse a tué l ame et a nous rends aveugle, et pourtant on est bien peu de chose, demain nous pouvons tout perdre, et peut etre bien que c est un de ces marmailles qui viendra nous sortir de l ornière, on aura l air bien con avec tout nos billets, peut etre entendrons nous une "petite voix" a l interieur de nous... la conscience!!

5.Posté par moi le 07/03/2013 20:18
Monsieur Fromens, il serait important aussi de dire aux jeunes de ne pas faire comme vous, c'est à dire être un eternel représentant des chomeurs et ne jamais travailler, mettre la pression et se faire indemniser en siègant à des réunions. Ca fait combien de temps que vous étes au chomage. Il existe aussi des formations/

6.Posté par Kaloupillé le 08/03/2013 01:56
Ibrahim PATEL ne perds pas ton temps L' île de la Réunion sera toujours PIVOTER par des ARNAQUEURS et des PROFITEURS .....

7.Posté par Philpali@974:chômeur oublié! le 08/03/2013 07:31
Mr FROMENS celui qui ne vous connait pas vous donnera sans doute le bon DIEU sans confesson mais n'oubliez pas de préciser qu'aux Régionnales 2010 vous futent suppléant de Mme GOVINDIN sur une liste de Droite dans la cité maritime!!Je veux dire que vous apparaissez comme par magie contrairement au génie qui apparait quand on frotte la lampe, vous c'est quand arrive les rdv électoraux.Où étiez-vous pendant que les chômeurs se grillaient à la chaleur du soleil et des lacrymos?Lorsque de nombreux Réunionnais fondaient dans les embouteillages en priant pour que leur galère quotidienne trouve vite une issue?Représentant des Chômeurs vous?Sur les grands sujets tels que (carburant, gaz, vie chère, les chiffres du chômage..) votre silence nous démontre l'intérêt que vous portez à la précarité des chômeurs que vous êtes sensé représenter.Est-ce une consigne de la part de vos menthors, à la tête des 2 Collectivités?Halte à la récup..A moins que tout ce trin-trin ait été mis en scène depuis le départ et orchestré par vos staffs auquel cas tout ce beau petit monde se foutrait de la gueule des Réunionnais!Eh bien je vous dis tous "arêt bat d'su tambour zot frèr" et rdv en 2014..;signé 1 chômeur non représenté par personne.

8.Posté par FROMENS le 08/03/2013 21:43
poste par lafait
ote band mal oki arret tire si boug la quca zot la fait zot apaque attend kuit moin la honrte si mi te zot place ouvre mon guel si internet la reunion la besoin un tas crier nuit comme philipali et moi

9.Posté par FROMENS le 08/03/2013 21:53
chômeur oublie ou moi joli pourquoi se cacher derrière internet c est facile de critiquer a visage cacher c'est comme ça que la REUNION y avance moi je suis fière de ce Monsieur lui qui vient de la rue le premier a se révolter a faire des barrages,au Port tous le monde le connait il y est né et il y a grandit c'étais un délinquant il as put s'en sortir aujourd'hui il apporte son expérience as ces gamins qu'il as vu grandir n'est ce pas beau lui qui as connut la galère la prison, et être aujourd'hui ce qu'il est d'autres a sa place laisseras tout tomber lui il as une penser pour ses frères du Port et c'est un crime que voulez vous nul n'est prophète en son pays

10.Posté par Philpali@974:chômeur oublié! le 09/03/2013 08:08
FROMENS qui n'est pas FROMENS arrête fé rire la galerie..Tank nora ban'd soi-disant Robin des Poils improvisé pou cachiète dèrièr la misèr et la précarité dé plu ptis, nora révolté va cachiète ossi derrièr internet kom ou mêm.Lé Maloki parfoi cé domoune ki dénonce la bouricité èk la fumisterie ban'd boug i manz dan la main Politiciens vérreux et ki rode gobe lo mouche èk vinaigre!Si zordi 1 délinquant i doit devenir 1 modèle de société bin koué fo fé èk tou't band marmaye la kour trin casse zot ki pou appran 1 métier, sobate (vrémen) tou lé jour pou être inséré é des fois lé oblizé éxile déors?Pou un boug ki siège à la commission sociale èk les acteurs Pôle emploi MIO etc, son fanal lé éteind!!

11.Posté par renco le 15/03/2013 19:07
dans les faits, la démarche est très mauvaise car elle effraie les entrepreneurs. Trop de pression, trop de menaces. Le dialogue est très mauvais voir absent. Les entrepreneurs visités sont menacés, immédiatement les clichés sociaux sont évoqués... C'est du syndicalisme négatif qui apporte son lot de tension mais aucune solution. Cela ne sert que son leader qui trouve de la place pour les actions chocs et les discours radicaux afin de faire croire en un charisme facile et factice.
Méfiez vous de ces agitateurs qui se prétendent investi d'une mission prétendue viscérale. Ils ne servent en fait que des intérêts personnels et carriéristes.
Les employeurs, qui restent les décideurs, ne doivent pas être bousculés de la sorte, cela ne donnera rien de bon, seul un dialogue apaisé porterait ses fruits .
Si quelqu'un veut entrer chez vous de force, votre réaction sera de vous barricader et le considérer comme un ennemi...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales