Social

Les infirmiers anesthésistes réclament plus de reconnaissance

"Vous allez vous assoupir, vous allez penser à quelque chose d'agréable, et à votre réveil, c'est moi que vous retrouverez"... Dans le jargon, on appelle ça le décollage et les infirmiers anesthésistes, tel des co-pilotes, sont là pour s'assurer que tout se passe bien. Mais hier, ils étaient dans la rue pour manifester leur colère et demander plus de reconnaissance de leur profession, mal connue du grand public.


Les infirmiers anesthésistes réclament plus de reconnaissance
Hier matin, à l'entrée du CHR Felix Guyon à Saint-Denis, des infirmiers anesthésistes distribuaient des tracts à l'occasion d'un nouvel appel national à dénoncer leur situation. Si à la Réunion, un manque de communication et de mobilisation n'a pas permis depuis plusieurs semaines de parler de l'inquiétude de cette profession, les manifestations, en Ile de France notamment, se sont multipliées. Moins sages, les infirmiers anesthésistes de Paris ont même bloqué les voies de la gare Montparnasse, paralysant ainsi le trafic pendant une après-midi...

A l’issue du cursus infirmier et après un minimum de deux ans d’exercice professionnel, sélectionné par concours, l’infirmier anesthésiste diplômé d'Etat (IADE) a un niveau équivalent à un bac + 5, soit à un master. Il est le collaborateur direct et privilégié du médecin anesthésiste et assure la permanence des soins et la sécurité en anesthésie 24h/24, 365 jours par an dans tous les blocs, SMUR, maternité où il travaille.

"Mais ce professionnel n’est pas reconnu et aujourd’hui, il est dévalorisé", dénoncent les syndicats. Ils accusent le protocole Bachelot, signé en février dernier, la non-reconnaissance de leur spécialité, et la possibilité pour des infirmiers n’ayant pas suivi leurs deux années de formation de pratiquer des actes d’anesthésie.

Aujourd'hui, ils demandent donc la revalorisation de leur diplôme et un salaire correspondant à leur niveau d'étude. Lors des manifestations, ils en ont profité pour faire part de leur inquiétude de voir, à terme, disparaître leur spécialité... Un risque pour eux mais aussi un danger pour les patients, insistent-ils.
Mercredi 19 Mai 2010 - 08:06
Melanie Roddier
Lu 2353 fois




1.Posté par Robert le 19/05/2010 19:12
Le droit de grève est dans notre constitution et vous avez tout à fait le droit de l'exercer, mais il serait bon de dire quelles sont les vraies raisons ! Ce que vous ne supportez pas c'est que ds le projet de la ministre de la Santé, il est prévu que tous les infirmiers quelle que soit leur spécialité, passent en catégorie A. Vos revendications sont partisanes et égoïstes. Que dire des Infirmiers en psychiatrie, c'est vrai, ils n'ont pas fait deux ans de spécialisations comme vous, mais ils sont eux aussi spécialisés ds leur domaine, et je peux vous dire que ceux-là, ils ont l'individu ds sa globalité lorsque son mental est désorganisé. Et dans le contexte actuel de pertes de repères, je crois que votre revendication d'obtenir une catégorie A+++, est vraiment déplacée.
Par contre, vous devriez vous poser la question de la dégradation des conditions de travail ds les hôpitaux ds l'île, du manque de considération dont les différents directeurs expriment soit ouvertement soit de manière insidieuse et discriminatoire à l'égard du personnel d'origine réunionnaise, qu'il soit administratif ou soignant. A ce qu'il paraît ce personnel serait moins performant que ceux qu'ils font venir de la Métropole : "les amis de mes amis" de Chartres, de Bordeaux ou d'ailleurs de nos belles provinces françaises. Pourtant, en ce qui concerne les soignants, il y a un institut de formation de soins infirmiers qui forment les infirmiers, une école de puériculture... dans l'île . Mais non, ces personnels de direction ont la conviction que, en deça de l'Equateur, il n'y a que des pigmées, mais la soupe est quand même bonne ds cet environnement qui n'est pas digne de leur culture européenne. ils oublient que l'île est française depuis le 17e siècle et que l'Océan Indien est un espace de grandes civilisations : lorsque les chinois ont découvert le papier, les feux d'artifices..., les Indiens, le zéro", les Européens vivaient encore ds les grottes ! Mais que viennent-ils faire ds ce coin inculte du monde ?
dans les hôpitaux, ils arguent de la crise pour faire des économies sur les malades et sur le personnel ; par contre, pour faire venir leurs petits copains, il n'y a plus du tt de crise : les 53 % de vie chère, les logements administratifs, les voitures de fonction, ça ne grève pas du tout le budget de fonctionnement des établissements de santé ! et une autre aberration, à St Pierre, doit s'ouvrir le pôle Mère-enfant, eh bien, aucun recrutement de puéricultrices exerçant dans l'île. bien sûr, la direction va dire qu'il n'y en a pas suffisamment à la Réunion, et c'est pour cela qu'elle recrute en Métropole. Mais elle avait largement le temps d'envoyer des infirmiers intéressés en formation de puériculture : ça lui aurait coûté moins cher que de faire venir du personnel de France avec tous les avantages que l'on connaît. a-t-elle lancé ds les différents hôpitaux de l'île un appel à candidature et un appel à la formation continue pr devenir Puer ?
Mais quid de la promotion sociale pour les habitants de La Réunion ? Et après, on va dire que les gens sont racistes ici ! Cet argument empêche de reconnaître et de parler des vrais problèmes ds les différentes administrations ds l'île.
P. Dupuy devrait enquêter sur ce scandale à Saint-Pierre où la direction a délibérément évincé les infirmiers de l'île du futur Pôle Mère-enfant pour un recrutement préférentiel Métropole. Je croyais que cet hôpital devait faire attention à ses finances ?

2.Posté par le congo chez tintin le 19/05/2010 20:16
Joli ramassis de conneries, magnifique condensé de manipulation populiste cher Robert, vous faites très fort !!!

Dites moi, pourquoi n'écrivez vous pas à la HALDE ??? peur d'être emmerdé pour dénonciation mensongère ?
C'est sur que sur zinfos ça craint rien, et pas besoin de preuves pour "dénoncer" publiquement....suffit de dire qu'on est un pov 'kreol maltraité par de vilains zoreils...et on fait le buzz de suite !!!!

3.Posté par coxy le 21/05/2010 08:37
absolument stupéfiant !
Là on parle d'une compétence spécifique ;en regard d'un nombre d'années d'études suivies .....
un infirmier psy ne fait pas 5 années d'études !que je saches !
Ce qui est etonnant c'est que vous partez "en live " sur un débat "zoreil/créoles" avec des propos dénonçant sempiternellement le mechant zoreil qui profite du système !
assez causé avec ça !

4.Posté par Josumé le 21/05/2010 19:38
Robert, c'est ce que l'on appelle un magnifique hors sujet, vous vous êtes probablement trompé de ligne en cliquant, voire même de site !!!! ou alors il faut revoir les problèmes de lecture. Près de 40 lignes (quelle inspiration) et seulement 8 à peu près en rapport avec le sujet, et encore les jugements sont erronés, comme justement rappelé par coxy ....

No comment.

5.Posté par manube le 24/05/2010 16:03
Robert... Quel rapport avec le problème IADE??? Totalement hors sujet ici pour moi... Sauf au début où tu as plutôt tout faux...
Voici Robert une phrase citée par notre ministre de la santé, la bonne Roselyne : «Au terme de cette réforme qui sera conduite sur 5 années, les infirmiers, infirmières seront rémunérés sur des bases très proches des infirmiers spécialisés actuels, indice brute de sommitale de 730, comme les infirmiers anesthésistes…»

Oui, les infirmiers "de base" (dont font partis les infirmiers en psychiatrie) vont pouvoir être payés autant qu'un infirmier anesthésiste ayant fait 2 années supplémentaires (entre nous, l'IFSI à côté, c'est de la rigolade...) d'études pendant lesquels bons nombres d'entre eux ont vu exploser leur vie familiale, sentimentale, etc, etc... Ce serait intéressant de faire des stats là-dessus d'ailleurs... Mais je m'éloigne du sujet (comme quoi, c'est vachement facile de s'éloigner d'un sujet, hein, Robert?).
Alors oui, il est légitime d'augmenter le salaire des infirmiers (depuis combien de temps n'y a-t-il pas eu d'augmentation de salaire dans la profession?), mais il est aussi légitime de reconnaître un diplôme, des compétences spécifiques... Tu me sembles frustré Robert...
Il n'y a rien de partisan ni d'égoïste dans les revendications des IADES... As-tu entendu quelqu'un dire : "ouais, c'est pas normal, ces salauds d'infirmiers vont avoir la même paye que nous!!!"... Non! Alors ne confondons pas tout... Je l'ai dit, il est normal que les salaires des IDE augmentent... Mais franchement, qu'est-ce qu'on en a à faire??? Tu crois vraiment que je me mêle de ce que gagne mon collègue infirmier??? Mais j'en ai rien à faire Robert de l'argent que tu touches à la fin de chaque mois... Que tu gagnes plus ou moins que moi, je m'en tape!
Mais il ne faut pas oublier une chose Robert, c'est que les IADE sont avant tout des IDE... Et oui! Et pourtant, pour nous, niet, rien, que dalle, nada, pas un copek, pa ryin (si tu préfères.... oui, tu as l'air de préférer....) Alor, si ou veu, mi sa continié an kréol.... Ryink pou ou!
Arêt touzour resortir zistwar zesclav, zistwar kréol ek zorey, zistwar gro blan... Mi rapel le jour mwin lé parti Saint Pierre pou trouv travay... Le gar la sécurité té rogard à mwin é li la demand à mwin kosa mi vyin fèr là... Ma di a lu ke mi té vyin pou trouv travay linfirmié... Le gar té rogard à mwin en kouillon ek in gran sourir! Ma vit' compris poukwé : "Préférence Régionale"....
Kan mwin lé parti Saint Denis pou la mèm chose, té parey mèm!!! Le DRH té demand à mwin : "Vous êtes créole?"... Sa té la premièr kestion.... La deuzième kestion té : "Mais... Vous avez fait votre école à la Réunion!"
Alor, asé kosé... Lo déba Zorey/kréol té doi pa entach nout l'action... Au contrair mounwa, nou lé obligé èt solidèr pou que tout domoun (zorey, kréol, IDE, IADE) i trouv son afèr korek...
Et si ou veu, Robert, ou peu touzour fèr lécol IADE tèrla, la Rényon... I fé 6 an ke le bann ZIADE i port le logo "nou la fé" dann do!

Mé, ou la rézon sur inn chose.... Lo systèm santé en Frans lé en train d'coulé.... Mé sa pa la fot zorey.... Sa pa la fot ZIADE..... Sa pa la fot Zesclav... Sa pa la fot Robert...



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales