Politique

Les indépendantistes en lice

Le charismatique leader Aniel Boyer a annoncé la candidature du Parti indépendantiste rénioné aux élections régionales de mars 2010. Après le désistement aux municipales partielles de Saint-Louis, les membres de Nasion Rénioné veulent rebondir et faire prendre conscience aux Réunionnais qu'il devient nécessaire de "sortir de l'économie de comptoir" et de s'orienter vers une politique auto-centrée sur la Réunion.


Les indépendantistes en lice
"Le peuple réunionnais est invisible", ce sont ces mots d'Aniel Boyer que l'on pouvait entendre hier soir du côté de Trois-Mares, au Tampon. Après un score de 1,73% aux régionales en 2004 et un récent désistement aux municipales partielles de Saint-Louis, le leader du parti indépendantiste rénioné se lance dans la course à la pyramide inversée.

Et c'est bien de l'indépendance de l'île dont il est question. Une indépendance qui devra suivre son cheminement et pour laquelle une représentation à la Région constituerait un tremplin afin de mobiliser les Réunionnais à cette question.

Face à "l'échec de la départementalisation", les militants du parti indépendantiste veulent réagir et "sortir la Réunion de la situation catastrophique dans laquelle elle se trouve" explique Aniel Boyer. Une situation critique symbolisée selon lui par "40% de chômage, plus de 200.000 illettrés, 350.000 gramouns à la CMU et un manque criant de 30.000 logements... On ne peut pas faire pire que cela".

L'importance de la pêche maritime et de l'agriculture pour l'avenir de la Réunion

Cette fois, les membres de Nasion Rénioné ont décidé de mettre les petits plats dans les grands en allant à la rencontre de la population et en organisant des réunions sur les grands enjeux et projets d'une liste qu'Aniel Boyer attendra pour présenter : "A Saint-Louis, nous avons fait l'erreur de communiquer notre liste trop tôt. Cela ne se reproduira pas pour ces Régionales" déclare l'indépendantiste.

Opposé à ce qu'il considère comme le gigantisme du projet de Tram-Train, le mouvement Nasion Rénioné propose la mise en place d'un "boulevard de la mer" avec des navettes maritimes associées à la mise en place de quais et débarcadères pour la circulation des Réunionnais et des marchandises. Des marchandises issues, entre autres, de l'exploitation de la mer et de l'agriculture locale à travers une diversification plus importante et qui permettrait de "nourrir le peuple".
Ces secteurs permettraient à l'économie locale d'être plus autonome, à travers l'apport des taxes douanières, et contribueraient à la création d'emplois, à la réduction du chômage dans l'île et à une sortie de "l'économie de comptoir entretenue par la France", selon Nasion Rénioné.

Mettre fin à la "déportation" des Réunionnais

Le but du Parti indépendantiste est également de favoriser les Réunionnais dans le secteur de l'emploi et donc de "libérer les emplois" en leur faveur. Une idée débattue par le mouvement politique sur le socle de la "déportation" que subiraient les Réunionnais depuis plusieurs dizaines d'années : "Pour trouver un Réunionnais en l'air, à un poste de responsabilité, il faut désormais prendre une loupe. Nous sommes plutôt pour une mobilité réfléchie où le Réunionnais peut vraiment revenir dans l'île pour apporter ses connaissances" s'insurge Aniel Boyer.

Conscients de la nécessité d'une tribune à la Région, les militants de Nasion Rénioné souhaite générer une conscience chez le Réunionnais qui ne doit plus être "l'esclave du système français". Loin d'attirer aujourd'hui les foules, cette idée pourrait bien faire son chemin. C'est en tous cas le souhait premier d'Aniel Boyer à trois mois de l'échéance régionale.

aniel_boyer.mp3 Aniel Boyer.mp3  (1.66 Mo)


Mercredi 16 Décembre 2009 - 12:15
Ludovic Robert
Lu 11177 fois




1.Posté par bertel le 16/12/2009 12:57
LOL

Oté ! C'est Nation ou Nasion ? Hein !?

Faut être cohérent "lé ga" !

"Opposé à ce qu'il considère comme le gigantisme du projet de Tram-Train, le mouvement Nasion Rénioné propose la mise en place d'un "boulevard de la mer" avec des navettes maritimes associées à la mise en place de quais et débarcadères pour la circulation des Réunionnais et des marchandises."

Prenez le bus, allez au Tampon. Tournez en rond au moins trois fois et vous trouverez l' Hôtel de Ville. Demandez à voir le locataire provisoire souvent absent parce que déléguant - prenez RDV longtemps, très longtemps à l'avance... - , et fusionnez votre nom avec le sien pour cette idée de génie !!!...

Si cela ne marchait pas parce que la nature vous rappellera forcément un jour où nous habitons... proposez un pont aérien avec avions cargos entre le nord et le sud ou le sud et l'est...très important l'est en ce moment... lol ...

Plus ce sera gros, plus cela passera !!!

Bertel de Vacoa

2.Posté par Roger le 16/12/2009 13:09
Charismatique ? Un mec qui fait 1% aux élections ? Quelle farce... Ce Boyer est un clown, point barre.

3.Posté par LANCIEN le 16/12/2009 13:33
Voilà encore un boug i perde pas de l'air.Oté aniel oute cerveau i doit pas pli gros qu'in pois chiche là encore heureusement que le ridicule y tue pas sinon dépi longtemps ou lété mort

4.Posté par bugg le 16/12/2009 13:51
eh ben!
vraiment il faut de tout pour faire un monde.j'aurais vraiment voir le reunion independant pour observer de loin tres loin meme .j'aurais peur d'etre prisonnier de la misere et de la pauvrete generalise.peut etre je me trompe

5.Posté par Logique le 16/12/2009 14:30
"On ne peut pas faire pire que cela"

Principe de base N°1: Il n'y a jamais de limite dans le pire !
Sauf peut-être en ce qui concerne ce brave Aniel, il faut bien une exception pour confirmer la règle.

6.Posté par ti colon le 16/12/2009 15:18
"N'importe qui aujourd'hui pense avoir les capacités pour occuper n'importe quel poste politique".
La faute à qui ?????????
Pourquoi en est on arrivé là ?????
Nous ne sommes pas au bout de nos stupeurs ...... j'ai bien peur que le pire est à venir !!!!
A moins qu'un sursaut républicain me surprenne ...

7.Posté par Sam Boat le 16/12/2009 16:04
Bonne initiative de aniel Boyer et de ses amis.
On verra bien si les indépendantistes locaux sont en progrès ou en recul par rapport à 2004 et ainsi quel écho a ce mot d'ordre aujourd'hui. Ce sera trés instructif.

8.Posté par bertel le 16/12/2009 17:00
" 6.Posté par ti colon le 16/12/2009 15:18
"N'importe qui aujourd'hui pense avoir les capacités pour occuper n'importe quel poste politique".


Vous ne croyez pas si bien dire... c'est même déjà le cas ! La faute aux faux citoyens dépourvus de tout sens... politique et qui ne votent jamais !

Faites le tour des communes où règnent des députés-maires et demandez le CV de ceux à qui sont délégués les pouvoirs... lorsque Monsieur ou Madame siège... ailleurs !

Un Homme, UN mandat... renouvelable UNE fois !
VOTE obligatoire de tous les citoyens âgés de 18 ans et plus... sous peine d'amende !


Bertel de Vacoa

9.Posté par bugg le 16/12/2009 17:53
peut etre il pense que nous sommes des galet qu'ils ramassent en misouk dans la riviere saint etienne ..alé tir un feuille donc

10.Posté par 100% réunionnais et 100% français le 16/12/2009 17:54
Je cite: "plus de 200.000 illettrés, 350.000 gramouns à la CMU", ah bon? ou il a trouvé ces chiffres lui? j'aimerai vraiment le savoir! Donc 1 réunionnais sur 4 ne sait ni lire, ni écrire, et 45% de la population sont rétraité... quel crédibilité de leur part! Il a vraiment le profil pour être président de la région!

11.Posté par fiuman le 16/12/2009 18:01
Le pathétique l'emportera-t-il sur la rigolade ? pas sur !



12.Posté par franck le 16/12/2009 18:10
il est heureusement trop faible et surtout son discours est illisible pour être réellement dangereux.
Dangereux pour tous et surtout pour la Réunion avec son discours rétrograde

13.Posté par l'impur non repenti le 16/12/2009 20:20
Ben quoi !
A force de se gargariser, à longueur de posts sur ce site et sur presque tous les autres médias, sur l'identité réunionnaise , d'exacerber les passions sur cette question , il est normal que l'on assiste à l'émergence d'un nationalisme , et à la demande d'indépendance portée par A Boyer , Bayoune et leurs dalons; ceux - là sont logiques avec eux-même ; tout ça aboutit à des absurdités haineuses et suicidaires , mais inéluctables!
Que La Réunion continue d'exacerber la "renyonité" , les A Boyer se multiplieront par milliers !
Il y a , ici, de nombreux apprentis-sorciers , à l'insu de leur plein gré !......et des "zintello" qui jouent , à répétition avec le feu ( pas à leur insu, ceux -là ) !
P Vergès a fort bien compris, dans les années 70, qu'il ne parviendrait jamais à ses fins (indépendance camouflée en étape autonomiste ) par le communisme, mais par le nationalisme lavé à l' "identité culturelle" ! A Boyer lui reproche seulement d ' avoir" trahi "cet objectif initial !
IL FAUT SAVOIR CE QUE L' ON VEUT , et ne pas jouer de toutes les cordes à la fois !
Les circonstances peuvent faire que les 2% de Boyer deviennent très vite 20% (cf "les Ecolos"....moins de 2% en 2007 et 17%en 2009 ) !

14.Posté par thibaud le 16/12/2009 21:10
Post 12---
Illisible, A Boyer , oui, sans doute actuellement !
En1923, "Mein Kampf" , brulot nationaliste, anti slave, anti français , et déjà anti juif , écrit par un prisonnier en pleine dépression, prénommé Adolf, était .....illisible, incohérent ;
......on a vu la suite !
Ces personnages (Adolf, Anyel ) ne cherchent pas à convaincre par une démonstration , mais, à déclencher une émotion collective..haineuse .........et là, ça n'est pas maitrisable ; ça dépend des circonstances , notamment de caractère socio-économique !
Quand s'occupera t 'on de créer , à La Réunion, une véritable économie productrice de valeur ajoutée et créatrice d'emplois (cf déséquilibre import /export démesuré ) ; quand s'occupera t ' on de démographie ( avec la délicatesse voulue pour ne pas culpabiliser les personnes ), ce serait plus efficace pour l'équilibre de la société réunionnaise que tous les discours rabâchés sur l'identité
Le post 13 n'a pas tort ....
Je suis , sans doute, iconoclaste ......tant pis !

15.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/12/2009 23:09
La seule chose que les "zintello" évoquent, c'est la préf régionale pour les fonctions publiques lors des mutations..

Inciter l'Etat a utilisé l'outil de l'emploi public pour faire baisser le sentiment que certains exacerbent, voilà une proposition parmi d'autres, dont celles consistant à dire que le créole n'a qu'à se démerder par lui même, à l'instar de n'importe quel autre citoyen de France, et ne pas pleurer sur son sort.

Aniel boyer et son mouvement surfent sur la méconnaissance d'une grande partie de la population, pour qui le "yaka faut qu'on" demeure la solution, pour qui le responsable, c'est l'autre, celui qui vient lui piquer son travail... voilà pourquoi pour faire taire ce sentiment, l'Etat doit montrer qu'il tient compte non pas des doléances des créoles à vouloir se consacrer à leur île, mais leur faire comprendre que pour "mériter le retour", il faut partir pour s'épanouir, apporter sa contribution à l'identité nationale en demeurant ailleurs que dans son île.. d'où la nécessité de remettre en cause les affectations locales dans la fonction territoriale, hospitalière et l'éducation nationale pour un premier poste.

Concernant aniel boyer, il faut le contraindre à abattre ses cartes, chiffres à l'appui pour le réduire à la plus simple expression, celle de l'insignifiance.




16.Posté par citoyen le 17/12/2009 06:52
D'accord avec Bertel (sauf pour les quais et débarcadères : :-)) , l'impur non repenti et NDLP.

1 – « Face à "l'échec de la départementalisation", les militants du parti indépendantiste veulent réagir et "sortir la Réunion de la situation catastrophique dans laquelle elle se trouve" explique Aniel Boyer. Une situation critique symbolisée selon lui par "40% de chômage, plus de 200.000 illettrés, 350.000 gramouns à la CMU et un manque criant de 30.000 logements... On ne peut pas faire pire que cela". »

Si, on peut faire pire : l’indépendance statutaire et la fin des relations économiques et financières avec la mère patrie et l’Europe, principales pourvoyeuses de fonds.....

Car une fois l’indépendance arrivée, il est évident que les 40 % de chômeurs trouveront enfin du travail, que les 350 000 gramouns à la CMU vont rajeunir et avoir plus de revenus, que les 200.000 illettrés sauront lire et écrire, et que les logements pousseront de terre comme par magie....



2 – « Opposé à ce qu'il considère comme le gigantisme du projet de Tram-Train, le mouvement Nasion Rénioné propose la mise en place d'un "boulevard de la mer" avec des navettes maritimes associées à la mise en place de quais et débarcadères pour la circulation des Réunionnais et des marchandises. Des marchandises issues, entre autres, de l'exploitation de la mer et de l'agriculture locale à travers une diversification plus importante et qui permettrait de "nourrir le peuple". »

Vous parlez d’avant ou d’après l’indépendance ? Car avant, on pioche toujours dans le tiroir caisse des fonds publics abondants ! Mais après, vous financez vos projets comment ????

Par contre, sur l’idée des quais et débarcadères (comme il en existait au 18ème et 19ème siècles), pourquoi pas, il faut diversifier les modes de transports et cela peut créer des emplois. Et d’accord sur le gigantisme ruineux du Tram train peu efficace....


3 – « Le but du Parti indépendantiste est également de favoriser les Réunionnais dans le secteur de l'emploi et donc de "libérer les emplois" en leur faveur. Une idée débattue par le mouvement politique sur le socle de la "déportation" que subiraient les Réunionnais depuis plusieurs dizaines d'années : "Pour trouver un Réunionnais en l'air, à un poste de responsabilité, il faut désormais prendre une loupe. Nous sommes plutôt pour une mobilité réfléchie où le Réunionnais peut vraiment revenir dans l'île pour apporter ses connaissances" s'insurge Aniel Boyer. »

Eternel débat démagogique où le « réunionnais » est systématiquement présenté comme « exporté » et exploité et toujours à des postes inférieurs, ce qui permet d’oublier la diaspora réunionnaise en métropole et le monde, importante, qui a permis à plus d’un de trouver du travail.

Cela permet également d’oublier que dans l’administration, les mutations de fonctionnaires sur l’ensemble du territoire français sont la règle, outre mer inclus, de sorte que la règle n’est pas que tous les réunionnais occupent tous les postes basés à la Réunion, c’est un euphémisme, étant rappelé qu’en terme de population et de géographie, la Réunion = environ 1% de la France.....
Cela permet aussi (oh lala, c’est politiquement incorrect) de ne pas parler de l’absence de compétence ou de moralité de certains (voir le nombre d’élus concernés... reflets d’une partie de la population ? Voir le sondage sur Zinfos où 2/3 sont pour le népotisme......). Attention, il y a de nombreux réunionnais diplômés, compétents et d’une très bonne moralité dans tous les secteurs économiques de l’île....

Ben oui, parce qu’une bonne partie des gars sur le « carreau » ou à des postes « inférieurs », nana diplômes ? I rod vrément ensort azot ? I bouz ?

Quant aux postes à responsabilités qui seraient pris par des non réunionnais, des chiffres, des chiffres, sinon on est dans le vague et les impressions subjectives, et ça ne fait pas un débat.

Ah au fait, et les cadres et patrons locaux dans le privé, à majorité non réunionnais ?

Et c’est quoi, réunionnais : né à la Réunion, y vivant depuis longtemps (depuis combien de temps ?), né à la Réunion ET y vivant depuis longtemps (combien ?) en ménage avec un(e) une réunionnaise, qui cause et mange créole ??????????? ....

Paroles paroles, et flou, flou, flou..... Et concept piège et dangereux que le « réunionnais » (historiquement, issu d’un très grand métissage de l’Afrique, Asie et Europe...) !

Au fait, bien sûr, une fois l’indépendance arrivée, plus de « déportation » vers la France et une vraie libération des emplois (lesquels, lesquels ???? comment, comment ??????)?

17.Posté par citoyen le 17/12/2009 07:04
Nasion réyoné = comme d'autres partis politiques = "profitasion" de l'ignorance d'une très grande partie de la population (qui ne sait pas lire, ou ne cherche pas à se renseigner....) et de ses frustrations (hélas), ce qui me fait craindre le résultat des prochaines élections régionales de mars 2010

nasion réyoné = "sous marin" à peine caché du PCR? ....

18.Posté par citoyen le 17/12/2009 07:11
PS: bien sûr, je précise qu'une autre grande partie de la population réunionnaise est bien évidemment très éclairée, intelligente et à même de comprendre les enjeux, et que par ailleurs, ce qui est dit ici, est applicable ailleurs (métropole, autres territoires outre mer). Ne me faisons pas dire ce que je n'ai pas dit!

Mais l'illetrisme de certains, le problème du chômage, la corruption des électeurs, l'absence de recherches d'informations contribuent à donner les élus que l'on connaît....

19.Posté par zarcboutan le 17/12/2009 07:37
La liberté d'opinion existe et toute personne ou parti l'exprimant a droit au respect.Qu'on ne soit pas d'accord avec ses orientations est une chose mais de là à tenir des propos à la limite de l'injure ....est un pas à ne pas franchir.Ce parti a le mérite d'exister,c'est le miroir de notre société.C'est une opinion personnelle libre à vous de ne pas être d'accord et alors?

20.Posté par alin le 17/12/2009 08:18
Indépendance mon cul! De quoi tu va nourrir ton peuple ?
Avec quoi tu va les soigner,les éduquer,et quel monnaie utiliser ?

21.Posté par thibaud le 17/12/2009 08:33
post 19---
C'est incroyable......Ou est l'injure?
Par contre , vous ne voyez aucun caractère haineux ou xénophobe dans les propos d'A Boyer ....Vous n'opérez aucune critique de ses idées et propositions ; ça, c'est un constat
Alors, on a compris !!!

22.Posté par thibaud le 17/12/2009 09:22
pour ma part, je le répète, A Boyer est totalement insensible aux chiffres et à l'économie......il s'en moque comme de sa première chemise.........il surfe sur autre chose...... l'émotion collective et la xénophobie.......Adolf ne s ' embarrassait pas davantage d'analyse économique......mais, la crise économique de 1929 et le souvenir du traité de Versailles ont suffit à donner de l'écho à ses thèses !

23.Posté par Zkaèl le 17/12/2009 10:44
A en croire le Post.22 défendre son identité, s'affirmer comme réunionnais, demander à être reconnu comme tel et pouvoir vivre et travailler dans son pays, releverait du comportement xénophobe ...

24.Posté par zarcboutan le 17/12/2009 11:05
Et oui il suffit d'interpréter un propos et conclure que.... vous laisse à votre délire post 22 et bon courage ^^.

25.Posté par thibaud le 17/12/2009 11:53
Eh bien Zarcboutez et Zkaelez ....sans trop délirer vous -même ....Bon Noel en rêvant à la naissance d' une Réunion indépendante....! (dixit ZKael sur un autre forum , en réponse à Caton !)
Le "pied suprême pour vous" !

26.Posté par zarcboutan le 17/12/2009 13:57
La liberté de pensée aussi existe.Sans doute que certains voudraient penser à la place des autres,on les connait ceux là,on les appelle les donneurs de leçon ou encore ceux qui connaissent tout,ceux qui savent ce qui est bon ou pas pour les autres,ceux qui ne perdent aucune occasion de se taire,ceux encore qui voient tout,entendent tout,ceux qui ....A force ils deviennent imbus d'eux mêmes et qui finissent par sonner creux et qui croient que plus ils font de l'esprit, plus ils sont intelligents.Je n'ai rien contre ceux là.Il faut de tout pour faire un monde.
Voilà,j'ai fait un ptit bout de chemin avec Zinfos.

27.Posté par azur le 17/12/2009 14:55
Zarcboutan; c'est une victime de plus des méchants ; lui, c'est un "ti zange", ça se voit !

28.Posté par Pol pot le 17/12/2009 15:55
Bravo Mr Boyer, vous relayez remarquablement mes idées !!!

3 points pour commencer, je vous expliquerai comment agir pour la suite..



d'abord objectif d'illétrés à 100%, en exterminant tous ceux qui savent lire !

Séjour en camp de travail pour tous ceux qui ne parlent pas Kreol, avec cours obligatoires sur la pensée de nos timoniers vergès et Boyer

ensuite, tout le monde pour travailler la canne dans les champs, de force si besoin....= chomage à 0% !


La Réunion sur la voie Cambodgienne gàce à Boyer, bravo camarade !

29.Posté par Bayoune le 17/12/2009 17:10
Mwin la lire inpé zot bann komantèr, pou la plipar zot i lèss resortir zot inn konte Mr Aniel Boyer, an diré boug la la vann azot pwa i kwi pa.
Zot i tortiye azot pou vomi zot fièl dosi in boug, ke ziska zordi la zamé té kondané pou awar vole larzan publik – a ma konésanss li la pa bare la Riv. dé Galets ek plis 40 millions konm lot "pipi de sat" du Port, li la pa bèze larzan koté in kèss déparye, koté Sintmari, li la pa fé lo kou Gironcel dan la komine Sintsizann, li la pa magouyé pou aseté inn vila, li la pa été mélé a dé zitwar de terin la komine Laposésiyon, li la pa bèze larzan kontriiab pou anvoye Mada, li pa fé disparète lo kof la méri Sintandré - an gro zot i ropross a Mr Boyer ek son bann dalon de ne pas se reconnaître dans cette bande de voleurs – de prébandiers ,osi li la pa anploye son zanfan a 10 000€ par mwa pour une maison de la culture - qui n'existe pas. Zot i ropross lo boug ek son bann dalon de voulwar nétwayé la Réniyon de so bann profitère - ki vive dosi larzan nout zinpo, i voyaze, i minne la bèl vi, ek zot kopine, zot métrèss, va fé krware anou zot i sar ankor lékol.
Mwin na linprsiyon in ponpé dentrezot la finn maboul. Zot toute i yékri toute zot vomi dosi Mr Boyer, di anou konbiyin dantrezot i sorte dann kalbanon bann groblan, dan kan - konbiyin i vive dann bann bidonvile dobout, HLMR ou la SIDR, kan lé pa antre de feye tole. Lé gayar dann zot biro klimatizé, moukaté, moukaté.

"Illisible, A Boyer , oui, sans doute actuellement !
En1923, "Mein Kampf" , brulot nationaliste, anti slave, anti français , et déjà anti juif , écrit par un prisonnier en pleine dépression, prénommé Adolf, était .....illisible, incohérent ;"
Thibaud, kisa la fote sina dé milié boug konm Mr Boyer, ou krwa pa sé inpé la fote de zot sivilizasiyon destruktive de lumanite de lome, mwin in kouyon mi koze ek ou, mé zot i fé rire amwin kan minm, toute cette virulence de vos propos - mé zot i koné lo proverbe kisa va rire lo derniyé.
Rapèle azot si zot na laze sak ki sé pasé an Alzéri - lété franSSé osi, départman osi konm la Réniyon, épi in zour, a bout de " pacification" de crime de torture, le peuple Algérien la foutu tous ses trouduku à la porte, konm ayèr an Afrique, la di azot, laba zot, zot lé pa sé zot, lé harkis osi, ceux qui ont servi, comme tant d'autres ici le système colonial té oblizé de partir. Malgré zot i krwa ke lé patiote réniyoné lé rasiste, sa lé dann zot tète, parske zot i asepte pa la vérité.

Na in la domandé ousa Mr Boyer la tire les chiffres qu'il a donné- ce sont tout simplement le chiffres officiels - qui ne peuvent pas être touletan makiyé. La départementalisation française à la Réunion mène notre pays dans une impasse totale et sans issue.

Au mois de juillet, la presse officielle publiait le JIR titrait plus de 52% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, la biyin di, "la population", dans ce terme la mète toute, y compris domoune is sorte déor, pétèt inbonpé zot minm ... zot i wa kosa mi vé dire … Kan Mr Boyer dit « Face à "l'échec de la départementalisation", les militants du parti indépendantiste veulent réagir et "sortir la Réunion de la situation catastrophique dans laquelle elle se trouve" . Une situation critique symbolisée selon lui par "40% de chômage, plus de 200.000 illettrés, 350.000 gramouns à la CMU et un manque criant de 30.000 logements... On ne peut pas faire pire que cela". Bé li na rézon é ankor, le chiffres de granmouns lé ankor minoré. Konbiyin de nos vieux ne peuvent plus se soigner, « la mitièle i koute tro sèr Mesie, na dolo, ek lektisité, mi ginye 350 euros, koman ouvé mi manze, » - Si zot i vé pa kite zot fotey climatiszé, pou in fwa ma di azot ékoute Freedom, zot va antan la soufranss domoune, i koné pa kosa i sar donn zot zanfan lo swar de Noèl – la osi sa i yinprésiyon pa zot, zot langous te zot kamaron lé déza dann konzélatèr , zot sanpaye o fré – é i yatann la fète pou la grande bouffe de zot grand gèl.

200 000 illettrés, pétèt danvantaz, zot i koné lé vré, mé si zot rokoné sa, zot i kondane zot France zot minm. Konm nou minm, zot la vu lankète l’INSEE, na plis 63 000 somèr i krève la dale, i rale la galère lé pa kontabilizé nulpar, koza zot i di, pliss 75 000 personne i vive ek lo RMI,la pa vré, dor biyin ek zot konsianss trankil jiska tan kou piyé va arivé.
Zot i poura pa dire zot lété pa o kouran. Zot i koné, mé zot i rale dosi le sursis donné par le système colonial instauré par les larbins du Pcr et la famille Vergès pour s’enrichir au détriment de la population. Dot i vé rale dann malizé, ma rapèle azot solman, que les élections dans un pays occupé n’a pas de sens démocratique, mais au stade actuel, c’est comme disait Mr Boyer « une fenêtre entrouverte qui nous permet de crier na le feu dan la kaze, et d’appeler au secours, pouke domoune i rouve zot ziyé é i réazi. Nouna linpresiyon ke dopi 1946, ek la départementalisation a commencé un génocide silebcieux à la Réunion, un généocide qui ne dit pas son nom – mais qui s’inscrit dans une triste réalité – un génocide par subtitution disait le grand poète Aimé Césaire ….
Si niou rète konmsa, si nou bouze pa, kosa nou sar lèss pou nout zanfan domin matin, anfin sat sar pankor ète déporté o Québec, an Australie ou an Europe….
Olié moukaté konm zot i fé, pran zot tète rante dé min, sèye réflési, na sifizaman réniyoné onète, responsab, kapab dévelope nout péi, kapab fé produire nout péi pou lo pèpe manzé.
Zamé domoune la manze in tranm train, ou in MCUR,minm pa in loto, tousa lé zoli, mé la popilasiyon i vive la mizèr noire an silanss dann la soufrans. Na in zour i yapèle domin, é domin lé anou, konm nout péi lé anou, na mare bann komandèr i sorte déor, ou serve de larbin à sat i sorte déor…

30.Posté par l'insoumis le 17/12/2009 17:47
Ca y est, Bayoune est de retour ! le gran franSSé qui s'ignore, zéléman ékléré qui rouvre son somin au pèp rényoné.....
Vive Bayoune , candidat Elysée 2012 !

31.Posté par Patrick Floc'h le 17/12/2009 19:07
2.Posté par Roger le 16/12/2009 13:09
Charismatique ? Un mec qui fait 1% aux élections ? Quelle farce... Ce Boyer est un clown, point barre.

Roger les clown c'est vous j'ai toujours eu un respect pour les gens qui se battent jusqu'à la mort pour défendre leurs convictions comme Gandhi bon certes Boyer n'est pas un Gandhi mais il a le courage de dire haut et fort sa position libérale devant la tyrannie Jacobine du colonialisme français avec l'arrogance des fonctionnaires sur rémunérés et la gorgone administrative qui gangrène toute l'économie la Réunion comme la Bretagne Même combat la mort plutôt que la souillure Jacobine

32.Posté par citoyen le 17/12/2009 19:17
Bon, résultat après mes questions: un tas le mot en kréol (mélangé avec des expressions françaises !!!!!), mais koté ekonomi, zero kalbas la fimé gran boi!

Alé kamarads zarcboutan et bayoun, brass bien lèr ek zot lang et pass bien lo pintir pou lalianz!

Zot program = goni vid (i tien pa dbout!)? A par zot frustration su kreol ou su zot mèm, na rien?

Nasyon réyoné = profitasion la frustration pou gaign plas koté lalianz + rien ????


Au fait: "Na in zour i yapèle domin, é domin lé anou, konm nout péi lé anou, na mare bann komandèr i sorte déor, ou serve de larbin à sat i sorte déor… "

=> paroles de Laurent Vergès...

=> Mdr, zot komandèr lé endan! Rouv zot zié, kouyons!

33.Posté par Bayoune le 17/12/2009 20:46
konfonn Bayoune ek in bézèr rak konm le Laurent de la jeunesse robèl, zot la pwin in merde pou di, alor zot i fé in zanbrokal, Bayoune ek A. Boyer, mi pé siouplé citoyen pli kouyon ante noute déou, anon mète dosi balanss, nout kouyoniste i dwa ète dan lo sans opozé, ni serve pa lo minm intéré, aou out mèt lé étranzé la Réniyon, nou nu bataye pou nout zanfant espèss grinn, pou lavenir nout péi, pou arète fé lo mandian - mi konpran lo zour va koupe lo bann suréminérasiyon, ek larzan fanm sèl la zourné - si mwa apré viyin aou domann out France fé in référendum " démocratique ", mi di biyin démokratik - avec des observateur étrangers, zot va war kisa i rète konm fransé, na inpé sar konm zoizo dosi la branss, in kou pétar toute i bèze somin i sove. Lé bon konmsa nora déza mwin de bouss a nourir.

Si lé vra la lis Nasion Rénioné i fé pa bonpé vwa, mé sa lé fran, la pa été aseté ek in feye tole de sak siman ou trwa madriyé - mwin lé sir dan lavenir nou va ginye bonpé pti, lé ti ruiso i fé la riviyèr, é pé anporté toute in bann moukatèr ke zot ilé, en vous croyant intelligent de dégobiyer zot fiel dosi doumoune i vé vive lib. Zot lé inpé konm lo siyin, zot i vive zot liberté ke la France i done azot ek la longèr la korde dann zot kolé - zot i fé pitiyé vive san lonèr, san dinité, san fierté aucune .
Lot la, lo linsoumi la taye, la Réniyon na pqin Lélysée po de zèf dann fénwar

Thibaud i dwa ète lo Goebels si mi tronpe pa, mé Thibaud ou koné koman la fini lo zistwar d'Adolph. Na in nafèr i fo touzour garde an mémwar, ti ase i fini par koupe bann gro bwa koloniyal.
Zot i wa pa lo moun i sanz, partou les peuples veulent et prennent leur liberté, agarde sat i se pass an Amérique latine....

34.Posté par l'impur non repenti le 17/12/2009 21:33
Allez Bayoune , encore une couche ; tu nous fais trop rire quand on te lit !

35.Posté par nicolas de launay de la perriere le 18/12/2009 16:59
ça doit être assez difficile d'écrire le creole KWZ sans faute...mais bon, ça permet au moins de cibler l'identité de bayoun..

36.Posté par TekPaf le 07/01/2010 08:05
La question que je me pose, c'est est ce que des militants de ce parti sont bénéficiaires du RMI ? Ce serait le comble du comble.

La Réunion indépendante ? Mouais pourquoi pas si on a envie de mettre nos femmes au régime.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales