ZinfosBlog

Les indiscrétions de la semaine


UNE AFFAIRE DE COEUR

L’ex-ministre de la Santé, Anil Gayan, était devant le Fact Finding Committee, face à la polémique entourant le salaire de Vijaya Sumputh, son amie très très proche. Sans surprise il a pris la défense de l’ex-directrice du Cardiac Centre affirmant que les allocations perçues étaient totalement justifiées. Il est catégorique, l’allocation de 2500€ qu’elle a perçue pour le travail additionnel portant ainsi son salaire à 8075€  est normal. Tout comme il est "normal" de retrouver son épouse, son gendre, son fils,  dans plusieurs institutions. ( lire sur le blog de La Mauricienne, le jeu des 7 familles). 


LOTO

On se souvient que Bissoon Mungroo, propriétaire de l’hôtel Manisa et organisateur des anniversaires de sir Anerood Jugnauth, avait acheté 43 véhicules pour 162500€ suivant la mise en liquidation de la firme Iframac après le démantèlement de l’empire de Dawood Rawat. Mais qu'il n’a pu s’acquitter du solde de la dette après l’achat soit un peu plus de 75000€. Il faut croire que la grande braderie de la BAI continue...
"Ban loto antikité ki Rawat ti éna inn disparet." C’est ce qu’a déclaré l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam. Où sont donc passées les 12 voitures vintage de Dawood Rawat ? Parmi, des Austin, Ford, Vauxhall, Singer, Morris Minor, Mercedes, Minor, MG. Toutes étaient exposées dans l’enceinte de l’ancien showroom d’Iframac, à Phœnix Les Halles. Shakeel Mohamed croit savoir que des "personnes proches du gouvernement" seraient devenues propriétaires de ces voitures, qui valent chacune "plusieurs millions de roupies". Un membre de la famille Rawat se dit pour sa part convaincu qu’elles ont été vendues à des prix "dérisoires, tout comme les autres actifs" du groupe BAI. 

Pour rappel après la vente de l'hôpital Apollo Bramwel au groupe CIEL (Jean-Pierre Dalais) au rabais. Les propriétés ou des actions d’une valeur de Rs 4,1 milliards appartenant à l’ex-British American Investment Ltd ont été vendues par le gouvernement. Ces propriétés sont notamment Courts, vendue à Mammouth Mauritius Ltd ( David Issacs), BA Exchange Ltd et la part de Media Matrix Ltd rachetée par le Defi media Group.


CRISE AU SIÈGE DU PARTI TRAVAILLISTE

Les récentes déclarations et prise de position de Shakeel Mohamed, chef de fil au Parlement, ne font pas l'unanimité. Ses gesticulations agacent. Celui-ci travaillerait plusieurs points dans le but de "réinventer" le parti sans que son leader Navin Ramgoolam ne soit au courant de cette initiative. Ambiance. Ce dernier aurait reçu un fax anonyme avec des notes du comploteur. 


AIR MAURITIUS dans le ROUGE

La bonne santé d’Air Mauritius pourrait passer du vert au rouge pour ce troisième trimestre de l’année. Le bilan financier qui sera dévoilé au mois de juillet devrait confirmer cette tendance. La hausse du prix du pétrole et Air Asia X y sont pour quelque chose. Après le départ de la compagnie malaysienne en mars dernier, MK a tenté de se rattraper en proposant des billets à moindre coût sur Kuala Lumpur, soit à 200€ afin d'éviter une crise dans l’aviation. Mais cela n’a pas été sans conséquences pour les caisses du Paille en Queue.


TOURISME HALAL

Maurice se classe à la 73e place du classement en matière de tourisme halal.
Couvrant 130 destinations, l’indice "MasterCard-Crescent Rating" *de Global Muslim Travel Index indique une croissance de 10 % des déplacements des musulmans à travers le monde. Une analyse plus détaillée indique que Maurice s’affiche comme une destination sûre où  il est facile d’obtenir les visas.
Singapour a conservé la pole position pour les destinations ne faisant pas partie de l’Organisation de la coopération islamique. La Thaïlande, le Royaume-Uni et l’Afrique du Sud prennent les premières places et Hong Kong la cinquième. La Malaisie garde la première place du classement des destinations OCI et les Émirats arabes unis à la deuxième place. 
*L’indice MasterCard-Crescent Rating est devenu l’outil no 1 des destinations à travers le monde. Il permet de réaligner les stratégies pour atteindre le consommateur musulman.


HANUMAN 

Alors que la campagne "Save Our Monkeys" lancée à Maurice par Cruelty Free International continue à trouve des échos sur l’international, à Strasbourg une véritable mobilisation se prépare pour ce samedi 20 mai. Afin d'exiger la fermeture du centre Silabe (Simian Laboratory Europe), l’un des principaux centres où les macaques de l’île Maurice, ainsi que des singes du Viet Nam, sont revendus pour la recherche médicale.


MORISSIMO

Caroline de Rosnay a lancé un jeu qui réunit la famille dans une ambiance où se mêlent le plaisir et la connaissance de notre pays. Morissimo est un jeu éducatif de 1 500 questions et réponses pour adultes et enfants, centrées sur la République de Maurice, catégorisées en six thèmes différents. Un outil éducatif qui a pour but de faire découvrir l’histoire, la culture, l’économie, la géographie, la politique, et le sport. Le but est de sensibiliser les fibres patriotiques des Mauriciens, en réveillant des souvenirs ou en apportant des connaissances. 


MINE APOLLO

La marque locale préférée des Mauriciens est le Mine Apollo. Sachets de nouilles instantanées, déclinés en plusieurs saveurs épicés. C’est le résultat d’une étude de TNS dont les résultats ont été publiés dans le cadre du Brand Magic Summit. En seconde place la bière Phoenix, et le podium est complété par Sunny. 


SAKILI

Le couple Jhungee gère une entreprise de production de sacs recyclables et une imprimerie à Pailles. Grâce à la "Mandela Washington Fellowship", bourse offerte par les autorités américaines dans une prestigieuse université. Nazeem Jhungee a pu présenter son projet Sakili, des sacs de shopping fabriqués à partir de matière recyclée. Il a remporté le prix de "Mandela Washington Fellowship" avec en poche 25 000€ qui lui a permis de lancer son projet SAKILI et le commercialiser.


LES COULEURS MAURICIENNES

Une vaste campagne de promotion est lancée ce 15 mai en France métropolitaine et s’étalera sur trois mois, dans la presse, sur internet et au niveau national. 
Une campagne de publicité dans les gares, cinémas et dans la presse française. 231 salles de cinéma seront aux couleurs de l’île à Lyon, Marseille, Nantes et Paris. Des insertions publicitaires dans différents médias spécialisés tels que Paris Match et le Journal du Golf.


LE MENU presque PARFAIT

Le Shangri-La’s Le Touessrok Resort & Spa proposera, à partir du 2 juin prochain, un nouveau menu exclusif signé Jacqueline Dalais, chef dont la renommée n’est plus à faire. Elle est le traiteur cinq étoiles préféré des parlementaires. C'est une collaboration, en amont du 40e anniversaire de l’établissement qui sera célébré en 2018 et un clin d’œil aux premières années du Touessrok auquel Jacqueline Dalais a su donner la gloire et la notoriété qu'on lui connait.


TIKOULOU

Depuis plus d’une quinzaine d’années, un petit garçon espiègle, Tikoulou, nous fait voyager dans l’île Maurice et l’océan Indien. Son 16e album, La Légende de Bel Ombre, vient de paraître dessiné par Henri Coombes. 


DOULOUREUSE BEAUTÉ, d’Emizibo

Considéré comme l'un des directeurs artistiques les plus prometteurs du paysage local avec des projets artistiques d'envergure : à l'occasion des 45 et 49 ans de l'Indépendance de Maurice, Tikoulou, Phantom of Opera, Porlwi by Light, Eclosia...Emilien Jubeau propose son exposition à Rivière Noire, jusqu'au 27 mai.


CASSIYA is BACK 

L’annonce du "Retour de Cassiya" a créé l’excitation et l'enthousiasme auprès du public et les fans de ce groupe mythique. Le grand concert du 27 mai au Centre Swami Vivekananda destiné à fêter les 25 ans de carrière de Désiré François et de Cassiya est déjà complet.



Suivez le ZinfosBlog de la Mauricienne.
Lundi 15 Mai 2017 - 23:05
La Mauricienne
Lu 622 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter