Politique

Les indépendantistes réunionnais étaient à Alger pour dénoncer "l'occupation française"

Les partis indépendantistes réunionnais représentés par leurs leaders, Bernard Grondin (LPLP) et Aniel Boyer (Nasion Rénioné), étaient à la 8ème Conférence Mondiale Ouverte de l'Entente Internationale des Travailleurs et des Peuples contre la guerre et l'exploitation à Alger les 27, 28 et 29 novembre. Dans un communiqué commun, ils expliquent les valeurs qu'ils ont défendu sur place. Voici le communiqué (en pièce jointe, le discours de Bernard Grondin et la déclaration finale).


Les indépendantistes réunionnais étaient à Alger pour dénoncer "l'occupation française"

8ème Conférence Mondiale Ouverte de l'Entente Internationale des Travailleurs et des Peuples contre la guerre et l'exploitation


A l'invitation du Parti des Travailleurs d'Algérie (PTA) et de l'Union Générale des Travailleurs Algériens (UGTA) des délégations venues de près de 60 pays ont participé les 27, 28 et 29 novembre 2010 à la 8ème Conférence Mondiale Ouverte de l'Entente Internationale des Travailleurs et des Peuples contre la guerre et l'exploitation, à Zéralda (à l'Ouest d'Alger) en Algérie.

La Délégation de La Réunion composée de Bernard Grondin (LPLP) et de Aniel Boyer (Nasion Rénioné) était mandatée  par un collectif de mouvements anticolonialiste, indépendantiste et nationaliste.
Bernard Grondin, Porte-parole du LPLP (Lorganizasion Popilèr po Libèr nout Péi), est intervenu à la tribune devant les 400 délégués présents, pour dénoncer la situation coloniale de notre pays.

Lors de son intervention il a tenu à rappeler que "La Réunion faisait partie de ces territoires oubliés  du processus de décolonisation des pays d'Afrique francophone et qu'en mars 1946, par un tour de passe-passe, elle est passée officiellement du statut de colonie à celui de Département français d'Outre Mer, au mépris des lois internationales et du droit des peuples à l'autodétermination".

Il a rappelé également "qu'au lendemain de la seconde guerre mondiale, l'Assemblée Constituante française n'avait aucun mandat pour décider de l'avenir de l'île et qu'à aucun moment dans leur histoire les réunionnais n'ont été consultés sur leur avenir".

Bernard Grondin a poursuivi en réaffirmant que "l'île peuplée depuis 1663 et colonisée depuis 1665, était toujours inscrite dans la liste des pays d'Afrique à décoloniser, des pays sous occupation étrangère, en l'occurrence, sous occupation française", en faisant référence au dernier document stratégique de l'Union Africaine.

L'un des moments importants de cette conférence, la rencontre entre les délégations de Martinique, de Guadeloupe et de La Réunion. La décision a été prise d'organiser une convention des dernières colonies françaises à Paris, dans le courant du 1er semestre 2011.

Autre temps fort, la rencontre avec la délégation palestinenne. Les délégués de La Réunion ont renouvelé le soutien du peuple réunionnais et des nationalistes réunionnais, à la cause palestinienne pour une Palestine libre et indépendante.

La présence de La Réunion a été saluée par de très nombreuses délégations d'Afrique et d'Amérique du Sud, l'occasion d'établir des contacts. La première participation de notre pays à cette Conférence Mondiale Ouverte (CMO) remonte au 4 janvier 1991 à Barcelone (Espagne), La Réunion avait été à l'époque représentée par Serge Sinamalé (MIR).

La Conférence s'est terminée par un appel solennel à soutenir la résistance palestinienne et la publication d'une déclaration finale reprenant les principaux points abordés par les différents intervenants à la tribune.

declaration_de_la_conference_mondiale_contre_la_guerre_et_l_exploitation_alger,_27_28_29_novembre_2010.pdf Déclaration de la Conférence mondiale contre la guerre et l’exploitation Alger, 27-28-29 novembre 2010.pdf  (11.18 Ko)
discours_bernard_grondin.pdf Discours Bernard Grondin.pdf  (75.89 Ko)

Mardi 14 Décembre 2010 - 15:43
Lu 4483 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

67.Posté par le congo chez tintin le 17/12/2010 14:21
29.....formidable ton lien PDJ !!!


Je lis, pour commencer....la Population algérienne est estimée entre 1 et 3 millions (admirons la précision lol) en 1830


Ce qui n’empêche pas de savants calculs....forcément basés sur l'estimation la plus haute en toute bonne foi évidemment lol !!!!


« Le bilan de la guerre, presque ininterrompue entre 1830 et 1872, souligne son extrême violence ; il permet de prendre la mesure des massacres et des ravages commis par l'armée d'Afrique. En l'espace de quarante - deux ans, la population globale de l'Algérie est en effet passée deb[ 3 millions d'habitants (???) environ à 2.125.000 selon certaines estimations,( lesquelles , celles du FLN ???)]b soit une perte de 875.000 personnes, civiles pour l'essentiel [...] Le déclin démographique de l'« élément arabe » était considéré comme bénéfique sur le plan social et politique, car il réduisait avantageusement le déséquilibre numérique entre les « indigènes » et les colons90. »



Pour en arriver à la conclusion sans équivoque...., une population exterminée mais en hausse !!!


Plusieurs observateurs s'accordent à dire que la conquête de l’Algérie a causé la disparition de presque un tiers de la population algérienne91 ou son augmentation grâce à la médecine occidentale amenée par les Français92. (au choix lol)


Cet Olivier le cour grand maison m'a tout l'air d'une gauchiasse pro - FLN, tout le monde sait que si la population algérienne a bien un peu décru à cause de la guerre, elle a en revanche explosé statistiquement suite aux améliorations des conditions de vie et la sécurité apportée par la présence française une fois le pays pacifié !


Daniel Lefeuvre, dans son livre Pour en finir avec la repentance coloniale98, conteste les chiffres des victimes de la conquête en avançant notamment que la différence de population entre 1830 et 1872, qui est d'environ 875 000 personnes, serait en partie due au fait que de 1861 à 1872 il y eut plusieurs crises sanitaires : invasions de sauterelles en 1866 et 1868 et un hiver très rigoureux (1867-1868) occasionnant une grave famine suivie d'épidémies (de choléra notamment).



Il faut se méfier avec l' Algérie PDJ, beaucoup de mensonges, d'intoxication....

Sais tu que les anciens combattants de la guerre d'Algérie sont par exemple les seuls de toute l'histoire humaine à être plus nombreux d'année en année....ce encore de nos jours ????

Si l'on en croit les chiffres on a plus d'anciens FLN vivant de nos jours qu'en 1963...encore un miracle !!!

66.Posté par Baswa le 17/12/2010 13:33
Bayoune. Post 65.
Mwin lé byin dakor somou. Lo sytiation lé mém ékri par ban zournalys fransé dan "l'Express".
Lartik y don aou réson. La, banna y pé pa akiz ban zournalys zoreil "indépendantis ?
Ban politik la po kass nout zénès é nout pép po konsév é gard lo pouvoir. Mé mwin lé kontan ké nana do pli an plis do moune ék nout ban zènes pou révolt kont linzistis.

65.Posté par Bayoune le 17/12/2010 12:31
Logique post 63 - anon ète logik èk ou minm, mi vé krware oulé fransèz, alor anon mèt an aplikasiyon lo minm prinsip ke oute France - qui dit que pour être français, il faut être né de parents français, né eux mêmes en France d'un parent français. Si nou fé lo tri, na bonpé zabitan la Réniyon sar pa réniyoné, toute sate larivé dann sarète la départementalisation des communistes an 1946, èk lé zot larivé apré lère Debré dé zané 60 - dosi lo 820 000 zabitan la Réniyon, lé riske kapab, sate nou pé produire nora de tro pou nourir zanfan la Réniyon. Epi na tousate i vé siyé avèk par manke de kouraz de mète la min pou ardress nout péi, sar dé bouss an mwin à nourir, ou krwa pa. Lé pa logik sà. Kosa ou di???

"Les nationalistes corses ne sont pour une grande part d'entre eux qu'un ramassis de mafieux à la poursuite de leurs ambitions personnelles: c'est plus facile à dire depuis ici que sur place? " - Oulé konm in martin kikouzi, ou répète la propagande de out Maîtropolitin. Ils diabolisent les Corses, les Basques, les Kanaks, les Ivoiriens qui refusent la main mise de l’occupant, et vous, vous répétez leur conneries, un peu comme les ADM de Busch le criminel contre l'Irak pour justifier les crimes de guerre, les massacres d'enfants de femmes et de vieillards, et ils continuent en Afghanistan, exactement comme a procédé la France avec Bigeard, Massu, Aussaresse en Algérie ou au Vietnam. Rouve out zyié é resézi aou, si les nationalistes français ont eu raison avec De Gaulle et J. Moullin de chasser l'occupant pourquoi d'autres nationaliste n'auraient -ils pas raison de se mobiliser pour sauver leur pays de la ruine, de la misère, mwin la anvi azouté de l'extermination, l'Insee i viyin de dire lo 4 mai derniyé que la popilasiyon vieillie, « et 1/5 de ce vieillissement est dû à la migration de nos jeunes » .
"Des métropolitains de plus en plus nombreux et très diplômés
On compte 79.000 métropolitains sur l'île en 2006, soit 10% de la population totale, alors qu'en 1999, ce chiffre était de 65.000. ( soit une augmentation de plus de 21% en 7 ans)

Ils sont plus diplômés et le taux d'emploi est élevé : 76% des métropolitains de 20 à 59 ans sont sur le marché de l'emploi, contre 59,2% de l'ensemble de la population. Koman ou vé lo réniyoné i artrouve travay apré sà…
Pour la même tranche d'âge, 64% des métropolitains ont un emploi, contre 43,3% de l'ensemble de la population. Ces travailleurs métropolitains sont "surreprésentés parmi les cadres, professions intermédiaires, commerçants et chefs d'entreprise". Ils sont par contre "sous-représentés parmi les agriculteurs, les ouvriers et les employés." (Christian Monteuil, de l'Insee). Lo bann siff i koze pou bann patriote nasiyonalis…
Anon rouve nout ziyé nout toute ansanb pou évite anou tonb dann ranpar domin...



64.Posté par Vivien DURIEUX le 17/12/2010 11:35
VIVE L'INDÉPENDANCE DE LA FRANCE , DU PALAIS BOURBON A L'ILE BOURBON, DE 222 ANS DE "SEXES, MENSONGES & VIDEOS" POUR LA FETE NAT 2011.

LE 14 .07.11, "LE BON PEUPLE DE FRANCE", ENFIN LIBRE PAR WIKI LEAKS, DE 222 ANS DE CORRUPTION EN FRANCE ,DIRIGÉE PAR LA MAFIA INTERNATIONAL ,COMME LE DÉMONTRE L'ASSASSINAT D'AL KAÏDA ET D'OUSSAMA BEN LADEN A TORA BORA ,LE 13.12.01 PAR, LA CIA & LA MAFIA DONT LES MEDIAS FONT L'OMERTA!!!?


63.Posté par Logique le 17/12/2010 07:23
57.Posté par Baswa le 16/12/2010 12:44

Ce n'est pas l'identité en elle-même qui est un problème, c'est la façon de la définir, les débats qu'on peut tenir autour d'elle et les dérapages multiples que ce genre de débats provoque inévitablement.

C'est la même chose absolument partout: l'identité nationale façon Hortefeux, l'ivoirité, j'en passe et des meilleures: On en finit toujours au même point: c'est quoi être réunionnais ? (ou français, ou ivoirien, ou corse, etc.)

Etre né sur place? Avoir ses 2 parents nés sur place? Avoir 3 grand-parents sur 4 nés sur place?
Avoir au moins un ancêtre né sur place il y a plus de 200 ans? Savoir parler comme les gens du cru? Etre allé à l'école ici? Manger du saucisson et boire du vin? Aimer les mangues josé et le rougail saucisses?

Vous la définissez comment, l'appartenance à cette identité? Son coeur est évident, ses limites sont problématiques et ses manipulateurs sont souvent fort mal intentionnés.

Les nationalistes corses ne sont pour une grande part d'entre eux qu'un ramassis de mafieux à la poursuite de leurs ambitions personnelles: c'est plus facile à dire depuis ici que sur place?
C'est sûr, mais est-ce à dire pour autant qu'il est regrettable que les indépendantistes peï ne manipulent pas les flingues et l'explosif?

62.Posté par jumeau_974 le 16/12/2010 23:19
Post 59 => Je n'ai jamais dit le contraire : l'Etat s'implique financièrement à la Réunion, mais distribuer l'argent que l'on n'a d'ailleurs pas (forte dette publique), ce n'est pas gouverner. Gouverner c'est choisir, c'est prévoir. Or, l'Etat mène une politique de moyens : c'est devenue une rengaine habituelle de dire que l'on a dépensé tant d'argent dans ceux-ci, dans ceux-là. Ce qu'il faut c'est une politique de résultat. D'ailleurs, au passage, notre premier budget est dévolu à l'éducation nationale. Pourtant, les petits Français ne sont pas meilleurs que les autres. Il ne s'agit pas de dépenser plus, mais de dépenser mieux : un meilleur résultat, pour le moins d'argent possible.

Et là zéro pointé ! L'Outre-Mer coûte cher et le Métro a raison de pester contre ce manque de résultat, le Créole, lui, s'en accommodant assez bien .... Mais pouvait-il en être autrement ? Nous sommes dans un pays qui n'est plus capable de créer des emplois dans le secteur privé depuis les années 1980 (16 millions d'emplois dans le secteur privé, chiffre qui ne bouge pas alors que la population augmente). On a eu droit à tout : CES, contrat jeune, emploi jeune, CPE, CNE. Ce qu'il n'est pas capable de faire en Métropole, il n'y arrivera pas en Outre-mer

Quant aux dispositifs cités, on va s'y attardez :

_ Octroi de mer : il crée une distorsion de la concurrence, et contribue au fait que les entreprises ne répercutent pas les différentes aides dont elles bénéficient : défiscalisation, exonération IS et cotisations sociales, TVA NPR. Quand à savoir si il protège les productions locales, elle crée surtout des monopoles, et des rentes de situations.
Si c'était la recette miracle du développement économique, elle serait utilisée par l'Union Européenne lors de l'intégration des pays entrants. Or, c'est tout l'inverse qui se passe : les pays entrants ouvrent leur marché, et en contrepartie se voient accorder plus de subventions afin d'aménager leur territoire et améliorer sa compétitivité.
Or, avec l'octroi de mer, ce sont principalement les Réunionnais qui contribuent au développement de leur territoire, et au rattrapage économique avec la Métropole.
Nous avons un important déficit d'équipement public, en grande partie à une démographie importante : il manque des logements, des stations d'épurations, ....
La Corse, dans la même situation, a bénéficier d'un PEI = Plan Exceptionnel d'Investissement.
A notre grand malheur, l'octroi finance les CT : on ne compte plus les articles de votre père sur l'utilisation de l'argent publique à Saint Louis (voyage AFSUD, accueil des Vierzonnais, ..), les voyages de l'ancienne majorité et ceux de l'actuelle, la distribution d'ordinateurs. Bref, de vrais mesures améliorant les structures de la Réunion ... :D

_ Défiscalisation : pour vous, elle permet de compenser les surcoûts de l'éloignement. C'est tellement vrai, que la Cour des comptes a fustigé la défisc. dans les DOM avec ses dérives (défisc bidon à Wallis et NCalédonie). Elle a surtout permis aux promoteurs de faire leur beurre, avec les agents immobiliers, et les notaires. Résultat : une forte bulle immobilière rendant presque impossible la primo-accession à la propriété à un jeune couple. Aujourd'hui, l'Etat est obligé de repasser derrière avec un financement accru de logements sociaux car ceux construits jusqu'alors sont très chers pour une partie importante de la population.

_ La sur-rémunération : accentue l'inflation et diminue notre compétitivité, dont celle du secteur privé. Ce dernier ne voit pas sa rémunération moyenne augmentée, alors que les prix augmentent : les fonctionnaires sont indexés et sont nombreux. les commerçants augmentent leurs prix, car les personnes capables de payer sont suffisamment nombreuses. Il est difficile de la supprimer car bénéficie à beaucoup de personne à la Réunion, Créoles comme Zoreils.

Quant à savoir si la Réunion coûte plus cher qu'elle ne rapporte, je pars du principe qu'un comparatif des régions n'a aucun sens : il vaut mieux parler des individus. Mes parents travaillent, et paient des impôts. Ce sont eux qui m'ont éduqué, nourri. Pas l'Etat. D'ailleurs, je ne vis pas pour "rapporter" quoique ce soit à l'Etat, ni à qui que ce soit. Je travaille, je paie des impôts, je contribue à la solidarité nationale. D'ailleurs pour votre gouverne, il n'y a pas que l'île de France qui "rapporte", notamment la région Midi-Pyrénées, grande exportatrice d'aéronautique et d'aérospatiale.

Quant à dire que la Réunion ne rapporte rien à l'Etat, je préfère poser le problème à l'envers : que rapporte la Réunion aux entreprises métropolitaines ? On dit souvent que l'on est un petit marché. C'est vrai, 820 000 personnes c'est petit. Mais c'est le nombre de personnes ou leurs solvabilité qui comptent ? Au dernières statistiques, la consommation à la Réunion compte pour 9 milliards d'euro. Ce n'est pas rien.
L'argent de la Métropole arrive à la Réunion, "nourris" les intermédiaires (commerçant, grande distribution, ...), et repart ! Les marques de voitures les plus vendus sont Peugeot et Renault. Nos yaourts viennent de Métropole, nos éoliennes aussi, nos médicaments. Bref, nous sommes un marché important, ouvert aux entreprises Métropolitaines. Les différents subsides (minima sociaux, grands chantiers, ...) sont plus à assimiler à des aides d'Etat aux entreprises nationales, à la différence qu'elles sont autorisées par la Commission européenne. Cet argent du "pétrole" a rendu difficile l'émergence d'un tissu local de PMI-PME.
D'ailleurs, les échanges Métropole/Outre-mer sont considérés par l'INSEE comme des exportations, et l'Outre-Mer n'est pas comptabilisé dans les chiffres du commerce extérieur.

Comparer l'île Maurice à la Réunion est très facile, à condition de le faire à parité de pouvoir d'achat. Je n'ai pas tous les chiffres, mais je crois que le chômage à Maurice tourne autour de 8 %. D'ailleurs, c'est l'île Maurice qui est surnommé le "tigre africain". La Réunion, c'est plutôt l'île des RMIstes (du vécu ...). D'ailleurs, je me rappelle un article datant du début des 80's, où M. Isautier fulminait contre le gouvernement de l'époque qui avait choisi l'île Maurice pour financer une raffinerie pétrolière. De même, pour ses vacances, Chirac allait à Maurice (voyage pourtant payé par le contribuable !). Tout n'est pas parfait, mais force est de constater qu'ils sont partis de loin et qu'ils s'en sortent mieux que nous. Nous tomberons de haut lorsque l'île Maurice nous dépassera en PIB.

Pour résumer, je dirais qu'il faut moins d'Etat (Etat, Région et autres CT), mais "mieux" d'Etat. Il doit mieux redistribuer l'argent, et mieux le réorienter, notamment vers des actions plus "symboliques".
A quand une vraie continuité territoriale, à l'image de celle de la Corse ? Au passage, êtes-vous satisfait de l'action de la Région en la matière ? Trouvez normal que c'est à la Région de le financer ?
Il faut une vraie structure politique, où les Réunionnais sont entendus et compris, et pas seulement le lobby des entreprises des DOM, très actif à rue Oudinot ....

61.Posté par Zkaèl le 16/12/2010 14:15
zkael
59.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 16/12/2010 13:49
"Et pour vous répondre, qui je veux qu'ils représentent aux OUA? Mais c'est très simple, et je l'ai déjà dit: eux mêmes. Pas les réunionnais, mais juste les indépendantistes réunionnais, c'est à dire quasiment personne. Mais là, ça serait légitime."


A l'époque on parlait de l'OUA (et non aux OUA) ... et depuis quelques années de l'UA (l'Union Africaine) pour la petite précision.
Si demain, les nationalistes étaient amenés à sieger à l'UA (en tant qu'observateur tant que le pays n'est pas indépendant) ... il siègeront aux noms de leurs organisations respectives et au titre de La Réunion (pays de référence) ... que tu le veuilles ou non, c'est comme çà !!!

60.Posté par Caton2 le 16/12/2010 14:06
Bien sur que l'assistanat est une autre forme d'esclavage. La Réunion n'est pas colonisée, elle s'auto colonise. Ce sont les tyranneaux locaux qui servent de colon d'un genre spécial. Ils ne distribuent pas des tâches pénibles, mais des prébendes, des rentes sans contrepartie de travail. L'asservissement des conscience! La forme la plus ultime, la plus sophistiquée de l'esclavage. En contrepartie, il n'y juste qu'à se laisser vivre et aller voter dans le bon sens. Indépendantistes, libérez vous de vos maîtres, ça fait longtemps que vous n'êtes plus une colonie française, juste une auto colonie...qui s'auto détruit, lentement mais surement.

59.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 16/12/2010 13:49
49. Il y a un point sur lequel je ne suis pas d'accord avec vous: vous semblez dire que l'Etat se désintéresse de la Réunion et au final la laisse sciemment dans sa situation économique. Mais attendez, l'Etat ne fait pas de miracles: il y a aussi des situations objectives que les pouvoirs publics n'ont pas les moyens de réparer. Or la situation a un grand nombre de désavantages structurels: topographie, éloignement, petite taille du marché, créole, ... Bien au contraire, je trouve que l'Etat s'implique énormément à la Réunion, entre ses dépenses "pures" et ses dépenses fiscales, au point que selon certains chiffres jusqu'à 90% de l'activité économique réunionnaise découle directement de l'activité des pouvoirs publics (bon, ça cumule Etat et collectivités, mais les collectivités tiennent aussi largement la route financièrement grâce aux solidarités nationales et européennes, sous forme de dotations, de fonds structurels, ... ) : nous bénéficions de l'essentiel des mesures économiques françaises (encore que le rsa a tardé un peu) et en plus de mesures supplémentaires! Il suffit de voir d'où nous sommes partis il y a 50 ans pour mesurer l'efficacité de l'Etat à la Réunion... A ce sujet, il est plus que probable, avec un bref comparatif avec les régions métropoles, que nous coutions infiniment plus cher à l'Etat que ce que nous lui rapportons (pour la simple et bonne raison que la seule région qui rapporte plus à l'Etat que ce qu'elle lui coûte en métropole c'est l'île de France et que nous n'avons pas précisément la même situation économique... )

Quant aux impôts que vous citez, ils ont un sens: l'octroi de mer permet de financer les collectivités locales , qui sans lui ne seraient tout simplement pas solvables, et qui remplissent un nombre important de fonctions primordiales (sociales, par exemple, mais aussi investissements... les établissements scolaires ou les routes par exemple) . La défiscalisation permet de compenser les surcoûts liés à l'éloignement de nos principaux marchés, ce qui rend certaines activités solvables. Pour la surrémunération, ça a une certaine cohérence (tenter d'augmenter la taille du marché pour rendre, là aussi, certaines activités solvables) même si je suis plus circonspect en raison des effets secondaires inflationnistes d'une telle mesure sur certains marchés (l'immobilier, par exemple) .

Alors remettons les choses au point: oui, il y a encore beaucoup à faire à la Réunion. Mais non, on ne peut pas prétendre que l'Etat en est responsable: il fait ce qu'il peut, c'est déjà énorme mais c'est insuffisant compte tenu de nos problèmes intrinsèques, même s'il est très probable qu'il puisse difficilement faire plus. Il suffit de faire un comparatif avec les pays voisins pour voir qu'on s'en sort quand même nettement mieux qu'eux alors qu'objectivement on a pas la moitié des avantages économiques qu'ils ont. Regardez Maurice: son système de santé, ses salaires (il vaut souvent mieux être chômeur à la Réunion que de travailler à Maurice, sur les catégories d'emplois les plus basses) , ses infrastructures, son système scolaire... Alors oui, Maurice a une forte croissance et un taux de chômage plus bas, mais on y vit nettement moins confortablement de manière générale.

51. C'est sûr, on a tous tellement envie de devenir comme la Corse, ses assassinats de Corses par des Corses car ils refusent de payer "l'impôt révolutionnaire", ses rackets, ses attentats faisant autant de morts parmi la population qu'on prétend défendre que parmi celle qu'on prétend chasser, ses attaques racistes contre des maghrébins, ...

54.Honnêtement, non. Ca serait une perte de temps et d'énergie, ouvrez un livre d'histoire. Ou, plus simple, wikipédia.

55. L'Ena je sais pas mais Dieu me préserve de la politique des boucs émissaires! Ce que vous appelez "le système de dépendance économique et politique" est effectivement un problème (enfin, moins qu'un problème, un obstacle) mais qui n'a RIEN à voir avec la politique de l'Etat: c'est un fait structurel. Je vais même vous surprendre: la départementalisation n'a rien à voir avec cette situation, c'est juste que l'on a un accès privilégié à un marché et des infrastructures de qualité ce qui nous pousse à nous spécialiser dans cette direction. En fait, l'Etat ne fait rien d'autres que son JOB en nous aidant, d'ailleurs à perte pour lui, le souci vient du fait que peu d'entre nous ont compris qu'il s'agissait d'un complément et non d'un solde de tout compte. Soyons clairs: sans le soutien de la France, non seulement notre économie ne serait pas à la moitié de ce qu'elle est aujourd'hui (ni même, d'ailleurs, à la moitié de ce que serait l'économie mauricienne) mais ses perspectives d'avenir seraient quasi inexistantes. Plutôt que de leur cracher au visage, on devrait leur dire merci: on serait vraiment dans une situation épouvantable sans eux. De fait, on est en fait dans une situation de pallier: l'aide française a été déterminante pour nous sortir d'une situation qui était bien pire mais nous avons atteint un stade où elle ne suffit plus. Il nous faut rentrer dans nos crânes, désormais, que nous devons trouver des moyens en sus de ces aides pour nous développer, mais ces moyens sont d'ordres économiques et non politiques (dans le sens où la politique n'en est qu'un moyen d'accompagnement) : démarchage de marchés, respécialisation de l'économie, investissement...

Enfin, s'ils faisaient, quoi, 10% des voix, je voudrais bien croire qu'ils ont de nombreux sympathisants. Mais là, à 0,88% des voix, c'est juste ridicule comme argument: d'abord parce que les partis extrémistes sont des partis dont l'électorat est structurellement très mobilisé, ils n'ont donc que peu de réserves de votants. Ensuite parce que la montée de l'abstentionnisme leur profite: ils captent une partie des votes perdus par les grands partis. Enfin parce que même à supposer que ce soit vrai, ils vont faire quoi? Doubler leurs voix? Les tripler? génial... Même en supposant qu'ils ont 5 fois plus de sympathisants que d'électeurs (ce qui est hautement improbable) , ça ne les mènerait même pas à 5% des voix...

56. "la plupart des réunionnais"? Vraiment? Quels sondages, quelles élections? Ca sort d'où? Ensuite, qu'il y ait des dysfonctionnements, on est d'accord, mais quel rapport avec eux? Ces types, à partir d'un ressenti et non d'une analyse sérieuse, posent de faux problèmes qui LA en revanche nous détournent de vrais problèmes. Mais ce n'est même pas ça, la problématique: la problématique ce sont des gens qui n'ont aucune légitimité démocratique s'arroger le droit de parler en notre nom et de critiquer... la représentativité démocratique des autres! Une histoire de paille et de poutre, non?

Et pour vous répondre, qui je veux qu'ils représentent aux OUA? Mais c'est très simple, et je l'ai déjà dit: eux mêmes. Pas les réunionnais, mais juste les indépendantistes réunionnais, c'est à dire quasiment personne. Mais là, ça serait légitime.

58.Posté par Vivien DURIEUX le 16/12/2010 12:47

Le monde est colonisé par la MAFIA et quelques familles qui ont fait exploser l'Empire Français avec Napoléon introduisant la MAFIA qui perdure en France et dans le Monde, dont aux USA, libre un 4 juillet 1776, grâce à Louis XVI de BOURBON, où LA REUNION s'appelait île Bourbon où Louis XVI voulait abroger l'esclavagisme qui perdure à LA REUNION avec:

"L"assistanat une autre forme d'esclavage"

Selon l'abbé PIERRE découvrant LA REUNION.


NAPOLEON a bradé la Louisianne 1/3 des USA jamais payée par les USA et il a nommé LA REUNION , île BONAPARTE et a caché 15 ans la défaite de la Royale à TRAFALGAR et a fait se suicider l'Amiral de VILLENEUVE de peur qu'il dise la vérité.

Sous NABOLEON la gauche et la droite se taisent sur les 11 officiers français assassinés le 8 Mai 2002 à KARACHI , où MARINE LE PEN doit demander la démission de Nicolas SARKOZY, comme l'a demandé, l'avocat courageux des 11 familles, des 11 officiers ,la démission de NICOLAS SARKOZY ,pour accusation de crime contre LA RES PUBLICA où la droite et la gauche pèchent ensemble par omission pratiquant l'OMERTA rimant avec MAFIA!?

MARINE LE PEN ne doit pas perdre son temps sur les Islamiques financés par l'Arabie Saoudite ayant avec la CIA ,fait assassiner mon confrère architecte OUSSAMA BEN LADEN et tout AL KAÏDA ,DER KAMPF , LE COMBAT à TORA BORA le 13.12.01.

Que SARKOZY PINOCCHIO ,démissionne , par AMOUR DE LA RES PUBLICA ,' YALA , YALA ' ALLEZ, ALLEZ rajoutant 'FISSA' VITE, VITE MARINE LE PEN 'PAR AMOUR DE LA VERITE' devise de sa Sainteté BENOIT XVI, sachant que:


'SE TAIRE C'EST TRAHIR'

MARTIN LUTHERKING dont le D DAY est célébré le 21 janvier ,Jour J du régicide de notre Roy Louis XVI de BOURBON qu'il serait grandement temps de réhabiliter et retrouver le drapeau de la Royale blanc à fleurs de lys or, de la France qui gagne.


"SE TAIRE C'EST TRAHIR"

a dit Martin LUTHERKING plus jeune NOBEL de la PAIX n'étant pas de la dynamite ou pire de la thermite ,comme celui de BARACK, KIF KIF BOURRICOT à BUSH, avec un gringo noir occupant illégalement les CHAGOSSES ,où du temps de Louis XVI de BOURBON, les chagossiens viviaient mieux qu'actuellement dans des bidon villes à MAURICE!?

MAURICE ex île de France indépendante se portant mieux que LA REUNION, où mes clients hôteliers se suicident du fait d'une corruption sans nom ,comme encore le 10.11.10 à ST PIERRE!?

Comme architecte "EMILE ZOLA DE L'ARCHITECTURE" comme les Chagossiens,attaquant l'Angleterre et les USA,j' attaque donc la France devant l'EUROPE, pour non respect des droits de l'homme et pour corruption, étant le principal problème en France du Palais Bourbon à l'île Bourbon, après 222 ans de "SEXES, MENSONGES & VIDEOS" de truquages qu'INTERNET dénonce avec WIKI LEAKS ,par Julian ASSANGE, un Australien citoyen Britannique ayant du harpon en créole de Bourbon.


VIVE LA DÉCOLONISATION PAR LA MAFIA

57.Posté par Baswa le 16/12/2010 12:44
En réponse à logique, post 53.

En général mes modestes interventions s'adressent à un ensemble. Je n'ai pas pour habitude de désigner un individu en particulier, sauf pour ce cas précis. J'utilise mon droit de réponse. Il ne me semble pas vous avoir désigné ? Si je l'ai fais, c'est bien involontairement. J'en suis désolé. (Vous vous êtes senti visé quand même).
Vous n'êtes pas le seul intervenant à tenir les propos lors des différents écrits. C'est de cette pensée collective sur les Réunionnais qui pousse un bon nombre de Créoles à réagir. Ce n'est pas pour autant qu'ils sont haineux et gesticulateurs. D'ailleurs je traduisais cette pensée par des interrogations.
L'identité culturelle des régions et des pays existe et doit continuer d'exister. La mondialisation ne pourra se faire que par l'engagement du respect de cette reconnaissance, sans acune autre nation puisse prévaloir de sa suprématie identitaire, culturelle ou économique. Avoir une identité et être reconnu sont des éléments favorables à l'existence et à la dignité d'autrui. Ils sont également nécessaire pour une construction universelle d'un monde meilleurs.
La France est un exemple même de la diversité culturelle. L'Europe en est un autre à une plus grande échelle. Ces nations sont fiers de leur identité. Alors il faut, à nous aussi, laisser ce droit à la dignité être fier d'être Réunionnais au même titre que le Breton, l'Alsacien et le Cht'mi.
Ce n'est pas un danger, c'est plutôt libérateur et fraternel.
Par contre, les vrais problèmes soulevés ne sont pas débattus. Je ne suis toujours pas convaincu du courage à utiliser ces propos en Corse, au pays Basque et d'autres régions métropolitaines. Aucun détracteur n'est intervenu sur le sujet, j'attends.
Personne de votre camp pour exprimer ce que serait la réaction des populations des régions métropolitaines: lire ou entendre des propos par d'autres venant d'autres régions sur des postes indexés à 53%, avec un taux de chômage aussi élevé ? Leur dire qu'ils font trop d'enfants ?
Faire des efforts intellectuels pour nier une situation coloniale, ça ne sert qu'une poignée de nostalgiques. La réalité est tout autre.
Je ne suis pas né à la Réunion, (on 'sen fout), issu d'un grand brassage multiculturel et mondial, (on s'en fout aussi). La sérénité de mon esprit c'est l' harmonie de ma conscience en étant du côté des plus humbles et des victimes de cette société. Je crois que ce combat est juste. Vous avez le droit de penser autrement, mais attendez-vous à ce qu'il y ait des réactions.

56.Posté par Baswa le 16/12/2010 10:15
La représentativité des Indépendantistes ne doit pas être un prétexte pour masquer la réalité de la situation et des sentiments qu'ont la plupart des Réunionnais sur le dysfonctionnement de nos institutions républicaines, ni d'utiliser l'insulte pour les désigner.

A une époque, lorsque le PCR,( Parti Communiste Réunionnais), faisait 37% des voix, malgré les fraudes électorales institutionalisées, des voix s'élevaient pour hurler que le PCR n'était pas représentatif du peuple réunionnais.
En définitive, qui voulez-vous qu'ils représentent lorsqu'ils siègent à l'OUA ou autres assemblées ? Ils sont Réunionnais, non ?

55.Posté par nat le 16/12/2010 10:02
post 50 Mon dieu ! le fifils à son papa se croit devenu intelligent parce qu'il est en prépa de l'Ena....MdR !
Les indépendantistes Réunionnais font ce qu'ils veulent et expriment un courant qui est bien plus vivace que ce que tu crois dans l'opinion...Moi par exemple , je ne vote pas pour eux , mais je sais que le statut départemental a atteint ses limites pour le développement de ce pays et je sais aussi que ce système de dépendance économique et psychologique vis-à-vis de la Métropole a été fabriqué par de stupides bureaucrates énarques et sur-rémunérés....ce que tu rêves sans doute de devenir ?

54.Posté par Zkaèl le 16/12/2010 09:49
zkael
50.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 16/12/2010 03:15
"... que la Réunion est un pays colonisé n'attendant que sa décolonisation et que la départementalisation a été antidémocratique. C'est quand même très fort ..."


Ti Pierrot viens m'expliquer en argumentant que La Réunion n'est pas un pays colonisé, que la décolonisation n'a pas lieue d'être et que la départementalisation n'a pas été imposé en mars 1946 ... la na rokozé !!!

53.Posté par Logique le 16/12/2010 08:32
51.Posté par Baswa le 16/12/2010 05:44

Je vous met au défi de trouver un seul écrit où je fais montre de haine ou de mépris pour les réunionnais !

S'il s'agit de faire en sorte que la démocratie et l'administration fonctionne mieux qu'aujourd'hui, avec moins de corruption, de monopoles et d'abus, je suis pleinement d'accord.

S'il s'agit de réfléchir à des modes de développement qui puissent améliorer la situation économique et sociale de l'île, je suis pleinement d'accord.

S'il s'agit de rejeter des gens pour ce qu'ils sont et pas pour ce qu'ils font, ou de proposer des non-solutions et désigner des boucs émissaires, je ne suis plus d'accord du tout.

Je respecte pleinement la culture réunionnaise mais les questions d'identité deviennent vite des marais putrides où on s'enfonce jusqu'au cou !

Souvenez-vous du grand débat national sur le sujet qui a fini en grand égout collecteur des haines et des frustrations. La façon la plus simple de définir ce qu'on est est de lister ce qu'on n'est pas, ce(ux) qu'on n'aime(nt) pas, ceux qu'il faut éliminer pour être vraiment soi-même et entre soi...

Les fachos sont de ce camp, pas dans celui d'en face.

52.Posté par Bayoune le 16/12/2010 08:05
Poste 35, di gros kafrine mwin lé sir, si té fé fère aou indikté pou ou ginye in bon lanplwa, ou té té kapab ékri papa èk trwa P..!

Ma ékri plito, inn ti kafrine dan la tète, akoute kosa, in boug konm Frantz Fanon la ékri, mi yespère ou la antandi parlé de so Kaf Martiniquais - qui s'est rallie à la cause des patriotes Algériens en lutte contre le colonialisme français, tiens, les Algériens aussi étaient trois fois plus français que certains réunionnais, ils avaient 3 départements français en Algérie, et konm des derniyé kouyon, zot la zète lo bann koloniyalis èk la sinn. Roviyin aou ti kafrine, wala sate Fanon té i di " parler une langue, c'est assumer un monde et sa culture, et ( l'antillais) ranplass par réniyoné - qui veut être blanc s'imaginera l'être d'autant plus facilement qu'il a fait sien cet instrument culturel qu'est le langage". Lé vré osi konm di Fanon "l'oppression coloniale et aliénation culturelle vont de pair."
Na in ote zafère i fo ou waprann " la décolonisation est véritablement une création d'hommes et de femmes nouveaux ... la "chose" colonisée devient homme et femme dans le processus même par lequel elle se libère". Va arive aou in zour tikafrine, sé toute sate mi souète aou....wa devenir inn sèr réniyonèz é fiyèr de lète

51.Posté par Baswa le 16/12/2010 05:44
Ces fascos colonialistes éludent les vrais questions sur l'identité et la culture réunionnaise.
Oseraient-ils tenir le même language en Corse ou au pays Basque ?
Tant que les Européens se battent pour leur libération face à l'envahisseur, se sont des héros.
Dès qu'il s'agit des peuples colonisés se sont des nationalistes haineux et frustrés...
L''indépendance n'est peut-être pas la solution pour sortir la Réunion de ces inégalités, ( un département et une administration qui fonctionneraient de la même façon que les autres départements métropolitains, faut-il y croire encore ?), mais jamais nous devons laisser nos frères créoles se faire insulter pour ce qu'ils représentent.
La haine est-elle du côté de ceux qui méprisent et dénigrent ou de ceux qui réclament les mêmes droits et la même considération ?

50.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 16/12/2010 03:15
31. Ah, mais attendez, ils ont le droit inaliénable d'avoir des opinions débiles, c'est pas ce que je leur reproche (encore que... ) . Non, ce qui est absolument tordant c'est de voir des gens avec à peu près la même représentativité locale qu'un Schivardi au niveau national nous expliquer qu'ils représentent le peuple réunionnais, s'exprimer en son nom pour soutenir les palestiniens (cause fort noble au demeurant, mais ils n'ont aucune légitimité pour nous engager là dessus) , que la Réunion est un pays colonisé n'attendant que sa décolonisation et que la départementalisation a été antidémocratique. C'est quand même très fort: ces gars sont incapables de se faire élire à la Réunion mais parlent en son nom à l'international! Ils ont jamais été foutu de gagner une élection à laquelle ils ont participé (et, que je sache, celles ci ne sont pas truquées pour les tenir à l'écart) mais les voilà qui vienne expliquer l'illégitimité des autres! Alors je dis pas qu'ils devraient demander l'autorisation pour avoir des idées (encore qu'en l'espèce, pour paraphraser Sartre, ce mot d'idées fait rêver...) , juste qu'ils devraient demander l'autorisation avant de s'exprimer au nom des autres. Parce qu'en l'absence de mandat, nos amis indépendantistes ont la légitimité pour s'exprimer au nom d'eux mêmes, point.

49.Posté par jumeau_974 le 16/12/2010 02:03
Post n° 35 => J'ai eu l'occasion de vous lire à plusieurs reprises, et ce post à été le prétexte pour vous répondre. Ce n'est pas un manque de respect de souligner vos fautes. Je vous mets juste en contradiction avec votre position sur la langue créole. La langue française est une langue difficile et rare sont ceux à la maîtriser totalement (je n'en fais pas partie d'ailleurs). Bon nombres de Français ne la maîtrisent pas (argot, langage SMS, ....). Imaginez alors les petits Créoles, notamment ceux évoluant dans un milieu essentiellement créolophone (famille, amis, etc ). Le créole est un élément majeur dans la lutte contre l'échec scolaire. Il doit servir à un meilleur apprentissage de la langue française.
Mes allusions, comprises par Bayoune, vous incitaient à faire preuve de plus de rigueur. A aucun moment, il n'a été question de vous offenser.

Post n°42 => La Réunion a des tonnes de problèmes à régler. La question de l'indépendance pose la question suivante : est ce que l'Etat est responsable de tous les maux à la Réunion ?
Bien sûr que non ! Mais il est à l'origine de nombreux dysfonctionnements non pas par ses actions, mais plus par son inactions :
Dans quelle région/département métropolitain 32 % de chômage, dont plus d'un jeune sur deux, est-il acceptable ? 110 000 illettrés ?

La politique de l'emploi est du ressort de l'Etat non ? De même que celle de l'éducation, avec le rectorat ?

La politique fiscale et budgétaire menée à la Réunion par l'Etat concoure-t-elle à l'intérêt général ? En quoi l'octroi de mer, la sur-rémunération, la défiscalisation, les exonérations de charges et d'impôts diverses permettent-elles le plein emploi à la Réunion, condition sine qua non du développement économique de notre île ?

La justice fonctionne au ralenti à la Réunion, des conflits d'intérêts sont courants et la corruption omniprésente.
Pourtant des mesures simples, valables tant à la Réunion qu'en Métropole, seraient les bienvenues : le non-cumul des mandats, limitations à deux mandats pour chaque fonction d'exécutif local ...

Si l'Etat n'est pas capable d'être impartial, et de garantir un Etat de droit à la Réunion, s'il n'est pas capable d'exercer ses compétences autrement que la politique du portefeuille, alors oui, c'est aux autorités locales de devoir le faire. Force est de constater que depuis une 20 aines d'années, il n'y a plus réellement d'ambition pour la Réunion, de ligne directrice.

Dans les 60's, 70's, un PCR fort faisait craindre l'indépendance à certains ténors de la droite. Le PCR surfait sur des thèmes comme la lutte contre la pauvreté, le partage des richesses, forçant ses opposants à répondre. On a eu ensuite des mesures fortes : la réforme agraire de 1969, construction d'établissements scolaires (à l'époque la Réunion n'avait qu'un seul lycée !), etc ...

Pour ou contre l'indépendance, est ce que cette question trouve-t-elle encore un sens dans notre mondialisé d'aujourd'hui ? Une éventuelle indépendance au XXI è siècle aura-t-elle la même signification qu'une indépendance au XXè siècle, en plein milieu de la Guerre froide ?

A vrai dire, l'important, c'est la concurrence des opinions, des idées politiques. C'est celà qui fera avancer la Réunion, que les hommes et les femmes défendent férocement leurs idées et fassent preuve d'ambition. Et pour faire allusion à GroKafrine, le but est bel et bien un développement économique à l'image de Singapour, Taiwan, et non la misère de Madagascar.

48.Posté par Zkaèl le 16/12/2010 01:35
zkael
45.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 20:41
Ou la touzour pa répond amoin ... la dérision n'est pas une réponse !!!
Po koué sat i aprann fransé lékol, zot i aprann ali par peur que cette langue disparaisse demain ?
On aura tout entendu, tout vu et tout lu ... kom di mon kamarad ...
Moi qui croyais qu'on apprenait les langues pour mieux les parler et surtout les écrire ... j'ai tout faux alors ...

46.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 20:49
Jusqu'à preuve du contraire un prisonnier se libère de ses chaînes ... mais ne s'exile pas ... décidément ek ou tout i fonksionn alanver !!!
Jusqu'à preuve du contraire La Réunion sé mon pays pokoué ou ve mi sa va ... ou lé kom désertin i ve ve touzour ekzil lo rénioné, i ve touzour anvoy ali déor po son bonheur !!!
Si la situation de La Réunion te fais rire ... rire aou navoir kisa va rire dernié ...

47.Posté par Bayoune le 15/12/2010 20:59
Gros kafrine, 23 ou 25 kan ou na ankor pou aprann de la vi, ou na ankor dolé dan la bouss. I fodra ou miri in pé pliss, apré ou poura kozé, pou lo moman, mwin na linpresiyon la pou rode out somin. I fo pa ou wa la inn en nou réniyoné, aou èk lo swa dizan logique ou tronpe aou in bonpé, dizon tout sinpleman wi amize anou kan nou lire aou èk out bon fransé, i fé pitiyé, in zour pétèt, mi di biyin in zour wa devenir in bon réniyonèz, é ou nora pi onte war out zanfan koaz kréol. Konm Zkael la di aou, ou la pa réponn ali. Di anou, poukwé sa, bann pti fransé i sar lékol pou aprann zot lang maternèl, alorke, konm lo pti réniyoné zot i parle touletan, la mi krwa nout dalon la mèt aou in kwin...

46.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 20:49
a poste 41 a t entendre on dirait que tu es enchainé avec des boules aux pied et des chaines aux poignets si tu te sent prisonnier et esclave pourquoi ne va tu pas dans une ile deserte au moin la bas tu seras libre non? Serieux les gars faut arreter avec vos délires de persécution et d esclavagisme que le vilain etat français vous fait subir la c est carrément de la paranoia qu est ce que je me marre quand je lis certain poste lollllllll

45.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 20:41
poste 41 mi répond a ou sé pou pas perd la lang sé pou sa y apprend kréol l école pour sois disant sauvegarder la lang comme si lo kréol y sa disparaitre

44.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 20:30
toute a fait daccord avec toi logique bien envoyer sa fais plaisir de vous lire j en connais qui doivent etre vert de rage en lisant votre poste lollllllll

43.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 20:23
posta 14 pou perd soit disant la lang kréol sa te va

42.Posté par Logique le 15/12/2010 20:12
33.Posté par Baswa le 15/12/2010 16:13

ça y est : je suis un gros facho !
ben voui, ça doit être ça, un gros facho qui s'ignore...
Les fachistes, les vrais, ils sont ultra-nationalistes et rejettent les "envahisseurs" et autres étrangers parasites, non?

La vérité, braves nationalistes, c'est que vous camouflez (mal) vos haines et vos frustrations sous un vernis idéologique d'un autre âge.

Il y a des tonnes de problèmes à régler à La Réunion mais votre programme est inexistant hormis tout ce que vous voulez supprimer ou rejeter.

Casser d'abord ce qui est "mal" et voir ensuite ce qu'on fait des ruines?
Le monde est plein d'expériences géniales de ce genre le plus souvent menées par de grands idéologues qui se saoulent de leurs propres paroles et assistent impassibles à la souffrance des populations qu'ils gouvernent.

Proposez autre chose que des imprécations stériles au fil de vos discours éculés et vous trouverez des gens pour discuter avec vous des différentes solutions possibles aux problèmes posés.

Pour l'instant, vous n'êtes que des gesticulateurs ridicules et vous n'avez aucune crédibilité auprès de ceux que vous prétendez représenter.

41.Posté par Zkaèl le 15/12/2010 19:41
zkael
38.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 18:49
Ou la pa répond amoin vréman su lo kréol ... pokoué aprann si nou koz ?
Ke ou ve ou ve pa Larénion nora son lindépandans in zour ... sra in péi lib.
"Maître" nou ve pi ... Papa non pli ... nou ve désid parnouminm ... vive la liberté !!!

40.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 19:39
bayoune jai 25ans et pas 23 (erreur de frappe) et non je ne dis pas seulement viens chéri vu qu ont bosse tout le deux En tout cas bayoune moi je ne renie pas mes origines et je ne sort pas l etiquette créole a tout bout de champs Je suis contre l indépendance et le créole a l école et alors c est pas pour autant que je méprise mon peuple de la réunion et pas pour autant que je suis toujour daccord sur tout se qui se décide a paris et non plus que je voue aux zoreil une admiration absolue faut pas exagerer n ont plus quoi

39.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 19:12
a bayoune la mere patrie comme vous dites na jamais été mon pays adoptive et d une part je n ecoute pas freedom et encore moins de les appelés et en alsace jai travailler en tant que chef de rayon dans une grande surface ( et oui c est pourtant vraie) et jai eu la chance de retrouver le meme boulot a la réunion En partant bosser en métropole 4ans j ai ameliorer mon français a l orale jai jamais été douer en cour de francais surtout l écrit sa vous va?

38.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 18:49
a poste 36 non je n est pas honte de ma culture de ma couleur de ma religion j en suis meme fière de l héritage laisser par mes parents ,ancetres...et puis c est mon droit de penser que se n est pas une bonne chose d enseigner le creole a l école Et puis si voulez tellement cet indépendance pourquoi ne la demandez vous pas Je le redis ses nationalis c est des cinglés ils n ont pas le droit de parler pour nous aux nom du peuple qu ils parlent pour eux oui alors je retire le mot cinglé mais pas pour nous

37.Posté par Bayoune le 15/12/2010 18:47
Madanm Gros Kafrine, mwin mi ginye pa ékri an fransé, mi yékri pa, mé mwin lé kontan, yoblize lire amwin. pou réponn amwin. Kan Jumeau i di aou ou yékri in fransé makote, lé vré, li na rézon, si ou respèk la lang Molière de oute mère patrie adoptive, ou dwa fé in léfor, pou pa fé ri out gèl. Ou métrize lo fransé petèt, du genre " wi bwana", dotan si ou la travye an Alsace, in mirak minm ou parle pa Alman, domaz noré pi ète out segonde patri. ou di ou la dékross in boulo, ou di pa nou lékèl, petèt osi i ginye solman dire " tu viyin séri" lé plin kon ou a Paris. Mwin lavé pa bokou pansé dosi out lékritire, mintnan mi wa ki maoulé oulé. A, na in not zafèr mi vé dire aou, " la bave krapo i touss pa lo papang i vole an lèr". Mi azout la pa mwin va trète aou négropolitin, sé maronaz - ou mérite pa, ou la pwin kalité intelèktièl pou porte so kalifikatif - j'ai eu l'occasion de côtoyer cette communauté de négropolitain à Paris, sé dot domoune ke ou. Si lé de dalon la parti an Algérie, i parle du peuple Réniyoné, sé parseke il font parti intégrante de la Nasiyon réunionnaise, zot i pé parle o nom du peuple Malgache, ou Mauricien etc... Konm mi wa ou lé vréman bandé konm fransé, kan ou yékri trwa line, ou la finn fé 10 fotes, ou lé bon ziste pou pouss in kou de gèl dosi Freedom, mwin la rokoni out vwa... ou biyin pouss bèf dan la pente Sassy... Bel air lé tro lwin

36.Posté par Zkaèl le 15/12/2010 18:19
35.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 17:40
"non j ai dis que je suis contre le créole a l école ne déformer pas mes propos je n est jamais été contre ma langue maternelle puisque je le parle tout les jours et puis les gosses ils parlent leur langue je ne vois pas l interet d apprendre une langue qu ils parlent déja ..."


I voi lindépandans i fé per aou ... sé sa i fé koz aou komsa ... é i fé ou trèt bann nasionalis "cinglés" ... "cinglés" ou minm kom di in ti marmay mi koné !!!
Mé sé pa posa moin la mèt lo kozman, sé po sat ou la di su lo kréol ... a ékout aou kan in moun i koz in lang i serv ariyn i aprann ali ...

Alé di bann zorey aprann pa fransé lékol, po koué, zot i koz toulézour
Alé di bann zanglé, bann zalman, ban shinoi, bann zarab ... parey !!!
Ou voi out rézonnman i tiyn pad bout ... an réalité kom i di ou la ont ou minm, ou la ont out kiltir, po ou sé rabès aou ... alé aprann kréol ...
Ou mazinn sé in pe komsi le zorey lu santé alu rabésé kan lu té aprann fransé, komsi lu lavé ont !!!

35.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 17:40
non j ai dis que je suis contre le créole a l école ne déformer pas mes propos je n est jamais été contre ma langue maternelle puisque je le parle tout les jours et puis les gosses ils parlent leur langue je ne vois pas l interet d apprendre une langue qu ils parlent déja c est tout .Je les traites de cinglés parce que ses personnes se permettent de parler aux nom des réunionnais c est scandaleux quand a mon parler francais macotte comme vous dites me connaissez vous pour dire une chose pareil oui je fais des fautes et alors sa ne m empeche pas de maitriser le francais a l orale si non je n aurais pas réussis a décrocher un boulot poste34 on peut trés bien parler correctement français meme si on fait des fautes a l écrit vous qui parlez de respect est ce que vous me respectez en critiquant mes fautes est ce cela le respect?

34.Posté par jumeau_974 le 15/12/2010 16:50
Post n°32 => La partie de votre commentaire sur la langue créole m'a fait me souvenir de votre position que vous aviez exprimé sur les différents articles traitant de la langue créole. Vous disiez que vous étiez contre la langue créole, parce qu'elle était un frein à l'apprentissage de la langue française, et concourrait à l'illettrisme.

Vos multiples fautes d'orthographe, de grammaire, nous confirment une expression bien de chez nous : "Il vaut mieux un créole bien parlé qu'un français makote". D'autant plus, que l'utilitaire de commentaire dispose d'un correcteur d'orthographe et de grammaire .... Une ou deux fautes, celà arrive, mais il y a des limites.

Vous vous dites ouverte d'esprit, vous revendiquez une liberté de pensée. Vous reprochez à Bayoune de ne pas respecter vos positions en vous traitant de "négropolitain", mais que faites-vous en traitant ces personnes de cinglés ?

Vous avez raison sur un point : lorsque le Créole part en Métropole, c'est à lui de s'intégrer. Trop souvent, il est bercé par un rêve de France, très différente de la réalité, rêve qui relève souvent du fantasme. Il faut arriver, sans a priori, et faire des efforts pour aller vers les gens. Les Réunionnais savent faire celà.

Mais, je refuse de devoir le faire à la Réunion : chez moi, ce n'est pas à moi de m'adapter, de faire des efforts. Je ne suis pas un rustre, j'ai été éduqué, je suis ouvert à toute conversations. Mais, il ne me viendrait pas à l'idée de faire des remarques, de critiquer voire de rabaisser la langue provençale, leurs traditions, leurs coutumes, lorsque je suis en Provence. Cela doit être de même à la Réunion, pour ceux qui arrivent. C'est tout simplement une question de respect : le respect de notre identité.

33.Posté par Baswa le 15/12/2010 16:13
A tous les faschos colonialistes qui déversent leur bile raciste, vos remarques prouvent que vous nous considérez comme des sous hommes. Il est sur qu'ils ne feraient pas les fanfarons devant les Corses ou les Basques et que leurs propos seraient plus feutrés. (La peur des représailles).
Jamais ils pourraient tenir le même raisonnement dans n'importe quelle région de la France Métropolitaine.
C'est par votre faute que des Réunionnais préfèrent l'indépendance à l'humiliation. Si ils ne représentent que 0,88%, au moins ils ont le courage de faire front et de développer leurs idées.
Si nous avions été une véritable région de France avec le même fonctionnement administratif...
Je répète: Quelle région pourrait accepter une telle situation avec 37% de chômeurs et 47% des moins de 25 ans sans emploi ? Et subir les vexations de ces faschos ? Historiquement les colonialistes ont toujours méprisés les peuples qu'ils ont colonisés.
Si j'ai évoqué les USA, c'était pour démontrer que face à la colonistion, les révoltés, pourtant d'origine britannique, se sont libérés de ce joug coloniale.
Même si nos ancêtres seraient tous Français, (ce qui est faux, que font-ils des Tamouls, des Chinois, des "Zarabes", des Africains, des Malgaches, des Comoriens, des Métis, des Créoles tout simplement...), faut-il pour autant baisser la tête ?. Sous prétexte que nous sommes incomparables aux USA par la superficie, il faille continuer à nous dévaloriser ?
Voila, encore des arguments révélateurs, afin d'excuser et de minimiser l'ignominie.

32.Posté par gros kafrine le 15/12/2010 15:21
maronaz contrairement a se que tu pense je suis 100%kafrine pure de grand pere comorien et malgache coté papa et ivoirien et yab coté maternelle contrairement a toi je ne suis pas raciste je suis ouverte d esprit et jai toujour penser comme sa sans qu on me dicte de faire ci de faire sa de penser comme ci comme sa jai toujour été libre de penser comme je le voulais sans jamais personne pour m influencer et j ai toujour fais se que je voulais sans rendre compte a qui compte donc parce que je suis contre le créole a l ecole et l indépendance de la réunion et parce que je ne pense pas comme toi sa fais de moi une aculturer et négropolitin comme tu dis ?c est n importe quoi le terme négropolitin est raciste se qui vous dérange c est que je m adapte partout et je suis ouverte d esprit et que j accepte tout le monde comme ils sont quelque soit sa couleur ,sa religion, etc......contrairement a toi je n est pas d appriori sur les zoreils ou autres il y des c.... partout et contrairement a toi jai des amis afriquain ,zoreil mauricien ,malgache canadien , afgans et paskistanais je ne suis pas comme toi je m enferme pas dans se cancan qui consiste a rejeter les étrangers et rester entre créole moi se n est pas mon crédo et comme tu sais j ai vecus en métropole en alsace(4ans) je n est pas subis le moindre racisme de la part des métro la bas parce que j avais fais le choix de m intégrer et de ne pas vivre en communauté c est le communautarisme qui entraine le racisme une derniere chose maronaz je suis une kafrine bien noir et fiére de l etre pour en revenir a l indépendance je suis contre archi contre comme dis pierre fréderic dupuy ses cinglés ne doivent pas parler aux nom du peuple et nous représenter ils ne représente qu eux meme qu ils arretent avec leurs cirque

31.Posté par Zkaèl le 15/12/2010 14:57
29.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 15/12/2010 13:00
Alors quand on fait 0,88% des voix à une élection s'étant déroulée de manière régulière (les dernières régionales) et qu'on ose parler au nom du "peuple" réunionnais, on évite de donner des leçons de démocratie...


Ti Pierrot nou ve pa donn "lecons de démocratie" à qui que se soit ... perd pa la face ... sé ou y prann aou po in donèr de "leçons" é aprésa ou viyn akiz lé zot !!!
Kom tout rénioné, bann nasionalis na lo droi kozé po défann zot péi ... zot la poin po mand lo droi, lé fini lo tan la ...
Minm si lo kozman bann nasionalis i donn aou bouton ... koué ou ve mi di aou ?

30.Posté par Caton2 le 15/12/2010 13:32
Moi je suis pour qu'on rende cette île à ses premiers habitants. Les animaux sauvages. Euh, il n'y en plus beaucoup? Le Dodo a disparu? des tas d'oiseaux aussi? Et qui est le coupable? L'être humain? Dehors l'être humain, vive le mouvement indépendantiste papangue / tangue...

29.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 15/12/2010 13:00
Alors quand on fait 0,88% des voix à une élection s'étant déroulée de manière régulière (les dernières régionales) et qu'on ose parler au nom du "peuple" réunionnais, on évite de donner des leçons de démocratie...

28. http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l'Algérie#cite_ref-93

28.Posté par le congo chez tintin le 15/12/2010 09:31
La colonisation de l'Algerie s'est soldé par LA MORT DU TIERS DE LA POPULATION TOTALE ALGERIENNE..... et encore la France leur a fait un cadeaux !!! LOOOL


------------------------------------------

D'ou sors tu cette énorme connerie ??? as tu un lien prouvant tes élucubrations ???

27.Posté par maronaz le 15/12/2010 09:01
mi intervyin pa su le sizé , mé jis pou domandé kisa ilé " gro kafrine" , sanz spédo apél aou plito " gro bounty" ou byin "négropolitin" . pffff ma samé vi kréol la finn akiltiré konmsa,

26.Posté par Logique le 15/12/2010 08:04
23.Posté par Bayoune le 15/12/2010 07:31

"On n'accepte l'autre que lorsqu'on le connaît bien,
On s'en méfie tant qu'on le connaît mal,
On le rejette dès qu'on le connaît trop!

On n'intègre les autres que lorsqu'ils sont rares,
On s'en méfie quand ils affluent,
On les rejette dès qu'ils sont trop!

Agir autrement, c'est mettre sa patrie et soi même
En danger. "


C'est du Marine Le Pen ou du Brice Hortefeux ?

25.Posté par Logique le 15/12/2010 07:58
12.Posté par Baswa le 14/12/2010 20:38
"Les USA, ancienne colonie britannique, sont devenus indépendants, (le 4juillet 1776), grâce au mouvement révolutionnaire mené essentiellement des Britanniques, (Anglais, Ecossais, Galois et Irelandais). Ils ont été soutenus par le Royaume de France et son représentant La Fayette. Rien à dire, c'est normal. "

Eu égard à la taille des USA et ses richesses naturelles, il aurait été possible que l'Angleterre en devienne la vassale ! Oups, c'est quasiment fait...

Comparer La Réunion au USA qui sont 3.833 fois plus grands, il fallait oser ! Et puis l'histoire du peuplement de ces deux territoires est quasiment la même, c'est bien connu.

C'est quoi déjà la phrase culte des tontons flingueurs au sujet de ceux qui osent tout?

24.Posté par ki kose le 15/12/2010 07:32
Drôle de zozos, ils sont tous descendant des premiers français habitant sur l'ile..... Plus bête tu meurs !

23.Posté par Bayoune le 15/12/2010 07:31
Les indépendantistes réunionnais étaient à Alger pour dénoncer "l'occupation française"
Zinfos mardi 14 12 2010

gros kafrine " avec des boug comme sa lé simple si un jour bana lé au pouvoir mi fuis la réunion ek mon famille " - Na in nafère ou di pa ousa ousava, é la ou krwa la France va akèye aou, déza detrwa zémigré réniyoné, nout zanfan la Réniyon, dann in fwayé Palaiseau, i fout azot déor an plin Hiver. Na in not zafèr ou dwa réflésir gros kafrine, sé pa si ou na laze pou konète koman bann harkis d'Algérie lété aleyi an France, la France ke zot la servi, au mépris des intérêts de leur patrie, Madame gros kafrine, ces francais mulsulmans d'Algérie ont été parqué comme des cochons, konm lo siyin dans des camps, presque de concentration – pour qu’il ne se mélange pas avec la bonne population française -des camps placés sous la surveillance des gardiens de cercle, des CRS. Ils avaient des horaires pour sortir et rentrer, à 22h les camps sont fermés. Si ou la déside de parir, mi souète aou bone sanss, sé domaz kanminm oliyé pran out kouraze a de min pou rekonstruire sate va resté, aou ou sove, out kouraz èk ou.... Ankor inn fwa, mi lèss pou zot les réflexions de Thomas Sankara, azot réniyoné médite la desu, T. Sankara lété dann péi Lafike, lo Burkina Fasso, in péi kaf konm nou minm. Sans doute pour avoir voulu plus de liberté pour son pays et son peuple, et l'avoir fait part au président socialiste français, Mitterrand, il a été assassiné, comme tant d'autres leaders Africains, notamment Patrice Lumumba

« Ces aides alimentaires (…) qui installent dans nos esprits (…) ces réflexes de mendiant, d’assisté, nous n’en voulons vraiment plus ! Il faut produire, produire plus parce qu’il est normal que celui qui vous donne à manger vous dicte également ses volontés. »
1ère conférence nationale des CDR, 4 avril 1986.T. Sankara

” Il faut proclamer qu’il ne peut y avoir de salut pour nos peuples que si nous tournons radicalement
le dos à tous les modèles que tous les charlatans de même acabit ont essayé de nous vendre 20 années durant. ( Anou dopi 64 ans) Il ne saurait y avoir pour nous de salut en dehors de ce refus là. Pas de développement en dehors de cette rupture là. Il faut ranimer la confiance du peuple en lui-même en lui rappelant qu’il a été grand hier ( nout balance commerciale lété excédentaire avant 1946) et donc, peut-être aujourd’hui et demain. Fonder l’espoir ". (Thomas Sankara)

Thomas Sankara a été une voix quasi prophétique pour réveiller nos esprits en somnolence pour les inviter à repenser l’Afrique autrement et avec espérance. « La plus grande difficulté rencontrée est constituée par l’esprit de néo-colonisé qu’il y a dans ce pays. Nous avons été colonisés par un pays, la France, qui nous a donné certaines habitudes. Et pour nous, réussir dans la vie, avoir le bonheur, c’est essayer de vivre comme en France, comme le plus riche des Français. Si bien que les transformations que nous voulons opérer rencontrent des obstacles, des freins»
Thomas Sankara

Severin, mwin la fé pliss in domi sièk dann so péi rasis, i trète anou konm la moukate, solman so bann i bave in bonpé dosi la grandèr la France, zot i koné pa kosa i vé dire, fé zète aou déor parske ou lé nwar, ou rofize loué aou in lozman, touzour akoz out sové lé konyé, gro kafrine dawar lé drwate é biyin blansi, dawar osi in bounty. Frantz Fanon, le grand patriote martiniquais i dékri biyin so bann zouaye profranSSé dans Peau Noire et Masque blanc, ou Albert Mémi, in ote ankor dans le Portrait du Colonisé et du Colonisateur. E pi si nou rète la Réniyon, Joseph Varondin osi, i fé lo Portrait du Colonisé départementalisé et de son Maître. In pti pasaz pou nout toute réniyoné /

"L'Avenir de la Réunion n'est pas cet enfant que la femme indigène porte avec inconscience dans
son ventre qu'elle pousse en avant comme un sac à provision, mais le petit zorèy sans prétention que sa mère d'un air innocent, promène dans sa modeste poussette à la manière du prince héritier à qui l'on fait visiter son futur royaume en petit équipage.. "

Un peuple qui ne se défend pas,
Est d'abord confiné dans un ghetto,
Puis séquestré dans ses maisons,
Enfin expédié en camp d'extermination
Ou en Exil chez le maître pour servir.
Ce qui revient au même.

(Conclusion posthume de ceux qui ne sont pas revenus)

On n'accepte l'autre que lorsqu'on le connaît bien,
On s'en méfie tant qu'on le connaît mal,
On le rejette dès qu'on le connaît trop!

On n'intègre les autres que lorsqu'ils sont rares,
On s'en méfie quand ils affluent,
On les rejette dès qu'ils sont trop!

Agir autrement, c'est mettre sa patrie et soi même
En danger.

22.Posté par Seb le 15/12/2010 04:48
La colonisation de l'Algerie s'est soldé par LA MORT DU TIERS DE LA POPULATION TOTALE ALGERIENNE..... et encore la France leur a fait un cadeaux !!! LOOOL

Connaissez l'histoire avant de conclure sur un sujet que vous ne maitrisez pas

Il faut que vous soyez conscient ... !!!!
qu'un parti indépendantiste n'a pas d'autre rôle que de faire un CONTRE POUVOIR nécessaire dans le système (sois disant démocratique) auquelle nous sommes soumis ... Et NON PAS d'obtenir l'indépendance de la Réunion .....Voyons !!!

Les plus dangereux politiquement ne sont pas ces gens là !! mais comme toujours pendant que la maison brule on regarde ailleurs !!!


21.Posté par MaNioc SHOW le 15/12/2010 01:48
Les kitt'sa mère de zorey... je sais pas... mais c'est vrai qu'il y a 2-3 par ici, à qui je botterais l'arrière train ..bien volontiers..!!

Notamment tous ces crévèrs de "contre-indépendantistes" bidons qui viennent ici balancer leur abrégés ..toujours plus grotesques. L'argent de la France ?! ..ça y est.. ? ..ça faisait longtemps..!! J'ai ds le grenier familial des titres et autres plans d'usine... qui témoignent d'une époque où l'argent de la France ou de Navarre (..ben voyons..!! ) ..n'aurait pas été pas "grd chose" sans cette transformation, ...fructification... ou valorisation.. opérée sur place. A partir d'huile de coude très certainement. Comme de matière grise. Et les bredins qui viennent ici s'exercer à la branlette républicaine, et parviennent à la prononcer, ..cette stricte opposition La France- La Réunion... sont surement plus à plaindre.. intellectuellement ..que ce collectif dit minoritaire.

Et dont on parle bcp. ..Pourtant !!

..alors sans aucun doute, à ceux-là qui ne sentent pas à l'aise... Ceux-là qui souffrent.. d'être si mal "entourés".... je leur adresse en retour, ce bon mot de Lacaille :

Si manzé pa bon pou ou lo frère.. Pousse ton zassiette si coté. ...Na manz a li pou toué..!!!

..Unn' ti hache coupe gros bois !!!

20.Posté par jumeau_974 le 15/12/2010 00:49
Que dire de plus que le post n°13 et 14 ...

D'un côté vous avez des personnes indépendantistes, motivés qui font le voyage jusqu'à Alger et qui se proclament être du peuple Réunionnais.

D'un côté, vous avez des Gaulois de la Réunion, qui nous énumère leurs ancêtres Français. Ceux là même qui ne comprenne pas lorsqu'ils sont discriminés en Métropole, alors qu'ils sont "Français". Comme si le fait d'être Réunionnais impliquait de nier ses origines. Selon votre raisonnement, le Québec serait toujours français.

Vous avez également les Français de papier : on leur parle de France, ils nous répondent porte-feuille. La Réunion sera pire que Madagascar, ou autre. La peur du planqué, qui préfère l'immobilisme. Mais l'assistanat ne sera pas éternelle (le fameux "développement endogène"). A aucun moment, ils ne citent Singapour, Taiwan, Maurice. La peur de travailler sûrement ....

Il serait temps de développer notre île et d'avoir de l'ambition pour elle. Qu'importe indépendance ou pas, il faut créer des emplois, et surtout que les Réunionnais soient les fondations de cette Réunion. Les transferts Métropole-Réunion doivent se réduire. Je ne trouve pas choquant d'affirmer que sont les Réunionnais qui doivent occuper les postes clés de la Réunion. Nous avons des jeunes partis se former, et lorsqu'ils reviennent sont pris pour des "p'tits créoles couyons sur diplômés".
La situation est catastrophique, et pourtant rien n'est fait.

19.Posté par SEVERIN le 14/12/2010 22:50
oh noe 974 et gros cafrine,si vous le savez le nombre de créole qui s'aventure dans l'humiliation dans ce monde de mondialisation pour essayer sortir leur épingle du jeu.Résultat on nous chie dessus car on est pas reconnu comme un peuple mais les larbins de la France et là gros cafrine et M.noe 974 on pleure comme un gamin, mais non pas parceque on à échoué.Tout simplement on à pas un drapeau sous notre véritable peau.Je suis en France depuis 1978,j'ai subi toute l'humiliation que vous ne pourrez l'imaginer.Au jour de cette date beaucoup d'entre nous tente leur chance ailleur et aucun succé.Moi j'ai eu la mauvaise idée de fréquenter ces chiens politiques de droite comme de gauche voilà ou j'en suis regarder mes gosses souffrirent dans leur études sans pouvoir les aidés.Alors dans toute démocratie tout demande réflexion et je ne suis pas du genre à vendre mon cul à droitre comme à gauche pour m'en sortir.J'ai milité avec ces gens ils m'ont cracher dessus.A croire qu'ils veulent des moutons va savoir,mais je ne m'inquiète pas,vous vivrez ce que j'ai vécu ou vos enfants le vivront et c'est pas moi qui vas les applaudire.

18.Posté par Zkaèl le 14/12/2010 22:03
Aou ankor in not ti Pierrot ... de quel peuple veux-tu que Bernard GRONDIN et Aniel BOYER se réclame ... si ce n'est du peuple réunionnais ... qui à tes yeux en plus n'existe même pas ... et là je comprends mieux !!!
Surtout kan le boug y koz sé in planké de la république ... française et qui tourne le dos à ses propres racines, à sa propre culture, à sa propre identité.
T'es à pleindre mon enfant ... gaté !!!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales